S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Le journal de Ginny la furie par alixe

[30 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Comme vous vous en doutez, cette histoire se déroule dans le monde d'Harry Potter, merveilleux roman écrit par J. K. ROWLING et son auteur ne touche pas un centime dessus. Il ne manquerait plus que cela !

D'autre part, ainsi que je l'indique dans mon résumé, cette fic n'est même pas de moi, elle est d'ALYSIA qui a gracieusement accepté que je la publie sous mon pseudo.
Pourquoi ? Parce que j'en ai écrit une suite, que j'ai également l'intention de publier ici.

Merci à l'avance pour toutes vos reviews que je transmettrai bien sûr à celle qui les mérite.

Si vous désirez lire ses oeuvres, elle publie sur le site de fanfiction (http://www.fanfiction.net/u/407034/).

Dernière précision, après je vous laisse lire, je n'ai pas pris en compte l'épilogue d'Alysia. Mon histoire va donc partir vers d'autres horizons.
*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*

Le journal de Ginny la furie

*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*


*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*



I : Juillet



Le 2 juillet 1997
Ça y est ! j'ai 16 ans ! Depuis exactement mh... 2 minutes. Ma mère vient de m'offrir ce journal, elle m'a dit que c'était une tradition pour les filles de la famille ayant atteint leur seizième année de tenir un journal de leur vie.
Elle m'a offert ce joli journal et son ancien aussi..... je vais commencer à le feuilleter.

oO§0§Oo


Le 4 juillet 1997
Mon Dieu ! je viens de finir le journal de ma mère, hé bah ! moi qui m'imaginait que ce serait chiant voir inintéressant à lire, je me trompais bien ! J'aurais jamais cru qu'elle avais fait tant de conneries ! Whoa ! si les jumeaux savaient ça, ils pourraient te faire chanter Maman ! Hum et toi aussi Papa ! Sinon, ma fête d'anniversaire s'est mh déroulé à merveille..... mh............. en fait c'était horriblement long et tout à fait horrible. Putain, je sais pas ce qu'ils avaient tous cette année, mais bon, ils se sont pas foulés !

Ils m'ont tous offert mes cadeaux, et basta. On a mangés vite fait, et Papa est reparti au Ministère.... encore ces histoires d'attaques avec ces foutus mangemorts ! ( sales cons, comment osez vous gâcher ma fête ? !) Maman nous a dit d'aller de suite nous coucher..... fiuuu, c'était même pas drôle, comme soirée.

oO§0§Oo



Le 10 juillet 1997
Je les hais tous autant qu'ils sont ! ! ! ! Maman tu es trop bête ! Papa t'es qu'un mouton, Percy, sale con, pourquoi tu ne fais pas comme d'habitude, te la fermer sur ce sujet en bel intello que tu es ! Bill, Charlie, euh vous, vous étiez pas là, mais bon je suis sur que vous auriez réagi pareil ! Fred , Georges, je vous jure qu'un jour je vous coincerai dans un coin, les poches pleines de bombabouses.....


Et toi Ron, t'as intérêt à courir vite, car si je te rattrape, je t'étripe !
Comment ont ils osé ? ?

Comment ont-ils pu dire à Neville de telles choses ? ! Et moi maintenant, je fais quoi ?

Et oui, ma chère famille a voulu se rattraper pour la fête minable qu'ils m'avaient organisée. On est tous allés en pique-nique au bois de Seatnot, et tout ce passait bien au début.

Seulement, quelques instants plus tard, Neville, Dean et Seamus sont arrivés.....mais pourquoi ces espèces d'imbéciles sont venus pique-niquer juste dans ce bois, et au même endroit que nous ! Oh la la la cata ! Mais qu'ai-je fait au bon Dieu pour mériter ça !

Bien sur, maman les a invité à manger avec nous.

Tout ce passait bien, on rigolait bien même, tous ensemble, jusqu'à ce que tout dérape ! Maman leur a dit qu'on était là, pour mon anniversaire, et donc, Semus s'est levé, ainsi que Dean et Neville pour me faire la bise en me souhaitant un bon anniversaire...Seulement en bon maladroit qu'est Neville, au moment de me faire la bise il a trébuché....et....il m'a embrassé, mais pas sur la joue....il est resté là longtemps en plus sans réagir, trop étonné, j'ai du le repousser brutalement pour qu'il s'écarte ! ! ! Eurk ! j'étais toute rouge....aussi rouge que la tomate qu'il avais malencontreusement écrasé en tombant. ( grr ! Double grr !)

Et bien sur ! ils se sont tous extasiés ! Ils ont même applaudi. Ça leur a plu apparemment. Imbéciles point d'exclamation.... point d'exclamation.... point d'exclamation ! !

Ils ont tous après expliqué de long en large et en diagonale, les raisons qui font que moi et cet espèce d'empoté (désolée Neville, je t'aimais bien avant, mais maintenant..... si tu te pointes devant moi...grrr) formons un couple i-dé-al !

Je vous hais !

Tiens Maman j'entends Maman m'appeler, hum je me passerais bien de les voir pendant quelques temps, eux et leurs sarcasmes !

oO§0§Oo


Le 18 juillet 1997
Oh là là là..... la galère.... Ron vient de m'annoncer il y hum, 2 minutes que Harry arrivait dans hum 1 heure top chrono.
Mais mon Dieu je ne suis pas prête ! !

Non non non, ce n'est pas possible ! Pourquoi Ron l'a-t-il invité, si tôt dans les vacances, non pas que je le déteste, au contraire je dirais, mais j'avais décidé à la fin de l'année scolaire de dé-fi-ni-ti-ve-ment tirer un trait sur lui et sa si bonne façon et siiiii déroutante manière de snif...m'ignorer. (espèce de rustre ! macho et....et....)

J'avais donc décidé de me faire à l'idée physiquement et psychologiquement pendant ce premier mois de vacances, mais là, y'a comme un petit changement de dernière minute je dirais.

Oh non, la porte d'entrée s'ouvre, j'entends le cliquetis caractéristique de la serrure. Ne me dite pas que ça fait une heure que j'écris ce si minuscule paragraphe de ma si insignifiante vie de collégienne.
Glurps....j'entend sa voie, si douce et grave à la fois.
STOP on se calme Ginny, tu es censée l'oublier, et ça ne l'oublie surtout pas !

Bon, bon, il faut que j'arrête là, avant que tout dégénère et que je pète un plomb en écrivant des insanités et des conneries pas possibles. Je viens de penser que ma progéniture futur lira ce journal alors pas de vulgarité ! Enfin si je finis pas vieille fille avant ! Dieu m'en garde !

oO§0§Oo



Le 18 juillet 1997, au soir
Ça y est, ma vie sociale et définitivement achevée, et en plus grâce à ma connerie.......................................
Je vais aller m'enterrer en ermite et je ferais fuir les vilains garnements qui viendront m'embêter en leur faisant peur et en leur lançant des sorts !

Au dîner de ce soir, j'ai fait une giga gaffe.......... Tout le monde était assis et parlait avec entrain, et je parlais donc moi aussi, avec Hermione (elle est arrivée en même temps qu'Harry) de tout et de rien, et s'est alors qu'il (Harry bien sur !) s'est tourné vers moi et m'a demandé si je pouvais lui passer le sel qui étais sur le buffet, donc, j'ai fait basculer ma chaise en arrière pour atteindre ce fichu sel et je me suis trop penchée, j'ai basculé en avant et me suis à moitié étalée sur la table, j'ai glissée et j'ai ainsi entraîné ce malheureux Harry dans ma chute m'étalant sur lui de tout mon long, son nez dans mon décolleté.........

NAN MAIS POURQUOI EST CE QUE ÇA N'ARRIVE QU'A MOI ? !


J'étais ainsi rouge pivoine comme quelques jours auparavant avec Neville, mais là, c'était de ma faute, et Harry n'a plus osé me regarder. Il semblait légèrement énervé voir littéralement fou de rage que tout le monde se foute de notre gueule, et ma siiiii gentille famille en a donc conclu qu'il fallait absolument lui raconter ma mésaventure avec Neville.

Moi je me suis levée et suis partie, la tête haute ! Enfin peut être pas, mais enfin je suis partie quoi !

Grrr.....j'en ai marre, c'est décidé, je me prend en main ! Plus de conneries !
Tous me regarderont avec envie et fierté ! Assuré !

Nan mais ho !
- J'arrête de rougir !
- Je soigne mon apparence !
- J'arrête les mecs ! ( pour un petit moment...)
- Je prends de l'assurance
- J'embrasse Harry
- Je le plaque en beauté ! ( bien fait, na !)

oO§0§Oo


"Ginny ! Tu peux venir deux secondes ?
- J'arrive !" ( bon bah je compte alors, 2 secondes chrono !)

C'est une chance de se rattraper aux yeux d'Harry ! Il faut qu'il me voie comme une fille sûre d'elle même !
Je me dirige en courant vers le miroir, me maquille légèrement. Relève mes cheveux en un chignon lâche (ça me donne l'air mature !)
Je me redresse, la tête haute, le dos droit, un sourire suffisant sur les lèvres et descend l'escalier avec une assurance qui ressort de toute ma silhouette.

Ron , Harry et Hermione se dirigent vers moi. Ils vont sûrement au calme pour discuter en toute intimité. Je relève la tête, oups mauvaise idée, je trébuche sur une batte de Quidditch et bascule en avant, pour finir sur les fesses, avec trois adolescents qui passent à côté de moi d'un air hilare. Je perçois un " une vrai furie" d'un Harry étonné et ma mère qui vante encore plus ma maladresse avec un air attendri ! Vive la vie ! C'est même pas vrai, je suis pas une furie !

Je me frotte douloureusement le derrière.

oO§0§Oo



Le 29 juillet 1997
Ça fait bientôt deux semaines que Harry est arrivé.
Bientôt deux semaines qu'il ne me regarde plus, et qu'il ne m'adresse la parole que pour quelques banalités quotidiennes, et encore, il lui a fallu trois jours pour me redemander des petits services du genre " peux-tu me donner la pain, stp ?". Nan mais je rêve ! Quel empoté ! Et ça se dit fort et puissant ?

En tout cas tout son "soi-disant" courage disparaît quand il faut me parler, à croire que je lui fait peur ! Bah qu'est-ce qu'il t'arrive Potty ? La grande et méchante Ginny t'effrayerait-elle ?

Ahhhh ' gros soupir' je dois conclure pour aujourd'hui, c'est l'heure d'aller manger et d'affronter l'ignorance de l'autre imbécile et de subir les moqueries de ma siii belle famille.

Note pour moi-même:
- prendre soin de son apparence (fringues....) presque ok
- arrêter de rougir: en cours d'acquisition
- stoper les mecs: acquis... enfin ça l'était presque, juste avant que je ne reçoive une lettre enfiévrée de Michael Corner, où il me disais qu'il avait largué sa Cho car il était trop hanté par mon souvenir. Mais bon, on peut considérer que ce propos est acquis vu que je lui ai répondu par une lettre cinglante lui expliquant ma façon de penser sur les ados de 17 ans aux hormones boostées et au cerveau moindre.
- embrasser Harry: hummmm je dirais ....loin de là.
- le plaquer en beauté: là franchement, tu rêve en couleur ma pov' fille !

oO§0§Oo


Je descends vers la cuisine, comme à mon habitude, je m'installe au bout de la table, ils sont tous déjà occupés à parler entre eux, "Eh bien faites ! De toute façon, je veux même pas parler avec vous !". Je me sers un peu, la faim me fait défaut, je couvre peut être une grippe rouge. Au moins ça pourrais m'éviter de devoir les supporter, je me cloîtrerais dans ma chambre jusqu'à la rentrée et pour emmerder tout mes cherrrrs frères, je me trouverai un mec sexy, pervers et populaire, ils vont enrager ! Dans les dents !

Hermione me couve du regard, apparemment, elle a remarqué mon manque d'appétit. Zut, mission regagner sa chambre incognito ratée, la mère j'aide-les-innocents-même-ceux-qui-ne-le-veulent-pas arrive à mon secours.

' Mmmmmmaiiiiis non ! laisse moi tranquille !'

Je détourne les yeux et m'empiffre comme une lionne, glurps, peut être devrais-je ralentir, je sens toute cette douce nourriture remuer dangereusement dans mon petit ventre, glurps.....


"Ginny, ça ne va pas ?"
Je m'apprête à répondre d'une voie sereine et tranquille, que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possible quand mon imbécile de frère m'interrompt et susurre d'une voie ironique :
- Non, laisse, je suis sûr, qu'elle s'apprête à chercher la meilleure façon de dissimuler un faux pas pour s'étaler sur notre petit héros national et par conséquents lui rouler une majestueuse pelle, n'est ce pas sœurette ?

Du rouge , je vire au vert, Ron mon chère frère, mais pourquoi tant de haine, pourquoi ne puis-je tout simplement pas me lever et t'étrangler sans être de suite reléguée au camp des vilains mangemorts en manque de tendresse ?

Tout le monde tourne le regard vers moi, il me regarde les yeux écarquillés.

'Bah quoi' aurais-je penser tout haut ?

Fred et George applaudissent tandis que ma mère commence à m'engueuler ferme sous le regard étonné de Ron.
'Oppssssssss' en effet, j'ai pensé tout haut et bien fort pour en rajouter.

Maudite soit ma personne !

J'avale un grand verre de jus de citrouille pour faire passer toute cette nourriture, envisage tout le monde, je me lève en retenant un petit sourire sadique. Bien fait Ron ! Même si il faut affronter les foudres de maman, tu méritais bien ça ! Et me dirige rapidement vers le salon avant que ma chère mère puisse me retenir.
Je m'effondre sur le canapé.

' Glurps......me sens nauséeuse......'

J'allume la télé....euh quelque chose-ision (et oui papa l'a obtenue illégalement au Ministère et l'a emportée pour la maison, d'ailleurs, c'est Harry et Herm' qui l'ont installée).

Une bande de jeunes discute d'un air qui sonne plutôt faux, d'un sujet tout à fait nullissime 'mais comment a-t-il pu me voler ce bijou ? ? Je l'ai payé 3 dollars, tout de même ? ! ' Je zape (terme moldu utilisé pour exprimer un changement de chaîne sur une télé euhh quelque chose-ision....)

Je tombe cette fois ci sur une femme qui a l'air de passer le meilleur moment de sa vie en faisant une lessive avec un drôle d'appareil, reprenant un refrain complètement débile.

Je change, je tombe sur un dessin animé, euhhh ça n'y ressemble pas trop , c'est violent, ils sont dans une putain de baston du siècle, et se lancent...des sorts ? ! Bizarre ces moldus....

Je change pour la énième fois et tombe sur une chaîne musicale, où une petite fille en jupe d'écolière, chemisier et cravate chante une chanson et tournicotant ses cheveux dans tous les sens, la chanson se finit, une autre commence, tiens.....le clip est bizarrrrrre............ WHOE....ce mec, il m'a foutu les boules ! ! ! Un clip ....gothique dirait-t-on....je crois, un mec à la peau plus que blanche, ultra maquillé et avec un oeil blanc se déchaîne sur une scène de concert, j'aime bien....c'est un peu bizarre, et même un peu psychopathe, mais j'aime bien.

Une masse s'écroule à mes côté et commente la chanson et le chanteur d'un air tranquille.

"Je connais ce chanteur, je ne me souviens plus de son nom....il est plutôt grossier dans ses chansons en général...."

Je tourne mon regard vers la petite brunette aux yeux brillant d'une lueur intelligente.

Elle me sourit :
"Tu ne trouves pas, Harry ?"
Je me tourne vers le fauteuil d'en face et aperçois Harry et Ron, leur regard planté vers la télé, ou l'on voit le chanteur embrasser les jambes et les pieds de magnifiques jeunes femmes d'un air insolent.
"Eh bien....
- Moi j'aime bien."

' oupsss j'ai encore parlé avant de réfléchir'
Mais Harry sourit et acquiesce silencieusement.
Hermione semble énervée.
"Comment pouvez-vous apprécier des chansons et des clips si grossiers ? ! Beurrrrrrk, si c'est comme ça, moi je m'en vais loin de vous et de vos pulsions sadiques et bizarres !"

Elle se lève.
"Ron, j'espère qu'a toi ça ne te plaît pas au moins ? !"
Ron semble indécis.
"Euuuuh, tu sais Mione, moi les trucs moldu...."
Elle lui prend le bras et l'entraîne en dehors du salon sous quelques faibles protestations du roux.

Quelques minutes plus tard, avant que je n'ai eu le temps d'engager la conversation, Harry se lève et prétexte un mal de tête et monte vers la chambre de Ron.

Encore une chance ratée de faire comprendre à Harry qu'il ne m'intéresse pas, bien que je veuille tout de même l'embrasser, enfin, je veux qu'il croit que je ne m'intéresse pas à lui, mais en fait je........ enfin bon vous m'avez compris quoi !

oO§0§Oo



Le 31 juillet 1997 (sans blague ? !)
Je viens à peine de me réveiller et je suis déjà de mauvaise humeur ! A qui la faute ? La faute à un beau brun qui, malgré tous mes efforts, continue obstinément à m'ignorer royalement !
Harry Potter, tu n'es qu'un sale petit poltron de troisième classe !
Beuuuuh de toute façon je t'aime même pô ! J'ai juste envie de t'embrasser, c'est tout....................................... enfin, j'espère !

oO§0§Oo


J'enrage, Ron vient d'entrer en coup de vent dans ma chambre, sans même frapper. Quand il aperçoit le journal et moi appuyée dessus, il me lance un regard bizarre, je reste sur mes gardes et ferme mon journal avec force tandis qu'avec un sourire cynique, mon trèèèèèèèès gentil frère s'avance et me dit d'une voie suave :
"Que faisais tu ?
- Et bien, comme tu l'as sûrement et très intelligemment remarqué, cher Ron, j'écrivais."
Il me semble légèrement déstabilisé.

Je continue d'une voix dure.
"J'écrivais, mais tu m'as interrompue, alors je te conseille de déguerpir vite fait Ron, car si les autres savaient que tu essais d'espionner mon intimité, tu passerais sûrement un ........ mmh 'avec une expression proche de l'extase qui a l'air d'énerver royalement Ron je continue et conclue' mmmh.... un sale quart d'heure ! alors cher frère, tu connais le chemin ' je lui fais un signe dédaigneux de la main."

Ron me regarda puis sourit à son tour.

"Toi aussi, petite sœur..... tu passerais un mmh.... sale quart d'heure, si la famille savais comment tu parles et si Charlie et Bill apprenaient que tu es sortie avec un mégalo tel que ce Michael Corner, ohhhhh j'imagine déjà leur colèèèèèère......tut tut tut.... tu ne voudrais quand même pas qu'ils l'apprennent ? Non ?"

Mon visage perd d'un coup toute les couleurs accumulées par l'ivresse de ma répartie.

" Tu n'oserais pas.....
- Détrompe-toi.....
- Ah oui, si tu oses leur dire quoi que ce soit, je me charge de te démolir auprès d'Hermione ! Ohhhh c'est vrai qu'après, même si tes chances de sortir avec elle étaient déjà presque inexistantes dû à ta bêtise et ton sale caractère, là elles se seront complètement évaporées dans la nature...... Oh ce serait vraiment trop bête."

Ron me regarde les yeux à moitié exorbités, je jubile intérieurement.

' MWAAAAA HAAAA HAA HAAAAA MWWWWWAAAAHAHA ! ! ! ! ! !'

Il me fais une grimace des plus grossière et sort en claquant la porte.
' Petite nature ! mwarf mwaf mwarf ! '
Je jette un coup d'œil à mon horloge, 10 h 30 .... 10 h30 ? ! ! Merde, j'avais promis d'aider maman pour préparer la fête de ce midi ! ! Oh ça va gueuler dans la chaumière !

J'attrape une robe d'été blanche et l'enfile en speedant, puis je me dirige vers le miroir et lace dans mes cheveux, deux rubans d'un blanc immaculés, une petite touche de gloss rosé et un peu de mascara, le tout en 10 minutes, mais qu'elle boss je fais !

' MWAHAHA' je me précipite dans les escaliers les descend en hâte, manque de m'écrouler pour la énième fois, et parvins à la cuisine saine et sauve.

Je fais un grand sourire colgate à ma mère (comme à la télé ...) et espère que ça calmera la veine qui bat rapidement à sa tempe et son rictus qui fait la parfaite publicité de notre cher Snape.

- Merci pour ton aide Ginny, sans toi, je n'y serais jamais arrivée.....

Ah la la, j'admire ma mère et son fameux don pour les sarcasmes, chère Mère, n'aurais pas traîné avec Snape dans ta jeunesse, car là, je me pose vraiment des questions.....

Je lui fais un petit sourire d'excuses, attrape une pile d'assiettes, me dirige vers l'extérieur et commence lentement à mettre la table.... Au loin j'aperçois, une bande de jeunes disputant une partie de quidditch. J'aperçois des tas de reflets roux, mes frères sûrement, et d'autres qu'au loin je ne reconnais pas, sûrement des amis de Ron et d'Harry, car après tout, aujourd'hui, c'est l'anniversaire du Survivant....

Je me demande pourquoi tout le monde l'appelle ainsi d'ailleurs, je veux dire, moi aussi, j'ai déjà échappé à la mort, mais on ne m'appelle pas "la survivante !", faut dire que moi c'était moins héroïque comme raison, quand j'avais quatre ans, je me suis étouffée avec un gros bout de viande, mais bon, j'ai fini par le recracher et puis je suis passée à deux doigt de la mort, mais personne n'aurais fait de jour en mémoire de Ginny Weasley ! Même pas juste !...........................................

Je divague complètement....mais ce n'est pas grave car après tout personne ne saura jamais quelles pensées saugrenues peuvent traverser ma tête.
Je me dépêche de finir et vais aider maman à la cuisine.

oO§0§Oo



Le 31 juillet - 11h 45
Waaaaaaaaaaaaaaaaah j'en peux plus, je me suis tapée toute seule, toutes les taches ménagères ! Et pourquoi ? Car mes frères s'éclataient au Quidditch ! On se croirait revenu à l'ancien temps, les hommes se détendent tandis que les femmes bossent !
Et dire qu'ils disent qu'ils veulent me protéger de tout, et bien pourquoi ne m'ont ils pas aidée, tout à l'heure, c'est vrai, et si la serpillière s'était mise à m'attaquer pour m'étouffer ? ! Hein ! Ils auraient eut bel air en rentrant tout gets à la maison pour manger !

Ça y est , je me remet à divaguer, il faut dire que le stress commence à monter ! Je les entend arriver, et dans le lot, qui a été invité ? ? ? ?

Suspens, tout les membres de L'A.D (armée de Dumbledore) et donc, il y aura plus de trente personnes à la table, dont une Cho qui pourrait devenir une rivale dangereuse et psychopathe...un Michael collant et affreusement ennuyant qui risque de m'embêter toute l'après-midi...un Neville maladroit et gêné encore soucieux de sa dernière maladresse envers moi, et tout les autres pour assister à ce malheureux spectacle de bafouillements et de rougissements.........mais quel après-midi en perspective !

Bon je te laisse cher journal, je dois me préparer mentalement et physiquement à toutes les conneries que je pourrais encore faire cet après midi...

oO§0§Oo


Ma mère m'appelle du haut de l'escalier.

Je finis de me préparer et je descends en me rappelant mes règles instaurées, tête haute, épaule et dos droits, un pas léger mais assuré, un sourire bienveillant et un visage rayonnant, et un, deux, trois, quatre, et un, deux, trois et quatre......un, deux, opsss mon pied glisse, j'ai failli m'étaler, je regarde autours de moi, Colin Crivey me regarde bizarrement, re- oppppps pris en flag !

Je lui fais un sourire qui se veut resplendissant et une remarque bien choisie qui fera, j'espère, ressortir mon attitude détendue et zen et mon intelligence, mais je ne trouve qu'à dire :
"Bonne vacances Colin ?"

Je suis complètement débile, et dire que j'ai appris tout plein de répliques intéressantes et cultivées ! Ginny tu n'es qu'une idiote !
"Ou-oui, merci."

Je m'esquive et sors en espérant trouver un peut plus de tranquillité, triple opsssss , j'ai mal pensé, ils sont tous là, assis à une large table, aussi grande que la table des Gryffondors à Poudlard.

Ils discutent joyeusement de tout et de rien.

Je m'avance et tente de trouver une place là où personne ne viendra entamer la conversation.


"Ginny !"
Je lève le regard, ' et merdeeeee ' Michael me regarde gentiment les yeux pleins d'étoiles (c'est possible ça, d'avoir des étoiles dans les yeux....bof...)

Il me pointe la chaise à côté de lui, elle est libre, il a dû la garder pour moi cet imbécile Et c'est sûr que je ne peux pas lui dire: "non Michael je cherche une place à côté d'Harry et aussi loin que possible de ta tête" ! Mais je ne crois pas qu'il serait très content.

Alors je me résigne et me dirige vers ce siège de malheur.

Je m'assois et observe les gens autour de moi.
Oh yes ! Je n'avais pas remarqué au début, mais Harry est assis en face de moi, oh merde, et Ron à ma droite, Hermione est en face de lui.
C'était presque bien, si on élimine tous les invités sauf moi et Harry !

Mais bon je me contenterais de ça !

Pour éviter que Michael commence à saouler, j'entame la conversation au beau brun en face de moi.
- Joyeux anniversaire !

Il me regarde et me fais un sourire renversant......je me sens fondre de partout, nan mais quel sourire.........ohhhh
"Merci beaucoup, Gin."
Oh il a enfin décidé de m'appeler Gin au bout de sept ans que l'on se connaît tout de même ! C'est pas trop tôt. Et maintenant, Ginny, il faudra attendre encore sept ans pour qu'il daigne écouter ce que tu dis et encore sept ans pour qu'il t'embrasse et puis sept......on s'arrête là, j'ai mal à la tête !

Merde, y'a un blanc, vite vite vite ! Un sujet de conversation ! Avant que l'autre ne se mette à me parler, surtout qu'il y a mon frère pas loin, ça risque de chauffer, de plus, j'ai cru comprendre que Harry Ron et Michael ne s'appréciaient pas (sans blague ? !)

"Euhhhh.....et cette partie de Quidditch ?"
Il me regarde gentiment.
"Et bien, on a fait une partie, les Weasley contre les autres....
- Qui a gagné.
- Ça a fait deux à trois. Les Weasley, un et nous autres, deux."

Il semble si heureux en cette journée ! Pourquoi, moi, on ne m'a pas organisé une fête pareille ? Une petite voix noire susurre dans ma tête ' parce que toi, tu n'es pas "le Survivant", alors ils ne t'aiment autant que l....' Oh la ferme toi !

"Et moi....je n'ai pas été invitée à jouer avec mes frères..... ?
- Oh tu aurais aimé jouer ?"
Sans blague !

"Et bien oui, j'aurais apprécié...."
Ron se tourne vers moi, décidément, aujourd'hui il est fâché contre moi !
"Oui, mais toi sœurette tu es une fille, et tu nous aurais fais perdre !"

Je me tourne vers lui et commence à chanter d'une voie claire.
"Weasley est notre Roi, Weasley est notre roi, il laisse le souaffle entrer tout droit, Weasley est notrrre Rooooooiiii !"

Il me regarde , le teint pâle, il semble vraiment fâché, mais quel bonheur ça me fait !

Je continu à chanter doucement, pour que juste Ron, Harry et Herm puisse m'entendre.

"Weasley est un grand maladroit, il rate son coup à chaque foiiiis ! ! ! ! ! "

Je le regarde , un large sourire ironique peint sur mes lèvres et lui colle une grosse bise retentissante sur la joue et une grande tape dans le dos.
"Moi aussi je t'aime mon frère ! ! "
Ils me regardent tous les trois étonnés.

' MWAHAHAHA MWAHAHAHA ' si vous voyez vos têtes, trop drôle !
Iuuuups, Ron me regarde pas comme ça !

Michael semble avoir compris mon manège, il me sourit et tente d'engager la conversation pour détourner la mauvaise tension qui s'installe lentement entre nous quatre.
"Alors Ginny, dis-moi, tu as bien reçu ma lettre ?"

Je le regarde d'un air hagard. Nan mais quel imbécile ! Si je n'avais pas eu sa lettre, je ne lui aurais pas répondu !
"Ou-oui, Sinon, je ne t'aurais pas répondu avec ton hibou Michael...."

"Ginny ! tu m'avais dis que tout était fini avec Michael ! ! "

Ron tu m'énerves vraiment aujourd'hui. Nan mais vraiment, on se croirait dans un mauvais feuilleton moldu !
"Pas la peine de hurler Ron !"

Michael le regarde.
"Oui tout était fini, mais j'espère avoir une chance de me rattraper."

' Au secouurrrrrrrrr s MAAAAMMMANN PAAAAPPAAAA'

"Euh écoute, Michael, je ne pense pas que ce soit le moment ni l'endroit pour en parler.
- Mais...."

Je le regarde, implorante, mais ce bougre continue.
"Tu sais, ta lettre m'a fait de la peine..."

Je veux qu'elle t'ai peiné, j'y ai inscrit toute ma rancœur et je me suis largement défoulée sur toi mon pauvre ! ' sourire sadique'

"Je le sais, mais écoute que ce soit clair entre nous Michael, ' je murmure pour que les trois indiscrets à côté de moi n'entendent pas. ' .... il n'y aura plus rien, plus rien. Entre nous, je suis désolée."

Il semble peiné et vexé, il s'apprête à répliquer quand oh grand Merlin !

Harry....HARRY vous vous rendre compte, l'envoie bouler :
"Ecoute Michael, tu l'a entendue, elle veut pas de toi ! Alors tu la laisses tranquille, sinon t'auras à faire à moi !"

Oh ! ! ! ai-je rêvé............je ne le pense pas, il a pris ma défense !Alleluyah ! Merlin existe Bien ! je me retiens difficilement de me jeter sur lui pour l'embrasser !

Michael semble encore plus vexé et se tourne vers Cho et commence à discuter avec elle, la draguant ouvertement. Harry le regarde avec dégoût et se tourne vers Ron et continu leur discussion. Je me penche doucement vers Harry qui daigne me jeter un regard.

Mais soudain, un éclat de rire provenant du bout de la table où mes frères sont rassemblés m'empêche de le remercier. J'aperçois Neville qui est rouge pivoine en face d'eux, mauvais pressentiment ! Bill tourne sont regard vers moi.
' gluuuuuuuurpssss'

Et me pointe du doigt.
' double-gluuuuuuurpppppssss'

Et re-éclate de rire. Charlie prend la relève et me hèle :
"Gin ! Et oh Gin ! pourquoi ne t'es tu pas assise face à ton petit ami ? Pauvre Neville ! Il doit se sentir seul sans toi !Il vient de nous dire qu'il ne regrettait rien de ce qu'il c'était passé !"
' ARRRRRRRRRRRGGGGGGGHHHHHHHH' je vais le tuer, je vais le tuer, je vais le tuer ! ! ! ! !
Je bouillonne, je vous hais ! Oh monde cruel ! ! ! !

Je me lève bien décidé à lui clouer le bec quand Michael se retourne vers moi et prononce bien fort :
"T'es tombé bien bas ma grande !

C'en est trop, ils peuvent bien m'insulter mais pas Neville ! C'est dégueulasse, il a vraiment rien fait ! Enfin si, mais roooooh ils m'énervent, si le monde était vierge de tout homme on se porterait mieux !

Je me tourne vers Michael lui fous une baffe magistrale qui retentit de manière affolante à travers la table. Tout à coup, le silence s'installe ' euuuuuuuuuuuuh oskour' :
"Ça, c'est pour ta connerie, ta bêtise, ton sale caractère et ta méchanceté !"
Et toc !

Je me dirige vers Charlie et Bill. Je leur hurle dessus toutes les insanités qui traversent la tête, je vais vers Neville et lui parle doucement mais durement :
"Neville, je veux que ce soit clair, tu es très gentil, intelligent, tu as tout pour toi, seulement, je ne suis pas amoureuse de toi. Alors, je veux que ce soit clair, il n'y a rien et n'y aura rien, entre nous."

Sur ce, je tourne les talons et me dirige vers la cuisine mais je m'arrête à mi chemin et je parle bien fort :
"Excusez-moi du dérangement, mais les choses devaient êtres claires entre nous tous, et je tiens en passant à m'excuser auprès d'Harry.

Je lui fais un grand sourire et lui envoie un baiser de la main "Bon anniversaire ! Et pardon pour la crise nerf !"
Puis je tourne les talons et me dirige vers la porte d'entrée et la claque de toute mes forces. Merde j'ai mal négocié la porte et me coince le pouce dedans, je pousse un hurlement digne de Merlin et ré-ouvre doucement la porte pour le retirer, tandis que je perçois des fous rire dehors.

Et merde ! ! pour la sortie majestueuse et classe c'est loupé !

oO§0§Oo


Le 31 juillet, 23 heures.
Ils sont tous repartis, enfin un peu de tranquillité !
Je vais pouvoir déverser toute ma haine et ma tristesse dans mon cher journal, en priant pour que Ron ne mette jamais jamais la main dessus !

Avec tous les événements des jours derniers, je n'ai pas pu acheter un cadeau à Harry, pffff de toute façon, j'avais pas d'argents donc....
Tiens, j'entends un coup frapper à ma porte.

Je reviens dans cinq minutes !

oO§0§Oo


Je me dirige vers ma porte et l'ouvre doucement sans la faire craquer.

WHHHHOOOOééééé ? ? ! ! Harry ! ! Il m'a foutu les boules ! ! !

Je me calme et je le vois rire doucement dans le clair de lune provenant de la fenêtre du couloir.

Ah oui, il se moque de moi, c'est pas de ma faute si je sursaute ! Il a qu'à venir me voir plus souvent !

Je lui fais un sourire.
"Tu veux entrer ?
_Non, je me dépêche, si Ron savais que je viens te voir à une heure si tardive, il me tuerait net !
-Ah..."

Je pense que j'ai eut l'air un peu déçue car il m'a fais un grand sourire et m'a regardé intensément.
"Je voulais te dire, merci Ginny...
- Merci pour quoi ?
- Merci pour être là, merci pour toujours détendre l'atmosphère, tu sais, Ron et Herm sont de plus en plus distants, on dirait qu'ils se rapprochent entre eux, et moi je reste derrière, à la traîne, et j'aime bien, tout simplement merci d'être là."

Je crois avoir rougis fortement....mais pourtant, je croyais que c'était acquis comme base, ' et merrrrrrrde, maîtrise-toi, espèce d'idiooooote !'

"Oh...euh de rien....tu sais ça me fait plaisir de parler avec toi, j'avais toujours l'impression que malgré tout les efforts que je faisais pour devenir amie avec toi, ils étaient recalés par ta grande amitié avec mon frère.....mais bon si tu me dis le contraire alors, j'en suis ravie !"

Il me fais un clin d'oeil et dis qu'il doit remonter car Ron va se demander où il est passer. Je lui tends la main.
"Amis ? "
Il prend ma main et la sert fortement.
"Amis ! "

Alors après ça, je crois avoir fais la plus grosses bêtises de ma vie. Je me suis rapprochée vivement de lui et ai déposé un doux baiser sur ses lèvres et me suis retirée aussitôt.

Il m'a regardé les yeux écarquillés et moi j'ai bégayé vivement une chose du genre.
"Voilà comment je dis bonsoir à mes amis ! "

Et je lui ai claqué la porte au nez.

' yaaaaaaaaaaahhhhh naaaaaannnnnn' mais quelle conne je fais !

Derrière la porte j'ai perçus sa voix douce.
"Mouais pourquoi pas.....Ginny Weasley tu es une véritable furie...."

Et il est partit comme ça en riant, nan mais quel bougre ! satyre ! imbécile ! idiot ! Grrrrr mais pourtant il me fait craquer complètement ! ! ! ! !

oooO§0§Oooo


*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.