S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Ginny la furie en 6ème année par alixe

[71 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Bien évidemment, la plupart des lieux et personnages viennent de l'univers créé par J.K Rowling.
Cette Ginny particulière, ainsi que Kat et Nico, sont issus de la foisonnante imagination d'Alysia et de son Journal de Ginny la furie (publié sur ce site sous mon pseudo).
Quand j'ai eu besoin de noms d'élève, j'ai pioché dans le Bottin établi par Alana Chantelune dans ses précieux Conseils pour une Potterfiction(http://www.fanfiction.net/s/1248225/1/).
Seuls quelques personnages très secondaires ont été créés par mes soins. Dans ces conditions, il est heureux que je ne gagne rien avec ma petite histoire.
*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*


- Ginny la furie en 6ème année -


*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*


Chapitre IV : Décembre




Lundi, 01 décembre 1997 :

Grande nouvelle. Un bal sera organisé dans l'école pour Noël. L'excitation est à son comble. Il n'y en pas eu depuis ma troisième année.

Cette nouvelle ne m'a pas réjouie tant que cela. Avec qui je vais y aller d'abord ? Pas de danger qu'Harry m'invite. J'espère qu'il n'a pas l'intention d'en inviter une autre. Pas question de tolérer qu'une pétasse se pavane à son bras.

Tant pis. Je n'ai qu'à rentrer à la maison pour Noël et cela réglera la question. Ne suis-je pas une bonne petite fille qui préfère passer les fêtes avec ses chers parents plutôt que de s'amuser avec ses camarades ?

Mouais, Maman risque de se douter de quelque chose.

oO§0§Oo


Mercredi, 03 décembre 1997 :

Evidemment, le bal est au centre de toutes les conversations. Les manœuvres battent leur plein pour éviter les pots de colle et se trouver à proximité de la proie désirée. Je dois dépenser des trésors d'ingéniosité pour me retrouver seule le moins possible. J'ai eu un mal fou à éviter Goeffrey Hooper qui est dans ma classe et qui ne veut pas comprendre que je n'ai aucunement l'intention d'aller au bal avec lui.

Je suis tout de même étonnée de recevoir autant de demandes. Je n'ai pas manqué d'en faire la remarque à Hermione alors qu'Harry était à proximité.

Au moins Michael Corner s'est abstenu.

oO§0§Oo


Vendredi, 05 décembre 1997 :

Toute sortie à Pré-au-Lard étant exclue chacun s'organise pour faire ses achats de Noël par correspondance.

Il devient difficile de trouver un hibou de libre pour envoyer ses commandes et les paquets affluent chaque matin à l'heure du courrier. De nombreuses plaisanteries sont échangées sur le contenu et le destinataire supposé des colis qui arrivent sur la table du petit déjeuner.

Pour les remercier de leur envoi du mois dernier, les jumeaux m'ont demandé de diffuser leurs prospectus. J'en ai déposé une liasse dans la tour des Gryffondors, laissant à Luna et Nico le soin d'en faire autant dans leurs salles communes respectives. J'ai profité d'un cours commun avec les Poufsouffle pour parfaire le travail.

oO§0§Oo


Dimanche, 07 décembre 1997 :

J'ai fait part à Harry de ma décision de rentrer chez moi pour Noël.

"Tu ne restes pas pour le Bal ? me demanda-t-il consterné.
- Pourquoi, tu voulais m'inviter ?" j'ai pas pu m'empêcher de répondre.

MAIS QUAND EST-CE QUE J'APPRENDRAI A FERMER MA GRANDE GUEULE ?

Il eut le bon goût de prendre un air gêné.
"Tu sais bien que...
- Oui, Harry, je sais, j'ai soupiré. C'est pour cela que j'ai décidé de ne pas y aller. Je pense que c'est mieux comme cela, tu ne crois pas ?"

Visiblement non. Il a cherché ses mots et a fini par me dire :
" J'avais pensé qu'on pourrait quand même danser ensemble une ou deux fois. Ça aurait l'air naturel, non ?"

J'en suis restée bouche bée. Il semblait croire que j'allai me pointer à ce fichu bal juste pour l'honneur de danser une fois avec lui. Mais pour qui me prenait-il ?

Pour ce que j'étais. J'allais rester bien sûr.

"C'est pas grave, il a dit d'un ton faussement dégagé, prenant mon silence pour un refus.
- Et toi, tu as l'intention d'y aller avec qui ?
- J'avais pensé inviter Hannah. Elle a très envie d'y aller mais Ernie est obligé de rentrer dans sa famille."

Je réfléchis un instant. Ce n'était pas mal trouvé. Hannah Habbott et Ernie MacMillan sortaient maintenant ensemble depuis 3 ans et leur attachement mutuel était entré dans la légende rose et dorée de Poudlard. Harry semblerait rendre service à une amie.

"Et elle a accepté ?
- Je ne lui ai pas encore demandé. Je voulais t'en parler avant" a-t-il répondu, le profil bas.

J'étais assez satisfaite de sa réponse mais ne le montrai pas.

"Et moi, j'y vais avec qui dans l'histoire ?
- Que dirais-tu de Neville", a-t-il demandé un peu trop vite.

L'enfoiré !! Il avait déjà pensé à tout, persuadé que je ferai exactement ce qu'il avait prévu pour moi. J'étais en train de me faire manipuler en beauté.

"Pas question ! j'ai rétorqué sèchement. Neville est un bon ami et je ne veux pas l'utiliser ni me moquer de lui!
- Qui parle de se moquer ? Ecoute, je l'ai entendu demander à Parvati de l'accompagner hier. Elle a refusé. C'est mieux pour lui d'y aller avec toi que tout seul, tu ne crois pas ? C'est un service que tu lui rends."

Je le regardai durement, histoire de lui montrer que je n'étais pas dupe de sa prétendue sollicitude pour son camarade. Ok, il l'aimait bien, mais pour l'instant, tout ce qui importait pour lui, était que j'aille au bal avec un cavalier dont il ne serait pas jaloux.

Ce n'était qu'un sale petit con égocentrique !!!! Et moi, comme une idiote, j'étais tellement amoureuse de lui que j'allais faire exactement ce qu'il me demandait. Je caressai un instant l'idée de prétendre préférer venir avec Malefoy, histoire de voir sa tête. En parlant du Serpentard, je me demandai si je ne devais pas lui parler de mes doutes à son sujet.

Mais Harry se pencha pour m'embrasser, et j'oubliai tout le reste.

oO§0§Oo


Mercredi, 10 décembre 1997 :

C'est réglé, j'y vais avec Neville.

J'avais bien réfléchi à la façon de tourner cela pour être la plus franche possible et éviter toute ambiguïté. Finalement, je l'ai pris à part tout à l'heure et lui ai dit :
"Neville, le type avec qui j'aurais voulu aller au Bal y va avec une autre. Que dirais-tu d'y aller avec moi en toute amitié. Tu n'es pas obligé de répondre tout de suite. Si tu veux demander à quelqu'un avant, y'a pas de lézard. Donne-moi ta réponse dans quelques jours."

Il a répondu en rougissant qu'il n'avait personne en vue et qu'il voulait bien venir avec moi.
"Ok, on fait comme cela", j'ai conclu.

J'espère qu'Harry ne l'apprendra pas trop vite, histoire que Monsieur-grosses-chevilles s'inquiète un peu.

oO§0§Oo


Vendredi, 12 décembre 1997 :

Ce matin, au petit déjeuner, Ron m'a demandé avec qui j'irai au Bal. J'ai répondu bien fort que je n'étais pas encore sûre d'y aller, et que j'avais envie de passer les fêtes au Terrier. Du coin de l'œil, j'ai vu Harry laisser échapper son bacon dans ses œufs au plat. Il a gardé une magnifique tâche de jaune toute la journée sur sa robe. Gniark, gniark, gniark...

Ce soir au dîner j'ai demandé d'un ton innocent :
"C'est pas de l'œuf que tu as sur ta manche depuis ce matin ?
Son regard a été délicieusement meurtrier. Je commence à comprendre Malefoy. C'est si bon de le provoquer !!!
HA HA HA !!!!!!!!

oO§0§Oo


Dimanche, 14 décembre 1997 :

Harry avait pris beaucoup de retard dans ses devoirs, alors on ne s'est pas vus très longtemps aujourd'hui. Il n'a pas reparlé du Bal. Il a du comprendre qu'il n'avait pas trop intérêt à aborder le sujet.

Je vais essayer de prendre un peu d'avance avec cette fichue Arithmencie. Mais qu'est-ce qui m'a pris d'écouter Hermione. Les devoirs de Divination m'ont l'air beaucoup plus cool.

oO§0§Oo


Mercredi, 17 décembre 1997 :

Ce soir, après le dîner, Hermione m'a demandé de l'accompagner dans son dortoir. Je l'ai suivie, prête à écouter ses jérémiades à propos de mon frère. Mais pas du tout. Elle m'a avoué qu'en désespoir de cause, elle avait fini par suivre les conseils que je lui avais donnés en octobre dernier à Pré-au-Lard. Que cela avait été un succès complet, et qu'à présent Ron ne ratait pas une occasion pour l'entraîner dans des endroits discrets.

Super, Ron n'a pas de cerveau mais au moins il a des c... !

Oups, ça m'a échappé ! Heureusement, j'ai réussi à ne pas le dire tout haut. je me suis juste bornée à faire remarquer qu'ils étaient drôlement discrets car je ne m'étais doutée de rien. Elle a eu l'air un peu gênée et a balbutié qu'en tant que préfète en chef elle devait donner le bon exemple et ne pas prêter le flanc aux ragots.

Ouais, elle ne voulait pas briser son image d'élève parfaite, c'est tout !!!
"Au fait, ton livre avec les bons conseils, elle a continué, tu ne voudrais pas me le prêter. Il y a peut-être d'autres tuyaux dedans."
J'ai mis un instant avant de comprendre de quoi elle parlait. Merde !!!!
" Ah... Euh!! C'est à dire, je sais plus trop bien lequel c'était. Et puis il était pas à moi..."

Elle a eu l'air un peu déçue, mais elle a poursuivi :
"Je voulais te remercier pour m'avoir aidée. Alors je t'ai acheté d'avance ton cadeau de Noël pour que tu puisses l'avoir pour le bal."
Et elle m'a tendu un grand paquet plat.
"Je dois l'ouvrir maintenant ? j'ai demandé.
- Oui, comme ça on pourra changer si elle ne te plaît pas."

Dévorée de curiosité, j'ai ouvert le paquet et j'ai découvert une magnifique robe de bal, rouille et dorée.
"J'ai pensé qu'elle irait bien avec tes cheveux et tes yeux, a murmuré Hermione
- Je ne peux pas accepter, j'ai balbutié. C'est trop beau, trop cher...
- Pour moi, Ron n'a pas de prix, tu sais." Elle était cramoisie.

"Il vaut beaucoup moins que ça! ", j'ai affirmé d'un ton catégorique.
Hermione a ri mais elle a insisté.
"Harry va craquer complètement quand il va te voir là dedans.
- Ça lui est complètement égal, tu le sais bien !"

Mais elle a soutenu mon regard et m'a asséné :
"Je t'ai cherché partout dimanche après-midi, il y a deux semaines, tu sais. Kat m'a dit que tu étais à la bibliothèque, comme tous les dimanches d'ailleurs, pour faire ton devoir d'Arithmencie. Mais tu n'y étais pas. En plus, tu l'as fait le lendemain dans la salle commune ton devoir. Et en y réfléchissant, j'ai trouvé assez suspect ce zèle de Harry pour l'Occlumentie depuis trois mois. Chaque dimanche après-midi justement."

Elle me regardait maintenant d'un air moqueur. J'ouvris et refermai la bouche comme un poisson dans l'eau et sentis mes joues me brûler.
"Tu... tu en a parlé à Ron ? j'ai demandé misérablement.
- Non, je ne pense pas qu'il soit prêt à entendre cela."

Mais qu'est ce qu'elle croyait qu'on faisait tous les deux, bon sang !!! Bon, évidemment, vu les conseils que je lui avais donnés, elle devait envisager le pire. Cela ouvrait d'ailleurs des perspectives peu ragoûtantes sur ce qu'elle devait faire avec Ron dans les "endroits discrets".
Souhaitant échapper à ces images déplaisantes, je revins à nos moutons.
"De toute façon, Harry ne va pas au bal avec moi.
- C'est ce que j'ai cru comprendre. Tu sais, je peux expliquer à Ron que...
- Ça n'a rien à voir. Il ne veut pas me mettre en danger"
Je vis dans ses yeux qu'elle comprenait.

"Mets-la quand même", a-t-elle insisté en désignant la robe.
Je réfléchis un moment :
"Oui, c'est d'accord ! Avec un peu de chance, il va en faire une attaque ! j'ai conclu d'un air satisfait.
- Et Ron aussi" a pouffé Hermione.

Son cas n'était pas entièrement désespéré après tout. Elle n'était pas complètement aveugle aux limites de mon frère. Ou plutôt si. Son cas était aussi désespéré que le mien. Elle était amoureuse de lui, tout en sachant parfaitement à quel point il était idiot et borné. Et obsédé aussi, si j'avais bien compris ce qu'elle venait de me révéler.

Je la remerciai chaleureusement avant de la quitter, mon précieux paquet sous le bras.

He ! He ! Potter, je vais t'en mettre plein les yeux !!!

oO§0§Oo


Vendredi, 19 décembre 1997 :

Il est temps de réfléchir sérieusement au cadeau que je vais faire à Harry. Pour ma famille, Hermione, Kat, Luna et Nico, c'est facile, mais Harry c'est une autre paire de manches.

Je vais aller jeter un coup d'œil aux catalogues mis à la disposition de tous dans la salle commune.

oO§0§Oo


Samedi, 20 décembre 1997 :

C'est réglé. En repensant à ma dernière sortie à Pré-au-Lard, j'ai orienté mes recherches du coté des bijoux, et je suis tombée sur la page des amulettes. Il y en a de très discrètes, spécialement pour amoureux et à des prix très raisonnables. J'ai jeté mon dévolu sur une gourmette, censée renforcer les liens entre deux personnes qui s'aiment. Je vais simplement y faire graver le nom d'Harry. Normalement, on peut mettre une dédicace spéciale, mais je ne pense pas que cela soit une bonne idée, vu les circonstances. Pour l'activer, il suffira que je glisse une boucle de mes cheveux dans la plaque, et qu'Harry la porte à même la peau.

J'ai préparé une petite carte sur laquelle j'ai collé des plumes prélevées dans la volière et inscrit :

De la salle aux miroirs
Aux oiseaux chantants
Plonger dans ton regard
Fut un enchantement

Je sais, c'est pas génial, mais c'est toujours mieux que mon histoire de crapaud frais du matin. Et si je lui envoie un cadeau anonyme, Hermione est capable de le lui confisquer.

oO§0§Oo


Dimanche, 21 décembre 1997 :

Nous n'avons pas pu nous voir longtemps cette semaine non plus car tous les 7ème année ont dû assister le professeur Flitwick qui préparait les décorations pour la Grande Salle le soir du bal. Quand ils ont été libérés, il ne restait plus qu'une heure avant le dîner, que nous avons passé dans notre local.

Entre deux baisers, Harry m'a avoué que le but principal du Bal était d'inciter les élèves à rester au château pour les vacances et les garder ainsi en sécurité. C'est pour cette raison qu'il tenait tant à ce que je reste moi aussi.

Cela m'a touché, mais j'ai quand même des boutons quand je pense à Hannah.

En tout cas, c'est ELLE qui en aura si elle se permet des privautés avec MON Harry.

oO§0§Oo


Mardi, 23 décembre 1997 :

Le bal est pour demain. Les professeurs ont eu un mal fou à obtenir un semblant d'ordre pendant les cours. Toutes les filles ne parlent que de leur tenue. Je suis bien contente qu'Hermione m'ait offert cette robe !

oO§0§Oo


Mercredi, 24 décembre 1997 :

19h30 : Ça y est, je suis prête et j'attends que Kat ait fini pour descendre dans la salle commune.

Je suis SU-PER-BE

Kat m'a fait un magnifique chignon qui laisse juste échapper deux mèches bouclées de chaque côté de mon visage. La robe d'Hermione est vraiment MER-VEIL-LEU-SE. Elle ressemble un peu à celle du premier miroir de la salle qu'Harry m'a fait découvrir, sauf qu'elle libère complètement mes épaules et dessine un très joli décolleté un peu pigeonnant. Elle est très ajustée à la taille et large en dessous. Kat m'a prêté des chaussures dorées.

Hermione est passée pour me demander si j'avais un bijou pour aller avec. J'ai dû répondre par la négative. Alors elle a sorti une petite chaîne toute simple de sa poche, me l'a mise autour du cou et l'a enchantée. Cela fait maintenant comme un large ruban d'or en fusion, avec des reflets changeants. Le résultat est à couper le souffle. En plus, cela attire le regard au niveau de mon décolleté. HE ! HE !

Kat l'a suppliée de lui faire la même chose - pourtant ce n'est pas les jolis bijoux qui lui manquent - et Hermione s'est exécutée. Kat est également resplendissante. Elle vient de se retourner vers moi. Elle m'attend. Nous y allons.

oO§0§Oo


Jeudi, 25 décembre 1997 :

La soirée d'hier a été merveilleuse et pleine de surprises. J'ai bien fait d'y aller finalement.

Notre arrivée dans la salle commune a été une vraie réussite. En bas, Ron, Harry et Neville discutaient avec Hermione. Neville a été le premier à nous apercevoir. Il s'est figé, ce qui a alerté les autres qui se sont retournés. Harry s'est lui aussi statufié, la bouche entrouverte. Ron m'a regardé comme s'il n'en croyait pas ses yeux. Il a ouvert la bouche, mais avant qu'il ait pu dire quoique ce soit, Hermione lui a férocement pincé le bras en me faisant un clin d'œil. Je me suis approché de Neville, l'ai complimenté sur sa robe, qui lui allait très bien il faut le dire, et j'ai proposé à toute l'assistance de nous rendre dans le hall d'entrée.

"C'est là que tu dois retrouver Hannah, je suppose", j'ai négligemment lancé en direction d'Harry, qui s'est contenté de hocher la tête, apparemment incapable de prononcer un mot, les yeux toujours légèrement exorbités.

C'ETAIT TROP BON MMMMHHHHHHHHHAAAAAAAAA

Hermione et moi avons entraîné nos cavaliers vers la sortie, suivis d'Harry et de Kat, qui devaient tous les deux retrouver en bas leurs partenaires.

Je dois dire qu'Harry et Hannah se sont bien tenus. Ils se sont salués cordialement, mais sans trop se rapprocher, et Harry est soigneusement resté distant avec Hannah même quand il lui a pris le bras pour la mener vers la salle de bal.

La décoration de la Grande Salle était magnifique et le buffet somptueux. Après avoir mangé, j'ai entraîné Neville sur la piste de danse. Il avait fait pas mal de progrès depuis le Bal précédent et ce fut très agréable. Je surveillais quand même Harry de temps en temps et je finis par m'apercevoir qu'il en faisait autant avec moi.

Finalement, Neville et moi sommes retournés boire un verre au buffet. Le professeur Flitwick en a profité pour demander à mon cavalier de l'aider à remettre en place une décoration qui s'était déplacée toute seule. J'en profitai pour me rapprocher de Luna, qui était venue sans partenaire et qui ne dansait pas. J'ai discuté un peu avec elle et elle a fini par me demander si je passais une bonne soirée. J'ai répondu que oui, que Neville se débrouillait pas mal du tout, et que c'était un vrai plaisir de l'avoir pour cavalier. Luna a alors soupiré bruyamment.
"Euh, ça te dirait de danser avec lui, je lui ai demandé.
- C'est ton cavalier, a-t-elle répliqué, fuyant mon regard, confirmant mes soupçons.
- Oh tu sais, c'est moi qui l'ai invité parce que je ne savais pas trop avec qui y aller. De son côté, il est trop timide pour inviter une fille. Mais on est venus en amis et cela ne me gêne pas qu'il danse avec quelqu'un d'autre."

L'objet de notre discussion revenait justement vers nous :
"Neville, tu m'excuseras, je dois aller me repoudrer le nez. Tu n'as qu'à danser avec Luna pendant ce temps"
Et sans attendre sa réponse, je me suis précipitée vers les lavabos, les laissant se débrouiller tout seuls.


Une fois ressortie, un coup d'œil discret vers la piste de danse me révéla qu'ils étaient en grande conversation. Je me rencognai derrière mon pilier pour qu'ils ne se sentent pas obligés de se séparer.
"Savez-vous Mademoiselle que vous êtes tout simplement divine ce soir... a murmuré une voix chaude tout contre mon oreille.
- Vous n'êtes vous-même pas trop mal non plus, ai-je répondu, en me serrant contre le beau sorcier brun aux yeux verts qui peuplait mes rêves depuis tant d'années.
- Ta robe est sublime. Toi aussi d'ailleurs ! Avec ou sans robe ! Enfin, je suppose ! Dommage qu'il n'y ait pas de sort permettant de voir à travers les robes..."

Il espérait manifestement me faire rougir.
"Mais il en existe un !"

Je sortis ma baguette de ma poche et la pointa sur Malefoy qui passait justement devant nous en valsant.
" Specto nuditas ", murmurais-je.
Je détaillai ma victime d'un air appréciateur.
"Je ne pensais vraiment pas qu'il avait un aussi joli petit cul", j'ai lâché, en lançant un "Finite incantatem" négligent.

MMMMMHAMMMMMMHAHAHA !!!!! La figure d'Harry valait vraiment le déplacement !!!!

"Très drôle, il a dit d'un ton pincé
- Tu ne me crois pas ? Tu peux demander à Hermione, je suis sûre qu'elle connaît"

HE! HE !HE! Soit il reste avec ses doutes, soit il se tape la honte auprès d'Hermione !!! Je suis vraiment trop bonne !!!!

La valse se terminait. Il en profita pour changer de sujet.
"M'accordes-tu la prochaine danse ?
- Mais avec plaisir ! Qu'as tu fais de ta cavalière ?
- Justin me l'a piquée. Et j'ai l'impression qu'il y a une jolie file d'attente derrière, ce qui me laisse le loisir d'inviter toutes les jeunes filles présentes."

S'il croyait se venger si facilement !
"- N'oublie pas d'inviter Pansy Parkinson, j'ai répondu. Ça ferait bizarre si tu t'en abstenais !"

Il éclata de rire, et m'entraîna vers la piste, alors qu'un nouveau morceau débutait. Il me tint à bonne distance, de façon très correcte. Mais tout en prenant l'air détaché du jeune homme bien élevé qui fait la conversation à sa cavalière, il me dit à quel point il me trouvait séduisante et détailla avec un luxe de détail tous les endroits de mon corps qu'il avait envie d'embrasser et de caresser. J'avais singulièrement chaud et j'étais rouge pivoine quand il me lâcha, mais je dus vite reprendre contenance, car Seamus m'entraîna très vite dans une polka.

Je changeai ensuite régulièrement de danseur. A chaque fois que mon regard tombait sur Neville, je constatai qu'il se trouvait de plus en plus proche de Luna. Je n'avais pas à m'en faire pour ces deux là. Je dansai finalement avec Ron, pendant qu'Harry entraînait Hermione. Mon frère fut étonnamment aimable, se bornant à me complimenter sur ma tenue. Je suppose qu'Hermione lui avait fait la leçon et révélé que c'était elle qui avait choisi la robe.

Ce fut ensuite Nico qui m'invita. Je constatai avec plaisir qu'il semblait détendu, profitant pleinement de la fête.

A la fin de la soirée, Neville vint vers moi, pendant que Luna s'approchait du buffet. Il s'excusa, très gêné, de m'avoir laissée tomber. Je le rassurai en lui faisant valoir que je m'étais bien amusée, que Luna était une de mes meilleures amies et que j'étais la première heureuse en les voyant si bien ensemble. Il a rougi violemment mais sans me contredire. Je conclus en lui disant gentiment que je comprendrais très bien s'il raccompagnait Luna à son dortoir, et que je pouvais rentrer toute seule. Il me remercia et fila sans demander son reste.

Je quittai la Grande Salle qui se vidait doucement, et me dirigeai directement vers la tour de Gryffondor, essayant d'ignorer les coins d'ombre qui semblaient très "occupés" ce soir. A quelques mètres du portrait de la Grosse Dame, je me sentis brusquement attirée sur le côté. Commençant à en prendre l'habitude, je ne me débattis pas, même quand je vis que c'était une main flottant dans les airs qui était agrippée à mon bras.
"Tu joues à quoi", j'ai demandé.

Harry m'a silencieusement fait passer sous sa cape et m'a entraînée vers notre petit local. Là il y avait des bougies et un vase empli de roses rouges qui embaumaient. Il me prouva ensuite qu'il avait beaucoup de suite dans les idées en appliquant scrupuleusement le programme dont il m'avait fait part pendant notre danse, et plus encore. C'était... C'était...

En fait, c'était tellement bon que, s'il avait voulu, je l'aurais laissé aller jusqu'au bout. Mais il s'est arrêté avant. J'en suis à la fois soulagée et déçue.

Soulagée car cela me rassure de voir qu'il me respecte assez pour s'interrompre en cours de route malgré son désir évident d'aller plus loin.

Déçue car je mourrais d'envie d'en faire plus.

Soulagée que nous procédions par étapes. Car si mon corps est prêt, je crois que ma tête a encore besoin d'un peu de temps. Pas beaucoup. Mais un peu.

***
Nous sommes rentrés vers quatre heures du matin et, cachés par la cape, avons constaté que beaucoup de couples s'étaient formés ce soir. Nous avons même croisé Rusard qui avait l'air un peu hagard.

Quant à ce matin, je suis encore trop émue pour le raconter. Ça attendra demain.

oO§0§Oo


Vendredi, 26 décembre 1997 :

Hier, j'ai émergé vers midi. Kat dormait toujours - elle était rentrée encore plus tard que moi. Je me suis jetée sur mes cadeaux. Maman m'avait tricoté un bonnet, une écharpe et des gants - toujours mieux que le sempiternel pull des garçons. Bill m'avait offert une broche et Charlie une barrette en forme de dragon. Percy m'avait envoyé une carte de vœux, les jumeaux leurs dernières trouvailles - pas complètement testées d'après la lettre d'accompagnement. Ron m'avait acheté une bague. Kat, Luna et Nico m'avaient fait un cadeau commun : tout un assortiment de sous-vêtement en soie. La dédicace, sans doute composée par Nico, indiquait "A notre petite Virgin préférée". Hum, s'il savait à quel point sa petite phrase avait manqué de peu de se périmer la nuit précédente !

Le dernier cadeau était une petite boite sans carte indiquant son expéditeur. Je l'ouvris et découvris, nichée dans un écrin de soie, une petite chaîne en or, avec un médaillon sur lequel était gravé "Ginny" d'un côté et "A la Dame de mon cœur" sur l'autre face. Je restai pétrifiée, sachant que ce n'était pas un simple bijoux. Je l'avais déjà vu, dans un catalogue, au milieu d'autres talismans. Et j'étais prête à parier dix ans de ma vie que, si j'ouvrais le médaillon, j'y trouverai une mèche de cheveux noirs jais.

Submergée par l'émotion, j'éclatai en sanglots. Kat se réveilla en sursaut, et effarée me prit dans ses bras, cherchant des yeux un parchemin qui aurait pu m'apprendre une mauvaise nouvelle.
"Qu'est ce qui ce passe ? Il est arrivé quelque chose ?"

Je secouai la tête, incapable de parler. Je me bornai à lui tendre la chaîne. Elle examina le médaillon et me demanda, jetant un coup d'œil vers les lits heureusement vides de nos compagnes de chambre :
"C'est de... LUI ?"

Je hochai la tête.
"Hourra ! Mais c'est merveilleux ! Mais qu'est ce qu'il lui a pris d'inviter cette gourde d'Hannah hier !"

J'ai alors réalisé la gaffe que je venais de faire. MAIS C'EST PAS VRAI !!! J'EN RATAIS PAS UNE !!!!

Je me suis reprise et j'ai dit brusquement à Kat en lui attrapant le bras :
"Kat, tu dois me promettre de n'en parler à personne. Tu entends ? A PERSONNE !! Même à Luna et Nico. Surtout Nico !!
- Mais qu'est-ce qui te prend ? C'est quand même pas un secret d'état !
- Si justement !"

Elle me regarda un moment sans comprendre. Puis elle fronça les sourcils :
"Parce que c'est le Survivant ?"

Je hochai la tête.
"B'en ma vieille, tes histoires d'amour ne sont pas simples !"
Puis elle ajouta : "Tu as tort de ne pas te fier à Nico. Il ne te trahirait jamais."

Je soupirais.
"En fait, je ne peux faire confiance à personne. Je n'aurais jamais dû te parler de tout ça. Et en ce qui concerne Nico, il n'y a pas que lui, il y a ses parents"
Vu ce que Nico nous avait confié, elle ne put rien répondre.

Je l'obligeai à me prêter le serment sorcier de ne rien révéler à personne. Elle sembla un peu vexée, mais s'exécuta.

J'ai soudain songé que le petit sort de discrétion que j'avais mis sur mon journal était un peu insuffisant compte tenu de ce que j'y avais écrit ces deux derniers mois et de ce que m'avait révélé Nico sur certains Gryffondor. N'avais-je pas deux ennemies dans mon propre dortoir ? Il fallait que je pense à demander à Hermione une protection plus efficace.

Pendant que Kat ouvrait ses propres cadeaux, je mis ma nouvelle chaîne autour de mon cou. Nous nous sommes préparées et sommes descendues, espérant que nous n'avions pas raté la collation de midi. Alors que nous sortions de la salle commune, nous croisâmes Harry qui y rentrait. Nous eûmes tous les deux un temps d'arrêt et je vis dans ses yeux qu'il avait été aussi touché que moi par le cadeau qu'il avait reçu. Nous échangeâmes un sourire tendre avant que je ne parte rattraper Kat qui avait discrètement poursuivi son chemin.

oO§0§Oo


Samedi, 27 décembre 1997 :

Hermione a ensorcelé mon journal. Elle m'a affirmé que, non seulement personne d'autre que moi ne pourrait le lire, mais qu'en plus des pustules comme celles dont avait été affublée Marietta Edgecombe couvriraient la figure de l'indiscret, ainsi qu'une autre partie de son corps, lui rendant la position assise très inconfortable.

FOR-MI-DA-BLE !!!

Elle ajouta avec un petit sourire qu'elle allait prévenir Ron.

Trop dommage !!!!

oO§0§Oo


Dimanche, 28 décembre 1997 :

10h : La tuile !!! Viens de recevoir message d'Harry. Rusard aurait découvert notre local et l'a verrouillé. ET MERDE !!!
Trop tard pour trouver un autre endroit pour aujourd'hui. En plus, comme c'est les vacances et que nous n'avons pas le droit de sortir dans le parc, des activités de groupe ont été organisées dans la salle commune. C'est donc plus délicat de s'éclipser discrètement. FAIS CHIER !!!

Je veux mon Harry pour moi toute seule, et qu'il me fasse des bisous et plein d'autres trucs !!!

Résolutions :
- Trouver un endroit tranquille et romantique
- Faire sa fête à Rusard (Hé ! hé ! et un volontaire, un, pour le cadeau de Noël des jumeaux)
- Proposer un décret d'éducation n°32 pour supprimer les vacances scolaires

NA !!!!

oO§0§Oo


Mardi, 30 décembre 1997 : :

Pas trop le temps d'écrire cette semaine car Dumbledore a prévu plein d'attractions dans le château pour nous occuper. Demain il y aura un jeu de piste, suivi d'un banquet pour le réveillon du nouvel an. Il parait qu'il y aura une fontaine au milieu de la Grande Salle où nous pourrons y jeter des mornilles et faire un vœu. Inutile de préciser que le mien concernera un certain brun aux yeux verts ayant une cicatrice en forme d'éclair sur le front.

Cette nouvelle année se présente à merveille !

oooO§0§Oooo






*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.