S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Quatorze février par Bookastic

[1 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

12 février 1976, château de Poudlard. 

Point de vue Remus.

Assis sur une chaise non loin de la table sur laquelle étaient avachis James et Sirius, j’écoutais d’une oreille discrète leur conversation qui avait dévié sur le Quidditch. C’était un sport que je me plaisais à regarder lors des match de l’école, mais je n’en étais absolument pas passionné. Il arrivait souvent que la conversation dérive ainsi. James était féru de ce sport, et il avait toutes les raisons de l’être tant il était doué. Sirius, en bon ami, ne rechignait jamais à l’écouter et à rire avec lui des dernières péripéties d’un membre d’une équipe adverse qui avait été victime d’une chute ou d’un cognard particulièrement énervé. Peter, lui, écoutait James avec une avidité qui n’avait pas d’équivalent. Il admirait son ami pour ses performances au Quidditch plus que pour tout le reste. Remus s’amusait parfois de ses petits yeux ronds et de son air fasciné. Il se disait parfois que Peter ne devait pas être heureux. Ou qu’il ne le pouvait pas. Mais il ne faisait rien. Il s’était accommodé, depuis la première année, de leur petit quatuor éclectique. James en tête d’affiche, admiré de tous ceux qui ne le jalousaient pas, bon en tout, sûr de lui, confiant. Sirius, qui le suivait de près, qui aimait jouer les rebelles et qui était par-dessus tout aimé de ces demoiselles. Et Peter, qui les suivait à la trace, cherchait à les imiter sans jamais les égaler, et ne récoltait aucun mérite, aucun regard. Il semblait s’y être fait. 

 

Lorsque Remus reporta son attention sur la conversation, James, Sirius et Peter ne parlaient plus de Quidditch, mais du second sujet qui animait toutes les conversations des élèves de Poudlard : la Saint-Valentin. Comme chaque année, les élèves étaient dispensés de cours pour que les amoureux puissent passer un moment en tête à tête au village de Pré-Au-Lard. Il leur restait un peu plus d’une semaine avant le jour J, et chacun s’évertuait déjà à préparer cartes, invitations et chocolats. Une fois de plus, la situation qui occupaient les conversations du petit quatuor était celle de James. La Saint-Valentin était tous les ans un événement pour le jeune homme, qui entretenait une relation plus qu’instable avec Lily. 

 

- Bien sûr qu’elle va dire oui. On ne s’est pas disputés depuis une semaine au moins. 

- Quelle victoire, ricana Sirius. 

James lui donna une tape sur le dos avec un sourire amusé et secoua la tête. 

-Non, je t’assure, tout va bien entre nous en ce moment. Et puis elle a compris qu’elle ne devait plus me parler de Servilus. Tant que moi je ne lui en parle pas non plus, tout va bien. 

 

Sirius afficha un sourire en coin. Servilus. Une longue histoire. Remus pris soin de ne surtout pas renchérir. Il était toujours mal à l’aise lorsque l’on se mettait à parler de Severus. Certes, il ne portait pas le garçon dans son coeur, et le jugeait sévèrement pour son goût pour la magie noire, mais il savait que le comportement de James et Sirius à son égard n’était pas plus intelligent. Il n’était jamais intervenu et en éprouvait parfois une certaine gêne. Depuis quelques mois, James s’était calmé pour le plaisir de Lily, et cela lui allait très bien.

 

- Alors Sirius, tu as encore eu des invitations aujourd’hui ? demanda Remus à son ami. 

Ce dernier se pencha en arrière, presque allongé sur la table désormais, et laissa échapper un rire charmeur. Il était toujours heureux lorsque quelqu’un lui posait cette question, car il semblait particulièrement fier de son charme légendaire. 

- Oh, seulement cinq ou six. Et une boîte de chocolats, mais à mon avis, ils sont délicatement parfumés à l’Amortentia. 

James, Peter et Remus éclatèrent de rire. Le succès de Sirius n’était pas nouveau. Plus il vieillissait, plus il devenait séduisant, et il passait de moins en moins inaperçu. Il se plaisait néanmoins à faire le difficile et à refuser systématiquement toutes les avances qui lui étaient faites. Remus secoua la tête, amusé. 

 

- Tu n’as pas l’intention d’accepter une invitation, au moins ?

- Non, pas le moins du monde, déclara Sirius. J’ai autre chose à faire qu’aller passer trois heures dans le salon de thé de Piédodu. 

James lui lança un regard noir. 

- Excuse-nous, monsieur, de ne pas avoir mille autres préoccupations. 

- Oh, ça va James. Je dis simplement qu’on a pas tous les mêmes priorités. Tu sais bien que je n’ai aucune envie de me caser. C’est tout. 

James laissa échapper un grognement. Il peinait visiblement à comprendre son ami mais s’en était accommodé. Les regards ne se tournèrent par la suite ni vers Peter, ni vers Remus, pour deux raisons différentes. Bien que Remus en éprouvât une légère pointe de culpabilité, tous trois supposaient que Peter n’avait pas reçu ni invitation, ni chocolats, et qu’il ne recevrait pas de sitôt. Nul ne savait si cela l’attristait ou non. Il avait la si fâcheuse habitude de disparaître derrière ses amis que peu le remarquaient. Parfois, Remus se disait que c’était de leur faute. Qu’il eût été bien d’aider Peter à occuper davantage le devant de la scène. Mais James et Sirius se plaisaient dans leur rôle de stars, et il lui semblait même qu’ils aimaient être admirés de la sorte par Peter. Alors Remus ne faisait rien pour que cela change. C’était l’une des nombreuses fois où il ne faisait rien, d’ailleurs. Mais il chassa cette pensée de son esprit. Il n’aimait pas la culpabilité et se débrouillait pour la faire disparaître chaque fois qu’elle se présentait. Ce n’était pas son rôle, après tout. Il n’était l’auxiliaire de personne. 

Quand à lui, chacun savait qu’il était inutile de lui poser des questions sur sa vie sentimentale. Remus se sentait la plupart du temps à des kilomètres de ces préoccupations. Il ne s’en souciait pas. Il appréciait la compagnie de ses camarades féminines sur un plan amical. Non pas qu’il fût tout à fait réticent à l’idée d’avoir une histoire, mais il ne cherchait pas pour autant. Il attendait. Il se disait simplement que les choses viendraient quand elles voudraient venir, et qu’en attendant, sa vie lui convenait parfaitement. Il lui était déjà arrivé de recevoir quelques avances, mais il avait toujours poliment refusé. Il en était touché, mais il ne se voyait pas entamer une relation sans avoir de sentiments. Il voyait l’amour comme quelque chose d’important, de grand. Il préférait attendre que quelqu’un qu’il aimerait vraiment apparaisse sur son chemin. Et si Sirius se moquait souvent de James et de son attachement de longue date à Lily, il ne faisait jamais de remarque à Remus. Peut-être son comportement lui semblait-il plus mature que celui de James. 

Le rapide tour de table terminé, la conversation revint sur les dernières performances de James au Quidditch, et Remus décrocha de nouveau. Au bout de quelques instants seulement, la cloche retentit dans les couloirs de pierre de l’école et les quatre amis se levèrent avec lassitude. Potions. Ce n’était pas leur cours préféré, et ils quittèrent à regret la salle vide dans laquelle ils se glissaient à chaque occasion où le temps n’était pas clément. 

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.