S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Un chien errant dans la noble maison des Black par Phoenix_bleu

[1 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Coucou ! C'est la première fois que j'écris sur les Black, j'ai essayé d'être le moins subjective possible et de ne pas y mettre trop de clichés non-plus, comme par exemple tout ceux liés aux Serpentards ou aux familles de Sang-Purs. Après, les Black sont une famille plutôt extrémiste qui prône l'idée que les Sang-Purs sont des êtres supérieurs et qui haïssent les moldus. Pour ce qui est de ce qui se passe à Poudlard, il y a des attaques sur les Né-Moldus, c'est ce qu'on apprend dans le Souvenir de Rogue et notamment que les amis de Rogue ont attaqué Mary McDonald par exemple, à un moment c'est des personnes comme ceux qui ont attaqué Mary dont je parle.

 

J'espère avoir été le plus fidèle possible aux caractères des personnages et d'avoir été le plus canon possible par rapport à l'histoire originale de J.K Rowling.

 

Bonne lecture !

Sirius Black a grandi dans une famille Sang-Pur. Il avait alors été éduqué typiquement comme la plupart des familles de sang-Pur extrémistes qui prônaient avec arrogance leur supériorité dans les idées d'intolérance des sangs-Purs face aux sorciers qui n'auraient pas de "bonnes descendances". Pour les Black, la "pureté" du sang et la non-présence de Moldu dans leur généalogie les plaçaient au-dessus de tous. Certains membres de la famille se contentaient juste de suivre fièrement les idées des Black, tandis que d'autres se contentaient de s'y opposer, au risque d'être rejeté, de ne plus être considéré comme membre de cette famille, car la famille Black était "toujours pure".  Sirius contrairement à ses parents et au reste de sa famille, n'avait jamais compris pourquoi on vouait une telle inversion envers ceux qui étaient dépourvu de pouvoir magique, il avait toujours cherché à s'interroger, à voir ce qu'il y avait de si mauvais. Au début, lorsqu'il était très jeune, il tentait de demander directement à ses parents, ses questions étaient suivies sans arrêt d'un rejet et d'un horrible dégoût comme si, juste poser ces questions et supposer une sympathie envers les moldus était déjà une abomination. Alors, il préférait ne rien dire au sein de sa famille proche, il en discutait seulement en cachette auprès des rares membres de sa famille qui acceptaient d'en discuter avec lui. Ses membres ouverts à la discussion étaient souvent les personnes de sa famille qu'il préférait et dont il était le plus proche. Ils l'aidaient à ouvrir les yeux. 
Alors quand il était jeune, il n'avait pas de réel plaisir d'opposition, au contraire il aimait sa famille, s'amusait beaucoup avec son petit frère, il vivait convenablement. Il lui suffisait juste de supporter quelques fois les dîners et réunion de famille avec ses oncles, tantes et cousins qu'il trouvait certains effrayants, d'autres répugnants. Avec ses parents ils ne parlaient jamais des questions dont il se posait, de ses doutes face à l'opinion qu'on était censé avoir (selon ses parents) d'autres sorciers non sang pur.
Il avait tenté de nombreuses fois d'en discuter avec son petit frère Regulus, ce dernier l'écoutait mais ne semblait pas pour autant être d'accord avec ce qu'il disait. Ils étaient pourtant pareils tous les deux, assez proche. Regulus se disait que Sirius se posait juste des questions sur ce qu'il ne connaissait pas car nous sommes tous attiré par l'inconnu et que ça finirait par lui passé. Sirius lui pensait juste que Regulus était juste encore trop jeune pour voir une autre vision que celle qu'on lui a endoctrinée depuis sa naissance.
C'est lorsque Sirius Black entra à Poudlard pour ses 11 ans, qu'il y eut enfin un changement dans sa vie. Lui qui avait grandi uniquement auprès de sa famille n'avait jamais été mélangé à des élèves issus de familles de Sang-Mêlé encore des nés moldus. Il avait hâte d'aller à Poudlard, même si sa mère n'était pas enchanté qu'il se retrouve en compagnie de tout "ces traîtres à leur sang" et de ces salles "sang de Bourbes". Mais de toute façon, il était évident pour elle que son fils irait à Serpentard, comme le reste de la famille et que dans cette maison, il fréquenterait d'autres gens comme eux et qu'alors son fils ouvrira un peu plus les yeux. Quant à Sirius, il n'avait pas envie de suivre la tradition, s'il était à Serpentard, ça ne lui ferait aucun effet, mais il aurait envie d'être dans une autre maison quand même, juste pour ne pas être comme eux. Au départ de King Cross, il croisa plein d'élèves de première année et de classe supérieur qui lui adressaient la parole, tous lui parlaient parce qu'il était Sang-Pur et qu'ils se connaissaient à peu près tous. La famille Black étant assez prestigieuse et connue, Sirius était déjà populaire et sa réputation pouvait être bonne ou mauvaise en fonction des préjugés et des idées qu'on avait sur lui. Il y avait les amis de ses cousines Narcissa et Bellatrix qui le saluaient un peu avec mépris. D'autres de son âge qui avaient les mêmes idées et les mêmes visions des sorciers de sa famille vinrent vers lui, il leur parla par politesse mais dès qu'il put il s'éloigna d'eux dans le Poudlard Express. C'est ainsi qu'il fit la rencontre de James Potter. James était un sang Pur lui aussi, mais il semblait avoir grandi dans une atmosphère propice à l'amour et à la tolérance. Les Potter étaient une famille de sang-Pur connu, ils œuvraient surtout pour éradiquer les mages noirs. Il s'était tout de suite bien entendu avec ce dernier, qui partageait comme lui le goût pour les farces et les bêtises car Sirius en grandissant s'était forgé un caractère de rebelle.Ainsi Poudlard et ses fréquentations l'avaient changé. En étant répartis à Gryffondor, ses parents avaient honte, il était déçu et Sirius ça l'avait bien fait rire car pour une fois, loin d'eux à Poudlard, il se sentait libre, libre de fréquenter qui il voulait. En grandissant, les idées de sa famille devenaient de plus en plus extrémistes et il y avait un Mage Noir puissant qui prenait de plus en plus d'ampleur et semait la terreur, ce dernier avait les mêmes idées que sa famille qui l'admirait, étant au cœur de tout ça avec sa famille, il vit les horreurs qu'étaient prêts à se commettre au nom de ces idéaux-là. En pensant aux gens à qui il tenait, Lily, des camarades de Gryffondor, qui étaient Né-Moldu ou encore Sang-Mêlé En pensant à Rémus Lupin un de ses meilleurs amis qui était rejeté par les autres sorciers, il ne pouvait pas imaginer que quelques choses d'horribles pouvaient arriver à ces gens-là car des sorciers les trouveraient inférieurs à eux, inutiles, sans aucun droit à vivre. Sirius au fil des années était de plus en plus révulsé et haineux de sa famille. Il s'amusait à les provoquer, en brandissant fièrement ses idées, il demandait à des né-moldu de lui donner des objets provenant de leur monde non magique, il faisait bien comprendre à tout le monde qu'il était un Gryffondor, chez le créateur qui défendait les sorciers d'ascendance moldu. Il arrivait de moins en moins à rentrer chez lui et à être avec eux. Il aimait les narguer et gardait espoir aussi que son petit frère finisse par s'opposer lui aussi mais hormis ça le reste demeurait insurmontable. Il admirait le courage de sa cousine Andromeda qui s'était mariée à un né-moldu et qui avait mis toute sa famille à dos. Son nom était devenu tabou et sa mère la maudissait d'avoir sali leur nom, mais c'était la cousine préférée de Sirius et maintenant il avait l'impression d'être seul contre tous. Il se demandait si lui aussi un jour aura le courage de partir, de renier tout le monde . Sirius était conscient qu'il était le rejeter de sa famille, il avait tout fait pour en même temps, quand il était plus jeune il ne voulait absolument pas chercher à froisser ses parents ou à entacher leur rapport avec eux. En devenant grand, il s'en fichait de ce qu'ils pouvaient penser d'eux car il avait appri et compri que ce n'était pas l'amour qui comptait au sein de sa famille, mais la réputation. Sa mère admirait sa cousine Bellatrix car elle avait épousé une bonne famille de sang Pur, les Lestrange et qu'elle prônait, admirait, suivait fièrement les idées extrémistes du puissant mage noir qui se faisaient appeler le Seigneur des ténèbres, elle aimait beaucoup Narcissa qui semblait suivre la même voie que sa sœur et elle était fière de son frère Regulus Black, qui était comme Sirius aurait dû être. Elle ne lui accordait pas la moindre importance, la moindre compassion, Sirius ne cherchait plus en elle une aura maternelle, l'amour parental de leur part il n'en voulait plus depuis qu'il avait un ami qu'il considérait comme un frère, chez qui il savait qu'il pourrait avoir la famille qu'il aurait toujours voulu avoir.Avec le temps, il n'était devenu plus qu'un inconnu dans la maison et développait des rapports froids avec son propre frère. Durant l'été 1976, durant un ultime dîner auquel était convié Druella et Cygnus (le frère de sa mère) et ses deux cousines accompagnées de leurs maris. La discussion était entraînante, passionnée et pleine de haine. Bellatrix ne cessait de se vanter qu'elle avait rejoint les rangs de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom. Walburga, la mère de Sirius, la félicitait et était si fière d'elle et venta sa bonne éducation auprès de Cygnus son frère, qu'elle lançait un peu comme une pique à Sirius dont elle pensait avoir raté son éducation. Sirius ne prononça pas un mot, levant la tête fière, comme il le faisait toujours, il n'avait pas peur d'être là, parmi eux tous. Lucius Malefoy, le mari de Narcissa, son autre cousine, complétait les paroles de Bellatrix en déblatérant contre des propos injurieux sur les Né-Moldu et les traîtres. 
- Ces infâmes Sang-de-Bourbes, je me demande comment ils peuvent être admis à Poudlard... ils ne devraient même pas avoir le droit d'exercer la magie ! 
- J'espère qu'ils se feront tous tués ou torturés ! Le Seigneur des ténèbres se fera un malin plaisir de les faire souffrir ! Ricana Bellatrix d'un air satisfait.
- Ça me révulse que vous ayez été en compagnie d'eux à Poudlard. Dumbledore est répugnant, comment peut-il être défendeur de ces ignobles vagabons... Cracha Walburga avec tout son mépris.- 
À ce qu'on dit, compléta Regulus qui sortit de son silence, il laisserait même des ... loup-garou, il lança un coup d'œil à Sirius, étudié à Poudlard. Tous s'offusquèrent et Sirius se crispa.
 - Ce vieu fou laisserait ces monstres en compagnie d'élèves . Cette école devient vraiment un lieu infâme. S'indigna Rodolfus Lestrange.
 - Laissez des loups-garous, ces êtres impurs fréquenter une école de magie, je ne vois pas pourquoi il interdirait les petits châtiments que certains sorciers font subir à des Sang-de-Bourbe... s'offusqua Bellatrix.
Sirius serra fort ses poings sur ses bras, il savait qu'ils faisaient tous ça dans le but de le provoquer, même s'il le pensait, personne ne se gênait devant Sirius. Mais les entendre parler comme ça de Rémus Lupin, par Merlin heureusement personne ne savait que c'était lui, ça doit être ce Servilus qui a dû lancer la rumeur auprès de ses camarades de maison... mais par-dessus tout, les entendre trouver ça légitime de maltraiter les Né-Moldu, après ce qu'ils ont osé faire à Marie McDonald l'année dernière et à pleins d'autres. Il avait envie de les défendre, mais il savait que se serait leur donner plaisir que de le voir s'énerver. 
- Regulus, comment est Poudlard en ce moment, il y a toujours des sang de bourbe et des sang-mélês qui font la loi en se croyant fort ? demanda d'un ton froid Walburga à son jeune fils, qui était un peu le messager entre ce qui se passait à Poudlard et la famille Black, Narcissa et Bellatrix ayant quitté l'école il y a déjà longtemps.
Regulus déglutit, stresser face aux regards réprobateurs de sa mère et aux yeux envieux de ses cousines et de leurs maris.
 - Oui, lâcha Regulus avec dégoût, heureusement qu'il y a quelques adeptes pour leur donner des bonnes corrections. Rosier ou Mulciber, leur passe-temps préféré c'est de torturer les élèves qui s'égareraient dans les couloirs, tout le monde a peur d'eux c'est des terreurs.
Sirius ne put s'empêcher de rire. Il s'attira les foudres de ses deux parents. Regulus le regarda avec stupeur et les autres lui lancèrent un regard noir.
- Qu'est-ce qui te fait rire, Sirius. Provoqua Bellatrix, en prononçant bien lentement son prénom, comme s'il était une insulte.
- Si tu crois que tes petits potes de Serpentard sont des terreurs, tu te trompes. La plupart du temps ils se font désarmés bêtement par d'autres. La dernière fois, Mulciber s'est retrouvé la tête coincée dans le mur après s'être lamentable fait battre par une Née-moldu tu vois. Quant à Severus par exemple, la dernière fois James l'a tellement humilié lors d'un combat qu'il n'est pas venu en cours pendant deux semaines. Répondit Sirius, d'un ton arrogant le sourire aux lèvres comme s'il s'amusait de la situation.
Il sentait qu'il avait provoqué tout le monde et que s'il ne faisait pas partie de la famille, ils se seraient tous jeté sur lui pour tenter de le tuer. Il soupçonnait Bellatrix d'avoir déjà dégainé sa baguette magique mais que son mari lui est ordonné de se tenir tranquille. Narcissa le regardait avec pitié quant à son frère il était rouge de honte que Sirius s'est moqué de ce qu'il dit. Sa mère était à deux doigts d'exploser.
 - Toi et tes amis vous ne devriez pas faire les malins encore longtemps, vous allez en payer le prix fort. Le menaça Lucius. Regulus, qui se faisait toujours marcher dessus par Sirius décida de se défendre.
- Vous ne devriez pas faire votre loi encore longtemps, toi et tes potes, je vous rappelle que vous traînez avec des Sang-de-Bourbe, et que ton Potter est un traître à son sang, il aura autant de considération que ces choses. Il eut un temps d'arrêt avant de continuer, je ne crois pas que ton pote Potter serait content d'apprendre que c'est de ta faute si quelqu'un à, accidentellement fait du mal à sa petite Lily Evans. Sirius se leva d'un coup et fixa son frère droit dans les yeux. Le problème avec lui c'est qu'il était à Poudlard en même temps que lui et que donc, il connaissait ses fréquentations et tout ce qui se passe dans les murs du château.
- Sirius assis-toi. Siffla Orion, son père, d'une voix ferme. 
Il continua de lancer des regards noirs à son frère. Ce dernier ne baissa pas le regard. Bellatrix ricana.
 - Tu n'as aucun droit de parler comme ça de mes amis. 
- Le Seigneur des ténèbres, ne tardera pas à rendre justice. Tant que tu es à Poudlard tu peux faire le malin autant que tu veux. Le prit de haut Lucius Malefoy, qui était beaucoup plus âgé que lui et qui avait déjà beaucoup d'expérience dans la magie noire, mais une fois sorti de Poudlard, tu n'auras plus Albus Dumbledore pour te protéger et rien n'empêchera plus personne de te lancer un Avada Kedevra à toi ou à tes amis...
 Sirius sortit sa baguette et la pointa sur Lucius, ce dernier fit de même. Narcissa tenta de raisonner Lucius et de lui faire abaisser sa baguette tandis que Walburga se leva fermement et ordonna à Sirius de se calmer, comme si elle le menaçait de mort.
 - Ne t'amuse pas à faire des menaces, tu crois que j'ai peur de toi . Sirius maintenait fermement sa baguette.  Cygnus se leva et s'adressa à Sirius et Regulus.
- Tu as été endoctriné par tes camarades de Gryffondor Sirius, Regulus lui, n'a pas eu ce malheur. Mais il est encore temps de te racheter. Faites comme vos cousines et rejoignez le Seigneur des ténèbres. Il peut vous offrir des choses, une puissance dont vous ne pouviez rêver ! Il demanda cela avec passion et conviction. 
Regulus baissa les yeux et Sirius ne bougea pas d'un poil. 
- Sirius, assieds-toi. Insista fermement Walburga, qui ne voulait pas que son fils gâche tout encore une fois.
- Lucius, arrête, il n'en vaut pas la peine. Lui chuchota Narcissa.
- Je ne vais pas me laisser marcher dessus par un sal gamin qui ne connaît rien à la vie. S'il croit que ses petits amis sont plus forts que des sangs-Purs, il se leurre. C'est un Black, il salit ton nom et tu ne dis rien .! S'enerva Lucius.
Narcissa prise au dépourvu ne savait plus quoi dire. Elle regarda vers sa sœur pour chercher de l'aide auprès d'elle.
-Notre cousin est une peine perdue depuis toujours, si tu détestes tant ce que nous sommes et que les autres sont mieux pour toi, pars, va-t-en auprès d'eux... personne ne te retiendra ici, tu es une plaie pour nous.
Pendant un moment, Sirius baissa sa garde et abaissa sa baguette. Les paroles de sa cousine raisonnaient en lui comme une évidence, comme une révélation. Elle était là, sa porte de sortie, ce qu'il voulait être. La voie qu'avait choisi sa cousine Andromeda c'était ça : la liberté, le choix de suivre ses convictions plutôt que de rester auprès d'eux. Bellatrix eut un sourire satisfait devant la réaction de son cousin qui semblait se dégonfler. Son père ayant peur de ce qu'il allait faire le menaça :
- Sirius ...
- Tu as raison. Dit-il d'un ton satisfait, je n'ai rien à faire ici.
- Sirius, arrête tes bêtises... continua son père derrière lui.
- Lorsque je sortirais de Poudlard, vous n'aurez pas intérêt à croiser ma route car je vous jure que je n'aurais aucune pitié, je vous combattrai comme n'importe quel autre et je vous éliminerai.
- Sirius ! S'indigna sa mère, cette fois-ci, elle semblait prête à lui arracher la tête.
 Bellatrix ricana de plus belle. Sirius s'élança dans l'escalier, sa mère lui courut après avec sa baguette magique, elle voulut lui lancer des sorts, mais Sirius était plus rapide, il s'enferma dans sa chambre, rassembla toutes les affaires dont il aurait besoin. Quant à sa chambre, décorer aux couleurs de Gyffondor, dans laquelle il avait amassé tout un tas d'objet moldu tel que des magazines, des photos de moto et d'objets en tout dont sa famille ignorait l'existence. Il décida d'ensorceler sa chambre afin que sa mère ne puisse jamais décrocher tout ce qu'il y avait. C'était une sorte de cadeau de départ empoissonné.
 Sirius entendit sa mère lui hurler toutes sortes d'insultes.Il sortit de sa chambre descendirent les escaliers avec ses affaires, sa mère apparue subitement on aurait dit que ses yeux allaient sortir de ses orbites tellement elle était indignée, elle était accompagnée de Regulus son petit frère. Elle le menaça de sa baguette. Sirius savait qu'elle ne le tuera pas, se serait très mal vu si on apprenait qu'une noble femme d'une famille de sang-Pur avait tué son propre fils.
- Si tu oses quitter la maison... la menaça-t-elle
- Oui... ? dit-il sarcastiquement- Si tu quittes la maison ! Tu n'es plus le bienvenu ici ! Tu ne seras plus un Black.
- Avec plaisir, répondit Sirius d'un ton nonchalant, comme s'il s'en moquait le moins du monde.
- Espèce de Vermine ! Reviens ici ! N'as-tu donc pas entendu ? N'as-tu pas honte ! Tu serais prêt à renier une noble famille de sang-Pur qui est la tienne ! Qui t'a donné ton nom ! Dans quel but  ? De supporter des idées d'adolescent rebelle ? 
- S'il veut partir, qu'il parte ! Laisse-le donc, on ne mérite pas d'un fils comme lui. Lança son père, dans le dos de sa mère qui était arrivé derrière elle.
Regulus regardait son frère avec pitié, comme s'il le suppliait de ne pas partir.Sirius s'avança, dépassa son frère et arriva devant la porte. Il s'arrêta juste devant son frère qui n'osait pas le regarder.
- Regulus, murmura-t-il à son adresse, il est encore temps pour toi de faire le bon choix.
- Je l'ai déjà fait. Lui répondit-il sans oser le regarder, c'est plutôt à toi qu'il faut dire ça.
- Regulus, ne rejoins pas les mangé morts. Tu vas faire une énorme erreur, je sais que tu vaux mieux que ça.  Regulus baissa la tête. 
Sirius sait que ses paroles ne lui faisaient aucun effet. Mais c'était son devoir de grand frère de lui donner des conseils. C'était son dernier devoir en tant que membre de la famille Black.  Il tourna la poignée.
- Si tu pars, tu seras renié de la famille ! Il n'y aura plus de retour en arrière possible pour toi !
- Adieu. Sirius sortit et il entendit sa mère lui jeter à son égard des tonnes d'insultes.
- Traître ! Abomination ! Honte de ma chair et de mon sang !
Il savait désormais qu'aux yeux de sa famille il était considéré comme mort, devenant ainsi, un traître à son sang.
 Il savait déjà où il allait aller, il savait déjà qui il considérait comme sa famille qui l'accueillerait avec amour comme s'il était leur propre fils.  C'est avec le cœur léger et soulager de certes débarrasser d'un fardeau qu'il se dirigea en direction de la maison de son meilleur ami James Potter.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.