S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Mémoire d'un survivant par mina

[1 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

C'est une histoire que j'avais commencé et jamais publié, avec le confinement, je l'ai un peu étoffée (pour l'instant 19 chapitres écrits) et je me décide à la poster. J'espère qu'elle vous plaira, n'hésitez pas à me donner des retours sur ce qui vous plait, ce qui vous plait moins ou tout ce que vous aurez envie d'en dire.
Note de chapitre:

Bonne lecture
Chapitre un : le second rôle

POV Sévérus:

« Cherche Harry Potter »

Une phrase, de simples mots…
Mais ses mots semblaient vouloir hanter son sommeil, ses pensées, ses rêves…

Jour après jour, nuit après nuit, une voix d’outre-tombe prononçait ces mots sans queue ni tête.
« Cherche Harry Potter »
Pourquoi lui ? Qu’avait-il fait ?

Rien ! Depuis la grande bataille, il avait cessé d’enseigner pour consacrer tout son temps aux recherches médicinales.

Son domaine privilégié, les potions, était un domaine qui offrait tellement plus de possibilités de cures inexplorées que les sortilèges, qui étaient souvent bien trop agressifs et pas toujours bien maîtrisés par les médicomages …

Il avait bien essayé d’obéir à LA voix, pour pouvoir s’en débarrasser, mais le survivant avait formellement interdit de le rechercher après la bataille finale, car il ne voulait plus de cette vie de célébrité morbide. Avoir survécu était sa seule prouesse, mais à quel prix ? La perte de sa seule famille !

Il avait dit, avant la bataille, qu’il ne souhaitait plus que la tranquillité. Tous sauf le jeune homme avaient réalisés la tristesse d’une telle déclaration : en avoir tellement vécu et vu à cette âge que sa seule perspective d’avenir était un semblant de normalité… Tous se sentant plus ou moins de responsabilité dans cet état de fait le laissèrent partir à la fin, sans jamais chercher à le retrouver.

Et aujourd’hui, trois ans après la bataille qui avait marqué un tournant décisif dans l’histoire sorcière de Grande Bretagne, retrouver sa trace semblait impossible.

Il s’était rendu incartable bien avant la bataille et ce sortilège n’avait jamais été levé. De plus, personne ne l’avait revu du côté sorcier depuis son « départ ».

Certains supposaient qu’il voulait une chance de vivre une vie normale, comme il l’avait toujours souhaité, certains pensaient qu’il voulait renforcer sa science de l’occulte avant de réintégrer le monde magique, sous une autre identité, peut-être… Certains pensaient qu’il attendait juste le moment propice pour revenir…
Et certains, la plupart en fait, le pensaient mort. Les raisons étaient parfois différentes : suicide, suite des blessures du combat final…

Personne ne savait.

Mais tout le monde en avait longtemps parlé, et puis, le temps faisant son œuvre, les commérages cessèrent pour devenir des histoires de bonnes femmes, des fantômes de ragots…

Lorsque Sévérus avait cherché à en savoir plus, il avait entendu beaucoup de versions de l’histoire, qui s’étaient édulcorées avec le temps, mais rien ne paraissait convainquant, et il ne pouvait concevoir aucune d’entre elles. Mais force était de reconnaître qu’il connaissait bien mal Potter : la dernière année passée en sa compagnie au sein de l’ordre le lui avait prouvé.

Harry était plus attachant qu’il voulait bien le croire et Sévérus avait été blessé, à son départ, mais il avait fini par comprendre.

Et avait respecté son vœu, jusqu’à ces rêves récurrents. Qui lui disaient encore et toujours de LE chercher. Comme si rien n’était fini, il ressentait cette impression pesante de danger imminent qu’il ne parvenait pas à expliquer.

Son intuition d’espion l’avertissait de quelque chose et ça n’allait pas être joli…

POV Ron :

Je n’ai jamais tenu le premier rôle, je n’ai jamais été au-devant de la scène…

Mais je m’y étais fait. Lorsque Harry était là, je n’avais jamais envie de me plaindre de mon sort. Je n’étais plus concentré sur moi, je tenais à l’aider avec mes moyens.

Même si je suis loin d’être parfait, j’ai essayé toutes ces années de donner le meilleur de moi-même. Et il est parti. Depuis… je ne sais pas exactement ce que j’attendais de cette nouvelle vie sans Harry.

Pas grand-chose, je crois. Auparavant, je n’avais jamais eu confiance en moi. Avant de connaître Harry et de vivre toutes ces aventures année après année… Je ne savais pas pourquoi je vivais, je me posais des questions sur mon rôle dans une famille composée de tant de personnalités différentes… Et puis, en devenant ami avec Harry, et puis Hermione, on était devenu un tout, on ne se posait pas de question car on était toujours utiles ensemble et si on de parvenait pas au bout de quelque chose tout seul, on savait que, ensemble, nous viendrions à bout de tout…

Et puis, du jour au lendemain, je me suis retrouvé seul.
A nouveau seul.

Et j’avais cette impression que rien ni personne ne pourrait jamais venir à bout de toute cette solitude.

Hermione était morte et Harry était parti sans laisser d’adresse, en priant gentiment les autres de ne pas essayer de le chercher.

Savait-il seulement qu’Hermione était morte ?

J’avais toujours pensé que notre groupe était le plus soudé qui puisse exister. Que rien ne pourrait nous séparer… Mais la vie en avait décidé autrement, et je suis désormais seul.

Je travaille au Ministère de la magie, comme mon père avant moi.

Je suis aurore.

Et je tente vainement de donner un sens à ma vie en aidant les autres, sans pour autant parvenir à vraiment aller de l’avant.

Fermant son ouvrage, Ron soupira. Ce n’était pas une bonne idée de raviver ses souvenirs. Il prit le carnet qu’il venait de relire et le jeta dans les flammes qui en léchèrent la couverture de cuir avant de la consumer peu à peu sous ses yeux.

Une larme coula. La dernière qu’il verserait. Il se le promit.
Note de fin de chapitre :

Voilà, c'était le premier chapitre. Je suis preneuse de toute remarque constructive ou suggestion, alors n'hésitez pas à partager votre ressenti.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.