S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Les étoiles du square Grimmaurd par MayaCcie

[1 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Ce texte a été écrit en 2h30 (en retard) pour les 24h du Fof.


Il répond à trois thèmes : Maman a dit En observant la pluie tomber et De toutes les couleurs.

Somewhere over the rainbow

.

Bluebirds fly and the dreams that you dare to,

Why, oh, why can't I ?

 

 

La pluie battait inlassablement les carreaux en un doux manège, un cliquetis permanent qui empêchait Sirius de s'endormir. De toute façon, il n'en avait pas envie. Il a passé la matinée assis à une table pour travailler, il n'est pas fatigué et voudrait courir, jouer, se dépenser. Il n'a aucune envie de faire cette sieste que sa mère leur impose tous les jours. Le petit a du mal à rester enfermé toute la journée dans cette maison, il ressent déjà fortement un besoin de liberté et de grand air.

Il se lève brusquement de son lit, il en a marre de rester immobile ainsi. Il traîne péniblement une chaise jusqu'à sa fenêtre qu'il ouvre en grand remplissant la pièce d'une grande bouffée d'air frais salvatrice. L'enfant respire profondément, il se sent déjà moins oppressé. Il reste un long moment assis devant sa fenêtre à regarder la pluie tomber. Il s'imagine être une goutte d'eau tombant du ciel, ruisselant le long de cette rue lugubre de Londres, il pourrait ainsi parcourir une si grande distance, s'écouler à perte de vue vers des territoires qu'il ne connaît pas où il pourrait vivre des grandes aventures comme dans ses livres de contes.

Alors que la pluie tombe encore un pâle rayon de soleil vient lui chatouiller le visage avant de se mettre à jouer sur son parquet. Le petit garçon ravi relève la tête et ce qu'il observe l'intrigue fortement. L'averse ne s'est pas arrêtée et ondule joyeusement autour des quelques rayons de soleil. Au-dessus des tristes toits londoniens, un arc gigantesque et de toutes les couleurs est apparu, si brillant qu'il semble créer sa propre lumière. Sirius a l'impression qu'en tendant le bras il pourrait le toucher. Il voudrait bien courir sur les toits jusqu'à atteindre cette arche mystérieuse. En montant dessus il a l'impression qu'il pourrait aller toucher le ciel.

Sa curiosité est la plus forte. Toujours assis sur sa chaise, il se décide à appeler doucement Kreattur. L'elfe de maison apparaît dans un craquement sinistre et s'incline devant le jeune Black.


« Le jeune maître m'a appelé ? Le jeune maître devait dormir, la maîtresse l'a ordonné. Il ne devrait pas être ici. Il devrait refermer la fenêtre, retourner dans son lit et dormir ou la maîtresse et le maître seront mécontent. Le jeune maître Regulus dort lui.

- J'ai essayé Kreattur… je n'arrive pas à dormir, mais maman n'en saura rien. Je ne fais même pas de bêtises.

- Le jeune maître ne fait pas ce que la maîtresse a dit. Le jeune maître ne veut pas lui obéir.

- Kreattur, je vais retourner me coucher mais d'abord dis-moi : qu'est-ce que c'est que ce grand arc si coloré là-bas ?

- C'est un arc-en-ciel jeune maître.

- Est-ce que c'est magique ? Est-ce qu'on peut le toucher ?

- Non jeune maître, un arc-en-ciel est une illusion qui apparaît quand il y a du soleil et de la pluie en même temps. C'est uniquement de la lumière. Je dois y aller jeune maître, je dois finir le ménage pour la maîtresse, le jeune maître devrait fermer sa fenêtre et retourner dormir. »

.

L'elfe de maison commence à connaître Sirius, il le regarde remettre la chaise à sa place et remonter dans son lit, ce n'est qu'une fois sûr que le garçon est bien installé pour une sieste qu'il disparaît enfin dans un craquement. Il ne le connaît visiblement pas assez. Aussitôt l'elfe disparu, le garçon se relève d'un bond et retourne devant la fenêtre. Qu'importe si cet arc-en-ciel n'est que de la lumière, il n'a jamais rien vu d'aussi beau et il aimerait tant s'en approcher et essayer de le saisir.

Il décide de passer le temps autrement. Il sort doucement de sa chambre et s'avance lentement dans le couloir. Ses parents lui reprochent souvent d'être bruyant et il est vrai que quand il joue, pleure ou rie, il ne fait pas les choses à moitié mais quand il le veut il sait aussi être extrêmement discret. Il s'avance à pas feutrés dans le couloir prenant bien garde à ne pas faire craquer le vieux parquet. Ses deux parents sont absents mais si Kreattur le surprend en dehors de sa chambre il le répétera à sa mère et il sera puni. Il fait particulièrement attention dans les escaliers, ce sont eux qui grincent le plus. Il arrive enfin devant la salle d'étude et rentre silencieusement dans la pièce. Il fouille dans les tiroirs et sort des feuilles et tous les rayons de couleurs qu'il trouve. Il s'éloigne de son bureau pour se coucher sur le sol et il commence son dessin. Il s'applique, recommençant plusieurs fois, sans faire attention au temps qui passe.

Il est brusquement interrompu par Regulus qui entre en trottinant dans la pièce. Le petit court dans les bras de son grand frère.

« Sirius ! Pourquoi tu t'es caché ? Kreattur a dit que tu ne dormais pas et qu'il fallait te trouver.

- J'ai fait un dessin, regarde !

- C'est quoi ?

- C'est un arc-en-ciel ça. Et là c'est moi. »

L'enfant a reproduit fidèlement ce qu'il imaginait. Le dessin montre les toits de la ville sous la pluie, un gigantesque arc-en-ciel les surplombant. Au centre du dessin, il s'est représenté courant sur l'arc, un immense sourire sur les lèvres.

« Je vais l'offrir à maman quand elle rentrera.

- Mais maman a dit qu'on devait dormir, pas faire des dessins.

- Mais j'y arrive pas… Peut-être qu'elle aimera mon cadeau. »

Les deux garçons sortent de la pièce et rejoignent Kreattur dans le salon. L'elfe ne manque pas de rouspéter et de répéter que le jeune maître Sirius est trop désobéissant. Le petit s'excuse et les deux frères s'installent chacun dans un coin du salon, jouant dans le calme et le silence sous la surveillance de l'elfe.

Walburga rentre peu longtemps après. Ses enfants courent immédiatement l'accueillir, elle les repousse avant qu'ils ne l'atteignent et se contente de leur poser froidement la main sur la tête.

« Sirius, Regulus, je vous aie déjà dit de ne pas courir ainsi. Kreattur, est-ce qu'ils ont été sages pendant mon absence ?

- Le jeune maître Regulus a été très sage, maîtresse, il a fait tout ce que vous vouliez. Le jeune maître Regulus est toujours très sage.

- C'est bien Regulus, retourne jouer.

- Le jeune maître Sirius a été très désobéissant. Il a refusé plusieurs fois de dormir, il est même sorti de sa chambre.

- Sirius, qu'as-tu fait encore ? J'espère que tu n'es pas à nouveau allé réveiller Regulus !

- Non maman.

- Tu as encore fait des bêtises, tu as cassé tes jouets ?

- Non maman. J'ai regardé la pluie et l'arc-en-ciel.

- Pourquoi es-tu sorti de ta chambre ?

- J'ai fait un dessin… pour toi maman.

- Sirius, ton père et moi te l'avons déjà dit, tu dois faire ce qu'on te dit et je t'avais demandé de faire la sieste, pas de faire des dessins. Tu es puni. Retourne dans ta chambre où tu resteras jusqu'à ce que je vienne te chercher et bien évidemment tu n'auras pas de goûter.

- Oui maman… »

Le petit garçon contient à grand peine ses larmes et fait demi-tour en trainant les pieds. Sa mère l'interpelle une dernière fois.

« Sirius où as-tu mis le dessin ?

- Dans la salle d'étude, maman. Tu vas le regarder ? ajoute-t-il avec un lueur d'espoir dans la voix.

- Je vais le jeter Sirius, maintenant monte »


Lorsqu'il atteint sa chambre, il a cessé de retenir ses pleurs depuis longtemps. Il se jette sur son lit et se vide en larmes amères. Il finit finalement par se relever, les yeux rouges et gonflés. La pluie n'a toujours pas cessé et continue à frapper la fenêtre, le soleil a disparu pour laisser place au brouillard qui englouti la citée de mystère.

 

Sirius traîne à nouveau sa chaise et s'installe sur le rebord de sa fenêtre. Il aimerait vraiment pouvoir être une goutte de pluie et s'écouler loin d'ici.

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.