S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Les étoiles vagabondes par CamCaz17

[2 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Le principe : Un thème, une heure, un texte à produire

Note de chapitre:

Premier texte : thème Miroir

 

C’était bientôt l’heure. Peter expira bruyamment, tentant de faire redescendre son rythme cardiaque. Pourtant, plus l’heure avançait, et plus fort était ce sentiment incontrôlable d’anxiété qui montait en lui. C’était bientôt l’heure, et Peter se demandait s’il avait fait le bon choix. Parce qu’il pouvait bien dire ce qu’il voulait à qui acceptait de l’entendre, mais c’était un choix qu’avait fait Peter, un choix sur lequel il ne pourrait pas revenir.

Face à un miroir encadré d’un marbre fin gris, Peter voyait son visage et sa posture. Sa posture, jusqu’à ce soir, avait toujours été voûtée et craintive. Ce soir, il fallait qu’il redresse les épaules.

Peter passa pour la dixième fois une main dans ses cheveux bruns. A ce geste, il pensait à chaque fois à James, et un sourire narquois apparut sur ses lèvres. Peter pensait au nombre de fois où il s’était regardé dans un miroir et avait tenté de ressembler à son ami. Il n’avait jamais réussi, que ce soit physiquement ou mentalement.

Il aurait fallu plus qu’une simple coupe pour imiter James Potter. Mais avant tout, il aurait fallu bien plus qu’une fausse assurance et un sourire fébrile pour ressembler à James Potter. Peter l’avait compris, il y avait de ça bien des années. Lorsqu’il avait arrêté de croire qu’il ferait réellement partie des maraudeurs. Lorsque Peter avait arrêté de croire à cette amitié qu’il avait un jour pensée si solide.

— Depêche-toi, Pettigrow ! cingla Bellatrix Lestrange qui passa d’une pièce à l’autre en le bousculant.

Dans sa bousculade, Peter s’était appuyé sur le mur et son poignet tapa le fin miroir qui tomba au sol dans un bruit fracassant. Il venait de se briser en plusieurs morceaux, ces derniers s’éparpillant autour de Peter qui sentit sa température corporelle augmenter.

Peter était superstitieux. Peter avait peur de tout ce qui pouvait lui causer du tort, et les superstitions en faisait partie. Elles en faisaient partie depuis que sa pauvre mère, effrayée par les montées de colère de son mari, avait répété des centaines de fois à son fils de toujours toucher sa tête lorsqu’il apercevait son père.

La vie elle-même était une superstition pour Peter. Cette croyance irrationnelle qu’un rien lui apporterait le malheur, ce besoin de faire attention à tous et à tout pour être assuré de ne pas souffrir. Peter avait toujours détesté cette sensibilité qu’il avait.

Un miroir cassé, c’était sept ans de malheur pour lui et ceux qu’il aimait. Le visage de Peter se tordit de colère. Le malheur de ceux qu’il aimait était-il le sien ? Ce soir, non. Ce miroir brisé ne le concernait pas lui, mais bien ceux qu’il avait aimés pendant tant d’années. Ce soir, le malheur allait tomber sur leur tête, et Peter en serait la cause.

Un sentiment de remord monta en lui, mais Peter le mit aussitôt de côté. Il n’avait pas le temps d’avoir des remords. Il en avait eus pendant des mois, lorsque c’était la peur qui dirigeait ses actes, mais aujourd’hui ce temps était révolu. Aujourd’hui, Peter agissait par conviction, et il faisait ce qu’il pensait être juste. Juste pour lui. Juste pour son bien-être. Juste pour sa vérité.

Peter s’abaissa, ramassant un morceau du miroir suffisamment grand pour qu’il y voie son visage. Et un sourire apparut sur ses lèvres. Peter n’avait pas honte de l’image que reflétait ce miroir. Non, il n’y avait aucune honte. Peter savait le malheur qu’il allait générer, mais il assumait ses actions. Chacun était responsable de ses actes, et pour la première fois de sa vie, Peter ne se sentait pas apeuré. Il avait fait le bon choix. Le bon choix pour lui. Et il vivait pour lui. Il ne vivait pas pour les autres. Il ne vivait plus pour les autres.

Son sourire disparut cependant lorsqu’un morceau de verre écorcha la peau de son index, le faisant grincer des dents. Lorsqu’il vit des gouttes de sang perler de son doigt, une idée traversa l’esprit de Peter. Une idée qui lui permettrait de sortir d’une situation contraignante s’il s’en révélait nécessaire. De nouveau, un sourire apparut sur les lèvres de Peter.

Finalement, Peter choisit de sortir de la pièce, descendant d’un étage pour retrouver un attroupement de sorciers excités. Il reconnaissait tous les visages qui se tenaient devant lui. Il partageait l’excitation qui traversait tous les sorciers qui s’agitaient devant lui. Ce soir, les règles du jeu changeaient. Ce soir, le Seigneur des Ténèbres gagnerait, faisant place à un renouveau dans lequel Peter avait décidé de faire sa place.

Il était loin, le petit Peter qui se touchait la tête par peur que le ciel ne lui tombe dessus. Il était loin, le petit Peter qui se cachait derrière Sirius et James lorsqu’on décidait de se moquer de lui. Il était loin, le petit Peter qui baissait la tête à chaque fois qu’il entendait une phrase, un commentaire négatif sur ses capacités. Il était loin, le petit Peter qui détestait ce qu’il voyait dans le miroir.

Aujourd’hui, petit Peter devenait grand.

 

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.