S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Latte par Bibi2

[14 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +

La sonnette retentit pour la première fois depuis qu'elle avait basculé la pancarte d'accueil de "Ouverture prochaine" à "Ouvert". Le cœur battant à la chamade, Alicia se redressa et ajusta son sourire le plus chaleureux derrière le comptoir.


« Bonjour ! » lança-t-elle avec enthousiasme.


Ses lèvres s'affaissèrent légèrement quand elle reconnut la personne qui venait d'entrer.


Fièrement juchée sur des escarpins de dix centimètres, Pansy Parkinson aimait dire qu'elle était de ces femmes qui décident de leur vie. Peu importait ce que le passé lui avait fait traverser, seul l'avenir comptait à ses yeux. Rien qu'en croisant son regard, on pouvait comprendre que rien ni personne ne pouvait se mettre en travers de son chemin.


« Spinnet, quelle surprise... »


Le ton était glacial et le rictus moqueur.


« Un latte », laissa-t-elle tomber en claquant des doigts.


Elle lissa le dessus de sa jupe qui avait remonté jusqu'à mi-cuisse en s'asseyant et sortit un carnet. Alicia la détailla, un peu curieuse. Elle n'avait pas vu Parkinson depuis des années. Depuis la guerre pour être exacte, et le moins qu'on pouvait dire, c'était qu'elle n'en gardait pas un très bon souvenir. Qu'était-elle devenue ?


Elle apporta le latte et le posa sur la table tout en essayant de deviner le contenu du carnet. Parkinson le referma rapidement.


« Merci. »


ooOOoo


Les mèches folles s'échappaient de son chignon fait à la va-vite. Elle surveillait du coin de l'œil la cuisson de ses muffins au potiron tout en courant entre les tables. C'était la semaine d'Halloween et le coffee shop était bondé. La buée sur les vitres laissait à peine deviner la foule sur le Chemin de Travers.


La sonnette retenti et Alicia allait poliment s'excuser du manque de place quand elle se retrouva face à Pansy.


« Oh, c'est toi...


— Quel entrain.


— On est complets, répliqua sèchement Alicia.


— Dans ce cas, un latte à emporter. »


Et le "s'il te plait", c'était pour les chiens ?


« Je ne fais pas à emporter.


— Mets-y du tiens dans ce cas. »


Alicia fulminait. La minuterie du four sonna : ses muffins ! Elle courut en cuisine : ouf, on était passé pas loin de la catastrophe ! Elle les disposa sur un plateau en se brûlant les doigts au passage et retourna les mettre sur le comptoir.


« Tu es encore là ? »


Parkinson n'avait pas bougé d'un iota.


« Mon latte. Oh, et tu me mettras un muffin également ! »


Les yeux brillants de fatigue et de colère, Alicia tira sa baguette de sa poche. Elle vit l'assurance inébranlable de la brune vaciller une seconde avant qu'elle ne métamorphose une serviette en papier en tasse en carton.


Elle le remplit de café. La mousse tremblotait légèrement et le dessin animé semblait fatigué mais cela restait présentable. Elle le tendit, toujours en colère, à cette cliente particulière qui lui demandait de se rajouter du travail.


Pansy porta la tasse devant ses yeux et fit remarquer :


« Tu devrais songer à un design Spinnet, sinon personne ne saura d'où vient cette odeur de muffin qui flotte derrière mon corps de rêve. »


ooOOoo


« Will, tu as vérifié le stock de mug ? Et les serviettes en carton ?


— Oui, oui, c'est bon chef, j'ai tout.


— La dernière commande de citrouille est arrivée ?


— Oui.


— Et les patineurs en sucre animés pour glisser sur la crème du café ?


— Mais oui, Alicia ! J'ai tout vérifié je te dis ! Arrête de stresser comme ça.


— Les vacances de Noël sont réputées pour être les plus chargées pour les commerçants du Chemin de Travers, Will, je n'ai pas le droit à l'erreur.


— C'est bon, relax. Ton idée de café à emporter marche du tonnerre et tu as même pu m'embaucher quelques semaines après avoir ouvert ton café. Tous les commerçants disent que tu as la botte du commerce, c'est inné chez toi. Alors, cool ! Respire ! »


La botte du commerce ? Si Alicia devait être honnête avec elle-même, cette botte ne lui appartenait pas vraiment...


ooOOoo


Alicia se laissa tomber sur le fauteuil de la dernière table qu'elle venait de laver. Cette semaine lui avait paru interminable. Elle était exténuée ! On n'avait pas menti, la semaine de Noël était vraiment une aubaine quand on était commerçant. Pour un peu qu'on ait l'énergie pour suivre...


La sonnette retentit et Alicia grogna :


« C'est fermé ! »


Les gens se savaient donc pas lire ?


« Bonjour à toi aussi. Un latte, Spinnet.


— Parkinson, c'est noté en gros et en grand sur la porte que le café est fermé.


— À la bonne heure ! Je serai plus tranquille comme ça. »


Alicia resta bouche bée. Cette femme croyait-elle vraiment que tout lui était dû ? Encore sous le choc, elle laissa Pansy s'asseoir en face d'elle. Sans savoir ce qu'elle pourrait dire qui lui fasse changer d'avis, elle se leva et lui prépara son habituel latte. Elle le posa un peu brutalement sur la tasse mais le dessin de bougea pas d'une bulle.


« Ne fait pas ta chochotte, Spinnet, pause donc tes fesses. »


Pansy semblait attendre quelque chose. Elle pencha la tête sur le côté, curieuse et demanda finalement :


« Alors ? demanda Pansy.


— Quoi ?


— Tu n'es pas curieuse ?


— De quoi donc ? »


Pansy tira une cigarette de son sac et au mépris de tous les écriteaux "Interdit de fumer", l'alluma.


« De tous les ex-gryffons que j'ai croisé depuis la guerre, tu es la seule qui ne m'ait encore rien jeté à la figure. »


Elle laissa échapper la fumée avec une grâce qui fit frissonner Alicia. Cette femme l'hypnotisait. Quoi qu'elle dise, quoi qu'elle fasse, Alicia semblait incapable de lui reprocher quoi que ce fut. Où était donc passé son courage de Gryffondor ?


« Tu fais quoi dans la vie ? tenta timidement Alicia.


— Journaliste. Je déterre les sujets qui fâchent, les magouilles puantes et les diplomates véreux. Je me complets dans la crasse des existences minables. »


Alicia resta coite. Comment pouvait-on dire cela avec autant de détachement ? Qui était donc cette femme ?


Pansy regarda son poignet et termina en une gorgée son café. Elle rajusta son chemisier décolleté plus que de mesure et se pencha vers Alicia. Ses doigts voletèrent jusqu'à la mèche qui tombait devant les yeux de la jeune femme et délicatement les lissa derrière l'oreille droite. Elle caressa doucement la joue d'Alicia et esquissa un sourire. Un sourire qu'Alicia n'avait jamais vu. Un sourire doux et sensuel qui fit faire un vol plané à son estomac et lui chatouilla les entrailles..


« Voilà, souffla Pansy. C'est bien mieux comme ça. »


ooOOoo


Alicia avait passé la semaine à guetter l'entrée des clients, partagée entre l'impatience de revoir la démarche chaloupée de Pansy juchée sur ses talons aiguilles et l'anxiété de se retrouver confrontée à ses yeux noisette qui faisaient grimper ses endorphines malgré elle.


« Ça va Alicia ? s'inquiéta Will. Tu as l'air à côté de ta baguette ces derniers jours. »


Alicia éluda la question d'un geste de la main. Elle avait l'impression de flotter à mi-chemin entre le purgatoire et le paradis. Les rageurs lui aurait dît qu'elle devait donc avoir les pieds sur Terre mais Alicia pensait plutôt qu'on venait de la catapulter dans une dimension parallèle.


Que lui dirait-elle quand elle la reverrait ? Pouvait-elle seulement lui dire à quel point le simple contact de sa peau l'avait mise sens dessus-dessous ? Non, jamais elle ne pourrait. Elle serait très professionnelle, elle lui dirait...


« Bonjour. »


Pansy semblait faire fi des regards envieux qui se tournaient vers elle alors qu'elle se penchait sur le comptoir.


« Un latte ? miaula Alicia.


— Exactement. »


Pansy jouait distraitement avec son collier, caressant distraitement la peau fine de son coup, en attendant qu'Alicia essaie de préparer son café. Par Merlin ce qu'il était difficile d'ouvrir une brique de lait sans en mettre partout !


Pansy pinça ses lèvres et claqua un baiser en se regardant dans la vitrine des gâteaux. Ce que ce rouge à lèvres pouvait lui aller divinement bien ! Alicia se perdit dans les comptes de dosettes de café en même temps qu'elle perdait son regard sur les courbes avantageuses de l'ancienne Serpentard.


Le café serait imbuvable pourtant elle semblait boire les moindres paroles de Pansy qui maugréait sur sa journée de travail.


« Ça fera cinq noises. »


Pansy vrilla ses iris dans ceux d'Alicia et leurs doigts se frôlèrent en échangeant le mug. Alicia eut l'impression que des décharges électriques parcouraient tout son bras. Ses poils se hérissèrent et elle retint un soupir.


Pansy eut un sourire en coin. Elle fouilla dans son porte-monnaie et sortit une noise supplémentaire ainsi qu'une carte de visite qu'elle glissa dans le pot à pourboire.


« Pour le service. Et pour ceux qu'on pourrait se rendre un de ces soirs. »

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.