S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Le Pari par Wyrdeen

[3 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Hello tout monde !


Je ne pensais pas revenir sur cette fic, mais l'envie de revoir Harry et Daphne a été trop forte :p


Voici donc un petit chapitre supplémentaire qui devrait être le seul, sinon autant que j'écrive une vraie fanfic longue !


Enjoy !

Bonus 1

« … bliez pas que si vous métamorphosez une partie de votre corps, celle-ci reprendra sa forme d’origine au bout de … »

Dans le fond de la classe, Ron Weasley bailla ostensiblement. Les cours de Métamorphose de sixième année prenant place en première heure le vendredi matin, il avait toujours beaucoup de mal à rester éveillé.

Ron tourna vaguement la tête vers la gauche pour vérifier qu’Hermione prenait bien les notes du professeur McGonagall, et fut rassuré en constatant que son amie buvait – comme à son habitude – les paroles de la directrice de leur maison, sa plume glissant sur le parchemin à une allure bien trop rapide pour ses yeux fatigués.

Il se força tout de même à tremper la sienne dans l’encrier et à écrire quelques mots. Quand elle était de mauvaise humeur, Hermione ne prêtait ses notes qu’à ceux qui faisaient un minimum d’effort.

Alors qu’il griffonnait quelques instructions sur son parchemin, il entendit une discussion qui se voulait sans doute discrète, mais que lui discernait parfaitement.

« Non, même pas en rêve. Tu ne me feras jamais mettre un pied là-bas. »

« Allez, je te promets qu’on passera un bon moment ! »

Ron fronça les sourcils en écrivant son cours de Métamorphose. Il leva les yeux pour identifier la source des chuchotements. Il n’eut pas à chercher à bien loin.

A la table rangée juste devant la sienne, il vit son meilleur ami, Harry Potter, secouer la tête.

« Je déteste ce type, et je sais très bien comment va se passer la soirée. C’est non. Tu n’as qu’à trouver quelqu’un d’autre pour cette fois. »

A sa gauche, une fille blonde arborant une robe au col vert et argent lui mit un coup dans l’épaule. Ron grimaça, ça avait dû faire mal.

« Idiot, c’est toi mon petit ami, c’est à toi de m’accompagner, » répondit la fille en enfonçant son index dans le torse d’Harry.

Ron en hocha la tête en entendant cela. Bien qu’il ne sût pas de quoi les deux parlaient, c’était un argument tout à fait valable.

« Désolé Daphne, mais je n’ai vraiment pas envie d’être présenté comme un trophée à tous les invités qu’il y aura. »

« Je te signale que le seul intérêt de cette soirée, ce sont les invités, et les connexions qu’ils peuvent nous apporter. »

« Arrête un peu, c’est un truc de Serpentard, ça. De quelles connexions aurais-je besoin, moi ? Après tout, je suis l’Elu, non ? »

Ron vit distinctement Harry envoyer un rictus moqueur à la blonde de Serpentard, qui le frappa à nouveau.

Le rouquin ricana intérieurement en voyant son ami se frotter l’épaule en maugréant.

Quel caractère de cochon celle-là, quand même !

« Je te préviens, Potter, tu as plutôt intérêt à m’accompagner, sinon… »

« Sinon quoi, Greengrass ? »

« Sinon… Je ne sais pas encore, mais ça sera terrible ! »

Harry pouffa, « Tu penses encore que tu me fais peur après tout ce temps ? »

« Je crois que j’ai été un peu trop gentille avec toi. Il va falloir rectifier ça… »

Ron suivait la dispute comme quelqu’un qui regardait du Quidditch. C’était bien plus intéressant qu’un match Serdaigle contre Poufsouffle !

« Miss Greengrass et Monsieur Potter ! » interrompit le professeur McGonagall, d’un ton qui signifiait clairement que sa limite de patience était atteinte depuis un bout de temps, « Je me doute bien que votre vie privée est particulièrement palpitante et nécessite d’en faire profiter le plus de personnes possibles, mais je vous prierai d’attendre la fin de vos cours pour cela. »

Harry rougit visiblement en entendant les mots de la directrice des Gryffondor, alors qu’un sifflement retentissait. Daphne lança un regard glacial en direction de Seamus Finnigan – qui se tassa un peu sur sa chaise – avant de répondre au professeur de Métamorphose.

« Oui, Madame. »

« Bien, cinq points en moins pour Serpentard et Gryffondor, pour cette interruption. »

Ron se renfrogna. Pourquoi Minerva McGonagall ne pouvait-elle pas être comme Severus Rogue ? A ses côtés, Hermione foudroyait Harry du regard, comme s’il était le seul responsable de la perte des points de Gryffondor.

La sévère directrice adjointe reprit finalement son cours en jetant un dernier regard en direction du couple de fauteurs de trouble.

« Vous allez maintenant essayer de changer la couleur de vos ongles. Pour cela, ouvrez votre manuel page 133. »

Un bruit sourd indiqua à Ron qu’Hermione avait déjà sorti le livre de Métamorphose. Il replia son parchemin et poussa ses affaires sur le côté.

Le reste du cours fut beaucoup moins amusant. En effet, Harry et Daphne ne parlèrent plus, à part pour prononcer les formules de Métamorphose. Ils ne voulaient sans doute pas s’attirer encore plus les foudres du professeur McGonagall.

Durant le temps qu’il restait, Ron réussit à colorer chacun de ses ongles d’une couleur différente. Il en était particulièrement fier, et même Hermione hocha la tête en signe d’approbation en voyant le résultat.

La cloche sonna finalement au bout des deux heures de cours, et l’ensemble des Gryffondor et Serpentard de la classe furent libérés par le professeur de Métamorphose.

« Pour la prochaine fois, vous écrirez soixante centimètres de parchemin sur les différentes possibilités de transformation de vos mains. Je vous recommande fortement de consulter les ouvrages d’Emeric Switch pour vos recherches. »

« Elle est sérieuse, là ? » siffla Ron à Hermione, à voix basse, « Soixante centimètres ? Tous les professeurs nous harcèlent de devoirs depuis le début de l’année ! »

« Oui, Ronald, c’est ça les cours de niveau ASPIC. Je ne vois pas pourquoi tu te plains, si tu ne voulais pas de devoir, il ne fallait pas continuer la Métamorphose. » répliqua sa voisine de table en rangeant ses affaires.

Elle mit son manuel dans son sac, et fit signe à Ron qu’elle avait quelque chose à demander au professeur McGonagall. Ron leva les yeux au ciel. Elle faisait ça à tous les cours.

Il quitta la salle rapidement et s’adossa contre le mur près de la porte pour attendre qu’Hermione ait fini.

Il sifflota quelques instants en regardant les autres élèves sortir. Par principe, il envoya un maléfice de croche-pied à Malefoy, qui respirait un peu trop fort à son goût. Le blond tomba en avant et son sac se déversa dans le couloir. Il envoya un regard plein de haine à Ron qui haussa un sourcil, l’air de dire qu’il n’y était pour rien.

Malefoy n’eut visiblement pas l’envie d’envenimer les choses, et partit après avoir ramassé ses affaires. Ron ne fut pas surpris par son attitude, le Serpentard semblait distrait depuis le début de l’année, et ne cherchait presque jamais des ennuis à Ron ou encore à Harry.

Alors qu’il pensait justement à son ami, celui-ci sortit à son tour de la salle – sans sa petite amie, nota Ron - et s’arrêta à son niveau.

« Eh Ron » fit-il en s’appuyant lui aussi contre le mur, « Je dois rapidement passer aux cuisines, tu m’accompagnes ? »

« J’attends Hermione, » répondit Ron, « Elle va encore devenir folle si on part sans la prévenir. Tu sais bien comment elle est. »

Harry grimaça, l’air de dire que oui, il savait bien.

« Bon bah, moi j’y vais, je ne voudrais pas être en retard en Sortilèges. »

« Tu n’attends pas Daphne ? »

Il avait beau se douter de la réponse, Ron voulait quand même l’entendre de la bouche d’Harry.

« C’est une grande de fille, » fit Harry d’un air renfrogné, « Elle est capable de se retrouver seule dans ce château. »

Ron soupira, « Qu’est qu’il vous arrive encore… »

« Rien, tout va bien. »

« D’accord, dans ce cas accompagne ta copine à la soirée. »

Harry haussa un sourcil, étonné, « Comment tu es au courant pour la soirée de Slughorn ? »

Ah, la soirée de Slughorn.

« Je ne l’étais pas, je vous ai juste entendu en discuter avec Daphne pendant le cours. »

Son ami eut la décence de paraître un peu gêné.

« Oui bon, ça va, » fit-il les oreilles chaudes, « Ça fait deux jours qu’elle me harcèle pour qu’on y aille. Mais j’ai vraiment aucune envie d’y aller… »

« Ah mais moi je te comprends, ça doit être l’enfer, ce genre de soirée. » fit Ron.

Si ce qu’Harry racontait était ne serait-ce qu’à moitié vrai, alors il était plutôt content de ne pas être invité par le professeur de Potion.

« Je ne te le fais pas dire. Mais Daphne adore, elle. Tu devrais la voir, complimenter ce vieux gâteux de Slughorn. Il gobe absolument tout ce qu’elle lui raconte, » Harry passa une main dans ses cheveux, « surtout lorsqu’elle me promène à son bras. »

Ron approuva, « S’il y a bien une chose que ta petite amie mérite, c’est sa place à Serpentard. Franchement Harry, ça me tue de l’avouer, mais si elle ne finit pas Ministre de la Magie un jour, alors je n’y connais rien en politique. »

« Le pire, c’est que c’est surement son ambition, » soupira Harry, dépité, « Mais en tous cas, il est hors de question que je l’accompagne à cette fichue soirée. Sérieusement, tu m’imagines au milieu de plein d’invités avec cette vipère à mes côtés ? Je préfère encore faire une bataille explosive avec Seamus… »

« Et tu vas lui dire quoi, à Daphne ? Tu sais bien que tu es pas capable de lui dire non bien longtemps. »

Harry haussa un sourcil soupçonneux, « Attends un peu, tu insinues quoi, là ? Qu’elle me mène par le bout du nez ? »

« En gros, oui. »

Ron esquiva en ricanant un maléfice cuisant de son ami.

« Et bien tu vas être surpris, parce que je te dis que je n’irai pas chez Slughorn. »

« Impossible, » dit Ron de façon catégorique, « tu as bien trop peur d’elle. »

Harry renifla d’un air dédaigneux.

« Je veux bien te laisser ma place de capitaine au prochain match de Quidditch si je mets un seul pied à cette soirée. »

« On en reparle à Noël, mon vieux. »

« Si tu le dis. Bon, moi j’y vais. »

Alors qu’il s’apprêtait à tourner les talons, une voix féminine se fit entendre en provenance de la salle de Métamorphose.

« Au fait Harry, tu devrais commencer à réfléchir à ce que tu porteras à la soirée. »

Harry et Ron se tournèrent d’un seul homme vers Daphne Greengrass, qui souriait en les regardant. A ses côtés, Pansy Parkinson et Tracey Davies faisaient la moue, contrariées que leur amie se sente obligée de prendre part à la conversation.

« Ma robe à moi sera verte, bien évidemment, alors trouve quelque chose qui ne jure pas trop avec cette couleur. »

Harry fronça les sourcils en entendant la confiance dans sa voix.

« Tu peux toujours courir pour que je t’accompagne, Greengrass. » grommela-t-il.

Daphne s’approcha de lui et posa sa main sur la joue du jeune homme. Ils se regardèrent dans les yeux un petit moment avant que la Serpentard ne reprenne la parole.

« Cela dit, je pense que le vert t’irait parfaitement aussi, mon cher. »

La blonde se hissa ensuite sur la pointe des pieds et l’embrassa furtivement. Elle lui tapota doucement la joue en se retirant, et partit en compagnie de Davies et Parkinson, qui semblaient exaspérées par son comportement.

« A plus tard, les Gryffondor ! » lança Daphne par-dessus son épaule, sans se retourner.

En voyant le visage d’Harry, Ron ne tint plus, et éclata de rire. Cette fille était vraiment incroyable !

« Bonne chance, camarade » dit-il les larmes aux yeux avec une tape dans le dos de son ami, qui avait viré au rouge Weasley, « tu vas en avoir besoin ! »

-oo0oo-

Un soir, dans la salle commune de Gryffondor, Ron Weasley grignotait distraitement une Patacitrouille. Il était d’humeur maussade car – et même s’il ne voulait pas l’avouer – il venait d’apercevoir Hermione partir à la soirée de Slughorn en compagnie de Cormac McLaggen.

Il savait qu’ils n’étaient pas en très bons termes en ce moment, mais quand même !

« De toutes façons, elle peut bien faire ce qu’elle veut… » murmura-t-il, morose.

Il avala le dernier morceau de sa friandise, et se leva du fauteuil, bien décidé à trouver de quoi s’occuper.

Pourquoi Lavande n’était-elle pas là aujourd’hui déjà ?

Réalisant qu’il n’était pas du tout rassasié parce qu’il venait de manger, il entreprit de quitter la salle commune pour aller rendre visite aux elfes en cuisine.

S’extirpant du tableau de la grosse dame, il tomba nez à nez avec l’une des dernières personnes qu’il s’attendait à croiser.

« Greengrass ? » dit-il avec un sourcil levé, « mais qu’est-ce que tu fais là ? »

« Occupe-toi de tes affaires, Weasley. Déjà que tu n’en as pas beaucoup… »

La jeune femme attendait devant le portrait, le coude appuyé négligemment contre l’angle du mur. Mais ce qui interpella le plus Ron, c’était que la Serpentard portait une magnifique robe de soirée vert émeraude, qui n’était pas sans lui rappeler la couleur des yeux de…

Il eut tout juste le temps de finir sa pensée que le portrait derrière lui s’ouvrit à nouveau, laissant émerger un Harry Potter qui se figea sur le seuil en les voyant.

Quelques secondes de silence passèrent avant que le cerveau de Ron n’additionne deux et deux. Daphne Greengrass et Harry Potter, tous deux habillés comme pour une soirée de gala. Quand la conclusion lui parvint, un grand sourire fendit son visage.

« Tiens donc, mais qui voilà ? » fit-il joyeusement, toute trace de sa précédente mélancolie effacée, « Bonne soirée en perspective, hein Harry ? »

« Heu… »

« Sans aucun doute meilleure que la tienne, Weasley. Allez, viens Harry, on va être en retard. » interrompit Daphne. Elle détailla ensuite son petit-ami d’un regard critique, avant d’ajouter avec un sourire, « Tu es très séduisant, ce soir. Du moins, pour un Gryffondor. »

Elle enlaça le bras d’Harry avec le sien, et le tira en direction des escaliers.

Ron, qui avait observé leur interaction, lança avant qu’Harry ne disparaisse de sa vue.

« Eh Harry, ramène-moi une autographe de Gwenog Jones, si elle est là, veux-tu ? »

Harry tourna la tête, « Heu, d’accord Ron. »

Ron lui adressa un sourire narquois, « Je crois que tu voulais dire ‘D’accord, capitaine’, non ? »

Il eut le temps de voir son ami grimacer avant que le couple ne tourne au coin du couloir. Il entendit alors la voix de Daphne au loin.

« C’est quoi, cette histoire de capitaine ? » 

« Daphne, s’il te plait, laisse tomber… »

« Non, vas-y, raconte. On a le temps. »

 

Ron éclata de rire en plein milieu du couloir, juste devant une Grosse Dame très confuse, qui ne comprenait pas ce qu’il venait de se passer sous ses yeux.

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.