S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Si j'avais des fils par bellatrix92

[7 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

J'ai choisi de travailler avec le POV de Rabastan car on ne sait pratiquement rien de lui. J'espère que cela vous plaira.

Bonne lecture!

Rabastan n’aimait pas se retrouver en présence du Maître, depuis leur première rencontre il en avait toujours été ainsi. Pas qu’il ait désapprouvé quoi que ce soit dans sa politique mais la simple présence du Seigneur des Ténèbres auprès de lui suffisait à le liquéfier.
En cela il ressemblait à de nombreux autres mangemorts, au contraire de son frère et de sa belle-sœur que la présence du Seigneur des Ténèbres galvanisait. Il ne comprenait pas pourquoi.

Aujourd’hui ne ferait pas exception et, déjà, il sentait des gouttes froides de sueur couler le long de son dos alors que Bellatrix de son côté parlait au Maître avec dévotion.
Même si leur mission d’assassinat ciblé s’était révélée un franc succès, il ne parvenait pas à se défaire de ce sentiment de malaise et d’angoisse qu’il éprouvait à chaque fois.
Oui, Rabastan éprouvait de la peur face au personnage inhumain qu’était le Seigneur des Ténèbres, comme une proie potentielle tremble devant un prédateur, même si celui-ci ne semble pas intéressé.
Il n’aurait pas du, lui qui ne s’était jamais mis en faute par la moindre erreur. Mais il n’avait pas encore oublié la disparition brutale et inexpliquée de Regulus Black, et sans nommer la chose il ne pouvait s’empêcher de trembler à l’idée d’une traîtrise de sa part.

Bellatrix également gardait cela à l’esprit et il le savait parfaitement, même si elle affectait ne rien ressentir en cette soirée où ils rendaient compte de leur mission.
- L’absence de ton cousin est pesante, Bellatrix, lui dit soudain le Seigneur des Ténèbres.
- Oui maître, répondit-elle sans manifester cependant la moindre crainte, à la grande surprise de Rabastan.
- Et tu ne sais toujours pas comment l’expliquer ?

Bellatrix secoua la tête en signe d’impuissance, toujours sans que la moindre trace de malaise ne soit visible.
Elle ne doutait donc pas un seul instant de la loyauté de son cousin ? Mais si le Seigneur des Ténèbres lui-même ne savait pas où il était, que pouvait-il lui être arrivé alors ?
- Non maître, répondit Bellatrix une seconde fois. Sa mère est morte d’inquiétude au point que sa santé en a pris un coup. Personne dans notre famille n’a la moindre idée d’où il peut bien se trouver.
- As-tu une hypothèse de ton côté ?

La voix du maître était froide comme la lame d’un poignard, et s’il fallait une preuve de la bonne-foi de Bellatrix, c’était bien son aplomb à ce moment-là. Elle hésita à peine avant de répondre d’une voix sincèrement peinée :
- J’ai une crainte Maître, en effet.
- Et quelle est-elle ? Demanda t-il d’une voix doucereuse.

Rabastan n’arrivait pas à comprendre comment elle faisait pour garder son sang froid, lui se serait déjà écroulé en suppliant qu’on l’achève. Pourtant Bellatrix ne semblait éprouver ni doute, ni peur en cet instant, et elle répondit toujours aussi calmement :
- Au début, dit-elle. J’ai craint qu’il n’ait déserté. Cela nous en avons déjà parlé… Mais il aurait forcément cherché à prévenir sa mère dans ce cas, ne serait-ce que pour qu’elle sache qu’il était vivant… J’ai peur d’autre chose maître…
- C’est à dire ?

Bellatrix inspira un grand coup pour dissiper la honte qui cette fois-ci avait percé dans sa voix et expliqua :
- Sirius Black, dit-elle. Le frère de Regulus que je hais de toute mon âme. Il pourrait être impliqué car il a rejoint l’Ordre du Phoenix depuis plusieurs années et je crains que…
- Qu’il l’ait liquidé, c’est cela ?
- Oui Maître, répondit-elle. D’autant que nous avions planifié tous les deux avec Regulus… Disons une rectification familiale. Nous nous étions promis de purifier l’arbre des Black de quelques branches indésirables, si vous voyez ce que je veux dire…

Le Seigneur des Ténèbres acquiesça gravement :
- Je vois en effet Bellatrix… Bien dommage si ce garçon nous a été enlevé d’une telle manière mais ton hypothèse est plausible… En tout cas sa présence au sein de votre quatuor était un bon appui qu’il faudra combler.
- Il n’y a rien d’urgent maître, plaida Rodolphus.

Le Seigneur des Ténèbres balaya sa remarque :
- Nous aurons toujours besoin de troupes solides, surtout si nous affrontons les aurors du ministère qui combattent généralement par trois. Et je n’ai pas énormément d’options… Peut-être devrais-je donc vous adjoindre ce cher Lucius ou bien…

Coupant sa réflexion au milieu d’une phrase, le Seigneur des Ténèbres le regarda soudain :
- Rabastan, dit-il. J’aurais une question à te poser...

Lui se mit instinctivement à trembler tout en s’avançant :
- Oui Maître ? Demanda t-il.
- Je sais, répondit celui-ci. Que tu es très proche d’Ignacius Malefoy, le frère cadet de ce cher Lucius… Je sais également qu’il supporte nos idées et je m’interroge quant-au fait qu’il ne nous ait pas rejoints, et sur le fait que nous puissions lui en donner... disons l’occasion. Qu’en penses-tu ?

Le Seigneur des Ténèbres était au courant, il n’y avait aucun doute possible rien qu’à voir son regard et, rien qu’à cette idée, Rabastan se sentait proche de l’évanouissement. En même temps il savait depuis des mois, depuis qu’il avait repoussé un projet de mariage à vrai dire, que ses attirances faisaient l’objet de spéculations au sein même des mangemorts.

Ce fut Bellatrix qui lui sauva la mise en intervenant comme elle savait le faire alors que lui-même ne savait plus quoi répondre :
- Maître, dit-elle. Malgré la haute estime dans laquelle nous tenons tous les trois Ignacius, je pense qu’il n’a pas le profil pour être mangemort. Rodolphus, Rabastan, je suppose que vous ne me contredirez pas...
- Vraiment ? Demanda le Seigneur des Ténèbres qui les regarda tour à tour. Pour quelle raison ?

Il s’adressait à eux trois et Rodolphus intervint cette fois-ci :
- Il nous supporte, dit-il. Il approuve largement nos idées c’est vrai, il les soutient activement même et nous offre de nombreuses possibilités. Cependant il n’a aucune disposition pour le combat ou même pour la clandestinité. C’est un être doux et raffiné qui peut avoir bien d’autres fonctions pour notre cause et se révéler un précieux indicateur, pourquoi pas comme Augustus Rockwood ou cette perle d’Octavius Nott… Mais il ne fera pas un mangemort fiable, nous en sommes convaincus tous les trois.

Rabastan se demandait comment diable le Seigneur des Ténèbres ne les avait pas encore punis puisqu’ils le contredisaient. Se pouvait-il donc que Bellatrix ait autant de poids auprès de lui ? Cela paraissait un non-sens.
Pourtant, le Maître venait bien de leur demander leur avis, et d’ailleurs il poursuivait :
- Il ne pourrait donc pas, selon vous, apprendre à combattre à nos côtés ?
- Maître, répondit Bellatrix sur le ton de quelqu’un qui plaide la grâce d’autrui. Vous connaissez un peu le fonctionnement de la famille Malefoy et la manière dont ils gèrent les cadets…
- Comme des objets qui doivent être le moins encombrants possibles… Oui Bellatrix, je vois ce que tu essaies de me dire… Et j’estime qu’il s’agit là d’une attitude aberrante de la part de sorciers respectables. Nous manquons de troupes, de sorciers solides pour mettre à bas le ministère… Et certaines familles se complaisent pour des raisons de confort à amollir une partie de leurs rejetons.

Bellatrix déglutit mais répondit néanmoins :
- Ignacius a été élevé selon ces principes délétères, en effet. Vous n’en tirerez rien de positif si vous souhaitez qu’il combatte pour vous, cela je le sais car je le connais en profondeur. Cependant il est un appui fidèle à notre cause et sa respectabilité pourrait bien être mise à profit en nous abstenant de l’impliquer directement. Personne au Ministère ne le soupçonne du moindre écart… à part bien sûr sa fâcheuse tendance à conduire des tapis volants...
- L’idée ne paraît pas mauvaise en effet…

Le maître sembla réfléchir un instant, avant de darder soudain son regard sur Rabastan qui se sentit pris au piège :
- Toi, dit-il. Tu es son plus proche ami parmi les nôtres. Qu’en dis-tu ?

Il fallait qu’il l’empêche, Rabastan le savait et il savait même à présent ce qu’il devait dire. Son ami ne tiendrait pas une minute en situation de combat :
- Il n’a pas le profil maître, répondit-il d’une voix sèche. Il se fera avoir au premier coup. Et s’il tombe, Lucius et nous serons tous en danger. Vous savez que je déteste Lucius autant que j’apprécie son frère, Maître…

Rabastan lui-même entendit le terrible sous-entendu présent dans ses paroles. D’ailleurs il aperçut du coin de l’œil Rodolphus qui s’empourprait. Tant pis, il avait un soucis plus urgent à régler :
- Je sais en effet que tu n’apprécies guère Lucius Malefoy, Rabastan. Mais quel rapport avec le problème qui nous occupe actuellement ?
- Celui-ci, Maître, répondit Rabastan. Je préférerais, malgré tout ce qui peut nous opposer, avoir Lucius à mes côtés si je dois combattre des aurors.
- Ton avis ne saurait donc être plus tranché.

Comme Bellatrix et Rodolphus approuvaient de la tête en même temps que lui, Lord Voldemort annonça :
- Et bien je me range à votre avis. Nous ne proposerons pas à Ignacius Malefoy de nous rejoindre.

C’était la fin de leur réunion. Rabastan attendit d’être de retour dans ses quartiers pour s’autoriser à soupirer de soulagement et se serait même autorisé quelques larmes si des coups n’avaient pas été frappés à sa porte.
- Entre, Rodolphus, dit-il la mort dans l’âme.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.