S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


La Dynastie Potter par EveRywhere49

[2 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Les personnages appartiennent à JK Rowling, et non à moi. J'adore écrire sur JILY c'est tout :) bonne lecture!

Lily était nerveuse, elle attendait devant la porte du directeur des admissions. On était déjà fin septembre, mais au vu de sa situation exceptionnelle et ses résultats aux ASPICS, il avait bien voulu la recevoir pour pouvoir prendre des cours de potions de guérison et autres sorts. Elle voulait être médicomage, aider les gens, elle l’avait toujours fait et elle se sentait capable pendant ces temps de guerre de contribuer d’une certaine façon à l’effort.

 

Quand la porte s’ouvrit et qu’on lui demanda d’entrer, elle repensa à la promesse qu’elle avait faîte à James, leur journée s’était déroulée il y a deux semaines et il lui manquait déjà horriblement. Elle prit une grande inspiration et entra.

En sortant du bureau, elle se sentit tellement plus légère. Elle avait été acceptée ! Son dossier faisait parti d’un des meilleurs de toute la promotion et il était fier de pouvoir la compter parmi ses éléments, elle avait rougi, mais elle était heureuse. Elle voulait lui dire, elle en mourrait d’envie… Inconsciemment, ses pieds la menèrent devant le bureau des aurors qui se situait dans le bâtiment d’à côté. Elle entra et pria pour qu’il soit là. A son plus grand plaisir, il était là, en train de s’ennuyer à mourir sur son bureau. Il leva les yeux et la vit, il avait l’air ravi et contourna le bureau pour lui faire un câlin.

-          « Que me vaut cette visite Miss Evans ? » Elle sourit.

-          « J’ai besoin d’une raison pour venir vous voir Mr Black ? » Il secoua la tête pour lui dire que non.

-          « Comment tu vas ? » Il prit un calepin et fit semblant de noter. « J’ai mon rapport à faire, tu le sais bien. » Elle lui frappa l’épaule en riant. James avait mandaté son meilleur ami pour avoir de ses nouvelles dès que celle-ci en avait. Ce n’était pas comme si elle le lui disait directement, mais il sentait comme ça qu’il faisait un peu partie de sa vie.

-          « Et bien, je vais bien, malgré la séparation. J’ai été prise pour devenir médicomage à l’institut et… »

-          « C’est vrai ?! Mais c’est fantastique ! » Il lui fit un autre câlin. « Tu le sais depuis quand ? »

-          « Du calme, je viens de passer l’entretien d’admission et il m’a accepté immédiatement ! Je commence les cours lundi, je suis assez nerveuse, j’ai quand même loupé 3 semaines… » Il balaya cette phrase comme si ce n’était rien.

-          « Tu es une grande bosseuse, je ne m’inquiète pas pour toi. » Il désigna son bureau des plaintes. « J’espère que ce sera légèrement plus passionnant que ce que je fais actuellement. »

-          « Tous les plus grands chênes ont commencé par un gland. » Il éclata de rire.

-          « C’est moi que tu traites de gland ? Ce n’est pas très sympa Miss. » Elle eut un sourire timide, elle ne voulait pas l’embêter avec ça, mais elle voulait savoir.

-          « Comment il va ? » Sirius soupira, les deux amoureux ne pouvaient s’empêcher de penser l’un à l’autre et cela lui fit beaucoup de peine.

-          « Il va bien, comme la dernière fois, en plein dans les préparatifs… »

-          « Je suis désolée Sirius, c’est plus fort que moi… »

-          « Eh, ce n’est rien, ne t’en fais pas. Ce que vous traversez tout les deux est horrible, je suis content de pouvoir faire le messager, vraiment. » Elle le prit dans ses bras et sentit les larmes montées.

-          « Merci encore, tu sais pour… » Il fit signe que ce n’était rien.

-          « Je t’interdis de pleurer, la dernière fois je m’en suis voulu, alors plus de larmes à cause de moi et de ce stupide serment d’accord ? » Elle se reprit et lui fit un sourire. « Je préfère. Je déteste voir les filles pleurer ! »

-          « Et toutes celles que tu as larguées ? » Elle avait son regard mutin, il savait qu’elle le cherchait et s’en réjouissait.

-          « Oh, ce n’est pas pareil tu sais… D’ailleurs, certaines ne pleurent pas, elles m’insultent et me jettent des choses au visage… Ou elles s’en vont en claquant la porte… »

-          « Tu peux les comprendre, non ? » Il fit signe que oui. « Peut-être qu’un jour tu trouveras une fille bien et tu feras tout pour qu’elle ne pleure pas… » Il grogna.

-          « J’ai déjà ce genre de discours avec James, je n’ai pas besoin que tu t’y mettes toi aussi ! » Elle lui fit une bise, il était temps qu’elle le laisse travailler. « Prends soin de toi, Dr Evans. » Elle rougit.

-          « Je ne suis pas encore diplômée, ne mets pas les Sombrals avant la calèche ! » Il la regarda d’un air sérieux.

-          « Je ne t’ai jamais dit mais… J’ai des talents en divination. » Elle explosa de rire, elle ne s’attendait pas à ça.

-          « Tu n’as jamais eu plus qu’un Piètre dans cette matière ! » Il lui dit Chut et regarda autour de lui.

-          « J’ai une réputation à tenir ici Mademoiselle Evans ! »

-          « Et je m’en voudrais de la ternir… Travailles bien. »

-          « Je fais une soirée avec Remus et Peter demain soir, tu veux venir ? » Elle était tentée de dire oui, mais ce serait trop bizarre sans lui.

-          « C’est gentil, mais je ne veux pas voir les maraudeurs si ce n’est au complet. Cela me ferait trop mal je crois… » Il acquiesça, il comprenait ce qu’elle voulait dire.

-          « Pas de problème, en tout cas, tu sais où j’habite si tu as besoin de quoique ce soit. » Elle lui fit un câlin avant de partir.

-          « Merci Sirius. » Et elle sortit du bâtiment pour transplaner chez elle. Le maraudeur soupira, cela lui faisait bizarre à lui également de la voir et de parler d’elle à son meilleur ami.

Après son service, il transplana au manoir Potter, il avait envie de le voir et de lui annoncer la bonne nouvelle qu’elle lui avait apprise. Il le retrouva dans la véranda donnant sur les jardins, il avait des tonnes de papier sur la table devant lui, surement à propos du mariage, mais il regardait dehors. Sirius savait qu’il pensait à une jeune femme rousse.

-          « Eh bien, il y a un bordel ici ! » Il vit son ami sursauter.

-          « Tu ne connais pas les bonnes manières ? On frappe avant d’entrer. » Patmol regarda, il n’y avait pas de porte à la véranda et se mit à rire, il s’était fait avoir. Cornedrue se leva et le salua avec un grand sourire et une tape dans le dos.

-          « Quel accueil, moi qui venais te donner de ses nouvelles… » Il vit l’air de son ami changer du tout au tout et lui indiqua un siège pour s’asseoir. « Elle est passée au bureau. » James allait lui demander mais il enchaina. « Elle va bien, elle sortait du bureau des admissions de L’institut de médicomagie. Elle a été prise, elle commence lundi. » James était tellement heureux pour elle, son sourire était immense il pouvait le sentir.

-          « Médicomage ? Cela lui va comme un gant ! Avec ses résultats, cela ne m’étonne pas qu’elle ait été prise. Je suis heureux qu’elle ait pu y entrer alors que les cours ont déjà commencé… »

-          « Elle disait qu’elle était nerveuse, elle a déjà 3 semaines de retard, mais je lui ai assuré qu’elle serait à la hauteur. » James hocha la tête, il lui aurait sûrement dit la même chose, son cœur se serra, il aurait tellement voulu être là pour elle. Peut-être que de prendre de ses nouvelles n’était pas la meilleure chose à faire après tout. « Elle m’a demandé comment tu allais. Je lui ai dit que tu allais bien, que les préparatifs te prenaient du temps. » Il jeta un œil sur la table devant lui.

-          « J’aurais préféré que tu ne lui en parles pas… » Il soupira. « Je ne veux pas qu’elle ait de la peine… » Sirius pouffa.

-          « Elle est forte, elle sait que tu vas te marier, elle sait que c’est dans deux semaines, et que de toute façon, si ce n’est pas Héléna ce sera une autre un jour ou l’autre… » James fronça les sourcils.

-          « Elle t’a dit ça ? » Son ami hocha la tête.

-          « La fois où elle est venue chez moi en pleurs. » James se rappela de ce qu’il lui avait raconté et son cœur s’était serré. Elle avait été inconsolable et s’était endormie sur le canapé du maraudeur, d’épuisement.

-          « J’ai des tonnes de choses à faire et aucune envie de les faire… Choisir le gâteau, le groupe de musique… J’aurais aimé qu’Héléna se charge de ça, mais elle veut que je sois impliqué dedans. »

-          « Elle ignore que c’est Mafalda qui te force à te marier ? » James acquiesça. « Tu devrais lui dire, elle serait surement outrée et partirait en claquant la porte. Ce n’est pas ce qu’on veut ? » James ne répondit pas, faisant monter le stress chez son ami. « Ce n’est plus ce que tu veux ? »

-          « Je suis fatigué Patmol… Je ne veux plus me battre contre la mégère, elle a gagné. Que ce soit Héléna ou une autre, je devrais me marier un jour, alors autant en finir tout de suite. » Sirius était choqué.

-          « Tu abandonnes ? Cela ne te ressemble pas ! »

-          « Tu ne comprends pas ?! Que ce soit Héléna, une goule ou McGonagall, je n’épouserais jamais celle que j’aime vraiment ! Et je ne peux pas vivre en ermite, il me faut un héritier pour que la famille continue ! » Sirius sentit la pression qu’il ressentait à cet instant.

-          « McGo est vraiment hors de ta ligue, désolé de te le dire. » James pouffa de rire.

-          « De tout ce que je viens de te dire, c’est ce que tu retiens ?! Je vais être malheureux toute ma vie, à faire chambre à part 6 jours sur 7 avec une femme que je n’aime pas. Mais McGo est trop bien pour moi ? »

-          « Peut-être que tu trouveras une fille… » James l’interrompit.

-          « J’ai mis 7 ans à trouver celle qui me correspondait parfaitement, au fond de moi, je sais et je l’ai toujours su, que c’était la bonne. » Sirius mit sa main sur son épaule, il n’avait pas besoin de parler, il savait que son ami ne serait jamais entier après ça.

-          « Tu as besoin d’aide pour quelque chose ? » James lui en était reconnaissant, son ami acceptait son choix.

-          « Avec plaisir mon vieux. Je te souhaite de ne jamais te marier. » Ce dernier éclata de rire, comme si c’était impossible de l’imaginer.

 

Lily avait déjà fini de lire son premier livre de cours, c’était passionnant. Il y avait tellement de potions de guérisons possibles ! Il lui avait fallu quand même un peu d’aide de son professeur pour certains mots de vocabulaire. Il avait été impressionné par son dévouement et prédisait qu’elle serait une des meilleures de sa promotion. Après sa première semaine de cours, elle avait déjà prouvé qu’elle était volontaire pour apprendre. Elle avait déjà gagné l’admiration de la plupart de ses camarades et elle se sentait à sa place. Elle était à la bibliothèque de l’Institut quand Mike vint la voir.

-          « Lily ? Désolé de te déranger… » Elle referma le livre.

-          « Tu ne me déranges pas du tout, je venais de finir. » Il hocha la tête et s’assit sur la chaise à côté d’elle.

-          « On va boire un coup avec la promo au bar d’en face, si ça te dit de venir. » Il semblait mal à l’aise, pour une raison qu’il lui était inconnue. Elle lui fit un sourire.

-          « Oui, pourquoi pas ? Mais je ne resterais pas trop tard, j’ai promis à un ami d’aller le voir. » Il sembla déçu.

-          « Ton… petit-ami ? » Elle fut surprise par une telle question.

-          « Non, juste un ami. » Il reprit un peu de couleur et se redressa sur son siège.

-          « Désolé de te poser toutes ces questions, mais je voulais que tu saches que tu me plais beaucoup… » Elle ne l’avait pas vu venir. Elle ne pensait pas qu’elle pouvait plaire à quelqu’un d’autre qu’à James. Elle pensa à lui et à la promesse qu’elle lui avait faite, de donner une chance à un autre. Mais c’était trop tôt ! Elle ne s’en sentait pas capable pour l’instant.

-          « Je suis désolée Mike. Tu es très gentil et mignon mais… » Il la coupa d’un geste.

-          « Laisse-moi deviner, tu as eu une rupture difficile et tu ne l’as toujours pas oublié ? » Il se leva en soupirant. « Pas de chance pour moi. » Elle se sentit désolée pour lui mais il avait raison.

-          « Je suis vraiment désolée, mais j’ai besoin de temps. » Il la regarda, un espoir venait de s’illuminer dans ses yeux.

-          « Je saurais me montrer patient… Tu viens quand même boire un verre avec nous ? » Elle ramassa ses affaires dans son sac et le suivit dehors. En effet, en face, le bar était plein à craquer. Elle reconnue quelques élèves de sa classe et alla leur parler, elle ne voulait pas rester seule avec Mike, elle était trop gênée. Ce dernier sentit son besoin de s’éloigner et le respecta.

Vers 21h30, elle décida qu’il était temps de rejoindre Sirius chez lui. Elle transplana après avoir dit au revoir aux personnes avec qui elle parlait. Une fois devant la porte, elle frappa. On ne savait jamais avec Sirius, il pouvait avoir de la compagnie. Il ouvrit et fut ravi de la voir.

-          « Tu n’es pas obligée de frapper tu sais ? Nous ne sommes pas au manoir ! » Il ouvrit la porte en grand, la laissant rentrer. « Je t’attendais un peu plus tôt, tu viens juste de finir ? »

-          « J’ai été invitée à aller boire un verre avec mes camarades de classe. C’était sympa. » Elle restait évasive et il le sentit immédiatement.

-          « Pourquoi mon signal de super-auror sent que tu ne me dis pas tout ? » Elle pouffa. Elle s’affala sur son canapé, il était confortable, elle le savait bien pour avoir dormi dessus.

-          « Un garçon m’a avoué que je lui plaisais… Je ne savais pas quoi lui répondre… » Sirius fit une grimace, il fallait bien que ça arrive un jour.

-          « Tu comptes te faire bonne-sœur ? » Elle le regarda pendant qu’il lui tendait une bouteille de jus de citrouille, il en avait toujours dans le frigo pour elle. « Je ne vois pas pourquoi tu ne lui dirais pas oui. »

-          « Tu sais très bien pourquoi. Il est toujours là. » Elle pointa sa tête. « Et là. » Elle pointa son cœur. « Je ne peux pas m’investir dans une relation alors que je n’ai clairement pas fait le deuil de la dernière… » Sirius comprenait ce qu’elle voulait dire.

-          « Le mariage a lieu dans 4 jours. » Déjà ? se dit-elle, son cœur se serra. Il lui avait avoué que James allait au bout du serment, qu’il épouserait Héléna. Elle aurait préférée quelqu’un d’autre, mais c’était son choix. Il s’assit à côté d’elle, inquiet de sa réaction.

-          « Je savais que ça allait arriver, peut-être qu’après ça, je pourrais enfin tourner la page. » Elle prit une gorgée de jus de citrouille. « Tu n’aurais pas quelque chose de plus fort ? » Il la regarda surpris.

-          « Miss Evans ! Préfète-en-chef de son état veut boire de l’alcool ?! » Elle hocha la tête. Il se leva et prit une bouteille de Whisky Pur-Feu. « On se la partage d’accord ? Je ne veux pas être responsable de ton premier coma éthylique ! » Elle pouffa et le regarda lui servir un verre à moitié, elle lui lança un regard qui disait : radin. Il remplit le verre un peu plus et lui tendit. « Je n’aurais jamais cru voir ça de mon vivant. »

-          « Tais-toi, laisse-moi noyer mon chagrin dans la boisson. » Il leva les mains en l’air une fois qu’elle eut pris son verre.

-          « Loin de moi l’idée de t’en dissuader ! » Il se servit à son tour et bu une gorgée avant de se rasseoir. « Bien évidemment, je te laisse mon lit pour la nuit, il est hors de question que tu rentres chez toi. » Elle le regarda, elle avait une chance incroyable. « Quoi ? J’ai quelque chose sur le visage ? »

-          « Je me disais juste que j’avais une chance incroyable que tu sois mon ami. » Il fut touché par ses mots. Il s’approcha d’elle et lui prit son verre, elle protesta. « Hey ! »

-          « Tu es déjà saoule, tu dis n’importe quoi, dans 20 minutes tu me sautes dessus, je préfère arrêter ça tout de suite. » Elle éclata de rire, elle n’avait même pas bu une gorgée.

-          « Je te rassure, tu n’es pas mon genre. Tu es trop bien coiffé et ta vue est impeccable. » Il rit à son tour, il lui rendit son verre.

-          « Avec l’alcool, tu vas vite te rendre compte que tes critères s’évaporent. Mais je resterais sobre pour être sûr qu’on ne fasse pas de bêtise. » Il posa son verre sur sa table basse et elle fit une moue indignée.

-          « Tu ne vas pas me laisser boire toute seule ? C’est encore plus triste que de noyer son chagrin dans l’alcool. » Il soupira.

-          « Tu sais très bien que ça n’arrangera rien, ton jus de citrouille est sur la table. J’ai déjà bu assez au point de ne rien me rappeler le lendemain, je ne le recommande à personne ! »

-          « Niveau amnésie, je crois que je t’ai battu. » Elle reposa son verre et prit la bouteille de jus de citrouille, comme si de rien n’était. Il pouffa.

-          « Difficile de faire pire en effet. » Il décida de changer de sujet. « Alors qu’as-tu appris de beau aujourd’hui ? » Elle repensa au livre qu’elle venait de finir.

-          « Tu savais qu’il existait plus de 1000 potions pour guérir des plaies à vif ? » Il secoua la tête pour dire qu’il l’ignorait. « Si jamais un jour tu es blessé en mission, selon le degré et la profondeur de la blessure, si on se trompe de potion, ça peut empirer la blessure, tu ne trouves pas ça fascinant ? » Il ne se sentit pas vraiment rassuré. Il prit son verre de whisky et bu une autre gorgée.

-          « Il va falloir que je boive un peu plus si tu comptes toutes me les citer ! » Elle pouffa.

-          « Si je voulais vraiment t’embêter je te citerais toutes les sortes de… » Elle réalisa quelque chose, quelque chose qu’elle avait enfoui depuis très longtemps. Elle lâcha sa bouteille qui alla s’écraser sur le sol et explosa.

-          « Lily ? » Il vit qu’elle avait pâli et sentit que quelque chose n’allait pas. « Parle-moi, qu’est-ce qui t’arrive ? »

-          « Poisons. » Elle se leva et fit les cent pas, elle se rappelait distinctement la scène.

-          « Quoi ? Je ne comprends rien, calme-toi, explique-moi. » Elle se rassit à côté de lui. 

-          « Mafalda ! Elle m’a avoué avant de me prendre mes souvenirs ! » Il essayait de suivre le fil des pensées de la jeune fille. « Elle a empoisonné son mari ! » Il resta bouche-bée, il posa sa boisson sur sa table.

-          « Tu es sûre ? » Elle hocha la tête, pourquoi est-ce que ça ne lui revenait que maintenant ?!

-          « Je m’en souviens très bien, je la revois comme je te vois. Elle m’a attachée avec des cordes, j’étais coincée contre le mur et elle m’a raconté qu’elle avait demandé à son elfe de mettre du poison dans le verre de son mari infidèle. Qu’après ça, elle était libre et que son fils lui avait donné les rênes de la famille et que c’était le plus beau jour de sa vie. » Sirius se leva, il fallait qu’il reporte tout ça à son supérieur. Il y avait eu un meurtre ! Et pas n’importe lequel.

-          « Il faut absolument que j’en parle à mon chef pour qu’il puisse la mettre en état d’arrestation. » Elle eut une meilleure idée.

-          « Attends ! Non, j’ai un plan. » Il hallucinait, comment pouvait-elle lui dire d’attendre ?

-          « Mais Lily, c’est très grave ! On ne peut pas la laisser s’en tirer comme ça, encore une fois ! » Elle se leva à son tour et posa sa main sur son bras.

-          « J’ai un plan qui empêchera le mariage et qui te libérera du serment inviolable ! » Sirius avait les yeux écarquillés, se demandant si elle n’était pas devenue folle, mais il se rappela à quel point elle était brillante et décida de lui faire confiance. « Je ne peux pas le faire sans ton aide… »

-          « Je t’écoute. »

Note de fin de chapitre :

Merci de m'avoir lue, j'espère que mon histoire vous plaît. A bientôt pour la suite!

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.