S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


La Dynastie Potter par EveRywhere49

[2 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Disclaimer: les personnages ne m'appartiennent pas et sont à J K Rowling. 

Merci de me lire!

Depuis ce fameux soir, les deux tourtereaux étaient aux anges, si leur relation était au beau fixe avant, ils étaient heureux au point où ils souriaient comme des idiots quand ils pensaient à l’un ou à l’autre, ce qui faisait bien rire leurs amis respectifs. Mary était un peu jalouse de leur relation même si elle était contente pour sa meilleure amie.

-          « Du coup, j’imagine que tu vas avec lui au bal de Noël ? » La rousse hocha la tête sans quitter son devoir des yeux. Elles étaient dans la bibliothèque sur leur devoir de Métamorphose et il fallait dire que Lily bloquait sur les animagi ce qui lui semblait absurde car elle pensait avoir compris ce que c’était mais n’arrivait pas à l’expliquer.

-          « Comment tu décrirais un animagus ? Je sèche totalement là… » Elle vit les maraudeurs passer devant la porte en faisant du bruit, la bibliothécaire leur fit signe de se taire. Les garçons s’excusèrent et se dirigèrent vers la table où se trouvait les deux jeunes femmes. James s’approcha et embrassa rapidement sa petite-amie, il savait qu’elle n’était pas très démonstrative en public et il respectait ça. Il vit son parchemin vide et leva un sourcil.

-          « Alors, qu’est-ce qu’il se passe ? » Les 4 s’assirent sur les chaises restantes, Mary commença à parler avec Sirius et Peter tandis que Remus et James aidèrent Lily pour son devoir.

-          « Comment est-ce que vous savez tout ça ? » Elle ouvrit un livre sur les transformations humaines et objets. « Je n’ai rien trouvé dans aucun livre qui pouvait m’expliquer ce que vous venez de me dire de façon aussi complète. » Elle fronça les sourcils. « On dirait que ça fait longtemps que vous bossez là-dessus, bien plus qu’un semestre ! » Les garçons essayèrent de ne pas montrer qu’elle avait mis le doigt sur un de leur plus grand secret.

-          « Non mais c’est juste le talent ma chère Lily. » Sirius essaya le ton de la plaisanterie pour changer de conversation et cela fonctionna, les jeunes filles remplirent leur parchemin et décidèrent de faire une pause avec eux dans le parc près du lac.  Remus se dit à ce moment-là que la préfète-en-chef était vraiment trop brillante pour leur propre bien…

Dans le parc, assis dans l’herbe, ils parlèrent de tout et de rien. James était ravi que ses amis et sa copine s’entendent aussi bien, cela lui facilitait la vie et les moments passés tous ensemble se ferait sûrement plus rare une fois dehors. Lily vit dans le regard de son copain que quelque chose n’allait pas.

-          « A quoi tu penses ? » Il secoua la tête comme pour revenir à la réalité.

-          « Je pensais à quand les cours seront finis… Que nous rentrerons tous chez nous, qu’on rentrera dans la vie active… Ce genre de moment ne vont pas arrivés souvent…Surtout que nous sommes en guerre. » Sirius n’aimait pas quand son meilleur ami avait le blues.

-          « Cornedrue, on y pensera au mois de juin, d’accord ? » Il prit Mary par les épaules et la jeune fille se mit à rougir. « Profitons et gardons ces moments en mémoire. En attendant… Qui veut faire une bataille explosive ? »

Tout le monde répondit présent et quelques explosions plus tard, il était déjà l’heure d’aller manger. Lily et Mary parlaient devant tandis que Sirius prit son meilleur ami un peu à part.

-          « Tu comptes lui dire un jour ? » Le maraudeur se demanda de quoi il parlait.

-          « De quoi ? De notre capacité à nous transformer ? » Sirius secoua la tête négativement.

-          « Non, je ne parle pas de ça ! Je parle de la mégère ! » James se figea, s’arrêtant de marcher. Il voyait très bien de qui Sirius parlait et il n’avait vraiment pas envie d’aller de ce côté-là. « J’adore Lily, vous êtes parfaits pour être ensemble tous les deux… Mais tu sais très bien, qu’Elle ne l’acceptera jamais… »

-          « Je n’ai pas envie de penser à ça maintenant… » Il se remit à marcher et Patmol l’attrapa par le bras et le tourna vers lui.

-          « Tu n’as pas le choix, il faut lui dire ! Lui cacher encore plus longtemps ne fera qu’aggraver les choses ! » James se libéra de l’emprise de son ami et marcha de plus en plus vite. « Si tu ne le fais pas, je le ferais ! » Il s’arrêta net.

-          « Ce n’est pas à toi que reviens cette décision Patmol ! » Il passa sa main dans ses cheveux d’un air désespéré. « Si je lui dis, elle pensera que notre relation est une impasse et une perte de temps et elle me quittera ! » Il le regarda d’un air suppliant. « Je t’en prie, tout se passe si bien entre nous, je ne veux pas gâcher ça… »

-          « Je sais que vous êtes heureux, mais Poudlard est une bulle, quand nous serons dehors, ce retour à la réalité va vous faire énormément de mal… »

-          « Peut-être pas, je peux peut-être la convaincre… » Sirius lui fit une moue pour montrer que c’était impossible.  « On a le temps, d’accord ? Je… Je lui dirais mais pas maintenant… » Son ami soupira et regarda les filles devant lui qui riaient à une blague de Remus.

-          « J’espère que tu sais ce que tu fais James… » Il lui mit la main sur l’épaule et il su que Cornedrue ferait un choix tôt ou tard.

 

Et le choix arriva trop vite au goût de James. Le bal de Noël arrivait et il sentait que la jeune femme était prête à aller plus loin dans leur relation…  En effet, ces derniers temps, il sentait qu’elle se détendait de plus en plus quand il la caressait, elle l’embrassait plus fougueusement et en général c’est lui qui devait arrêter de peur d’aller trop loin. Et il voyait dans ses yeux qu’elle en avait autant envie que lui. Mais il ne pouvait pas faire l’amour avec elle tant qu’il ne lui aurait pas avouer à propos de sa famille… Il se détestait de ne pas lui avoir dit avant, maintenant il était coincé !

Lily ne comprenait pas, elle lui avait pourtant envoyé des signaux clairs qu’elle était prête à passer le pas, mais ce dernier semblait toujours aussi prudent qu’avant. Elle se demanda si quelque chose clochait chez elle, peut-être qu’il n’avait pas compris. Elle décida de faire un pas vers lui pour le bal, elle allait mettre les bouchées doubles pour qu’il finisse par comprendre ! Mary était ravie de l’aider, elles avaient commandé une robe magnifique, un ensemble de lingerie noir en dentelle qu’elle mettrait en-dessous et du maquillage. Alice lui donna un coup de main pour sa coiffure, elle les lissa et les figea pour qu’ils tombent d’un côté de la nuque, laissant l’autre côté nu. Mary s’occupa de son maquillage, lèvres rouges, mascara pour les cils, et poudre rose et or sur les yeux. Quand elle se vit dans le miroir, Lily se sentit femme. Ce qui lui semblait ridicule sur le moment, elle l’était avant, mais elle sentait qu’elle s’acceptait vraiment et alors qu’elle pensait que le maquillage la changerait, elle se rendit compte qu’au contraire ça ne faisait que souligner ses traits de visage sans en faire trop.

Elle alla enfiler sa robe. Elle n’avait jamais eu de robe comme celle-ci, elle n’avait pas de manche, elle encadrait ses épaules de bretelles sur les côtés, elle retombait ensuite sans la mouler trop, et s’arrêtait à ses chevilles, d’où on pouvait voir ses chaussures à talons ouvertes et son vernis à ongle rouge, assortis à la robe. Quand elle sortit de la salle de bain, ses copines en furent bouche-bée.

-          « Si avec ça, il ne comprend pas, je veux bien me mettre au Quidditch. » Lily sourit, elle savait que Mary détestait voler autant qu’elle.

-          « Je suis un peu nerveuse, j’imagine que c’est normal… » Elle sentait son ventre se tordre et Alice la prit dans ses bras.

-          « Oui bien sûr que c’est normal. » Elle s’éloigna d’elle pour la voir dans son ensemble.  « Tu es magnifique, et je pense que vous ne resterez pas au bal très longtemps… » Elle avait un sourire malicieux qui voulait tout dire.

-          « On devrait descendre, nos cavaliers nous attendent. » Mary prit son petit sac à main tandis que Lily s’observa une dernière fois dans la glace, elle se sentait belle et elle n’aurait jamais imaginé le faire pour quelqu’un d’autre que lui. Elle réalisa alors qu’elle l’aimait, qu’elle voulait qu’il le sache et qu’il lui dise en retour. Et elle en était terrifiée.

-          « Lily ? On y va ? »

-          « Je vous rejoins dans une minute, j’ai besoin d’un peu de temps. » Elle se rendit compte qu’elle tremblait. Alice lui prit les mains.

-          « Prends ton temps, on va prévenir James que tu auras un peu de retard. Je ne pense pas que ça le gênera en te voyant. » La rousse lâcha un léger rire nerveux et quand les filles la laissèrent dans la chambre elle fit de son mieux pour se calmer.

-          « Merlin, je suis tombée amoureuse de James Potter… » Il ne fallait pas qu’elle panique, après tout, c’était dans la norme des choses, ils sortaient ensemble depuis 4 mois, ils avaient passés un nombre incroyable de moments tous les deux et elle ne voulait pas que ça s’arrête, tout à fait normal. Elle prit une grande inspiration et sorti à son tour de la chambre.

James était au plus mal, il était stressé, il ne savait pas comment lui dire et il savait qu’elle ne le prendrait pas bien… Comment le pourrait-elle ? Il entendit des bruits de pas descendre de l’escalier menant à la salle commune et son cœur loupa un battement. Mary se dirigea vers Sirius qui était son cavalier, elle était très jolie et son ami s’empressa de lui signaler. Alice leur dit que Lily n’allait pas tarder et s’en alla retrouver son cavalier Franck Londubat. Le stress ne le quitta pas, au contraire il redoublait. Sirius le vit et lui mit la main sur l’épaule, au moment où ils allaient partir ils entendirent des pas dans l’escalier. Quand il la vit, il oublia tout le reste. Elle était magnifique ! Il ne pouvait pas y croire, jamais il ne l’avait vu comme ça avant et Merlin quelle chance il avait qu’elle soit avec lui ce soir et pas avec un autre ! Il ne l’aurait pas supporté. Sirius s’était figé également, mais pas pour les mêmes raisons. Il était clair qu’elle voulait qu’ils soient intimes ce soir, il n’y avait pas plus clair comme message… 

-          « James, tu baves ! » Le jeune homme referma la bouche, sa cavalière venait d’arriver à sa hauteur, elle avait l’air nerveuse. Elle semblait attendre qu’il parle, mais il en était incapable. « Tu es très jolie Lily. »

-          « Merci Sirius, Mary a beaucoup aidé. » Remus donna un coup de coude à son ami qui restait toujours sans bouger, mais voyant qu’il ne parlait toujours pas s’adressa à la jeune femme.

-          « Je dirais même plus que tu es très en beauté ce soir. » Elle lui sourit et se tourna vers James attendant toujours, sa nervosité augmentait à chaque seconde où il ne lui adressait pas la parole. Peut-être qu’il n’aimait pas, peut-être qu’elle en avait trop fait et qu’elle s’était plantée… Finalement, il sembla reprendre ses esprits et lui dit :

-          « Tu es… Je… » Il cherchait ses mots. « Je crois que je ne connais pas d’adjectifs assez fort pour te décrire Lily… J’ignore même si ce mot existe, mais merci de m’avoir montré ce qu’est la vraie beauté. » Elle n’en revenait pas, elle sentit qu’il était sincère et elle était vraiment touchée. Elle se sentit idiote d’avoir pensé qu’elle ne lui plaisait pas.

-          « Tu n’es pas mal non plus. » Ce qui eut pour effet de détendre l’atmosphère. Il lui présenta son bras, qu’elle prit et ils se dirigèrent vers la Grande Salle. Lily sentit énormément de regards se poser sur elle, elle se demandait bien pourquoi. « Tout le monde nous regarde… » Il lui sourit.

-          « Rectification : Tout le monde TE regarde. Et je ne peux pas leur en vouloir. » Il lui lâcha le bras. « Tu veux boire quelque chose avant d’aller danser ? » Elle fut un peu déçue, elle pensait qu’il n’aurait pas envie de danser ce soir mais d’être seul avec elle.

-          « Oui, une boisson c’est très bien merci. »

-          « Je reviens tout de suite, ne bouge pas. » Elle s’assit à une table et se demanda ce qu’elle devait faire pour qu’il veuille bien quitter le bal. Pendant ce temps, James alla à la fontaine où il fut intercepté par son meilleur ami. Il l’accueillit en grognant, sachant pertinemment ce qu’il allait lui dire.

-          « T’es dans la merde ! »

-          « Merci Sirius, je passe une bonne soirée et toi ? » Lui répondit ironiquement le jeune homme à lunettes.

-          « James, il est clair qu’elle veut passer à l’étape supérieure ! Elle doit même se demander ce que vous faîtes encore là ! » James s’en doutait, mais il voulait retarder ce moment le plus possible.

-          « Je sais, et c’est une torture pour moi d’accord ? » Il se servit deux verres. « Je n’ai pas envie de continuer à lui mentir et si je lui dis elle me quittera, dans tous les cas, je suis perdant ! » 

-          « Je n’aimerais pas être à ta place… Tu comptes lui offrir le cadeau quand même ? » James hocha la tête, bien sûr, on était Noël. « Bonne chance, tu vas en avoir besoin. » Il s’éloigna avec deux verres pour rejoindre Mary. James soupira et fit de même. Quand elle le vit, elle eut un sourire qui le fit fondre. Il ne pouvait pas lui infliger ça… Il fallait qu’ils parlent.

-          « Merci. Il y avait l’air d’avoir du monde. » Il haussa les épaules comme pour dire que ce n’était rien. « Tu ne t’assois pas ? »

-          « Non, euh… ça te dirait qu’on sorte un peu ? A moins que tu ais envie de danser ? » Elle se leva si vite qu’il failli en renverser son verre. Clairement, elle n’attendait que ça, ce qui lui pinça le cœur.

-          « Non, on peut partir si tu veux. » Elle se mordit la lèvre, elle s’était levée tellement vite qu’il avait bien dû comprendre ses intentions. Il posa son verre et lui prit la main.

-          « Viens, je connais un endroit où nous serons tranquilles. » Elle ne répondit pas, dans sa tête elle commençait à se préparer à ce qui allait arriver. Ils passèrent plusieurs fois devant un mur, elle cru qu’il était perdu mais une porte apparue, la faisant légèrement sursauter. « Bienvenue dans la salle sur demande. »

-          « Est-ce que j’ose demander comment tu connais cette salle ? » Il lui sourit.

-          « Tu es la première que j’emmène ici si c’est ce que tu demandes. » Elle s’approcha de lui, elle s’en fichait elle voulait être à lui toute entière. Mais au moment où elle voulu l’embrasser il sortit un petit paquet. « Joyeux Noël Lily. » Elle fut surprise, elle ne s’attendait pas à ce qu’ils s’offrent des cadeaux. Elle s’en voulu immédiatement.

-          « Oh, mais je… Je ne t’ai rien offert ! » Elle se sentit stupide, après tout c’était Noël.

-          « Oh mais j’ai déjà eu mon cadeau… » Elle le regarda sans comprendre. « Toi. Tu es le plus beau cadeau que tu pouvais m’offrir. » Son cœur s’emballa, elle se sentit fondre, elle l’aimait tellement que ça lui faisait mal. Elle prit le paquet et l’ouvrit.

-          « Oh Merlin, James ! Tu es fou ! » C’était un collier en argent, très fin, au bout pendait une perle argentée comme une goutte. Elle le regarda semblant comprendre. « Une larme de licorne ?! » Il acquiesça.

-          « Oui, elle porte chance à celle qui porte ce collier. J’espère qu’il te plait. » Elle lui sauta au cou et l’embrassa, elle le sentit sourire contre ses lèvres. « J’en déduis que tu aimes ? »

-          « Bien sûr, je l’adore. Mets-le-moi s’il te plaît. » Il prit le collier et elle se tourna pour lui montrer son dos. Elle frissonna quand ses mains frôlèrent son cou quand il passa le cadeau, il referma le fermoir et elle sentit qu’il la regardait. Il ne pouvait résister, son cou l’appelait, sa nuque dégagée lui donnait une sensualité qu’elle n’imaginait même pas. Il oublia ses résolutions et embrassa sa nuque. Elle soupira d’aise, elle savait qu’elle le voulait autant que lui et elle n’avait plus peur. Elle sentit ses mains sur elle, elle se retourna et ses lèvres rencontrèrent les siennes. Elle commença à lui déboutonner sa chemise, il caressait chaque carré de peau qu’il trouvait sur elle et elle en était folle. Il chercha la fermeture éclair de sa robe et elle se retourna pour qu’il l’aide à l’enlever. Il la descendit lentement, trop lentement au goût de la jeune femme et elle se retrouva devant lui en talons et sous-vêtements noir en dentelle. Le jeune homme ne pu s’empêcher de la regarder de haut en bas, il se sentit tellement chanceux. Elle était magnifique. Il l’embrassa passionnément et sentit qu’elle voulait lui enlever son pantalon. Mais il réalisa qu’il fallait qu’il arrête tout ça, il n’en avait pas envie mais il le fallait.

-          « Attends… » Mais elle ne semblait pas l’entendre et continuait à déboutonner son pantalon, il lui prit les mains en essayant de ne pas paraître trop brusque. Sa petite-amie le regarda avec incompréhension.  « Lily, attends, je t’en prie. » Il essayait de retrouver son souffle mais il vit bientôt les yeux vert émeraude se remplir de larmes. « Non je t’en prie ne pleure pas, pas à cause de moi. »  Il mit sa main dans ses cheveux. La jeune fille s’en voulu d’avoir craquer, elle pensait qu’il en avait envie mais elle s’était trompée et maintenant elle se sentait rejetée, cela lui fit très mal. « J’ai envie de toi, Merlin, tu n’as pas idées… » Elle tenta de se cacher, après tout elle était en sous-vêtements, il lui donna sa cape et elle la mit immédiatement, se sentant honteuse. « Regarde-moi Lily. » Elle ne pouvait pas, elle n’avait pas la force de le regarder.  « Je t’en prie, parle-moi. »

-          « Je… Je ne sais pas quoi dire. Apparemment je me suis trompée, je pensais que… Je ne sais plus ce que je pensais. » Il s’approcha d’elle mais elle fit un pas en arrière.

-          « Tu ne peux pas croire que je n’en ai pas envie ! Je pensais que c’était clair, je n’embrasse pas les filles comme ça si je n’ai pas envie d’aller plus loin… » Elle sentit la colère montée.

-          « Alors pourquoi tu ne veux pas qu’on le fasse ? Si tu en as envie, tu sais que j’en ai envie et ce depuis un moment, mais tu la joues prude et j’ignore pourquoi ! » Il s’assit sur le lit, il devait lui dire.

-          « Viens là, s’il te plaît, j’ai quelque chose d’important à te dire. » Elle s’exécuta. « Voilà, je sais que j’ai été très flou sur ma famille. »

-          « C’est le moins qu’on puisse dire. »

-          « Mais il faut que tu comprennes une chose, mes parents ne croient absolument pas à ces histoires de sang-pur et autres conneries que certaines vieilles familles peuvent avoir… »

-          « Je ne comprends pas, pourquoi… »

-          « J’y arrive. » Il prit une profonde inspiration. « Voilà, il y a 15 ans, mon grand-père paternel est décédé. Mon père a été très attristé et encore plus quand il a vu que ma grand-mère se laissait mourir à petit feu. Pour ne pas la perdre à son tour, il lui a promit qu’elle aurait toujours son mot à dire quand il s’agissait de la famille, pour qu’elle se sente investit. »

-          « Je ne comprends toujours pas… »

-          « Ma grand-mère veut ce qu’il y a de mieux pour la dynastie Potter, elle la mène avec une main de fer. Son approbation fait loi. » La jeune fille ne savait toujours pas où il voulait en venir. « Malheureusement, elle pense que les sangs-pur doivent rester entre eux, pour que les futures générations soient assurées d’être sorcières… » Elle comprit à ce moment-là.

-          « Tu es en train de me dire qu’elle n’approuverait pas notre relation parce que je suis née-moldue ?! » Il savait qu’elle finirait par comprendre et cela lui fit mal de l’entendre le dire à voix haute. « Donc nous, notre relation n’a aucun avenir c’est ce que tu es en train d’insinuer ?! » Elle se leva, trop choquée. Elle avait voulu tout lui donner et lui la rejetait à cause de ses origines ?

-          « Je sais que c’est dur à entendre. Mais il fallait que je te le dise avant qu’on aille plus loin… » Elle tremblait, de colère, de tristesse, elle resserra la cape autour d’elle. Elle sentit les larmes coulées sur ses joues, mais elle ne fit aucun geste pour les enlever.

-          « Pourquoi attendre maintenant ? » Il s’en voulait terriblement de la faire souffrir. « Pourquoi ?  Tu aurais pu me dire ça des centaines de fois avant, mais tu as choisi d’attendre tout ce temps ! »

-          « J’ai été égoïste, je savais que si je te le disais dès le début, tu me quitterais et je ne pouvais pas l’accepter… » Elle laissa sortir un rire ironique.

-          « Donc tu as attendu que je tombe amoureuse de toi pour me sortir ça ?  Mais qui fait ça ?! » Elle pleurait à grosses larmes maintenant. Il réalisa ce qu’elle venait de dire.

-          « Tu… Tu es… »

-          « Mais bien sûr, tu crois que je m’offre au premier venu ?! » Elle pensait vraiment que cette soirée serait magique, elle ne voulait pas rester une seconde de plus avec lui, ça lui faisait trop mal. Il lui prit le bras, elle le voyait flou à travers ses larmes. « Qu’est-ce que tu fais ? »

-          « Je t’empêche de partir… »

-          « Laisse-moi James, on n’est pas du même monde, ce que je redoutais le plus est arrivé. Je ne peux pas changer mes origines et tu ne peux pas changer ta famille… Quelque part c’était écrit… »

-          « Ne dis pas n’importe quoi ! Je n’ai jamais dit que je comptais te quitter ! »

-          « Mais tu viens de me dire… »

-          « Je sais ce que j’ai dit, ma grand-mère est une vieille peau soit, mais à aucun moment je ne la laisserais nous séparer… » Il essuya les larmes qui coulaient sur son visage. « Je ne la laisserais pas faire, parce que je suis irrémédiablement amoureux de toi. » Elle arrêta de se débattre à ces mots. Merlin, il l’aimait !

-          « Tu m’aimes ? »

-          « Oui, j’aurais voulu te l’annoncer autrement, mais oui je suis fou de toi, tu m’as ensorcelé depuis que je t’ai rencontré. » Elle n’en revenait pas, malgré ce qu’il lui avait avoué, malgré ce qu’il savait, il était avec elle.

-          « Mais ta grand-mère… »

-          « Il va falloir qu’elle se fasse à l’idée ! Je voulais juste te prévenir que ça ne sera pas facile, mais tous les deux, ensemble, nous réussirons à la faire changer d’avis. » Elle se laissa aller contre son torse, elle se sentait bien dans ses bras.

-          « Et si elle ne change jamais d’avis ? » Il lui caressa les cheveux avec une extrême douceur.

-          « Je ne lui laisserais pas le choix… Ne te tracasse pas pour ça d’accord ? » Elle se détache légèrement de lui.

-          « Je n’imaginais pas cette soirée finir comme ça… » Elle lui fit un petit sourire gêné, elle ne portait que sa cape.

-          « Je suis désolé d’avoir cassé l’ambiance, crois-moi, j’aurais aimé m’enfouir en toi et ne penser à rien d’autre. » Elle se sentit rougir, elle aurait adoré ça aussi. « Que dirais-tu qu’on retourne au bal et qu’on profite quand même d’être ensemble ? » Elle acquiesça. Finir sur une note positive leur ferait du bien en effet. Elle ramassa sa robe et l’enfila. James l’aida à remonter la fermeture éclair, celle-là même qu’il avait descendue quelques instants plus tôt. Ils allaient quitter la pièce quand la jeune femme lui prit la main.

-          « Merci. » Il l’interrogea du regard. « Merci de ne pas avoir profité de moi et d’avoir été honnête. »

-          « Oh Lily, je ne mérite pas tes remerciements, je t’ai menti pendant trop longtemps. » Il lui embrassa le front. « Je sais que la meilleure chose à faire ça aurait été de ne jamais te demander de sortir avec moi, te laisser loin de tout ce merdier de protocole. »

-          « Je suis heureuse que tu l’ais fait quand même. Je n’aurais jamais connu tous ces moments qu’on a vécu. Avec toi, je me sens entière. » Elle sentit la main du jeune homme se poser sur sa joue, il avait le regard brûlant et elle pouvait le sentir sur elle, comme s’il voulait lui dire à quel point ce qu’elle lui avait dit le touchait. Elle embrassa sa main, puis son poignet. Elle sentit que son petit-ami voulait plus mais n’osait pas. Elle prit les devants, elle l’embrassa et lui murmura : « Tu as déjà mon cœur, mon âme, je veux que mon corps t’appartienne également. » A ces mots, le jeune homme se jeta sur elle. Il s’éloigna juste pour lui chuchoter à son tour :

-          « Je ferais tout pour que tu ne regrettes jamais de m’avoir choisi. » Elle lui sourit de toutes ses dents, et ils reprirent là où ils s’étaient arrêtés. A chaque fois que leurs lèvres ne se touchaient plus, il lui disait qu’il l’aimait, qu’elle était magnifique, qu’il avait de la chance et qu’il voulait qu’elle le sache chaque jour que Merlin faisait. Elle était aux anges et ses gémissements étaient les plus belles récompenses aux oreilles du jeune homme.

Cette nuit fut aux yeux des deux amoureux la plus belle de leur vie, et sûrement la première d’une longue série.

Note de fin de chapitre :

Merci de m'avoir lue! A bientôt pour un nouveau chapitre!

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.