S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


La Dynastie Potter par EveRywhere49

[2 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Voilà la suite! J'espère que ce que je fais vous plaît, en tout cas, je prends beaucoup de plaisir à l'écrire! Les personnages sont à JK Rowling bien évidemment. 

 

Bonne lecture!

Chapitre 8 : Une soirée qui n’en finit pas.

Après avoir fait un dernier bisou, les amoureux rentrèrent au chaud, au même moment Louisa Potter annonçait qu’ils pouvaient passer à table. La jeune rousse se rapprocha de son copain, espérant qu’ils soient à la même table. Tout le monde se dirigea vers une salle immense, où étaient réparties plusieurs tables rondes. James lui indiqua un grand tableau où tous les noms des invités étaient écrits, sans doute pour savoir où ils étaient placés. Elle poussa un soupir de soulagement en voyant son prénom à côté du sien. Elle ne prit même pas la peine de regarder les autres noms et ils se dirigèrent comme un seul homme vers leur table, qui heureusement n’était pas à côté de la star de la fête.

 James lui écarta la chaise pour qu’elle puisse s’asseoir, elle n’avait pas l’habitude de tant de galanterie, elle s’imaginait que maintenant, elle devrait s’y faire. Il s’installa en souriant, à leur table, il n’y avait qu’eux pour l’instant.

-          « J’espère que tu vas quand même passer une bonne soirée en ma compagnie… » Elle pouffa posant sa main sur la sienne.

-          « Il ne peut en être autrement. » Il fut touché par ses mots, après tout, elle avait vécu une humiliation publique, et malgré cela elle était toujours là. Il allait lui dire à quel point il était content qu’elle soit là, quand une jeune fille de leur âge dans une robe turquoise moulante et très décolletée s’assit à côté de lui. Lily la trouva extrêmement belle et chic. Elle avait des cheveux très noir, des yeux bleu acier qui semblaient vouloir lire en elle.

-          « Tu dois être Lily, je m’appelle Héléna Gardener. » Lily lui serra la main qu’elle lui tendait, ne sachant pas quoi répondre à cela.

-          « Enchantée. » James semblait mal à l’aise en présence de la jeune femme, sa petite-amie le sentit immédiatement, peut-être était-elle une ex petite copine…

-          « Je dois dire que je n’ai jamais vu Mafalda aussi en colère contre toi James. » Elle lui toucha le bras en riant, mais son rire sonnait faux et forcé, tandis qu’il se libérait de son toucher.

-          « Elle se fera à l’idée… » Héléna fit une moue comme quoi elle n’y croyait pas une seule seconde. Elle se tourna vers Lily, comme si elle se souvenait de son existence.

-          « Ah sacré James, il ne fait jamais comme tout le monde ! » Il eut un sourire crispé. « Tu sais que je m’étais faîte à l’idée du mariage finalement… » Lily se figea, quel mariage ? Son interlocutrice sembla voir son interrogation. « Oups, tu n’étais pas au courant ? Mafalda rêve de nous voir marier James et moi et ce depuis nos 6 ans. » Elle eut le sentiment qu’elle venait de lui renverser un seau d’eau glacé sur la tête. Son petit-ami ne savait clairement plus où se mettre, la politesse l’empêchait de l’envoyer balader mais d’un côté il aurait voulu dire à Lily que cette fille ne représentait rien pour lui… Héléna sentant que les choses allaient se gâter préféra quitter la table après avoir lâcher sa bombe. James se pencha vers elle et avant qu’il n’ait pu dire quoique ce soit, elle le devança.

-          « Tu comptais me dire que tu devais te marier avec un mannequin ? » Ses yeux se voilèrent, elle se retenait de pleurer, elle s’était suffisamment ridiculisée pour la soirée.

-          « Lily… C’est Mafalda qui s’est mis ça en tête, et ce qu’elle pense on s’en fiche, non ? » Elle le regarda sans comprendre, le regard éteint. « Elle n’est rien pour moi, jamais je ne l’aurais épousé même si j’avais été célibataire ! » Elle se sentit légèrement rassurée.

-          « Ta grand-mère a su choisir le bon parti… » Il soupira, agacer.

-          « Elle veut tout diriger dans cette famille, mais j’ai envie de pouvoir me marier par amour et non pas par convention… » Il lui prit la main et la caressa. « S’il te plaît oublie-la, elle ne compte pas. » Elle prit une profonde inspiration et expira un bon coup. Elle hocha la tête, prête à faire un effort pour se débarrasser de ce deuxième moment désagréable de la soirée. « Merci, je sais que ce n’est pas facile, mais si tu savais comme je suis fier de toi… » Elle sourit, elle ne voulait pas l’embarrasser, elle savait à quel point les apparences étaient importantes ici.

-          « Alors, comme ça on a mis la main sur le meilleur parti d’Angleterre ? » Une jeune femme un peu plus jeune qu’eux s’était approchée de leur table, elle portait une robe simple mais classe rouge bordeaux qui tranchait avec ses cheveux blonds comme les blés et sa peau blanche. Lily se dit que décidemment, toutes les femmes dans ce manoir étaient des canons ! Elle espérait juste que celle-ci n’était pas une soupirante de plus !

-          « Jalouse ? » Répondit James mort de rire. Il se leva et alla lui faire une bise, elle lui rendit en faisant des bruits exagérés. La rousse n’avait aucune idée de qui il s’agissait mais elle respirait la joie et la sympathie. « Lily, je te présente Oriana, ma cousine. » Elle se pencha vers elle, Lily voulait lui serrer la main mais la cousine en avait décidé autrement et lui fit une grosse bise sur les deux joues.

-          « Pas de chichi entre nous, je suis ravie de te rencontrer. Oh c’est ma place ! » Elle s’assit après avoir laissé James tirer sa chaise et Lily était ravie qu’elle soit à leur table. Elle était vraiment pétillante. « Je veux TOUT savoir sur toi, tu as quand même réussi un exploit ce soir ! » La née-moldue ne comprenait pas, elle le vit sur son visage. « Tu as survécu à la mégère ! » Elle prit sa coupe et la leva. « Je propose qu’on porte un toast, elle a survécu et elle est toujours là avec une prestance rarement égalée ! » Elle n’attendit pas qu’ils trinquent avec elle, elle engloutit sa coupe, les faisant sourire. James avait l’air vraiment ravi de la voir.

-          « Alors comment ça se passe à Beauxbâtons ? » Elle jeta sa main comme si ce n’était pas important.

-          « Ça se passe, tu connais ça à Poudlard j’imagine… » Elle se tourna vers la rousse qui sentit qu’elle allait subir un véritable interrogatoire. Mais au même moment, un jeune homme blond arriva dans le dos d’Oriana, la faisant sursauter. « Crétin ! » Elle se retourna et expliqua que le garçon était son jumeau. « Mon frère n’a aucune manière, n’y prête pas attention. » James lui fit un check avant de dire à sa copine qu’il s’appelait Orion. Lily se dit que d’appeler des jumeaux Orion et Oriana était très original.

-          « James ! Alors mon vieux, comment tu vas ? » Il sembla remarquer la jeune femme. « Wow, quelle beauté. » Elle devint aussi rouge que ses cheveux. Sa sœur le frappa dans le tibia. « Aïe ! Qui n’a aucune manière maintenant ?! » Il prit une chaise et s’assit près d’elle, elle jeta un regard à son petit-ami pour être sûr qu’il ne le prendrait pas mal, mais ce dernier semblait confiant. « Enchanté, Mademoiselle. »

-          « Elle ne parle pas français idiot ! » Il lui jeta un regard mauvais.

-          « En fait, je parle un peu. Enchantée également de faire ta connaissance. » James fut surpris, elle ne lui avait jamais dit qu’elle parlait français et son petit accent était vraiment sexy. Orion en sembla tout chamboulé.

-          « James, tu as vraiment trouvé la perle rare, je t’envie mon vieux ! » "La perle rare" le trouvait sympathique.

-          « Tu es à Beauxbâtons toi aussi ? » Il la regarda bizarrement, puis éclata de rire. « J’ai dit quelque chose de drôle ? » Oriana frappa son frère.

-          « Idiot, elle ne sait pas que c’est une école exclusivement pour les filles ! » Lily sentit ses joues s’empourprer, en effet, elle ne le savait pas et se sentit idiote. « Il est dans une autre école française, loin de moi, à Beauxregard, une école pour garçon. » Elle recula la chaise de son frère et ce dernier s’écroula parterre. Ce dernier se releva le plus vite possible sous les regards énervés des personnes autour d’eux. James secoua la tête avant de s’adresser à la rousse.

-          « Ils ne sont vraiment pas sortables… » Oriana balaya cette phrase d’un revers de main.

-          « Bref, Lily, assez parlé de nous, dis-nous tout, ta famille, ta vie chez les moldus, comme ça doit être passionnant. » Elle se sentit comme l’attraction de la soirée pour la cousine de James, elle n’aimait pas spécialement être sous les feux des projecteurs. Sirius arriva pile à ce moment-là et la jeune femme lui en fut reconnaissante.

-          « Ah, les Frenchies, comment ça va ? » Lily remarqua qu’Oriana se calma immédiatement et mit sa main derrière sa nuque comme si elle voulait cacher sa gêne. Sirius s’assit à côté de James, Orion remit sa chaise à l’opposé de sa jumelle à côté du maraudeur. « Comment tu vas Lily ? » Il avait l’air soucieux, il avait sûrement assisté à toute la scène avec la vieille.

-          « Ça va, ne t’en fais pas, j’imagine que j’ai été chanceuse de ne pas avoir fait ce que je t’ai dit plus tôt. » Sirius rejeta la tête en arrière en riant. James fronça les sourcils, depuis quand est-ce qu’ils étaient si proches? Sirius le rassura d’un geste de la main.

-          « Lily me disait plus tôt dans la soirée qu’elle était tellement nerveuse qu’elle pensait vomir sur les chaussures de la mégère. » Elle rougit, elle pensait qu’il garderait ça pour lui. Les jumeaux éclatèrent de rire et James pouffa. Orion prit la parole entre deux rires.

-          « J’aurais tellement voulu voir sa tête ! » Sirius lui dit qu’il avait pris l’expression faciale de la grand-mère quand Lily lui avait annoncée qu’elle était née-moldue et qu’il allait l’encadrer. « Oh, je suis déçu de ne pas avoir vu ça ! » Oriana vit que la jeune femme ne riait pas et lui toucha le bras.

-          « Les garçons s’amusent d’un rien, tu ne crois pas ? »

-          « Oh ça, oui. Tu verrais les blagues qu’ils font à Poudlard, ils m’ont rendu folle. Ils doivent avoir le record de retenue depuis la création de l’école. » Sirius fut surpris de l’entendre répondre dans un français parfait.

-          « Pourquoi est-ce que ça ne m’étonne pas que Lily Evans parle français ? » Il secoua la tête. « Passer ta vie dans les livres ne te suffisait plus ? Tu as voulu t’imposer des cours de langue supplémentaire ? » James fronça les sourcils, il n’aimait pas ce qu’il lui disait, mais la jeune femme sourit.

-          « Tu vas rire, mais j’ai appris le français assez facilement, on a énormément de latin dans nos formules magiques, et le latin étant la racine de la langue française… » Elle déplia sa serviette. « Même un fainéant comme toi pourrait réussir à comprendre. » Les jumeaux furent choqués de voir que la jeune femme répondait comme ça au jeune Black. Ce dernier ne répondit pas tout de suite et finit par exploser de rire.

-          « Ok, bien joué, je ne vois rien à répondre à ça… Mais ce n’est que partie remise ! » Elle pencha la tête sur le côté comme si elle n’en avait pas fini avec lui.

-          « Tu veux dire comme en 4ème année quand je t’ai battu en duel en Sortilège ? Il me semble que tu m’as dit exactement la même chose… » Il se mordit la langue et retint une grimace.

-          « Je croyais que c’était clair… Je t’ai laissé gagner ce jour-là… » Elle explosa de rire, faisant se retourner la table d’à côté.

-          « Quelle mauvaise foi ! » James était mort de rire de les voir se chamailler. « Et toi, tu ne dis rien ? »

-          « Sûrement pas, je ne veux pas prendre parti ! » Il leva les mains en l’air pour montrer qu’il ne voulait vraiment rien à voir dans cette affaire.

-          « Eh bien, on s’amuse bien ici à ce que je vois. » Louisa Potter venait d’apparaître au côté de son mari. Ils étaient très beaux tout les deux, ils avaient une aura incroyable pensa Lily.

-          « Louisa ! » Oriana se leva et lui fit un câlin.

-          « Comment va ma nièce préférée ? » Elle ria.

-          « Je suis ta seule nièce ! » Orion se leva également et la salua. Une fois qu’ils eurent parlé un peu, Louisa se tourna vers Lily. Elle se leva également, pensant que ce n’était pas poli pour son hôtesse de la regarder d’en haut. « Lily, tu es vraiment magnifique. » Elle rougit et sentit les bras de Mme Potter lui faire un câlin. « Cette robe est vraiment mon meilleur travail, n’est-ce pas William ? » Son mari acquiesça avec un grand sourire. « Je suis tellement désolée pour le comportement de Mafalda…  Peut-être qu’on aurait mieux fait de ne pas la mettre devant le fait accompli… » James intervint.

-          « Cela n’aurait rien changé mère… Si elle l’avait su avant même qu’elle mette les pieds ici, elle aurait ordonné à Dinky de rendre le manoir invisible à ses yeux ! » Il sentit la colère montée, il se sentait tellement impuissant face à la doyenne. Sa mère lui mit la main sur l’épaule comme pour lui dire de se contenir.

-          « On en reparlera demain, quand tout le monde sera parti et qu’une bonne nuit de sommeil nous aura porté conseil. » Elle fit un sourire timide à la jeune fille.  « J’espère que tu vas quand même passer une bonne soirée Lily… »

-          « Si James ne cache pas d’autre fiancée sous le tapis géant, ça devrait bien se passer. » Elle regretta aussitôt sa phrase, mais les Potter éclatèrent de rire. Sirius leva un sourcil.

-          « Héléna est là ? » Lily sentit que le garçon semblait très intéressé par sa rivale. James se tourna vers lui avec un sourire carnassier.

-          « Elle est toute à toi mon cher Patmol ! » Il lui tapa dans la main qu’il avait levée. Louisa et William s’excusèrent et se dirigèrent vers leur table, Lily les suivit du regard et ses yeux tombèrent sur la célébrée. Si un regard pouvait tuer… Elle serait sûrement morte sur le champ. Elle semblait murmurer des choses, mais Lily était trop loin pour entendre et de toute évidence, elle ne voulait pas qu’on l’entende. C’était comme si elle pensait à voix haute, elle lui donnait des frissons. Son attention fut attirée dans son champ périphérique par James qui tira sa chaise pour qu’elle puisse se rasseoir. Les plats apparurent au centre de la table et ils se servirent. Sirius demanda à Lily ce que ses parents avaient pensé de son ami.

-          « Quoi ?! » Oriana était bouche-bée. « Tu as rencontré ses parents ? » Il hocha la tête, il savait ce qu’elle pensait. « Alors, c’est vraiment sérieux entre vous ? Je veux dire, sérieux, SERIEUX ! » Elle appuya sur le dernier mot en regardant James, ils semblaient se comprendre sans avoir à parler. James savait ce qu’Oriana venait d’assimiler. S’il n’y avait aucun obstacle entre eux, il la demanderait en mariage un jour. « Oh Merlin, je suis si contente pour vous deux ! » Lily la regarda comme si elle était devenue folle, on aurait dit qu’elle venait d’apprendre qu’ils étaient ensemble.

-          « Il est temps que tu te trouves un petit-copain Ori… Tu deviens complètement émotive pour pas grand-chose. » Orion venait de parler entre deux bouchées de pomme de terre. Elle lui lança un regard noir. « Demande à Sirius, il est libre lui ! » Elle piqua un fard, apparemment elle y avait pensé avant son frère. Sirius pouffa.

-          « Désolé, je ne suis pas le genre à prendre des petites-amies… » Il prit une gorgée d’hydromel avant d’ajouter : « Même si tu es complètement mon genre Oriana. Mais tu es la cousine de James et je ne veux pas l’avoir sur le dos quand je t’aurais brisé le cœur… » Lily pensa en effet que c’était raisonnable, mais Oriana semblait un peu déçue. Elle se pencha vers elle et lui murmura :

-          « Tu mérites une vraie relation, je suis sûre que tu trouveras chaussure à ton pied… » La française lui sourit timidement.

-          « C’est très gentil, je t’aime bien Lily, James a de la chance de t’avoir près de lui. » James avait entendu son prénom et demanda la traduction. Les filles secouèrent la tête en disant qu’ils ne sauront rien. James leva un sourcil et eut un sourire.

-          « Vous oubliez qu’il y a une autre personne à cette table qui parle cette langue… » Il se tourna vers Orion. « Elles ont dit quoi ? »

-          « Lily lui a dit qu’elle méritait une relation vraie, elle a parlé de chaussure et Oriana a répondu qu’elle l’aimait bien et que tu avais de la chance de l’avoir. » Il mordit dans une cuisse de poulet. « Enfin, grosso modo. » Les filles sourirent, l’idée était là. James se pencha vers sa petite-amie.

-          « C’est vrai que je suis chanceux. » Il l’embrassa rapidement sur les lèvres la prenant par surprise. Et il retourna à son assiette comme si de rien n’était et reprit sa conversation avec les garçons.

-          « Alors Lily, dis-moi comment tu as fait pour le faire tomber dans tes filets ? » La concernée explosa de rire, attirant de nouveaux les regards sur elle. « J’ai dit quelque chose de drôle ? » La blonde semblait perdue.

-          « C’est juste… Je n’ai rien fait… » Elle reprit sa respiration, bu une gorgée d’eau. James vola à son secours.

-          « Je l’ai harcelée pendant 3 ans pour qu’elle devienne ma petite-amie. » Oriana sembla étonnée que la jeune femme n’ait pas accepté plus tôt. « Elle a finalement dit oui à la rentrée. » L’intéressée toussa, elle ne s’était vraiment pas attendue à cette question.

-          « Eh bien, décidemment Lily, tu es pleine de surprises ! » Elle prit une bouchée de viande froide. « Je ne pensais pas que James pouvait essuyer des refus auprès de la gente féminine… Il n’était pas ton genre ou quoi ? » James sembla intéressé par la réponse de sa copine et attendit que celle-ci retrouve son souffle et la parole.

-          « Non, physiquement, il m’a toujours attirée… » Elle se sentit rougir. « Mais mentalement, comme je te le disais, il me rendait folle. Il me demandait de sortir avec lui tout le temps, c’était presque devenu un réflexe pour lui, comme quelqu’un à qui tu dis « Bonjour ! », lui dès qu’il me voyait il me disait : « Evans, sors avec moi ! » Au début c’était mignon, à la fin c’était juste lourd et je n’y faisais plus attention… » Oriana imaginait très bien à quel point ça devait être agaçant pour la jeune rousse. James ne faisait pas le fier et encore, sa petite-amie avait été soft, quelques fois il avait même eu recours au chantage. Sirius le regarda avec un sourire.

-          « Ah, tu n’as connu que la face cachée de l’iceberg Lily… » Elle tourna la tête vers lui. « Moi en revanche… J’ai eu l’envers du décor… » James le regarda d’un air qui semblait dire : Si tu dis quoique ce soit je te tue ! « Si tu savais à quel point il était misérable à chacun de tes refus… « Patmol, pourquoi ne veut-elle pas de moi ? » « Sirius, ce coup-ci, je lui ai demandé gentiment pourtant, je pensais que cette fois c’était la bonne ! » Il était temps que tu lui dises oui, je commençais à devenir fou ! » Les jumeaux rirent à ces mots. Le couple, en revanche, ne riait pas du tout. Lily se tourna vers son amoureux qui essayait d’éviter son regard.

-          « C’est vrai ? Je ne pensais pas… » Elle chercha ses mots. « Je pensais que ça ne t’atteignait pas. Que c’était devenue comme une blague entre nous… » Elle se sentait vraiment triste, il avait eu tellement de refus. « Et malgré tout, tu m’as quand même demandé à la rentrée… » Il passa sa main dans ses cheveux, gêné.

-          « Chaque demande était réelle… » Elle se sentit encore plus mal.  « Cet été, j’ai bien senti qu’il y avait eu un rapprochement entre nous, même si je ne savais pas vraiment de quel ordre… » Il se tourna vers son meilleur ami. « Tu te rappelles ce que je t’ai dit la veille de lui demander ? » Sirius hocha la tête.

-          « Tu m’as dit que c’était la dernière fois, que si tu essuyais un autre refus, tu laissais tomber pour de bon… » James acquiesça et se retourna vers sa copine.

-          « Et je m’y serais tenu, je me serais contenté d’être Préfet-en-chef à tes côtés, je t’aurais laissée tranquille. Même si ça signifiait que je devais souffrir. » Lily sentit une larme roulée sur sa joue. Il la vit et essuya les autres avec son pouce. « Mais ce soir-là, tu m’as dit oui, j’étais tellement nerveux, je ne voulais pas abandonner l’idée d’un « nous ». Tu m’as donné bien plus que ce que j’aurais pu imaginer et juste pour ça et ces moments passés ensemble, ça valait le coup de me faire repousser pendant tout ce temps. » Oriana interrompit leur moment en se mouchant, elle était en larmes.

-          « Oh mille vélanes ! Vous êtes tellement beaux tous les deux ! » Lily sourit et sécha ses larmes. « Je retire ce que j’ai dit, James tu n’es pas chanceux… C’est toi Lily qui l’est ! » Cette dernière se pencha vers lui et comme lui il y a quelques instants, murmura :

-          « C’est vrai que je suis chanceuse. » Elle l’embrassa rapidement sur les lèvres prenant le jeune homme au dépourvu à son tour, elle n’était pas si démonstrative en public d’habitude. Ils entendirent un bruit de verre brisé. En tournant la tête, ils virent la grand-mère assise à sa place à table, elle semblait bouillonner de l’intérieur. L’explication, aux yeux de Lily, était qu’elle avait brisé son verre à pied sous l’effet de la colère, sûrement en voyant la jeune femme embrasser son petit-fils. Elle se sentit revenir sur Terre, elle regarda James qui semblait penser la même chose qu’elle.

La vieille allait leur donner du fil à retordre.

 

Note de fin de chapitre :

Voilà pour ce chapitre, j'espère que vous avez aimé. Merci de m'avoir lue! A bientôt pour un nouveau chapitre.

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.