S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


La Dynastie Potter par EveRywhere49

[2 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Voici le prochain chapitre! Les personnages sont à J K Rowling, la chanson If I Ain't Got You d'Alicia Keys. J'espère que ça va vous plaire. 

 

Merci de me lire.

Chapitre 9 : La guerre est déclarée.

Une fois le repas terminé, les invités parlèrent pendant de longues minutes. James jeta un œil à la table de sa famille. Il vit sa grand-mère penchée vers son fils et sa femme. Le père de James fronçait les sourcils, il semblait hésiter tandis que sa mère semblait étonnée, pendant que la grand-mère avait un sourire malsain, comme si elle préparait un mauvais coup. Le jeune homme eut des frissons quand ses yeux de vieille chouette se posèrent sur lui, il su qu’ils parlaient d’eux. Lily était en grande discussion avec Oriana et Orion et n’avait apparemment rien vu. Sirius jeta un œil son frère et pointa la table du menton.

-          « Qu’est-ce qu’elle trafique encore ? »

-          « Je n’en sais rien, mais ça ne me dit rien qui vaille… » Il décida de se retourner vers ses cousins et sa copine, histoire de ne pas les inquiéter, en effet, à ses yeux la jeune fille avait suffisamment subi ce soir. Ne trouvant pas la conversation très intéressante, il tourna la tête de nouveau vers ses parents. Son père poussa un soupir comme s’il baissait les armes et se leva. Il lança un sort de Sonorus pour que tout le monde puisse l’entendre.

-          « Puis-je avoir votre attention, s’il vous plaît ? » Le silence se fit immédiatement. « Merci, j’espère que le repas a été à la hauteur de vos attentes… » L’assemblée eut un murmure approbateur. « Maintenant, avant que nous nous dirigions vers la salle de bal pour nous dépenser un petit peu, Mafalda souhaitait vous dire quelques mots… » La concernée se leva, Lily ne savait pas ce qu’elle allait dire, mais la tête haute, la vieille dame semblait être tellement sûre d’elle qu’elle ne lui inspirait pas confiance.

-          « Merci William. Je voulais déjà vous remercier à toutes et tous d’avoir fait le déplacement pour cette soirée unique. » Elle prit une gorgée d’eau, laissant le public dans l’attente, on pouvait voir qu’elle adorait ça. « Maintenant, j’ai une annonce importante à faire. Je ne voulais absolument pas passer à côté d’une occasion pareille. Mesdames et Messieurs, nous avons parmi nous une chanteuse de talent ! » Elle avait les yeux pétillants, comme si elle tenait là le scoop du siècle. James, comme toute l’assemblée, regarda autour de lui pour apercevoir ce talent si réputé. « Oh, vous ignorez de qui il s’agit c’est normal, elle ne s’en vante pas, mais pour mon anniversaire, je suis sûre qu’elle voudra bien me faire ce petit cadeau… » Le suspens était à son comble et elle finit par lâcher la bombe. « Lily, voudrais-tu bien nous rejoindre s’il te plaît ? » Le cœur de la jeune femme loupa un battement, avait-elle bien entendu ? Combien y-avait il de Lily dans la salle ?  « Oh, elle est un peu timide, encouragez la s’il vous plaît. » Des applaudissements commencèrent à se faire entendre. James sentit sa gorge se serrer, elle avait osé ! A sa grande surprise et celle de Sirius, Lily se leva. Il la retint par le bras.

-          « Tu n’es pas obligée d’y aller… » Elle retira gentiment sa main en lui faisant un sourire contrit.

-          « Si je n’y vais pas, ça sera pire. Elle me cherche, elle va me trouver… » Elle s’éloigna, le jeune gryffondor pensa alors qu’elle n’était pas dans sa maison pour rien, elle était vraiment courageuse et ne reculait devant rien. Il était fier qu’elle y aille et il pria pour que cela se passe bien. Sirius applaudit comme un fou tout en se penchant vers son frère.

-          « Elle sait chanter j’espère… » James hocha la tête, il l’avait entendu une fois sous sa douche, quand elle pensait qu’il n’était pas là. Mais devant une foule, c’était une autre histoire…

Lily arriva à la table de ses hôtes et fit Sonorus sur sa propre gorge.

-          « Merci beaucoup Mafalda pour cette merveilleuse présentation. » Elle entendit des rires à peine dissimulés de la part de ses compagnons de table. « Vous me prenez un peu de court, mais j’ai justement une chanson qui se prête à la situation. » Dinky amena un tourne-disque enchanté qui pouvait jouer toutes les musiques possibles si on connaissait suffisamment l’air. Mafalda garda son sourire carnassier.

-          « J’imagine que vous ne savez pas comment vous en servir ? » Mais Louisa enclencha la machine avant que Lily puisse répondre, elle venait de la sauver d’un embarras supplémentaire. La grand-mère était mécontente que sa bru aide la née-moldue, mais elle avait hâte qu’elle se plante en beauté en chantant.

-          « J’espère que ça va vous plaire, encore Joyeux Anniversaire ! » Elle lança le sort pour la mélodie qu’elle souhaitait et commença à chanter la chanson d’Alicia Keys : If I ain’t got you. La mélodie la mit instantanément comme dans une bulle, elle ne pensait plus qu’aux paroles, à leur signification et à l’homme à qui elle dédiait ces mots.

 

Some people live for the fortune

Certaines personnes vivent pour la fortune

Some people live just for the fame

Certaines personnes vivent seulement pour la gloire

Some people live for the power yeah

Certaines personnes vivent pour le pouvoir, ouais.

Some people live just to play the game

Certaines personnes vivent seulement pour jouer le jeu

Some people think that the physical things

Certaines personnes ne pensent qu’aux choses matérielles

Define what’s within

Défini ce qui est à l’intérieur

I’ve been there before

Et je suis déjà passée par là

But that life’s a bore

Mais cette vie est ennuyeuse

So full of the superficial

Tellement superficielle

 

Refrain :

Some people want it all

Certaines personnes veulent tout

But I don’t want nothing at all

Mais moi, je ne veux rien du tout

 If it ain’t you baby

Si ce n’est pas toi bébé

If I ain’t got you baby

Si je ne peux pas t’avoir bébé

Some people want diamond rings

Certaines personnes veulent des bagues en diamants

Some just want everything

Certaines veulent simplement tout

But everything means nothing

Mais tout ne veut rien dire

If I ain’t got you

Si je ne peux pas t’avoir

Some people search for a fountain

Certaines personnes cherchent la fontaine

Promises forever young

Qui promet la jeunesse éternelle

Some people need three dozen roses

Certaines personnes ont besoin de trois douzaines de roses

And that’s the only way to prove you love them

Et c’est la seule façon de leur prouver qu’on les aime

 

Hand me the world on a silver platter

Donnez-moi le monde sur un plateau d’argent

And what good would it be ?

Et quel bien cela fera-t-il ?


With no one to share, with no one who truly cares for me

Sans personne avec qui partager, sans personne qui se soucie vraiment de moi

 

Refrain :

Some people want it all

Certaines personnes veulent tout

But I don’t want nothing at all

Mais moi, je ne veux rien du tout

If i ain’t got you with me baby

Si je ne t’ai pas avec moi bébé

Nothing in this whole world don’t mean a thing

Rien dans ce monde ne signifie quelque chose

If I ain’t got you with me baby

Si je ne t’ai pas avec moi bébé.

 

Elle avait tout donné, quand la musique s’arrêta il y eut un silence. Elle se demanda si elle avait bien fait de venir et de chanter. Puis d’un coup, un bruit assourdissant éclata. Tout le monde était debout et applaudissait à tout rompre. Sirius et Orion sifflaient et criaient des youhou. James applaudissait et elle sentit son regard brûlant quand elle croisa ses yeux, elle pu voir tout l’amour qu’il avait pour elle. Elle avait presque oublié sa voisine. Elle se tourna vers Mafalda et arrêta le sort de Sonorus pour qu’elle soit la seule à l’entendre.

« Si vous aviez cherché un peu à me connaître, vous auriez su que j’aime beaucoup chanter. Je n’aime juste pas le faire devant un public. » La vieille tourna la tête tout en applaudissant, elle essayait de garder le sourire, mais ses yeux lançaient des éclairs. « J’espère que vous avez aimé la chanson, et qu’avec ceci vous comprendrez que James compte énormément pour moi. N’est-ce pas là le plus important ? » Elle n’attendit pas de réponse et se dirigea vers sa table. Son petit-ami l’accueillit en l’enlaçant et avant qu’elle ne dise quoique ce soit, il l’embrassa comme il ne l’avait jamais embrassé en public. Elle fut à bout de souffle quand ils se séparèrent, elle eut un petit sourire.

« James, est-ce que tu n’essayerais pas de donner une crise cardiaque à ta grand-mère le jour de son anniversaire ? » Il haussa les épaules comme pour lui signifier que ça ne lui ferait rien si cela arrivait. Le chef de famille annonça qu’il était temps d’aller se trémousser sur la piste de danse. Son petit-ami lui présenta son bras qu’elle prit immédiatement, suivi d’Oriana qui essuyait ses larmes, la chanson l’avait apparemment vraiment touchée.

-          « Qu’est-ce que tu chantes bien Lily, et cette chanson, wow, il faudra que tu me dises qui est l’artiste que je l’écoute. » James se pencha vers Lily.

-          « Est-ce que tu danses aussi bien que tu chantes ? » Elle lui répondit par un sourire mystérieux.

-          « Il n’y a qu’une seule façon de le savoir. Je ne te pose pas la question Mr je prends des cours depuis que je sais marcher. » Il ria en l’emmenant au centre de la piste.

-          « Je crois qu’il faudra que je remercie ma mère, je n’ai jamais aimé danser, mais je crois que ce soir, j’ai trouvé la raison pour laquelle j’ai travaillé si dur… » Elle se prépara en face de lui, attendant la musique. « Merci. »

-          « Pourquoi ? » Il lui caressa la joue.

-          « Pour tout ce que tu fais, j’ai l’impression que tu te dépasses pour être à la hauteur… A la hauteur de je ne sais pas qui, parce que je peux te dire que personne ici ne parle français, chante et danse en plus d’être une brillante sorcière ! » Elle rougit et secoua la tête comme si ce n’était rien. Il lui prit la main pour appuyer ses propos. « Crois-moi, tu es plus accomplie que la majorité des filles ici, en plus d’être belle, mais ça, ce n’est que la cerise sur le gâteau. » Une chanson commença, c’était L-O-V-E de Nat King Cole, ils pensèrent que c’était parfait pour commencer en douceur. Elle le savait mais elle fut impressionnée par ses talents de danseur. Elle n’avait qu’à se laisser guider et elle se sentait flotter. Elle était prête à tout pour que ce moment ne s’arrête jamais.

-          « Quel est ton secret pour savoir danser aussi bien ? » Elle le regarda, elle n’avait pas l’impression de danser.

-          « Pour la danse, j’avoue que j’ai eu de l’aide, mes parents ont gagné des concours en danses multiples. J’ai un peu répété avant de venir… » Elle confirmait ce que le jeune homme venait juste de lui dire, elle voulait se dépasser pour être la meilleure et paraître parfaite aux yeux de sa famille.

-          « Tu sais que je m’en fiche si tu me marches sur les pieds, tant que je t’ai dans mes bras, le reste je m’en fous. » Elle posa sa tête contre son torse et ferma les yeux, il était incroyable, il la connaissait tellement bien. Il chantonna les paroles dans son oreille, lui disant avec le chanteur qu’il l’aimait et qu’à deux, rien ne pouvait les arrêter. La chanson se termina et Sirius les rejoignit, proposant à Lily la prochaine danse. James la laissa pour aller danser avec sa cousine qui les regardait avec envie. Une chanson de swing suivit, Lily était ravie que Sirius soit aussi bon danseur, sans pour autant égaler James.

-          « Y-a-t-il quelque chose que tu ne sais pas faire Lily Evans ? » Elle ria.

-          « Oui, la cuisine, le jardinage, le bricolage… Et le dessin, je suis une vraie bille ! » Il fit mine de réfléchir tout en la faisant tourner sur elle-même.

-          « Et bien, réjouissons-nous qu’elle ne t’ai pas demandé de dessiner son portrait… » Elle acquiesça, consciente qu’elle avait eu chaud. « En tout cas, c’était une très belle chanson… »

-          « Je sais, mais sur le moment elle me semblait appropriée… » Elle sembla gênée de réaliser qu’elle s’était livrée à une déclaration d’amour devant des inconnus.

-          « Non, elle était très bien, tu l’as magnifiquement interprétée. » Il chercha ses mots. « Ce que je veux dire, c’est qu’elle est très forte… euh, niveau sentiments… » Elle comprit ce qu’il voulait dire.

-          « Je l’aime Sirius, des fois à un tel point que cela m’effraie. » Il lui sourit pour la rassurer.

-          « Au fond, je vous envie, je ne pense pas vivre ça un jour avec quelqu’un. Ce que vous avez vaut la peine de se battre… » Elle savait ce qu’il insinuait et elle lui affirma d’un regard qu’elle ne se laisserait pas faire. La musique toucha à sa fin et James ne perdit pas une seule seconde et récupéra sa cavalière.

-          « Oriana m’a dit qu’elle souhaitait que tu lui accordes une danse, si tu le veux. » Sirius leva les yeux au ciel.

-          « Bien sûr, avec plaisir ! Ah ces femmes, elles me veulent toutes ! » Il s’éloigna sous la toux de Lily. « Bon, presque toutes. » Et il lui adressa un clin d’œil avant de se sauver. James la prit dans ses bras pour une valse.

-          « Il ne t’a pas trop ennuyée ? » Elle secoua la tête.

-          « Pas du tout. » Elle commençait à fatiguer, il le ressentit et proposa de s’arrêter en prétextant qu’il avait soif. Elle se dit qu’il était vraiment un gentleman et elle ignora pourquoi à Poudlard il était si différent. Il lui prit le bras et s’arrêta devant une table où se tenait une fontaine de jus de citrouille et lui servit un verre. Elle le remercia et jeta un regard à l’assemblée. Tout le monde semblait beaucoup s’amuser. Louisa Potter s’approcha du jeune couple.

-          « Lily, cette chanson… » La jeune fille sentit qu’elle ne finirait pas d’en entendre parler de la soirée. « Quelle voix ! Mafalda nous disait que tu savais chanter mais William avait un doute, il pensait qu’elle voulait te mettre en difficulté, il a été dur à convaincre. » A ce moment-là le concerné arriva.

-          « J’ignore comment elle l’a su… » James grogna.

-          « Elle n’en savait rien Père ! » Il posa son verre en colère. « Elle voulait qu’elle se ridiculise devant tout le monde et heureusement que Lily a su retourner la situation à son avantage ! » Il ne voulait pas imaginer ce qu’il se serait passé autrement. Le père de James fit le même grognement que son fils à l’instant, ils se ressemblaient beaucoup quand ils faisaient ça. 

-          « Lily… Je suis vraiment désolé encore une fois de son comportement inexcusable… Mais j’avoue que tu lui as donné une bonne leçon, je pense que tu es tranquille pour ce soir. »

Mais la jeune gryffondor su que la centenaire ne la laisserait jamais en paix, que la guerre avait été déclarée et elle comptait bien en sortir gagnante. James la serra contre lui, il semblait deviner ce qu’elle pensait et voulait la protéger d’une certaine façon.

Le reste de la soirée se déroula en effet, sans aucun autre accrochage, au grand bonheur des préfets. Il était presque 4 heures du matin lorsqu’ils décidèrent de se retirer dans leur chambre. Il la raccompagna jusqu’à sa porte. Elle mit la main sur la poignée mais ne l’ouvrit pas tout de suite.

-          « Est-ce que tout ceci est bien réel ? » Elle s’appuya contre le mur. « Ou vais-je me réveiller dans mon petit lit dans ma maison moldue sans tableaux qui bougent au mur ? » Il pouffa.

-          « Si tu rêves alors je rêve aussi. » Il lui caressa la joue, elle ferma les yeux à ce toucher. « Encore merci d’avoir dit oui. »

-          « Quand ? Pour ce soir ou pour sortir avec toi ? » Il se rapprocha d’elle pour l’embrasser.

-          « Les deux, et toutes les fois où tu me diras oui dans le futur. » Il l’embrassa doucement. « Ne crois pas que ta chanson est tombée dans l’oreille d’un sourd… » Elle mit ses bras autour de son cou, l’embrassant plus profondément. « Je sais que ce n’était pas évident pour toi de chanter devant tout ces gens, et pourtant tu y as mis toute ton âme et j’en ai écouté chaque parole… » Elle ne voulait plus parler, elle voulait qu’il rentre dans sa chambre et qu’ils finissent la nuit sur une note encore plus forte. Il sourit contre sa bouche. « Lily, ton père n’approuverait pas. » Elle s’en fichait, elle savait qu’il la faisait tourner en bourrique.

-          « Si tu ne rentres pas immédiatement dans cette chambre, je te promets que je rentre chez moi tout de suite. » Il ne voulait vraiment pas qu’elle s’en aille, il entra avec elle tout en continuant de l’embrasser.

Bientôt leurs vêtements étaient de trop, James eut un fou rire lorsqu’elle n’arriva pas à lui retirer sa chemise. Elle finit par lui déchirer, faisant sauter les boutons partout dans la pièce. Il lui retira sa robe délicatement, l’admira comme si c’était la première fois qu’il la voyait vraiment. Une femme, amoureuse de lui, Merlin soit loué !

-          « Je crois que je tombe amoureux de toi un peu plus encore chaque jour. » Elle se sentit fondre, elle l’embrassa passionnément et le poussa vers son lit. Il tomba le dos dessus en souriant, il aimait quand elle prenait les devants, il savait qu’il pouvait lui faire confiance et le fait qu’elle se lâche lui prouvait qu’elle avait plus confiance en elle, à son plus grand bonheur. Elle s’interrompit un instant, reprenant son souffle.

-          « Est-ce que c’est normal d’aimer autant quelqu’un ? Au point de savoir qu’on ne pourrait vivre sans lui ? » Il se releva sur ses avant-bras, comprenant ce qu’elle voulait dire.

-          « Lily… Je veux que tu me promettes que si le destin nous sépare, tu continueras ta vie comme tu l’entends. » Elle allait répondre que c’était impossible après tout ce qu’ils avaient vécu mais il continua. « Je ne dis pas que ça sera facile, mais je veux être sûr que tu prendras soin de toi, surtout si je ne suis plus là pour le faire… » Elle eut un horrible pressentiment.

-          « Pourquoi tu dis ça ? » Il l’embrassa doucement.

-          « Parce que je t’aime et que des fois la vie peut être imprévisible. Je ne dis pas que j’ai envie que ça arrive, au contraire, je redoute le jour où tu me quitteras… » Elle prit un air choqué.

-          « Pourquoi ce serait moi et pas toi qui partirais ? »

-          « Parce que je suis incapable de te faire de la peine en rompant avec toi… » Elle lui sourit. « Tu m’as ensorcelé tu te rappelles ? » Elle le frappa à l’épaule et il retomba mollement sur le matelas.

-          « Je ne partirais jamais, on ne se séparera pas et tu seras coincé avec moi pour le reste de ta vie. » Elle sembla réaliser ce qu’elle venait de dire, il haussa un sourcil voyant qu’elle était surprise de sa projection.

-          « Crois-moi, je n’attends que ça. Ça me paraît un beau projet d’avenir. » Elle lui fit un sourire éclatant et ils reprirent là où ils s’étaient arrêtés.

Note de fin de chapitre :

N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez. Merci de m'avoir lue, à bientôt pour la suite! 

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.