S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Bonne année HPF !


Bonne année !

Image

L'Équipe de Modération d'HPFanfiction vous souhaite une belle année 2022 !
Qu'elle soit meilleure que les précédentes et qu'elle vous apporte ce que vous souhaitez : en particulier, de belles lectures et plein d'inspiration pour l'écriture.

Si vous souhaitez vous fixer de bonnes résolutions, plein de projets fourmillent sur le forum : le Janvier Review dont on vous a déjà parlé, le Jeu des Neuf Familles pour vos lectures de romans, BD et autres formats, Mon Défi Écriture et Mon Défi Lecture... Il y en a pour tous les goûts !

Bonne continuation sur HPF !


De Equipe de modération HPFanfiction le 06/01/2022 17:24


27éme édition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 27e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 7 janvier à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 02/01/2022 21:01


Sélections du mois


L'équipe de Podiums vous souhaite une très bonne année ! ♥


Félicitations à Amnesie, Lyssa7 & Fleur d'épine, et Calixto, vos coups de cœur de l'année 2021 !

En février, c'est le moment ou jamais d'encourager Neville Londubat pour lui montrer à quel point il peut être valeureux, talentueux, et digne d'intérêt ! Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Et pour cette nouvelle année 2022, préparez votre sac à dos et partez en janvier à la découverte de toutes les petites (et grandes) Créatures magiques qui peuplent ce monde ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour lire les onze textes proposés et voter ici.



De Equipe des Podiums le 01/01/2022 18:27


Janvier Reviews


reviewter [v.] intr : état résultant de l’indigestion ou de la surproduction de reviews.

Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?
Découvrez le Janvier Reviews ! Un mois entier de reviews, à consommer sans modération. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Un marathon de lecture et de reviews avec un Optimal à la clé !
À bientôt !




De le 27/12/2021 21:01


Joyeuses fêtes !!!!


Hohoho

En cette période propice au renouveau, nous avons mis à jour la présentation de notre équipe. D'autres pages du site suivront bientôt alors restez attentif.ves. ;)

En attendant, toute l'équipe de modération d'HPFanfiction vous souhaite un très Joyeux Noël, rempli de douceur, de joie et de bonne humeur !
Et comme nous fêtons également Noël au Schtroumpfistan, nous tenons à vous informer que les délais de validation sont susceptibles d'être plus longs pendant les fêtes.

Joyeux Noël !!!


De Équipe de modération HPFanfiction le 24/12/2021 15:14


118ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 118e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 17 décembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 08/12/2021 15:36


Close your eyes par Wapa

[38 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Un grand merci à Haza' qui organise encore une fois ce super concours (c'est la première fois que je participe mais sa popularité n'est plus à prouver !) Vous retrouverez toutes les infos juste ici

Un immense merci aussi à Rox' sans qui cette histoire n'aurait pas existé ♥ Elle est pour toi choupi ! 

Enfin, gros bisous au fan-club R.A.B. qui va réhabiliter notre petit chouchou et inonder le site de fanfics avec Reggie !  

 

Il est 11h. 

 

Mais il pourrait tout aussi bien être 8h ou 23h puisqu'il ne fait rien. 

 

L'humeur chagrine, il souffle un nuage de fumée sur les épais rideaux du baldaquin. La paresse n'est pas vraiment dans ses habitudes, ne dit-on pas « Sorcier du matin, fortune demain » ? Seulement aujourd'hui, le coeur n'y est pas. Allongé sur son lit, attendant Salazar sait quoi, il fume en essayant de percer à travers les brumes le mystère de son existence. 

 

Il a 15 ans.

 

Mais il pourrait tout autant en avoir 80. 

 

Il se sent vieux. Usé. Désabusé. L'amertume a tout envahi avant même qu'il n'ait pu goûter aux saveurs de la vie. Finalement, à quoi bon se lever ? En ce samedi maussade de juillet, il n'a aucun but. Aucune volonté. Rien à quoi se raccrocher même si cette cigarette entre ses doigts lui donne une illusion de contrôle. Il a trouvé un paquet dans la chambre qui jouxte la sienne parmi les objets abandonnés à la va-vite sur le tapis. Avant ce jour, il n'avait jamais fumé et encore moins du tabac Moldu. Pourtant, ce point incandescent dans l'obscurité l'aide à ne pas sombrer totalement. Inhaler délicatement. Retenir la fumée. Expirer. Il n'est pas dupe pour autant. Au fond de lui, il sait que cette routine n'est qu'une pâle copie des gestes d'un autre. Une chimère qui tente de le convaincre que leur lien n'est pas définitivement brisé. Toutefois le fil est bel et bien coupé et il se met la baguette dans l'oeil en imaginant le contraire. 

 

Assez. 

 

Il s'était promis de ne pas y penser. 

 

Plus jamais. 

 

Cherchant coûte que coûte une issue à ses pensés moroses, il se lève d'un bond, la cigarette toujours au coin des lèvres. Kreattur aurait été parfait pour lui changer les idées - cet elfe fait preuve d'une inventivité sans limite dès qu'il s'agit de lui arracher un sourire, que ce soit avec un nouveau livre sur le Quidditch, un article de presse relatant les derniers exploits de Lord Voldemort, une partie d'échecs ou un délicieux muffin aux myrtilles. Seulement le fidèle serviteur a été réquisitionné par sa tante Drusilla pour l'organisation du traditionnel brunch d'été des Vingt-huit sacrés au manoir des Black. Malgré les événements de la matinée, ses parents ont tenu à s'y rendre pour éviter que les rumeurs ne se propagent. Le scandale éclatera bien assez tôt. Heureusement, il en a été dispensé. Non pas qu'il ait mieux à faire durant ses vacances scolaires, mais au moins il n'aura pas à feindre la félicité alors qu'intérieurement, il ne ressent que l'intensité du vide.

 

Retenant un soupir, il se dirige vers la haute fenêtre et écarte d'un geste désabusé les longs rideaux de velours. Dans le square, des fillettes aux bras nus se partagent un hula-hoop. Un vieux monsieur promène son chien sur les pavés. Et puis, il y a cette blonde assise en tailleur sur le banc, dans une robe rouge en mousseline. Les yeux fermés, elle profite des rayons de soleil qui percent la grisaille. Un je-ne-sais-quoi dans son attitude l'interpelle et il ne peut s'empêcher de la dévisager. Est-ce son air particulièrement serein ou cette sensation de déjà-vu ? Il a l'impression de la connaître... Serait-elle à Poudlard ? En l'imaginant dans son uniforme, ça lui revient. Il s'agit effectivement d'une élève - une Gryffondor dont il a oublié le nom. Il est presque sûr qu'elle écrit des articles pour le journal de l'école... et qu'elle flirte avec son frère. Ça ne peut pas être une coïncidence. Elle doit être ici pour lui. Il ne sait pas à quoi joue Sirius avec cette fille... avec les filles en général d'ailleurs. Il papillonne à gauche, à droite, comme s'il était incapable de se décider. Incapable d'aimer. De toute façon, ce n'est pas son problème. Ni son frère, ni cette fille. Elle s'apercevra bien assez tôt qu'il lui a posé un lapin. Relâchant le rideau, il saisit le premier livre qui lui tombe sous la main, un de ceux prêtés par sa cousine Bella.  

 

11h32

 

La concentration volatile, Regulus a délaissé son essai Une pureté retrouvée pour faire les cents pas sur le parquet. De temps à autre, il jette un oeil dans la rue en retenant son souffle. S'est-elle volatilisée ? A chaque fois, il est surpris de l'apercevoir encore assise là, les paupières closes. Il va devenir fou à force de loucher vers cette fenêtre. Malgré son estomac noué, descendre dans la cuisine pour déjeuner lui semble soudain très attrayant. Au moins, il ne sera plus tenté de l'épier comme un voleur. 

 

12h13

 

La blonde est toujours là. Tapotant nerveusement sur le linteau, il l'observe comme s'il avait le pouvoir de la faire disparaître par la seule puissance de sa volonté. A mesure que le temps s'écoule, son sentiment de responsabilité face à la situation grandit. Alors qu'il n'a strictement rien à voir avec cette histoire ! Quelle drôle de fille aussi... à ce stade, ce n'est plus de la détermination mais de l'entêtement. On peut faire confiance à son frère pour choisir des copines au caractère épouvantable. Certes, elle lui semble plutôt jolie - autant qu'il puisse en juger depuis son point d'observation - seulement à quoi bon, si sa simple présence vous irrite ? 

 

12h27

 

Elle est jolie. Même de près. Les lèvres pleines et le teint lumineux. Un peu trop bohème à son goût peut-être avec ce foulard dans les cheveux, ces multiples bracelets et ces bagues à chaque doigt. Lui préfère en général ce qui est sobre et raffiné, soit tout le contraire de ce feu follet dont le nom lui échappe. 

 

— Il ne viendra pas. 

 

Ouvrant enfin les yeux - deux aigues-marines étonnantes - la blonde tressaille en le découvrant. 

 

— Sirius, reprend-il. Il ne viendra pas. Il est... 

 

... parti. 

 

Prononcer ce mot fatal sonnerait comme une sentence alors il se contente d'un geste vague sans terminer sa phrase, la gorge nouée. 

 

— Par Merlin, le petit Reggie en personne ! s'exclame-t-elle médusée. 

 

Un caractère épouvantable, c'est ce qu'il pensait. Il prend la peine de se déplacer pour l'informer de la situation et que fait-elle ? Elle se moque de lui ! S'il avait su, il aurait gardé ses scrupules de gentleman au placard. Petit. Elle est gonflée. Il a beau ne pas faire la taille de son frère, maintenant qu'elle est debout, il la dépasse de dix bons centimètres.

 

— Tu n'aimes pas que je t'appelle Reggie ? 

 

Depuis quand n'a-t-il pas eu de sobriquet ? Une éternité et il n'apprécie pas vraiment ce que ce simple constat fait remonter en lui. Aujourd'hui, il cherche à oublier pas à se souvenir. Son tumulte est enfermé à double tour et ça lui convient parfaitement. Il s'apprête donc à se retirer poliment lorsqu'elle ajoute : 

 

— Moi je trouve que ça te donne un air moins solennel. 

 

Solennel. On aura tout entendu.

 

— Sur ce, je vais te laisser...  

 

— Attends ! Je suis venue pour un Black, tu n'as qu'à prendre sa place. 

 

— Tu rêves, déclare-t-il à brûle-pourpoint ce qui ne fait qu'accentuer son sourire.  

 

— Allez ! Qu'est-ce que tu risques ? C'est juste pour l'après-midi, négocie-t-elle avec l'aplomb de ceux à qui tout réussi. Ensuite, on n'en parlera plus, ce sera notre secret. 

 

Cette fille a un grain pour proposer une idée pareille. Comme si la lune pouvait remplacer le soleil. Il hésite pourtant. Parce qu'il n'a aucune envie de retourner à sa solitude. En ce jour spécial, il mériterait un répit. Quelques heures de frivolité arrachées à son destin tout tracé... De toute manière, cette journée a tellement mal débuté qu'elle peut difficilement empirer. Il n'a donc pas grand chose à perdre. 

 

— Seulement pour l'après-midi, s'assure-t-il. 

 

— Extra ! s'exclame-t-elle en sautillant. Ça va être génial ! Par contre, il faut te trouver des fringues... 

 

— Je suis déjà habillé, proteste-t-il.  

 

— Pas pour le Londres Moldu très cher ! 

 

Il avale sa salive de travers.   

 

— Hors de question !

 

— Trop tard, tu as donné ta parole Reggie. Au fait, moi c'est Marlene, précise-t-elle mine de rien. Marlene McKinnon.

 

Note de fin de chapitre :

Moi ils me font craquer ces deux-là, et vous ? ça faisait longtemps que je n'avais pas été aussi emballée par une histoire alors j'espère que c'est aussi votre cas :) N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé ! Je ne sais pas encore très bien où je vais mais j'ai hâte de le découvrir ;) 

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.