S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

113ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 113e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 31 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 20/07/2021 18:47


Sélections du mois


Les votes de thèmes pour la sélection du Jury des Aspics de septembre 2021 sont ouverts ! Vous pouvez venir voter ici pour Famille Weasley-Delacour ou bien Famille !


De L'équipe des Podiums le 15/07/2021 21:26


24ème édition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 24e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 10 juillet à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 07/07/2021 11:27


Sélections du mois


Félicitations à Lyssa7, Whitewolf et Seonne qui remportent la Sélection sur la plus peste des Serpentard alias Pansy Parkinson !

Pour août 2021, la maison verte et argent sera encore à l'honneur avec la mystérieuse Narcissa Malefoy. Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois de juillet, prenez votre dose de bonne humeur grâce à nos histoires d'amitié. Venez voter pour vos histoires préférées juste ici.

Que votre été soit ensoleillé et rempli de lectures !


De L'équipe des Podiums le 05/07/2021 23:26


Sélections du mois


À voter !

Les votes pour le thème d'août 2021 sont ouverts ! Venez choisir entre : Moldu ou Narcissa Malefoy.

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 30 juin 2021, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 16/06/2021 18:19


2ème édition du Tour du monde des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que le Tour du monde des Nuits d'HPF se déroulera du vendredi 25 juin à partir de 20h au samedi 26 juin jusqu'à 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 15/06/2021 12:48


Le souvenir de Severus par Sham

[0 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Bonjous! Petit OS j'espère que vous allez aimer!

Le souvenir de Severus


Il marchait, lentement, regardant à droite comme à gauche. Le jeune garçon marchait vers un arbre en suivant un chemin bien dessiné dans la pierre. Il avait un air triste et mélancolique. On aurait pu dire qu'il regrettait quelque chose.
Il se stoppa en face de l'arbre, le fixant, ou fixant une inscription dans son écorce. C'était une inscription qu'il connaissait très bien, qui était la suivante:
<< Mon cœur et sans mon corps embarque>> . 
Ce vers, il en avait connaissance car il l'avait déjà entendu, mais le poète n'avait pas l'air de lui revenir.
Il s'agenouilla. Regardant; semble-t-il; le vide. Ce regard vide ne le quittait jamais. Il touchait l'écorce comme si c'était un trésor du temps caché dans les vieux livres de bibliothèque.
Une larme coula sur sa joue. Une seule larme, comme si il évacuait ses souvenirs, son passé.
Que faire? Il ne savait pas. Et ce n'était pas le première chose à laquelle il pensait. Tout n'est pas si facile, c'était même bien compliqué. Il mourrait d’envie de tout lâcher.
Il tombait doucement, tout doucement. Sans savoir où. Stop! Tout semblait s'arrêter, il eu l'impression d'un vide comblé, il ne ressentait plus sa présence. Il se sentait juste compressé. Cette impression le rendit mal à l'aise alors il se leva et courut.
Il courait sans savoir s'arrêter. Quelque chose ou quelqu'un le poursuivait. Il ne voyait plus rien, il commençait à paniquer, il sentait une présence.  Il n'y avait ni brouillard, ni nuages, non juste une sombre clarté; bien trop calme pour un samedi soir. À la normale, la rue dans laquelle il se trouvait, devrait être bondée de passants se bousculant,  rentrant et sortant des boutiques, paquets à la main et sourires aux lèvres pour les uns et sourires défaitistes pour les autres. Quelques pleurs d'enfants auraient dû se faire entendre. Des aboiements auraient dû se transmettre en échos dans la mince ruelle. Des chiens ramassant des bouts de bâtons devraient courir derrières les pauvres chats. Les sonnettes des boutiques auraient dû faire entendre leurs fines clochettes. D'ordinaire nous aurions dû vous citer ce texte, en criant presque, tel un vacarme inaudible.
Les réverbères auraient dû paraître plus grands et la caillasse plus petite et moins pris par le temps.
Or, ici, rien qu'un lourd silence, bien trop sourd, car même ses pas dans la ruelle ne se faisaient entendre.
Il avait peur, peur d'avoir peur, c'est bête n'est ce pas? Moi je dirais plutôt qu'avoir peur de la chose elle même montre un esprit sage. Mais revenons au garçon.  Il courait toujours aussi désespérément sans voir qu'il faisait le tour d'une ligne qui semblerai droite sans l'être. Effectivement il voyait passer les mêmes boutiques vides et mortes, les mêmes chemins de pierres et les mêmes dalles. Il pouvait courir jamais il n'atteindrait le bout.
Car des machines gardaient sa vie intacte. Des bips continus se faisaient entendre dans le silence. Une lumière blanche voulu attirer le jeune homme mais ces machines ne semblaient pas vouloir le laisser partir.
Il ouvrit les yeux tout en les refermant quelques secondes plus tard, sûrement aveuglé par une lumière blanche venant d'un peu plus haut. Une voix sembla lui parvenir. Elle était douce et calme, cette voix il la connaissait, mais de qui pouvait - elle bien provenir? Une voix de femme semblait - il. Cette femme parlait mais l'homme ne semblait comprendre. Il pouvait partir à tout instant, plus rien ne lui parvenait , enfin si,rien que le chant des abysses..... Il ne vît que du noir, du noir profond et un somptueux mal de crâne. Il put rouvrir les yeux doucement. A son chevet, se trouvait une femme, dont la couleur des cheveux lui évoqua celles des feuilles d’automne. Malgré les atteintes que l’âge avait pu porter à son visage, il reconnu sans peine la fillette avec laquelle il avait l’habitude de jouer,enfant. C’était sa Lily.

Note de fin de chapitre :

Voilà! n'hésité pas à me dire se que vous en pensez!!

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.