S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Elucubrations par nuit d'orage par Selket

[6 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Ce texte est en réponse au challenge Inter Fan Club. Le but ?
Plusieurs manches, des contraintes tirées au sort à chaque manche, un niveau de difficulté choisi en amont et un au moyen un personnage ayant son propre fan club et dans lequel on est inscrit.

Ici j'avais choisi le niveau de difficulté difficile : j'avais donc trois contraintes minimum à prendre.
j'ai choisi :
- Votre texte doit se passer durant une nuit d'orage - Votre texte doit se passer en Slovénie.
- Chaque phrase de votre texte commence par le dernier mot de la phrase précédente
- Quelque chose doit être réparé à la fin de votre récit (pour cette dernière c'est en partie)

En plus de ça ce texte a été écrit durant la plus longue nuit d'HPF qui se déroulait le 26 juin 2021 et j'avais comme contraintes : une image d'une immense sculpture de lumière


C’était beau. Beau à en pleurer.
Pleurer, elle ne savait faire que ça. Ça et crier, appeler dans son sommeil.
Sommeil qui ne venait que dans ses bras. Bras qui lui manquait. Manquer, il lui manquait à en crever. Crever de sommeil, de peur, de mal-être. Être seule lui avait alors parut être la solution. Solution qui maintenant la laissait faible, à la recherche du pardon. Pardon, je te pardonne, je te pardonne Lavande. Lavande elle n’avait plus que ça ce soir-là, le pardon et l’espoir d’une rédemption.
Rédemption par temps d’orage. L’orage tonnait au-dessus de sa tête, c’était une nuit d’orage, une nuit en Slovénie.
Slovénie, un pays tiré au hasard un soir de déprime, elle avait pris son sac, avait fermé sa porte sur Seamus et était parti. Parti au bout du monde, à l’aventure. L’aventure, un mot qui s’était imposé à elle comme une envie de clope, elle voulait partir. Partir loin, s’affronter seule, sans les bras de Seamus pour la rattraper. Rattrapée sans cesse, toujours relevée, elle avait besoin de se prouver qu’elle pouvait elle aussi se sauver.
Se sauver, c’est ce qu’elle avait fait ce soir-là, pour mieux se retrouver, pour mieux avancer. Avancer, ne plus rester statique, enfin se lever et marcher elle n’aspirait plus qu’à ça.
Ça avait été sa bouffée d’oxygène, l’unique pensée qui la faisait avancer, ça et Seamus, mais ce soir-là, il n’était pas là. Là, il n’y avait plus qu’elle et la foule autour d’elle. Elle, l’orage, la foule, et des millions de lanternes qui éclairaient le ciel zébré par les éclairs au loin.
Loin de l’Angleterre, elle avait pourtant emporté ses peurs. Peurs qui la paralysait, la brisait et la laissait sur le carreau comme une vulgaire poupée de chiffon, elle n’était plus rien. Rien ne semblait pourtant l’atteindre ce soir.
Soir sans étoiles, soir de pluie, soir de lumière. Lumière étincelante, lumière éblouissante, elle était partout. Partout autour d’eux, dans les lanternes des chars, dans les bougies que portaient les gens et surtout dans le ciel qui grondait au-dessus d’elle. Elle se sentait minuscule dans cette immensité, autour d’elle, ce n’était que l’immensité du ciel et le gigantisme des montagnes. Montagnes en ombres chinoises, montagnes qui aspiraient à agripper le ciel, comme elle.
Elle voulait élancer le ciel, le soir quand Greyback venait la hanter elle voulait s’enfuir, s’enfuir là où il ne pourrait pas la prendre, là où elle serait enfin à l’abri de ses crocs. Crocs qui se refermaient sur elle, qui hantait ses cauchemars, qui encore maintenant lui laissait un goût de fer dans la bouche, ces soirs-là elle voulait hurler, alors il y avait Seamus.
Seamus qui était resté chez eux, qui ne l’avait pas retenu, il avait compris. Compris comme toujours. Toujours là, toujours présent. Présent jusqu’à la fin comme il l’avait toujours dit, il lui fallait un soir d’orage, loin de chez elle, au milieu d’inconnu pour enfin comprendre les mots qu’il lui avait toujours chuchotés au creux de l’oreille. Oreille qui avait été bien trop sourde jusqu’à ce soir, mais ce n’est pas grave, il n’était pas trop tard.
Tard pour quoi ? Quoi dire quoi faire ? Faire, elle n’avait pas su, elle était partie, avait fermé la porte sur ses peurs, mais elles étaient toujours là. Là ce soir, sous ce ciel de Slovénie, là avec elle. Elle avait été brisée.
Brisée, elle le sera toujours encore peu, mais ce soir elle sait que petit à petit les monceaux se ressoudent, et qu’il n’y a pas de honte à ce que ça soit Seamus qui les recollent.

Note de fin de chapitre :

Ce texte est totalement étrange au vue de toutes les contraintes que je m'étais imposée ^^ J'espère que ça vous plaira quand même
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.