S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Mirage par Fleurdepine

[2 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Bonjour à toutes et à tous, ça fait longtemps que je n'ai pas publié par ici  dis donc ! Je vous retrouve avec un petit texte de rien du tout écrit à l'occasion d'un défi, pas spécialement très joyeux mais je ne veux pas en dévoiler trop pour pas spoiler la fin. 

A la place je mets quelques warnings de type angst et dépression pour que vous soyez un minimum averti-e-s.

Et je vous souhaite une bonne lecture !

Note de chapitre:

Merci à Almayen pour la proposition du défi.

James se tenait devant lui et Sirius pleurait, sans respirer - incapable de savoir si c’était de tristesse, de béatitude ou de folie. 

James était à quelques pas de lui, dans la même pièce, RÉEL. 

 

« Enfoiré, je pensais que tu étais mort. », réussit-il à déclamer entre deux sanglots. Il ne pouvait plus s’arrêter de chialer. Sa voix était déformée, son état pathétique, mais peu importait. 

 

James souriait, lui. Il était beau, comme avant la guerre, avant l’horreur, avant les cernes et les yeux rougis d’avoir trop pleuré la mort de ses amis. Il était jeune et incandescent, il était parfait. Et Sirius l’avait toujours aimé, il le savait, plus que quiconque il l’avait aimé. « Ils ont dit que tu étais mort, que je t’avais tué » continuait-il en hoquetant, parce que ça avait été trop difficile à avaler, tout ce qu’ils avaient inséré dans son crâne, la culpabilité, le deuil, et que ses nerfs relâchaient enfin. 

 

Le sourire de James se fit plus triste, mais son regard était déterminé lorsqu’il prononça la suite : « Je ne pourrais jamais t’abandonner Sirius. J’espère que tu le sais. » ; ça résonnait dans sa tête, ce « Jamais », cette promesse, à laquelle il avait envie de croire plus que jamais, justement. 

 

« Je ne t’ai pas tué ? » demanda-t-il d’une voix rauque, et James répondit avec la même assurance : « Non, tu ne m’as pas tué ». Sirius lâcha alors la pression monstre qui s’était accumulée, comme s’il n’y avait plus aucun malheur dans ce monde maintenant qu’il se savait innocent. 

— Et tu es là ?

— En chair et en os.

 

Il sourit alors, sincèrement, pour la première fois depuis une éternité. 

 

— Putain. Tu m’as tellement manqué.

— Toi aussi, Patmol. Toi aussi.

 

James était fidèle à lui-même et, bon sang, il pouvait mourir en cet instant : James était vivant.  

 

« Prends-moi dans tes bras », supplia Sirius, désespéré de sentir son cœur battre contre le sien. 

Sirius ne suppliait jamais mais il avait un besoin immense de contact, de chaleur humaine, d’amour ; il tremblait du manque de l’autre. 

 

« Je ne peux pas » répondit James et toute trace de bonheur s’enfuit d’un coup. « Comment ça, tu ne peux pas ? ». Le décor se fissurait, quelque chose coinçait, même le visage de James devenait plus étrange, mais il rayonnait toujours, dans le cœur de Sirius du moins. « Lily… » commença James et Sirius le coupa. « Ne me parle pas de Lily. Ça a toujours été toi et moi avant les autres, pourquoi me parles-tu de Lily ? Lily est morte et moi je t’aime, comme un amant déchaîné, je t’aime comme je n’ai jamais aimé. James, si tu le voulais, on pourrait se marier. Les mentalités ont changé, tu sais, et puis qu’est-ce qu’on s’en fout de ce qu’ils vont penser ? C’est juste toi et moi, contre le reste du monde s'il faut » Il se mit à genoux et James l’observait, les yeux ronds : 

 

— Qu’est-ce que tu fais  ?  

— Veux-tu m’épouser ? 

— Mais… nous sommes dans une prison.

 

Alors, brutalement, tout s’éclaircit. Le corps de James était en train de se décomposer, et Sirius ferma les yeux pour ne pas avoir à le voir, pour ne pas sentir son cœur se briser en mille morceaux, encore une fois, pour ne pas que la réalité le rattrape, et il répétait, sans arrêt : « Veux-tu m’épouser, veux-tu m’épouser, veux-tu m’épouser ? ». 

 

Face à lui, le Détraqueur était prêt à aspirer son âme en réponse. 


Et Sirius s’effondra. 

Note de fin de chapitre :

Vous ne me haïssez pas trop ? :')

(Sachez que je me suis brisée le cœur à moi aussi)

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.