S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Le repas dominical est-il le bon moment pour annoncer qu'Albus a un petit ami? (Identité révélée à la fin) par lisa malius

[0 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Alors qu'avez vous pensé de la 'révélation'.
Je débute dans les fanfictions, alors tout feedback est apprécié ;)
— Tu vas manger au Terrier, ce midi ? demanda l’amant d’Albus. On était dimanche matin, tous deux dans les bras l’un de l’autre, appréciant la présence de l’autre après leurs ébats matinaux. Albus soupira, non c’est toujours la même chose, c’est bruyant, tu sais que j’aime le calme et puis si quelqu’un me demande encore une fois quand est-ce que je leur présente quelqu’un, je lui lance un sort !
— Je ne veux pas être la raison pour laquelle tu ne vois plus ta famille. Il va bien falloir que tu leur dises Al.
— Je sais, soupira-t-il.
Son bien-aimé posa ses lèvres sur Albus et s’en alla dans la salle de bain.

OoO

Harry entra dans l’appartement de son fils, bien décidé à ce qu’il vienne manger ce midi avec sa famille. Le repas dominical était une tradition chez les Weasley, tout le monde ne venait pas chaque dimanche, car chacun avait sa vie avec ses contraintes, mais tous essayaient de passer au moins une fois par mois. En entrant dans la chambre, il dit : « Albus, tu es attendu chez ta grand-mère ce midi, tu n’es pas venu les trois dernières fois. »
— Papa ?!? Hurla Albus tout en se couvrant avec le drap.
— Oh ! Pardon Albus, je ne pensais pas que tu avais de la compagnie.C’est seulement à ce moment-là qu’Harry entendit la douche et remarqua les vêtements super chics qui n’appartiennent définitivement pas à son fils. Dire qu’il était auror et qu’il est supposé remarquer les détails quand il rentre dans une pièce… L’amour rend aveugle, y compris quand cela concerne ses propres enfants.
— Mais oui bien sûr ! Pourquoi Albus aurait de la compagnie, c’est complètement absurde rétorqua-t-il.
— Euh… fait comme tu veux pour ce midi, balbutia-t-il gêné et s’en alla le plus vite possible.
Albus enfouit sa tête dans son coussin et cria dedans.

OoO
Ce dimanche était relativement calme. Il n’y avait «que » Harry, Ginny et leurs enfants, Ron, Hermione, Rose et Hugo, George et Angelina, ainsi que Molly et Arthur, évidemment.
Le moment qu’Albus redouta arriva, évidemment il fallait que ce soit James qui posa la question. Leur relation était bien meilleure que lorsqu’ils étaient enfants, mais certaines choses – comme taquiner son petit frère – ne changeraient pas.
— Tu sembles heureux petit frère, tu as tiré ton coup hier soir ou quoi ? ria-t-il comme si c’était la meilleure blague du monde. Non, mais sérieusement, tu devrais sortir, voir du monde, on est jeune et si tu crains de faire la une des tabloïdes, continua James tu peux aller dans les bars gay du Londres moldu, tu pourras facilement trouver quelqu’un avec qui passer la nuit, ou plusieurs personnes si c’est ton frérot, dit-il en lui faisant un clin d’œil.
Albus se renfrogna et ne daigna pas répondre à son frère.
James en tant que joueur de Quidditch et élu célibataire le plus sexy de l’année par Sorcière Hebdo depuis cinq ans, faisait souvent la une des journaux tant pour ses exploits sportifs que pour ses nombreuses conquêtes amoureuses.
— Oh allez! Ne tire pas cette tête, c’est quand la dernière fois que tu as été intime avec quelqu’un?
Abus jeta un coup d’œil à son père qui qui faisait un effort pour ne rien laisser paraitre.
— Tu sais quoi James? Je parie que c’était après toi!
James ria, « si tu veux perdre, ok je parie 10 gallions. Alors c’était quand ? » demanda l’aîné. « Pour moi, c’était il y a deux jours. »
— 5 jours, répondit lentement Albus. Un sourire triomphant se dessina sur le visage de l’aîné, mais Albus n’avait pas fini sa phrase, et il y a 3 jours et hier et ce matin, deux fois enfait si tu veux tout savoir.
James laissa échapper un rire :« Ouai, comme si j’allais gober ça. »
— Il ne ment pas intervint Harry, tu dois 10 gallions à ton frère. La prochaine fois, réfléchis-y à deux fois avant de parier avec Albus, il était à Serpentard, tu crois vraiment qu’il envisagerait un pari s’il n’était pas sûr de gagner ?
— Et comment peux-tu savoir qu’il ne ment pas ?
— Il y avait quelqu’un dans la douche d’Albus quand je suis passé chez lui, ce matin.
Un ange passa.
— Est-ce que tu vois quelqu’un en ce moment, mon chéri ? demanda Ginny.
Albus regarda sa mère, sa mère si aimante, si compréhensive, il ne pouvait pas lui mentir.
— Oui.
— Et ça dure depuis combien de temps?
— Un an et demi dit-il tout bas.
— Un an et demi?!? s’exclama Rose.
— Pourquoi ne nous as tu rien dit ? Tu sais qu’on s’en fiche que tu sois homosexuel ? Je t’assure qu’on accueillera ton petit ami de la même façon que si tu avais ramené une fille, dit gentiment Ginny.
— Ouai, on va le taquiner de la même façon que tous les autres ! ria l’oncle George.
— Et vous vous demandez pourquoi je ne vous en ai pas parlé ! railla Albus. Et ce n’est pas parce que c’est un homme que je ne vous l’ai pas dit.
— Pourquoi alors ?
— Il… il est plus âgé c’est pour ça que je n’ai rien dit.
— Et c’est sérieux avec lui ? demanda Ron
— Ron, s’ils se côtoient depuis un an et demi, je pense qu’on peut en conclure que c’est sérieux, répliqua gentiment Hermione.
— Il m’a demandé à deux reprises d’emménager avec lui, alors oui c’est du sérieux. Mais je ne pouvais pas emménager avec lui alors que vous ne saviez pas pour lui.
— Je parie que le sexe est incroyable ! Qui dit plus âgé, dit plus d’expérience ! S’amusa James.
— Oui le sexe est super James, dit Albus d’un ton las. Mais tout ne tourne pas autour du sexe, tu sais ? Je l’ai rencontré au travail. C’est un maître des potions. Et avant que vous listiez toutes boutiques de potions pour deviner de qui il s’agit, sachez qu’il ne travaille pas dans une boutique. Il vend par correspondance, il est spécialisé dans le genre de potions qui nécessitent de la discrétion, genre furoncles, IST, mais aussi potion tue-loup.Il s’approvisionne chez nous, alors il vient régulièrement à la boutique, on a commencé à discuter travail, ingrédients, complémentarité et harmonie entre les plantes et leurs effets dans les potions, etc. Et pour la première fois, quelqu’un ne me voyait pas comme le fils de Harry Potter et Ginny Weasley, ou le parent de deux stars de Quidditch ou encore le fils Potter bizarre et silencieux qui est allé à Serpentard. Il me voyait pour qui j’étais réellement.
A chaqu'une de ses venues, mon patron me grondait, car je passais trop de temps avec lui et que je négligeais les autres clients. Chaque lundi, j’attendais avec impatience sa visite. Et un jour, il m’a proposé de prendre le thé chez lui, nous avons discuté durant des heures. C’est comme ça que notre improbable amitié a commencé. Et je suis tombé amoureux, Merlin, que c’était facile de tomber amoureux de lui. Il est beau, il me fait rire et nous avons les mêmes goûts musicaux et littéraires…
Quelques mois plus tard, il m’a demandé si je pouvais passer voir son jardin et lui donner quelques conseils, on a passé la journée ensemble, travaillant la terre, discutant et s’amusant, j’adore son humour pince-sans- rire, pas un seul instant je n’ai pensé pas à note écart d’âge, il est minime par rapport à la complicité qui nous unit. Tout semblait si facile avec lui, c’est l’une des plus belles journées de ma vie, car ce jour-là, j’ai eu le courage de l’embrasser.
Je ne savais même pas s’il était intéressé par les hommes, j’avais cru intercepter quelques regards, mais je n’étais sûr de rien. Tout ce que je savais c’est qu’il n’avait jamais était marié et que c’était peut-être un signe pour son inclinaison pour les hommes ?
— Et comment a-t-il réagi ? demanda Lily les lèvres pendues à son histoire.
—Il m'a rendu mon baiser, j’étais si heureux, ensuite, il m’a dit que ses sentiments étaient réciproques, mais qu’il était trop vieux pour moi. Il a mis tellement temps à accepter qu’il est la bonne personne pour moi et que je suis la bonne personne pour lui. Ce jour-là, il m’a dit que je méritais mieux que lui, que j’étais trop jeune, que je ne devrais pas être attaché à un nestor comme lui, et qu’il fallait que je profite de ma jeunesse.
Alors c’est ce que j’ai fait pendant un temps. Il a changé de fournisseur et il est sorti de ma vie. Je suis sorti avec d’autres gars, mais aucun n’avait grâce à mes yeux. Aucun n’a touché mon âme comme lui l’a fait. Quand j’ai compris que mes sentiments étaient bien plus profonds que ce que j’avais cru, qu’il ne s’agissait pas d’un coup de cœur de jeunesse et que le temps que nous passions à part n’y changerait rien, alors je suis allé le trouver et je l’ai imploré de nous donner une chance, que j’avais fait ce qu’il m’avait dit, mais qu’aucun autre homme n’avait grâce à mes yeux.
[En réalité, je lui ai bien dit ça j’ai aussi commencé à le déshabiller et il n’a pas résisté, après tout il en avait lui aussi tellement envie. Mais ça, je ne vais pas le raconter à ma famille, ils en savent déjà trop sur ma vie sexuelle, grâce à James].
Depuis ce jour [cette nuit] là, il me courtise comme le parfait gentleman qu’il est. Il m’emmène à des rendez-vous galants, me couvre de cadeaux. Nos sorties sont toujours surprenantes et divertissantes.
Un an et demi plus tard, il me regarde encore comme si j’étais la plus belle chose du monde, comme s’il avait du mal à croire j’ai pu le choisir lui. Comme si j’avais réellement choisi, ça m’est tombé dessus tout autant qu’à lui. Lui et moi c’était comme une évidence.
Je suis désolé de vous avoir évité ces derniers mois, je n’arrivais simplement pas à réconcilier mon bonheur, tout en cachant cet aspect de ma vie. C’était plus facile à gérer si je ne vous côtoyais pas.
Tout le monde était calme autour de la table, stupéfié par les propos d’Albus.
Lilly et Rose, attendries, avaient les yeux légèrement humides.
— Et tu comptes nous le présenter quand ? demanda gentiment Arthur.
— Pas tout de suite, vous parler de lui aujourd’hui c’était déjà une grande étape pour moi. Je préfère attendre encore un peu, si c’est ok.
— Bien sûr que ça l’est mon chéri ! dit Molly.
— Papa, tu sais qui c’est toi ? tenta James.
— Non, comme je l’ai dit, il y avait quelqu’un sous la douche quand je suis passé chez Albus donc je ne sais pas qui il est. Harry fit abstraction du fait son fils était clairement nu. Et je voulais te dire que je suis désolé, Albus, je n’aurais pas dû rentrer chez toi sans y être invité.
— Merci papa, j’apprécie.
— Abus nous le présentera quand il se sentira prêt et on acceptera son compagnon de la même façon que tous les autres ! rétorqua Ginny. Elle lança un regard lourd de sous-entendus à toutes les personnes autour de la table. Elle était vraiment effrayante parfois.
— C’est bien ce que je disais ! On va le taquiner autant que tous les autres, car si on ne le fait pas alors là cela voudra dire que nous le considérions différemment.
Albus rit, un peu soulagé. « Tu peux toujours essayer Oncle George, mais crois-moi, il ne se laissera pas faire. Il a quelques tours dans sa manche. »

OoO

Finalement, cela ne s’était pas si mal passé, il n’avait pas mentionné qui était son compagnon, mais au moins ils savaient qu’il existait, ainsi que pour leur différence d’âge. Peut-être pourrait-il bientôt emménager au manoir Malefoy.  
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.