S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Les Contes de Débile le Barde par BILZ BREIZH

[5 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

En ce moment je veux me procurer les Contes de Beedle le Barde dans une belle édition, pour la mettre sur mon étagère de Potterhead. J'ai cherché dans la petite librairie à côté de chez moi (faisons travailler nos commerçants locaux) puis dans la grande surface un peu plus loin. Ma langue a fourché et c'est Débile le Barde qui est sorti. Puisque c'est ça je vais les écrire moi-même les contes de Débile le Barde.

Un dimanche matin de novembre, un hibou apporta un petit paquet à Hermione Granger. Elle le déballa et trouva un livre illustré, d’aspect faussement ancien. Aucune lettre ni message n’accompagnait l’envoi. Le titre Les Contes de Débile le Barde fit sourire Hermione. C’était peut-être une nouveauté de la boutique Weasley. Ron dans leur chambre dormait encore. Hermione s’installa dans son fauteuil avec une tasse de thé fumante et commença sa lecture.


Les Enfants du Roy Ronald


Il y a fort longtemps vivait un roi juste et valeureux, le Roy Ronald. Apprécié par ses amis, craint par ses ennemis, il avait malgré son jeune âge déjà vaincu un dragon, terrassé un géant, échappé à une épidémie de peste noire celle-là même qui emporta son père le Roy Arthur le Roux et survécu à une très vilaine maladie vénérienne.


Le temps vint de prendre femme. La mère du roi Dame Molly lui présenta toutes les princesses à marier des royaumes voisins, c’était l’occasion de renforcer les alliances politiques. Aucune cependant n’eut l’heur de lui plaire. Dame Molly fit alors venir au château toutes les dames de la noblesse, sottes ou spirituelles, belles ou laides, vieilles ou jeunes mais le roi n'en trouva pas une seule à son goût. Il est vrai que depuis qu’une nuit d’amour avec la Comtesse du Sussex s’était soldée par une semaine sans pouvoir uriner sans hurler de douleur, le Roy Ronald se gardait de la gente féminine et semblait ne connaître de plaisir qu’à la guerre, la chasse ou la table.


Le temps passait et les sujets s'inquiétaient. Les règles complexes des droits de succession de la Couronne faisaient que si Ronald mourrait sans héritier, la Couronne pouvait aller aussi bien aux fils du Comte Harold, dit Harry le Fidèle ou bien à ceux légitimes que ne manquerait pas de fabriquer le Duc Draguaud, car évidemment les quelques bâtards qu’il avait déjà engendré ne comptaient pas. Cela risquait de provoquer une guerre sanglante qui diviserait le beau Royaume. Les tensions s’exaspérèrent lorsqu’au cours d'une bataille contre ces maudits François mangeurs de grenouilles le bon Roy Ronald se fit transpercer la jambe par une flèche empoisonnée.


Les médecins de la Cour se pressèrent au chevet du roi mais leurs médecines, loin de guérir ou même de soulager Ronald semblaient avoir l’effet inverse. Dame Molly promit une grande récompense à qui guérirait son fils. Ce fut alors un véritable défilé dans la chambre du blessé mais entre les saignées, les lavements et les potions infectes le Roy Ronald se portait de plus en plus mal. Outrée par la cupidité des soi-disant médecins Dame Molly finit par menacer d’écartèlement le prochain qui échouerait dans sa royale mission. Ceci eut l’effet de réduire le nombre de prétendants à la récompense, surtout après le troisième écartèlement public.


Le huitième jour se présenta un bourgeois nommé Wilfrid, accompagné d’une ravissante jeune fille aux yeux noirs. L’homme, un commerçant, prétendait s’y connaître en herbes. Dame Molly désespérée accepta de le conduire auprès de son fils mourant. Ce dernier malgré son état n’eut d’yeux que pour la jeune fille, qui était la propre fille du commerçant.


- Comment vous appelez-vous chère enfant ?


- Hermione mon Roy.


- Quel drôle de nom !


- Oui mon Roy. Je ris à chaque fois que l’on m’appelle.


L’onguent à base de plantes que posa Wilfrid soulagea en quelques heures Ronald. Sa cuisse cessa de saigner, la blessure cessa de répandre cette odeur nauséabonde qui pendant des jours avait pu faire croire que la chambre royale servait de latrines à tout le château. Bientôt le Roy Ronald put se lever et prendre un bain sous la surveillance de la belle Hermione, qui avait toujours mille choses spirituelles à lui raconter.


Trois jours plus tard le Roy Ronald était guéri. Wilfrid fut récompensé au-delà de ses espérances car le roi lui demanda la main de sa fille.


La Cour qui avait pleuré bien haut les malheurs du bon Roy fut scandalisée. Le Roy après avoir refusé les meilleurs partis du Royaume et des royaumes voisins voulait d’une roturière, de la fille d’un gueux enrichi faire une Reine, leur Reine !


Le Comte Harold et le Duc Draguaud, qui passaient leur temps à se quereller et à chercher à s’empoisonner vinrent ensemble voir leur Roy pour tenter de le raisonner. Le Roy Ronald leur tint ce langage :


- Harry, Draguaud, mes chers amis, que dis-je mes frères, peu me chaud que l’on murmure au château. La vérité c’est que je suis vivant grâce aux remèdes de ce Wilfrid et aux soins de sa fille, la belle Hermione, qui trois jours durant a fait et refait mes pansements, malgré l’odeur de merde de ma blessure. Ma décision est prise, je ferai d’elle ma femme. C’est décidé. Les hérauts partiront demain à la première heure annoncer les noces sur tout le territoire. Du reste, je passerai au fil de mon épée ceux qui critiqueront mon choix.


Harold et Draguaud s’inclinèrent bien bas devant le Roy et gardèrent pour eux leurs réserves.

Note de fin de chapitre :

J'espère que mon petit délire médiéval vous plaît ;-)

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.