S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Portes entrouvertes par Calixto

[4 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +

 

Elle me guettait toujours par les portes entrouvertes.

Chaque fois que je sortais, elle se reculait, et son corps mince se fondait dans l’ombre. Mais je savais qu’elle était là. Et elle savait que je savais. Notre pacte était fait d’un silence mutuel.

Alors j’étouffais mes pas sur le parquet ciré, je me glissais dans un manteau trop large pour moi, et je sortais de la maison, savourant une liberté retrouvée.

Je déployais de nouveau mes ailes, je souriais comme une idiote à la nuit enivrée. Le monde m’attendait. Les lumières s’allumaient, la musique éclatait, et moi, folle aux rêves heureux, je rejoignais en clandestinité celui que j’aimais.

Elle était à la fenêtre, et elle me regardait. Dans sa robe de chambre qui flottait, elle avait l’air si fragile avec ses longs cheveux clairs dénoués. Une poupée de porcelaine qu’un simple geste peut fêler. Je la regardais dans les yeux, et elle me regardait, et je savais que passaient entre nous les souvenirs d’enfances qui s’étaient éteints comme des bougies fondues.

Je revoyais la petite aux allures maladroites, qui s’exerçait des heures durant à faire la révérence. Je revoyais les prunelles claires qui se cachaient sous les longs cils, le dos arrondi sous la robe, les mains croisées, la posture douce et immobile sous le regard de Mère.

Je savais qu’elle n’était plus la même, et la vision de son visage blanc hantait mes nuits. Son visage blanc, et ses yeux, ses grands yeux ouverts dans la nuit, qui me regardaient en silence. Elle n’a jamais parlé, jamais rien dit. Quand je rentrais à l’aube, titubante, les cheveux décoiffés, les lèvres gonflées de baisers, irradiant de péché, elle était toujours là, à me regarder. Sur son visage de poupée, aucune émotion à déchiffrer. Je lui souriais furtivement, et mon secret gardé, je me recouchais dans les draps.

Deux mondes s’écorchaient. Ted m’attendait dehors, je me fondais dans ses bras, et à l’intérieur, toujours droite dans les tempêtes qui dévoraient le manoir de mon enfance, ma sœur me regardait disparaitre. Le manoir était un bateau vieux et craquant, il coulait. Sur le pont, elle coulait aussi.

Je regardais ma vie s’enfoncer dans les eaux, et ma cadette avec.

Le soir où je suis partie, partie pour ne plus revenir, sa porte était fermée. Pour une fois, elle dormait. J’ai effleuré le bois de chêne doux, comme un adieu à ma petite sœur, et je suis sortie sans un regard en arrière. Du moins, j’ai essayé. Quand je me suis enfin retournée, je me suis figée. Je la voyais distinctement, silhouette fantomatique derrière la vitre. Elle me regardait. Elle me regardait sans rien dire, alors j’ai poussé la grille et j’ai disparu.

J’ai laissé sur ses épaules un poids plus grand qu’elle, plus grand que moi, un poids jamais voulu.

Ses épaules ont ployé un peu derrière le verre.

Je lui ai laissé la lumière.

J’en ai fait des centaines, de rêves où elle apparaissait, ses yeux démesurément grands me fixant sans un mot. Et ses lèvres comme cousues, sagement fermées.

Narcissa, ma sœur de papier glacé.

De silences et de secrets.

 

Note de fin de chapitre :

Merci d'avoir lu ! N'hésitez pas à laisser un mot :)

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.