S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Nouvelles des Podiums du joli mois d'avril


Bonsoir à toustes !

En ce début de printemps, c'est la nouvelle pousse des sélections nouveau format qui fait sa germination !

Vous pouvez donc voter pour le thème du prochain trimestre de lectures, ici, entre le personnage Hagrid, la catégorie Romance ou le genre Aventure/action, jusqu'au 30 avril !

Egalement jusqu'au 30 avril, vous pouvez lire ici les textes de la Sélection Enfances, puis voter ! Nous vous encourageons fortement à laisser un petit mot après votre lecture, cela motive et encourage toujours, et donne corps à notre volonté de favoriser les échanges autour des textes sélectionnés.

De jolies récompenses sont prévues grâce aux créations graphiques de lilychx ! Rendez-vous au début du joli mois de mai...


De L'Equipe des Podiums le 03/04/2024 00:05


143e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 143e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 12 avril à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. C'est ici pour vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !

 


De L'équipe des nuits le 31/03/2024 15:51


Savoir s'effacer par Tiiki

[4 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Bonjour à tous et à toutes, voilà un petit missing moment pas super original sur Hermione et ses parents, mais j'avais besoin d'écrire hier soir et voilà ce qui en est sorti.

Je me rends compte en même temps que c'est mon cinquantième texte sur la plateforme et ça me fait tout drôle, le temps passe décidément très vite…

Je vous souhaite une bonne lecture, en espérant qu'elle vous plaise au moins un peu.

Hermione était une Miss Je-sais-tout. Et les Miss Je-sais-tout savaient tout faire, n’est-ce pas ?

Ses dents écrasèrent sa lèvre inférieure et un sanglot sombra dans sa gorge pour s’abîmer quelque part près de son cœur. Elle aurait tant aimé ne pas savoir, ne pas pouvoir, être incapable cette fois-ci. Mais voilà : elle savait qu’elle ne pouvait ignorer le risque qu’elle leur ferait courir à tous en se lançant dans cette quête aux côtés de Harry. Elle savait qu’elle devait être responsable, comme toujours. Elle savait qu’elle devrait faire des sacrifices. Qu'elle devait se sacrifier.

Hier elle s’était tuée méthodiquement, sort après sort, dans l’esprit de ses parents. Alors aujourd’hui pour la première fois elle se sentait vraiment, vraiment vide ; pleine de peine en même temps.


« Vous vous appelez Wendell et Monica Wilkins. »


Elle leur en avait parlé, bien sûr. Elle ne les aurait jamais pris par surprise. Elle leur avait même demandé, pour tenter de dédramatiser, s’ils avaient une préférence pour les prénoms. Ils avaient refusé de répondre ; son sourire de façade s’était effrité.

Sa mère l’avait suppliée de ne pas modifier leur mémoire, de les maintenir dans le secret, de leur faire confiance. Hermione lui avait pourtant bien expliqué que cela n'avait rien à voir. Et devant le désespoir de sa mère elle s’était interdit de flancher.

Son père avait plus vite accepté mais avait pleuré, beaucoup, énormément. Elle avait découvert que ses yeux pouvaient être bleus pour elle. Et c'était comme si on essorait un linge humide dans son ventre à chacun de ses nouveaux gémissements.

Il l’avait serrée maladroitement dans ses bras en lui murmurant tout un tas de choses qu’il ne lui avait jamais dites, et le cœur d’Hermione ne s’était toujours pas tout à fait calmé depuis.


« Vous désirez vivre en Australie. »


Et si l’Australie c’était loin d’elle, c’était tant pis mais c’était surtout tant mieux. Voile sur les antipodes, loin de l'Angleterre et de la guerre, de la menace et de la mort. C’était pour le mieux. Et les sillons creusés dans ses joues par ses larmes en fusion n’y changeraient rien. C’était la bonne chose à faire.

Ses parents aimaient l’Australie. Ils en avaient parlé, plusieurs fois. Ils prévoyaient d’y organiser leurs prochaines vacances ; elle avait juste précipité un peu les choses, finalement. Elle n’avait fait que leur rendre service…

Wendell et Monica Wilkins avaient toujours rêvé de s’installer en Australie, mais surtout…


« Vous n’avez pas d’enfant. »


Wendell et Monica Wilkins ne devaient pas avoir d'enfant.

Son visage s’était effacé de toutes les photographies. Les grains de bromure avaient dévoré ses sourires l’un après l’autre. Ils ne lui en avaient laissé aucun.

La petite fille, l’adolescente, et la jeune femme avaient disparu de la mémoire du couple, de leurs affaires, de la maison. N’était alors plus restée qu’Hermione, chancelante et pâle, au beau milieu du salon.

Avec un peu de chance, elle reviendrait les chercher, et autrement… Un nouveau nœud se logea dans sa gorge. Que c’était douloureux d’envisager le pire. Autrement, si quelque chose se passait mal, elle avait suffisamment confiance en la puissance de ses sortilèges pour qu’ils puissent les maintenir en sécurité et heureux pour le reste de leur vie. Et si c’était sans elle, tant pis. Elle préférait mourir dans l’indifférence que de les entraîner dans sa chute. Si elle était amenée disparaître, elle serait déjà effacée de leur vie. Ils n’auraient pas à endurer la perte d’un enfant. Ils ne méritaient pas de voir leur vie détruite ; elle leur en offrait une nouvelle.

Et alors qu’elle pensait que le plus dur était passé, alors qu’elle venait de s’effacer de leur esprit et que Wendell et Monica Wilkins lui faisaient face, sa mère avait relevé les yeux vers elle. Et avait posé la seule question qu'elle aurait pu poser dans ces circonstances :

« Qui êtes-vous ? »

Elle avait eu l'impression d'être l'une de ces bougies pas tout à fait éteintes que l'on rallumait soudain dans la douleur en soufflant dessus.

« Personne.
— Vous ressemblez tellement à… »

Personne. Personne. PERSONNE. Elle ne ressemblait à personne. Elle n’était personne. Plus personne. Aujourd’hui elle s’annihilait. Ils devaient l’oublier. Elle devait les libérer.


« Vous ne m’avez jamais vue. »


Elle resta longtemps immobile après avoir transplané.

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.