S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Défaut d'envois des mails


Les hiboux se sont perdus !

Vous avez dû remarquer que les notifications (de nouveaux chapitres, de nouvelles reviews et autres) n'arrivaient plus dans votre boite email ! Effectivement, les hiboux sont en grève pour quelques temps. Notre équipe technique est sur le coup pour corriger le problème aussi vite que possible. Merci de votre compréhension !


Jim Kay pour Bloomsbury Publishing


De Le CA et l'équipe technique le 26/09/2022 17:05


Maintenance des sites


Bonjour à toutes et tous !


Pour nous prévenir un peu plus contre les bots, le serveur a besoin d'un petit redémarrage ! Le reboot traditionnel de 10h ce dimanche 25 septembre durera un petit peu plus longtemps, et au maximum une dizaine de minutes.



Merci de votre compréhension !


De Le CA et l'équipe technique le 23/09/2022 19:03


Ajout de nouveaux personnages !


Bonjour à tous et à toutes,


Les modératrices d'HPFanfiction ont le plaisir de vous annoncer que la liste de personnages a été complétée de A à Z ! La majorité des personnages de la saga sont maintenant à votre disposition pour les ajouter à vos résumés. Les personnages des Animaux Fantastiques et de L'enfant maudit ont également été étoffés. Si des personnages viennent à manquer, vous avez toujours la possibilité d'utiliser "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques" ou "Personnage de Crossover".

Pour rappel, il existe un "Personnage original (OC)" pour catégoriser vos fics mettant en scène un de vos OCs. Pour les recueils de textes mettant en scène de multiples personnages, nous vous conseillons de les ranger dans "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques". Enfin, certains groupes ont fait leur apparition, à savoir les Gryffondor/Poufsouffle/Serdaigle/Serpentard pour vos recueils sur les maisons ou les rivalités entre elles !

Attention ! Certains noms ont été modifiés : les personnages féminins mariés ont repris leur nom de jeune fille, pour ceux connus (ex : Bellatrix Lestrange est devenue Bellatrix Black, Molly Weasley est devenue Molly Prewett, etc...).

Nous vous encourageons à reclasser vos fanfictions en fonction des nouveaux ajouts, afin qu'elles trouvent plus facilement leur public. ;)

De L'équipe de modération le 17/09/2022 16:37


Sélections du mois


Le Jury des Aspics vous invite à lire sur les plus belles, les plus fortes, les plus merveilleuses Sorcières de la saga pour la rentrée de septembre avec la Sélection Femslash ! Vous avez jusqu'au 30 septembre pour lire les 11 textes proposés par les membres et voter par ici.

Et au mois d'octobre, jouez les Indiana Jones et partez à l’Aventure ! Il vous reste 15 jours pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

Si les thèmes ne vous plaisent pas, souvenez-vous qu’il reste la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos jours, vos nuits et votre année 2023 ! Jusqu'en décembre, venez découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De Equipe des Podiums le 14/09/2022 23:00


30ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 30e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 24 septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 10/09/2022 10:05


Concours d'écriture


Ici la voix...

La voix vous propose un concours Secret Story, pensé pour les membres les plus anciens du site comme ses plus récents utilisateurs ! Idéal pour apprendre à connaître de nouvelles personnes et découvrir la communauté HPFienne, autrices comme lectrices y sont les bienvenues ! La voix vous explique son projet plus en détails ici !
Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 septembre !




De La Voix le 05/09/2022 23:30


Le Feu de la Passion par Juliette54

[26 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Hello ! Ce texte est ma participation au concours de chris et Plume sur le forum dont le lien est dans le résumé. Merci à elles ! Les contraintes choisies sont en gras dans le texte :)

Merci à mon chéri pour le titre, j'ai toujours un mal fou à les trouver mdr. Ceci dit, il est possible qu'il change en cours de route ! < 3 Et puis je mettrai peut-être des titres de chapitre après le concours (si j'en trouve hihi). Edit : image trouvée hihi.

Un immense merci surtout à Calixto qui a généreusement accepté de relire mes bêtises (t'es un coeur) < 3

Et un grand merci à vous pour votre lecture hihi. Bonne lecture du coup. :)

Chapitre 1

.

Il estait une foiz

Dans un castel fort resputé

Une chasteleine toute en joy

Car Ameur elle avait trouvé

.

Dame Ignatia du comté de Fontaine-à-la-Bonne-Fortune en pays gallois était de fort belle humeur en ce matin de printemps de l’an mil deux cent soixante-douze. Elle regardait la surface métallique de son miroir en chantant l’amour nouveau qui s’ouvrait en son cœur et répandait force merveilles en ses pensées jadis ternes et malheureuses.

Son époux, Sire Edmond du comté de Fontaine-à-la-Male-Fortune en pays gallois avait donné durant la soirée de la veille un bal avec moult gentilshommes et ménestrels. Les mets et le cochon saigné et grillé pour la fête avaient régalé les invités, la bière avait coulé à flots, et les troubadours n’avaient cessé de chanter l’épique chanson du chevalier Roland, mais surtout les ballades du pays d’Oc qui émerveillaient les dames de la cour et la Châtelaine Ignatia avec elles.

Et ce troubadour… ce troubadour !

Dame Ignatia entendait encore sa voix merveilleuse lui conter l’affreux comportement de ce chevalier qui avait oublié sa dame par amour du devoir… mais le devoir n’excusait point l’oubli de l’amour et de la fidélité ! Les chevaliers ne pensaient point assez à leur dame, il n’y avait que ce Graal à quêter et cet honneur à sauver dans leurs esprits !

Les chevaliers étaient si surfaits de toute façon.

Alors que les troubadours… Alors que ce troubadour !

Dame Ignatia tourna sur elle-même et se mit à rire au milieu de sa pièce de vie. Elle regarda avec un soupir tout le mobilier que Sire Edmond lui avait fait faire, toutes les tentures qu’il lui avait achetées, tous les bijoux qu’il lui avait forgés pour lui donner un sourire qu’elle ne savait plus faire depuis des années : et tout ceci la fit rire, car rien, rien ne pourrait à présent remplacer dans son cœur et son âme la voix merveilleuse du troubadour Geoffroy De-la-Lande-Sauvage.

Geoffroy, comment avait-elle pu oublier Geoffroy, son compagnon de Gryffondor lorsqu’elle était jeune fille à Poudlard ? Son compagnon malicieux avec lequel elle avait appris la magie ? Son compagnon qui faisait toujours le pitre pour la faire rire ? Geoffroy. Son Geoffroy.

Elle s’était sentie si seule durant tant d’années passées à s’occuper du Château de Fontaine-à-la-Male-Fortune, si seule lorsque Sire Edmond étaient parti pour la Croisade reconquérir Jérusalem en vain, si seule !...

Mais tout était terminé à présent. En dépit de leurs origines si opposées, en dépit de Sire Edmond qui pourrait chercher querelle à voir son épouse s’acoquiner avec un ménestrel et tout abandonner pour une vie sur les routes, en dépit de tout : ils s’étaient promis, Geoffroy et elle, de se retrouver et de ne jamais plus se quitter.

Dame Ignatia regarda l’horizon avec émerveillement : toute cette vue était pour elle. Qu’importent les brigands des routes, elle userait à nouveau de sa baguette pour s’en défendre. Qu’importe l’effronterie qu’elle ferait à son époux, ses enfants et ses parents : Geoffroy et elle pourraient à nouveau rire ensemble. Qu’importe tout, tant qu’elle pourrait trouver la voix de Geoffroy à ses réveils à venir, et sentir à nouveau sa main dans la sienne.

Qu’importe le monde, une nouvelle vie s’offrait à elle !

Elle se mit à rire aux éclats en se laissant tomber sur son lit de châtelaine. Et dire qu’hier soir, lorsqu’ils s’étaient reconnus après des années de séparation, elle l’avait tiré à sa suite et ils avaient batifolés là, sans aucune pudeur, comme possédés par des démons, incapables de maîtriser plus longtemps un désir qu’on ne leur avait pas laissé le temps de comprendre dans leurs jeunes années ! Dame Ignatia en pouffa de bonheur, en rougit d’euphorie, en cria de joie, en perdit l’équilibre et se ramassa sur le sol de pierre en riant toujours autant.

La vie était si belle.

Hum, il y avait seulement un petit problème : elle devait trouver une solution pour retrouver Geoffroy dans le hameau du Pré-du-Lard dans huit jours. Cependant, dès que Sire Edmond avait su qu’elle faisait de la sorcellerie comme toutes les demoiselles et les damoiseaux du comté de Fontaine-à-la-Bonne-Fortune, maints sortilèges de protections avaient été installés pour empêcher quiconque de l’emmener loin du Château de Fontaine-à-la-Male-Fortune. C’était fort aimable et prévenant de sa part : tant de chasseurs de licornes et de brigands avides de rançons kidnappaient des sorcières pour leur faire faire de si viles actions.

Mais céans, cette protection l’ennuyait fort.

Que faire ?...

Il n’y avait qu’à trouver un moyen de passer outre cette protection par la magie ! Les brises légères la porteraient loin d’ici en passant outre les incantations installées tout autour du Château de Fontaine-à-la-Male-Fortune, et elle pourrait s’envoler et retrouver son Geoffroy dans le hameau du Pré-du-Lard, lieu de leur sorties juvéniles, et ils pourraient encore batifoler pour les siècles des siècles. Amen !

Elle se jeta sur sa malle pour en tirer le codex qu’elle avait soigneusement annoté à sa sortie du château de Poudlard afin de ne jamais oublier les sortilèges, maléfices et potions que Dame Outrerhin et Sieur Foindepaille lui avaient enseignés. Elle avait scellé son grimoire il y a tant d’années, quand tout avait perdu goût à sa bouche, après des journées entières d’un ennui triste et épuisant tant est si bien que même entretenir sa magie l’avait ennuyée. Elle cassa le sceau de cire rouge et ôta le ruban avec fébrilité. Les pages de vélin avaient jaunies mais le codex avaient été de qualité – elle avait insisté auprès de son père – et le tracé de sa plume ansérine était demeuré intact.

Elle redécouvrit avec plaisir les instructions qu’elle avait lues et relues, chercha un sortilège capable de la projeter loin d’ici, de confectionner un pont par-dessus les sortilèges de protection de Sire Edmond…

Elle chercha pendant des heures…

En vain.

Elle cria de rage, incapable de croire à tant de malchance. Des années loin de Geoffroy, une soirée à l’écouter lui chanter l’amour qu’il lui portait depuis toujours, la quête qu’il avait dû faire à travers tout l’Angle-de-la-Terre, et elle n’était pas capable de trouver un petit sortilège de rien du tout afin de le retrouver au Pré-du-Lard ? C’était affligeant ! C’est chimérique ! C’était inacceptable !

Elle referma son grimoire, remit rageusement le ruban et le sceau afin que Sire Edmond ne se doutât de rien, et pensa longuement.

Si elle mélangeait un peu d’ellébore qui calme la folie, un peu de bière qui excite les papilles, un peu de cendre qui bulle de joie, un peu de…

Non, trop aisé.

« Dame Ignatia ? Jarnidieu, je vous ai ouïe hurler au Diable ! Vous portez-vous bien ? vint l’importuner Sire Edmond dans sa réflexion. »

Elle tourna un regard furieux vers lui. Son visage penaud lorsqu’il comprit qu’il la dérangeait l’attendrie un peu. Elle lui lança un sourire distrait.

« Mais bien non, Sire Edmond, je méditais sur l’avenir de votre Château, dit-elle au hasard.

— M’amie, vous me rassurez fort, j’eus craint qu’une colère vous glissa un instant du nez, se rassura Sire Edmond en entrant dans la chambre. »

Elle refit son regard mécontent, il n’osa approcher plus. Il se contenta d’un autre sourire sur le pas de la porte et d’une salutation de la tête.

« Je crois que l’envie d’être seule reste tenace chez vous, m’amie. J’eus portant cru que le bal de la veille vous avait redonné joie, s’attrista Sire Edmond.

— Oh oui, il m’a redonné joie, confirma Dame Ignatia avec émerveillement. J’aimerais encore y songer seule un moment, mon ami. Laissez-moi, indiqua-t-elle avec un mouvement aérien de la main. Je vous rejoindrai pour souper.

— Tout ce que Dame Ignatia désire est un ordre, accepta-t-il en quittant la pièce. »

Pfff. Geoffroy avait tant et tant plus de classe.

Voyons, elle devait revenir à ses brebis. Inventer un sortilège magique devrait…

Son regard s’arrêta sur les flammes de la cheminée. Hum. Toute maison possédait une cheminée. Un conduit de cheminée aussi. Une entrée, et une sortie. Si l’on protégeait le tout entouré d’un sortilège de gèle-flammes qui protègerait de la brûlure, mais reprendrait toute l’énergie d’un bûcher dévastateur afin de propulser sorciers et sorcières là où leur désir le manderait…

Hum. Un sortilège… ou une poudre d’ellébore légèrement améliorée ?

Hum. Une poudre pour charbonner la magie, faire éclater la puissance du feu, et envoyer loin, très loin…

Hum. Une poudre magique pour retrouver Geoffroy.

Hum.

 

Note de fin de chapitre :

Merci pour votre lecture :)

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.