S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Secrets de Serpentard (I) : La noble famille Black par mathvou1

[53 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Couverture

 

Fanfic terminée !! Bonne lecture ! ❤️

Dispo en PDF ici : https://bit.ly/3Gkrs7c

 

Drago est seul.

Une plume à la main, dans son grand manoir balayé par les courants d’air, il décide de dévoiler à son fils Scorpius les innombrables secrets qu’il lui cache depuis si longtemps. Pour cela, il doit remonter jusqu’à une époque lointaine, où le nom de Voldemort est encore inconnu, et où la famille Black occupe une place de choix dans le monde magique. Une époque où Sirius et Regulus partagent le même toit, et où Narcissa, Bellatrix et Andromeda mènent une vie paisible sur la Colline d’Émeraude, au milieu des plus belles demeures de sorciers au sang pur...

Jusqu’au jour où tout bascule.



Au gré de leurs rencontres avec Tom Jedusor, Lucius Malefoy, Ted Tonks, Severus Rogue et James Potter, entre le square Grimmaurd, l'école de magie de Poudlard et le superbe manoir des Malefoy, en passant par le bar sinistre du Serpent qui Fume et une mystérieuse librairie du Chemin de Traverse, découvrez comment tout a commencé...

 

*******

 

Illustration réalisée par Benjamin Issenmann

 

********

 

Casting : puisque c'est la mode sur Wattpad, je me suis amusée à en faire un, et je dois dire que ça m'a bien plu.

Vous le trouverez ici, avec quelques citations en avant-première :

 https://w.tt/3SZuwtx ! ❤️

 

*****

 

Cette fanfiction est mon premier projet d'écriture, un projet sur lequel je travaille depuis maintenant deux ans. Elle raconte l'enfance des cinq enfants Black : Narcissa, Bellatrix, Andromeda, Sirius et Regulus. Avec leurs rencontres, leurs aventures, leurs séparations. L'histoire se veut fidèle au canon, j'ai fait beaucoup de recherches pour essayer de m'en rapprocher le plus possible. On y parle de toute la famille Black évidemment, de Poudlard, de la montée en puissance de Lord Voldemort, des personnages cités ci-dessus, de romances...

 

C'est le fruit d'un long travail, j'espère que tout ça vous plaira ; n'hésitez pas à m'en faire part si c'est le cas !

 

L'écriture de ce premier tome est terminée, donc la publication ne sera pas interrompue. Je publie 1 ou 2 chapitre par semaine, en général le lundi et/ou le samedi (mais il y a des aléas en fonction du délai de validation des chapitres par les modérateurs !)

 

Bonne lecture ❤❤❤

Note de chapitre:

Et voici le prologue de ce préquel de la saga Harry Potter.


Ce court chapitre a lieu à notre époque, avant de repartir des dizaines d'années plus tôt, à l'époque où les adultes présents dans Harry Potter ne sont encore que des enfants...

La nuit est tombée depuis longtemps sur le Wiltshire. C'est un des hivers les plus froids que ses habitants ont connu : le comté entier est recouvert de givre, et le manoir des Malefoy n'a pas été épargné.

 

En passant rapidement devant leur imposant portail en fer forgé, on pourrait croire le domaine inhabité : le jardin et les allées de graviers blancs, abandonnés depuis longtemps par les paons qui s'y pavanaient autrefois, sont ensevelis sous les ronces, et la façade, avec ses grandes fenêtres à croisillons, est assaillie par le lierre. Un peu plus loin, un bassin d'eau stagnante regrette la fontaine qui s'est tarie.

 

Le seul signe de vie est cette lumière vacillante, en haut d'une des innombrables tourelles du manoir, allumée sans discontinuer depuis plusieurs nuits. Derrière la neige bleutée qui s'accumule sur le rebord des fenêtres, malgré l'heure tardive et le calme de la campagne environnante, un homme s'affaire, le front soucieux.

 

Un désordre inimaginable règne dans la petite pièce calfeutrée. Sur les murs, les nombreux portraits ont été recouverts de draps, afin de neutraliser les bruyants personnages qu'ils représentaient. Le sol est jonché de boulettes de papier, toutes couvertes de la même écriture hésitante. Un homme aux cheveux blonds et au menton pointu est penché sur un grand bureau en bois sculpté, recouvert de lettres froissées, de photos jaunies et de vieux articles de journaux. Devant lui, une chandelle brûle depuis si longtemps que la cire déborde du bougeoir et commence à s'étaler sur le bureau, au milieu des nombreux documents qui s'y trouvent.

 

Pour la centième fois, toujours avec la même détermination, Drago réécrit les mêmes mots en haut d'une feuille blanche :

 

Mon cher Scorpius, mon cher fils,

 

Drago s'interrompt aussitôt. Il lève sa plume, et inspire profondément. Cette feuille fragile, qu'une brise légère pourrait emporter, c'est sa planche de salut, la dernière chance qu'il a de se réconcilier avec son fils unique. Il ne peut pas se permettre de la gâcher.

 

Mon cher Scorpius, mon cher fils,

 

Tu es peut-être curieux de découvrir ce que contient cet épais ouvrage, que je t'adresse après des années de silence. Ou bien, peut-être es-tu exaspéré, peut-être même n'as-tu tout simplement pas pris la peine de l'ouvrir et laissé mes mots se perdre dans l'oubli.

 

Mais si tu as réussi à surmonter ton aversion pour moi, si tu as su déchirer le paquet qui l'enrobait et ouvrir son épaisse couverture, si tu arrives à supporter la vision de mon écriture trop pointue, un peu tremblée à l'idée d'accrocher ton regard, je t'en prie, continue : ce que tu vois là est le fruit d'un long travail, entamé quelque temps après ton départ du manoir, qui m'a à la fois demandé beaucoup de courage et donné beaucoup d'espoir.

 

N'aie pas peur, cette lecture ne t'engage à rien. Je n'exigerai pas de toi que tu reviennes, ou que tu me pardonnes ; accueille simplement ceci comme un cadeau de départ qui se serait un peu égaré en chemin.

 

Oui, un cadeau, car s'il y a une chose que je te souhaite, c'est qu'après avoir lu ceci, aucun secret ne fasse plus peser sur toi le moindre doute, et que ta route soit dégagée de tout questionnement. Pour cela, il me faudra traiter d'un passé heureusement révolu, et c'est vrai, tu connais déjà un peu l'histoire dont je vais te parler, puisque c'est celle de notre famille ; mais on te l'a brossée si grossièrement, et en omettant tant de choses dont je suis aujourd'hui l'unique dépositaire, que j'ai voulu, pour toi, en éclairer les larges zones d'ombre.

 

Voilà donc, à peu près, à quoi ressemble ce récit : des secrets bien gardés, de longs combats intérieurs, de longues fuites, de la douleur et de la haine, qui creusent un interminable tunnel que je n'aurais pas souhaité te faire traverser si quelques victoires ne s'étaient pas tenues au bout de celui-ci.

 

Il ne me reste qu'à te souhaiter du courage, mon garçon, pour cette lecture à la fois instructive et vertigineuse ; et j'espère de tout cœur que tu en ressortiras aussi grandi que moi.

 

 

Drago se recule dans son siège, et relit la lettre d'un peu plus loin, comme si cela pouvait lui permettre de l'améliorer. Puis il hoche la tête, épuisé : celle-ci fera l'affaire. De toute manière, il ne fera pas mieux.

 

Il pose la lettre sur le manuscrit vierge, et passe la main sur l'imposante pile de feuilles blanches et lisses. Certes, il peut se féliciter d'avoir accompli la première étape : la machine rouillée s'est remise en marche. Mais maintenant, il faut que le résultat soit à la hauteur de ses promesses.

 

Avant de se laisser gagner par le découragement face à l'écrasante tâche qui l'attend, il s'octroie un petit somme : il croise les bras sur le bureau encombré, et y enfouit son visage. En quelques minutes, ses pensées s'envolent vers une époque lointaine, avant même sa propre naissance, et plus précisément vers un beau jour de juin, où les premiers ennuis ont commencé à s'abattre sur sa famille maternelle...

Note de fin de chapitre :

J'espère que ce prologue vous a plu, et que vous avez envie d'explorer les origines de la saga !

C'est par ici >>>

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.