S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


In the snake's mouth par Anapioggia

[1 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +



Je passai ma main dans l’eau du lac autour de l’école, j’avais déjà le souffle coupé en observant le paysage face à moi. Cette petite promenade en barque avait dissipé tout le stress que je portais en moi depuis l’arrivée.
Fascinée par l’intérieur de l’école, il me fallut plusieurs secondes pour remarquer la présence de ma professeure.

— Mettez-vous tous en rang s’il vous plaît ! s’égosillait la professeure McGonagall, dans tout le bruit des jeunes adolescents excités de commencer leur scolarité ici.

Certains me lançaient un regard interrogateur, ils se demandaient sans doute ce que je faisais ici, les dépassant tous dans ce petit tas d’enfants. Tous se turent en remarquant le visage sombre de notre professeure, qui pu continuer ses explications.

Réunis au centre de la Grande Salle, je sentais déjà les regards posés sur moi. Leurs murmures me donnaient déjà mal à la tête, je n’allais sans doute pas vivre cette année en paix.

— Quand j’appellerai votre nom, vous vous avancerez. Je placerai le Choixpeau sur votre tête et vous serez répartis dans vos maisons.

Les noms défilaient les uns à la suite des autres, jusqu’à ce que le mien résonne dans la salle désormais silencieuse.

— Cook, Ivy !
Les mains tremblantes, je marchai machinalement jusqu’au Choixpeau, j’aperçus McGonagall me faire un signe d’encouragement du coin de l’œil.
— Intéressant… en voilà un profil bien différent des autres. Vous arrivez ici pour votre sixième année sans jamais avoir pratiqué la magie. Vous avez l’esprit académique d’un Serdaigle et cette passion pour l’apprentissage… mmh. Cependant, je sens autre chose en vous, quelque chose de bien plus profond, vous aimez les défis et la réussite, n’est-ce pas ? Ça ne va pas être facile mais je pense que vous en êtes capable. Dans ce cas, la décision est prise. Serpentard !

Le monde tourna autour de moi face à la sentence que je venais de me prendre en pleine figure. Serpentard ?? Le Choixpeau faisait forcément fausse route, j’étais loin d’en avoir l’étoffe et je ne partageais pas leur vision de vie. J’entendais vaguement les cris des Serpentard, heureux d’accueillir un nouveau visage, en plus de ça qui sautait quatre classes. Je jetai un regard paniqué vers McGonagall, qui affichait la même mine perdue que moi.

— Bienvenue. Tu peux aller t’asseoir auprès des tiens, fit le directeur Dumbledore, avec son regard chaleureux.

Une soudaine envie de lui répondre « non merci » me traversa l’esprit, mais il valait mieux se raviser. Moi qui craignais le plus cette maison au sein de l’école, me voilà jetée dans la gueule du serpent.
Je partis donc m’asseoir aux côtés des sixièmes années. A peine eus-je le temps de poser mes fesses pour admirer la nourriture qu’une horde de questions s’abattit sur moi.

— Alors comme ça tu commences seulement la sorcellerie ? Tu dois être sacrément douée pour être acceptée ici !
— Une rousse chez les Serpentard ? C’est bien la première, d’habitude ils vont tous chez Gryffondor, haha !
— Tu viens d’où ?
— D’une famille prestigieuse, sans aucun doute !
— Je suis née-moldue.
Le silence rattrapa vite la table face à la seule réponse que j’avais daigné leur sortir. L’excitation semblait être aussi vite repartie que lors de son arrivée, certains me lançaient même dorénavant un regard emplit de dégoût. Aïe, je devais avoir fait une sacré bourde pour être observée de la sorte.

— Tu rigoles, j’espère ! s’écria une jeune fille aux cheveux bruns, qui affichait désormais une tête écœurée.
— Tu crois qu’elle a l’air de rigoler, Pansy ?
— Comment une née-moldue peut-elle être accueillie ici en ayant sauté quatre classes, et sans avoir jamais entendu parler de magie !
— Elle a dû soudoyer les professeurs, haha, riposta une jeune fille aux cheveux blonds.
— Tu penses, Daphné ? Ça m’étonnerait même pas.
J’étais partie pour leur partager le fin fond de ma pensée quand la fameuse Pansy me coupa la parole.
— Et toi, tu en penses quoi, Drago ?

Tous se tournèrent vers le dénommé, mon regard se posa sur un jeune homme aux cheveux blonds, tombant sur son visage. Il détacha son regard pendant deux secondes de son livre pour parcourir ma silhouette, avant de retourner calmement à sa lecture. Ce petit laps de temps m’avait quand même permis de croiser ses yeux d’une jolie couleur grisâtre. Dire qu’il n’était pas à mon goût serait un mensonge, il fallait l’avouer.

— Je ne vois pas pourquoi je m’intéresserais à une née-moldue.

Touchée. Son intérêt si pauvre pour moi et son ton condescendant m’avaient tout de suite refroidie. Sa belle gueule d’ange n’allait pas avec son caractère qui semblait exécrable, et j’étais tombée dans le piège.
Vexée par toutes leurs paroles, je ne pus m’empêcher de répondre sur un ton méprisant. Ce Drago allait en faire malheureusement les frais en ayant tiré la dernière balle.

— Je vois bien que avez l’air de m’adorer tant vous parlez de moi, mais je suis ici alors fermez-là et gardez votre condescendance pour vous.
Mon regard s’était attardé plus longtemps sur le blond, qui avait relevé son visage de son livre.
— Comment oses-tu parler comme ça à nous et surtout à Malefoy, sale sang-de-bourbe ! Revois ton rang avant d’adresser la parole à un sang-pur tel que lui, Pansy cria presque dans mes oreilles.

Trop d’informations venaient de me tomber sur la figure, il ne fallait pas être trop intelligent pour comprendre la signification de son insulte. Mais un « sang-pur » ? J’avais l’impression d’être dans mes vieux livres fantastiques avec des histoires de vampires. Cette pensée me fit pouffer.

— Je te fais rire peut-être ?
— Pour être honnête… oui, c’est vraiment hilarant.

Le rouge aux joues, la jeune brune se redressa brusquement pour sortir sa baguette, folle de rage. Heureusement pour moi, ce fût au même moment que les professeurs annoncèrent la fin du repas. Il ne m’avait fallu que quelques minutes pour comprendre que cette pimbêche allait me faire vivre un enfer pendant toute ma scolarité. Heureusement, je savais aussi me comporter de manière grossière quand il le fallait.

Je suivis de près toute la troupe pour rentrer dans les dortoirs, en observant les autres maisons partirent, le cœur lourd. Pour couronner le tout, je découvris que j’allais passer deux ans à dormir dans des cachots. Une réelle raison pour affirmer que personne n’aimait les Serpentard, pour les envoyer là-bas !

La main qui s’abattît sur mon épaule me fit sursauter, étant trop perdue dans mes pensées. Je ne pus cacher mon dégoût en me rendant compte qu’il s’agissait de Malefoy. Je dû lever la tête pour mieux l’observer, avec ses vingt bons centimètres de plus que moi. Je n’étais pas vraiment très fière de mon mètre soixante.
Son visage qui semblait afficher une mine sombre pendant toutes les heures de la journée me faisait déjà souffler.

— Surtout, ne te gêne pas pour sourire.
Il se contenta de lever les yeux au ciel.

J’ai bien compris que tu n’es pas heureux de venir me voir, hein.

— Je suis le préfet de notre maison. C’est donc moi qui dois te montrer où est ta chambre, même si j’aurais préféré refiler le travail à Crabbe…
— Je suis née-moldue, pas sourde, tu sais.

Cet idiot m’ignora royalement en m’ordonnant de le suivre. J’avais presque voulu refuser, mon égo refusant de l’écouter. Seulement, plus j’en terminais vite avec cette histoire et plus j’allais être tranquille, loin de lui et toute sa clique.
Face à la porte en bois qui m’accueillait, je me tournai vers Malefoy pour vite le faire partir.

— Eh bien, merci. Je pense que tu peux y aller…
Je ne veux plus voir ton visage qui m’insupporte.
— Bonne chance pour la suite.

Son petit sourire en coin me retourna le cerveau. Je préférai me détourner de lui pour entrer, en essayant tant bien que mal d’effacer sa petite fossette bloquée dans mon esprit.
Que ne fut pas ma surprise en tombant nez à nez avec la blondasse de tout à l’heure. Daphné, c’est ça ? J’avais déjà envie de prendre le prochain train pour repartir chez moi.
L’air moqueur qu’il me fit avant de partir prenait enfin tout son sens. Quel type détestable !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.