S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Réunion houleuse au Département des Mystères par Destrange

[1 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Cela faisait un petit moment que je voulais écrire des bêtises sur le Département des Mystères. (Et accessoirement répondre à une question : mais pourquoi tout était ouvert quand nos héros s'y sont rendus ?)


Cet texte a été écrit pendant la 138ème nuit d'écriture du Forum Francophone de site fanfiction.net


Il fallait le rédiger sur un thème en une heure, mais j'ai écrit sur quatre thèmes pendant plusieurs heures. Pour plus de précisions vous pouvez m'envoyer un message.


Les thèmes en question étaient : chat, grenat, frangin et culte.


Bonne lecture !

La grande salle de réunion du Département des Mystères était peu utilisée. Pourtant aujourd'hui, la direction avait convoqué de nombreuses langues-de-plomb.

 

Saul Funestar détestait particulièrement les réunions, surtout que l'agitation qui régnait ces deux derniers jours n'augurait rien de bon.

 

Comme toujours, la salle était plongée dans la semi-obscurité, sans compter les enchantements d'illusion. Le nombre de personnes présentes était difficile à estimer.

 

Environ un tiers, enfin si le décompte de Funestar était correct, un tiers des personnes avaient le visage visible, ceux qui travaillaient officiellement pour le Département. L'identité des autres restait secrète. Leurs visages, voix et silhouettes étaient dissimulés par des illusions soigneusement tissées.

 

Les huit divisions officiellement reconnues étaient représentées. Le nombre réel pouvait être bien entendu être supérieur. L'ensemble des activités du Département était connu uniquement par trois langues-de-plomb : la directrice Ollivander, bien sûr, son adjoint – à moins que ce soit une adjointe ? Impossible de savoir – et bien évidemment M17, la « Mémoire du Département ».

 

Au fond de lui-même, Saul Funestar soupçonnait la présence de deux divisions supplémentaire, mais il ne le saurait certainement jamais. L'information ne lui était pas utile, ou plutôt ne l'avait pas été sur le moyen terme car l'information était peut-être verrouillée quelque part dans sa mémoire. Qui sait ?

 

Il s'installa au hasard auprès d'une personne qui lui adressa un petit signe de la main. N°16 avait toujours été amicale. Peut-être qu'elle le connaissait en dehors du Département. C'était toujours un plaisir d'échanger avec elle. Saul n'essayait jamais de mémoriser les traits de n°16 car ils étaient magiquement rendus banals. Son caractère n'en était que plus incisif.

 

« Bien merci à toutes et à tous d'être présents. Quelques sujets requièrent une diffusion plus large que la réunion hebdomadaire des chefs de division. N°2 c'est à vous. »

 

Le directeur adjoint, s'éclaircit la voix, ce qui était très particulier compte tenu de l'altération magique qui la déformait, mais on s'y habituait.

 

« Si vous avez suivi l'actualité et notamment celle de la gazette. »

 

Le sorcier (ou la sorcière ?) s'interrompit et renifla sans masquer son mépris.

 

« Vous aurez remarqué un léger désaccord entre la coalition ministérielle et le directeur de Poudlard, reprit n°2. Alertes, désinformation, démentis, mensonges, ils ne nous appartient pas de juger, et pourtant il y aurait beaucoup à dire…

 

— N°2 ? rappela à l'ordre la directrice.

 

— Bien ! Parmi les informations rapportées, erronées ou pas, le Département se doit d'être proactif et se doit d'en vérifier l'exactitude. Il se trouve que le jeune Harry Potter affirme avoir employé un patronus dans une situation de légitime défense.

 

— Un patronus ? Quel âge a le Survivant ? demanda aussitôt le responsable de la division Émotions.

 

— Bientôt 15 ans, c'est jeune mais il y a déjà eu des précédents. Enfin ce n'est pas le sujet. S'il y a bien eu légitime défense dans une banlieue moldue, c'est extrêmement problématique. Qu'en pense la division Civilisations ?

 

— Je laisse la parole à mon adjoint en charge des créatures magiques.

 

— Des détraqueurs en zone moldue, hautement improbable, répondit l'intéressé. Une quelconque illusion ou un morempli serait plus crédible. Le témoignage est-il fiable ?

 

— La garçon va comparaître en audience et cette demande émane de l'avocat de la défense, répondit n°2. Ces deux pistes ont déjà été évoquées par hibou. L'avocat, en l'occurrence Dumbledore, demande si des détraqueurs auraient pu échapper au contrôle du ministère. »

 

Le responsable des créatures magiques se retint de répondre que c'était impossible car rien n'était impossible avec un peu d'imagination et de talent.

 

« A priori, un nombre limité de personnes du Département de la justice aurait pu réaffecter de détraqueurs. Je présume que vous vous demandez plutôt si d'autres personnes, extérieures au ministère, auraient pu passer un accord avec ces créatures ? Voulez-vous que je diligente une enquête ?

 

— Précisément, confirma la directrice. Si des détraqueurs peuvent échapper au contrôle du ministère, nous devons le savoir, particulièrement au regard des autres affirmations récentes du directeur Dumbledore.

 

— Je ferai le nécessaire pour coordonner cette enquête avec le bureau des aurors, intervint M17. Nous avons un agent qui a ses entrées. Son identité vous sera temporairement révélée. Le niveau de priorité de cette enquête est orange, compte tenu du second sujet qui va nous intéresser. »

 

Les deux membres de la division civilisations hochèrent la tête.

 

« Bien second sujet, comme le savez peut-être, le directeur Dumbledore affirme qu'Harry Potter a assisté à la renaissance du dernier seigneur des ténèbres et lui aurait échappé de justesse. »

 

Un brouhaha de protestations s'éleva dans la salle, mais s'éteignit rapidement sous le regard sévère de la directrice.

 

« Faute de corps, le décès de Tom Jedusor n'a pu être confirmé lors de sa chute il y a treize ans. Seulement, il y a trois ans, Dumbledore a apporté des éléments perturbants qui accréditeraient de la survie de Jedusor sous une forme affaiblie, privée de corps.

 

— En admettant que ce soit vrai, comment un gamin de 15 ans aurait pu échapper à un mage aussi effroyable ? interrogea Funestar abasourdi.

 

— D'après Dumbledore, les baguettes de Potter et Jedusor sont liées et auraient refusé de s'affronter, expliqua la directrice Ollivander. Je compte interroger mon beau-père à ce sujet. Mais en cas de résurrection effective du mage noir, il ne s'agirait là que d'un détail.

 

— À prouver ! s'exclama une femme aux traits dissimulés. Ce n'est pas parce que la populace voue un culte à ce gamin qu'il ne peut pas raconter de balivernes.

 

— Il suffit ! s'exclama N°2. Nous devons envisager le pire. Au mieux ce sera une fausse alerte. Tom Jedusor aurait survécu à la mort et reconstruit un corps. Ce n'est qu'une hypothèse. Les recherches sur l'immortalité sont verrouillées par la division Éthique. Est-ce que la division en question autorise la levée temporaire du secret pour une cellule temporaire dédiée à la question ?

 

— La balance bénéfice-risque vous donne raison n°2, répondit le responsable de la division Éthique.

 

— Avez-vous des restrictions particulières vis-à-vis de telles informations ? interrogea le responsable de la division Émotions.

 

Au regard du sujet, les agents désignés devront prononcer plusieurs serments les empêchant d'employer ces informations, indiqua Éthique d'une voix menaçante. Par ailleurs, la mémoire du Département devra verrouiller leurs souvenirs. La formulation exacte des serments sera communiquée à la direction pour validation.

 

— Parfait, termina la directrice. La cellule sera créée à partir d'agents venant de plusieurs divisions, en fonction des compétences et des pistes d'immortalité qui ressortiront. La liste sera créée ultérieurement avec un niveau de secret et de priorité noire. »

 

De nombreuses silhouettes s'agitèrent, mais personne n'osa contester la décision de la directrice. Il fallait juste espérer que le gamin était bien un affabulateur, mais la plupart des agents étaient réellement inquiets. Saul Funestar avait plutôt tendance à croire Dumbledore que Fudge, mais il ne l'aurait jamais reconnu à haute voix. N°16 lui serra discrètement la main. Apparemment, elle non plus n'était pas tranquille.

 

« Sujet suivant, la parole est donnée à la division Destin, enchaîna n°2. Victoria ? »

 

Victoria Fawley était une petite sorcière toute voûtée. Celle-ci passait ses réunions à rêvasser comme toute devineresse. Funestar remarqua pourtant qu'elle était exceptionnellement réveillée et attentive.

 

« L'oracle des prophéties s'est réveillé, bégaya Victoria Fawley. Une personne se rendra dans quelques mois au Département des Mystères pour prendre connaissance de la prophétie. »

 

Des murmures se répandirent aussitôt dans toute la salle. Un tel évènement n'était pas arrivé depuis plus d'une décennie.

 

« Savez-vous quand ? Et de qui il s'agit ? demanda le responsable de la division émotions.

 

— L'identité n'est jamais connue d'avance, néanmoins seules 15 % environ des prophéties concernent des sorciers actuellement vivants. Nous saurons l'identité, mais uniquement après la visite. Les calculs sont en cours pour affiner la date de la venue, répondit Fawley. Pour le moment, nous savons que la visite se produira entre le mois de mai et celui d'octobre de l'année à venir. Cela devrait se préciser et s'affiner de plus en plus.

 

— Comme vous le savez peut-être le protocole est très strict à ce sujet, rappela n°2. Le Département ne peut s'opposer à la visite de la personne concernée. Par tradition et par respect, le Département devrait être vide et les portes qui donnent accès à la salle des prophéties doivent rester ouvertes.

 

— Je ne veux pas un chat dans le Département lorsque le moment sera venu, ordonna la directrice.

 

— Il est donc souhaitable que les opérations ne pouvant être interrompues soient anticipées pour ne pas requérir de présence lors de la visite, intervint la mémoire du Département. Je songe notamment aux observations astronomiques. Si nécessaire, vous vous coordonnerez avec des observatoires extérieurs au Département. Et bien entendu, la Division du Temps devra être vigilante pour ne pas réapparaître au mauvais moment ou provoquer une quelconque distorsion de la réalité lors de la visite. »

 

Saul Funestar serra les dents. En effet, la salle du temps était bien protégée, mais se situait sur l'un des chemins directs pour se rendre à la salle des prophéties.

 

« Quelles salles pourront être verrouillées ? s'inquiéta la division des Émotions.

 

— Presque toutes, la liste sera transmise à chaque division. La division Destin informera de l'avancée de ses calculs au fur et à mesure qu'ils se préciseront.

 

— Quelque chose à ajouter S73 ? interrogea émotions en se tournant vers son subordonné.

 

— Non… je… c'est perturbant parce que j'ai l'impression d'avoir deviné l'identité de n°40 et si c'est le cas…

 

— Vous n'avez rien de mieux à faire pendant une réunion interdivisions ? réprimanda Émotions avec fureur.

 

— Désolé, mais apparemment c'est mon frangin et…

 

— Vous avez entièrement raison, interrompit Éthique. Vous êtes bien frères, mais votre discrétion naturelle nous a conduit à verrouiller cette information de part et d'autre par sécurité. Malgré cela, c'est la quatrième fois que vous le comprenez cette année. Votre propension à vouloir identifier vos collègues est agaçante.

 

— Eh bien S73 est sympathique, intervint n°40. Je comprends mieux pourquoi maintenant. Est-ce que c'est vraiment nécessaire de… »

 

Deux sortilèges touchèrent les frères qui se rassirent sans un mot. Le chef de la division Esprit rangea sa baguette.

 

La directrice le remercia d'un regard pour le verrouillage des souvenirs. Cela leur garantirait la paix quelque temps.

 

« Où en étions-nous ? interrogea le responsable de la division Esprit. Aux salles à verrouiller ? Dans le cas où une salle ne pourrait être verrouillée, avons-nous l'autorisation de déplacer le maximum d'artefacts et de documentation vers les pièces qui seront effectivement verrouillées ?

 

— Dans la mesure du possible oui. Du moment que cela reste à l'intérieur de la même division et uniquement sous des protections de sécurité de niveau égal ou supérieur. »

 

Esprit inclina la tête avec satisfaction.

 

« Les points capitaux ayant été abordés, nous pouvons passer aux affaires courantes impliquant plusieurs services., poursuivit n°2. Le Département des oubliators nous a contactés pour concevoir une variation du sortilège d'amnésie s'adaptant aux enfants, et si possible qui puisse être lancé pendant le sommeil des enfants.

 

— Une mission intéressante, intervint la division Univers. La mission sera nécessairement menée par la division Esprit.

 

— En effet, reconnut esprit. Cependant les missions précédentes pour les oubliators impliquaient naturellement la surveillance du monde moldu relevant de la division Civilisations.

 

— La responsable de la section moldue contactera directement la division Esprit pour comprendre ce qu'elle peut apporter à l'opération, affirma aussitôt Civilisations. Elle n'est malheureusement pas présente en raison des missions liées à sa couverture.

 

— En cas de besoin, intervint S73. Vous pouvez sûrement contacter Magda Evermonde du Comité des inventions et excuses à l'usage des Moldus. Elle est très bien.

 

— S73, voulut l'interrompre la mémoire du Département. Ça ira nous avons déjà...

 

— Même si elle un peu occupée en ce moment les trois hippogriffes qui se sont échappés et qui ont survolé Bristol hier. Et… ohh ? Attendez, ne me dites pas que Magda est justement notre responsable en charge des Moldue. Ce serait donc sa couverture ?

 

— Vos déductions sont prodigieusement agaçantes, le réprimanda n°2.

 

— Vous voulez dire que j'ai déjà compris d'autres choses au-delà de mon accréditation ? » réalisa S73 en se mettant à rire.

 

Il redevint en sérieux en voyant la moitié de la salle le fusiller du regard et que l'autre moitié riait sous cape beaucoup trop discrètement pour qu'il le remarque.

 

« Cette information étant classifiée niveau K2, tous les agents présents non habilités doivent procéder immédiatement à une altération de cette intervention, grommela la mémoire du Département ».

 

La moitié des agents présents soupirèrent en sortant leurs baguettes. Chacun d'entre eux se jeta le sortilège d'amnésie sélective. Le protocole, c'est le protocole.

 

Pour terminer avec cette mission requise par les oubliators, reprit Esprit. Combien de gamins moldus pour nous fournir la division Civilisation dans les prochaines semaines ?

 

« Aucun ! s'exclama le responsable de la division Éthique. Madame la directrice, cette mission n'est pas assez urgente pour requérir ce genre de dérogation, n'est-ce pas ?

 

— En effet, esprit, il faudra concevoir le sortilège par le circuit classique, sans utiliser les raccourcis que vous affectionnez tant.

 

— Ça valait le coup d'essayer, grommela le concerné. Quelque chose à ajouter sur cette mission ?

 

— Non, affaire suivante, reprit la directrice. Civilisations, je suis en regret de vous informer que le recrutement de la jeune métamorphomage a échoué. Je sais que vous vouliez l'embaucher pour poursuivre les précédents travaux abandonnés après l'accident de feue Rita Black, mais…

 

— Que s'est-il passé ?

 

— Elle est maladroite et à tendance à défier l'autorité. Sa personnalité n'est pas pas vraiment compatible avec des fonctions au Département des Mystères. Sa mémoire a été modifiée à la fin de l'entretien.

 

— C'est bien dommage.

 

— Denier sujet, annonça n°2. Une urgence a été traitée sans attendre la validation de la présente réunion. En effet, un des sites surveillés pour activité de magie noire s'est réveillé ce week-end. Il s'agit d'une propriété dont la localisation est tenue secrète. Niveau d'habitation K5, s'empressa t-il de préciser en voyant plusieurs langues-de-plomb ouvrir la bouche. Une obscure propriété qu'Emeric le Mauvais avait offert à sa… hum concubine. Le manoir a été rasé en représailles après sa défaite, mais les entrailles des fortifications suintent la magie noire... et de temps à autre une créature en surgit. Nous avons été avertis par des sortilèges similaires à ceux qui entourent le Voile. L'équipe d'astreinte a réagi avec efficacité et la menace est éliminée.

 

— De quoi s'agissait-il ? demanda S73.

 

— Niveau d'habitation K5, répéta n°2.

 

— Sur la localisation uniquement, comme tous les lieux sous surveillance classique.

 

— Il a raison, déclara la directrice. Peu importe, il s'agissait d'un rongeur qui est entré dans les fondations et qui semble avoir subi des métamorphoses, notamment de magnifiques yeux grenant à en croire le rapport d'intervention. La créature est devenue agressive et nous présumons que ses morsures étaient devenues ensorcelées.

 

— Un animal de compagnie plaisant, commenta éthique. Qu'en avez-vous fait ? Détruit sur place ?

 

— Non, il est actuellement en cours d'analyse, répondit n°2.

 

— A quelles fins ? demanda aussitôt éthique.

 

— Aucune expérimentation prévue si c'est le sens de votre question, répondit une petite silhouette plongée dans l'ombre. Les analyses pourraient donner des indices sur le type d'enchantement présent dans les fondations pour les désactiver. Le lieu est assez proche d'une zone moldue, voyez-vous ?

 

— Tout à fait, répliqua éthique. Dans les cas où ces analyses déboucheraient sur de potentielles applications, le Département de l'éthique devra être consulté.

 

— Requête approuvée, conclut la directrice. Est-ce qu'une division souhaite faire remonter des informations aux autres ? Sinon nous pouvons lever la séance. »

Note de fin de chapitre :

Au cas où vous poseriez la question, voici la liste des divisions citées dans ce texte :


- division des émotions, qui gère notamment la salle de l'amour


- division de l'esprit, qui gère la salle des cerveaux


- division du temps, où travaille Saul Funestar


- division univers


- division du destin, qui gère la salle de la mort et celle des prophéties


- division des civilisations qui travaille sur l'Histoire de la Magie, les Moldus, les créatures magiques et les animaux


- division de l'éthique que j'ai emprunté à la fic incroyable The Prince of Slytherin en cours d'écriture par The Sinister Man sur fanfiction.net


Une huitième division officielle (celle des Enchantements) interviendra dans les chapitres suivants. Quant à celles dont Funestar soupçonne l'existence, j'ai déjà de petites idées et vous ? x)


À bientôt pour une suite ! :)

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.