S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Réunion houleuse au Département des Mystères par Destrange

[1 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Hello !


Je me doutais que je récidiverais, d'où le nouveau recueil ! Ce texte a été écrit à partir du thème « coercition » donnée lors de la 140ème nuit du Forum Francophone sur fanfiction.net


C'est un forum d'écriture en ligne où nous écrivons pendant une heure sur un thème. Comme souvent, j'ai largement explosé l'heure d'écriture O:)


Pour plus de précisions ou pour participer à ce jeu d'écriture vous pouvez m'envoyer un message.


Sans plus attendre : bonne lecture !

Drago Malefoy et Blaise Zabini fraichement diplômés de Poudlard (avec chacun six ASPIC en poche!) sortirent de l'ascenseur ministériel au niveau neuf. Ils échangèrent un regard pour s'encourager mutuellement et s'approchèrent de la porte noire qui marquait l'entrée du Département des mystères.


Exceptionnellement le couloir n'était pas vide. Trois chaises étaient disposées le long du mur juste avant la porte noir et lisse.


Zabini consulta sa montre à gousset. « Nous avons cinq minutes d'avance » annonça-t-il.


Malefoy hocha la tête et prit place en inspirant profondément pour modérer son stress. Son ami paraissait moins nerveux et prit place à ses côtés.


Les deux étudiants sursautèrent quand la grille de l'ascenseur s'ouvrit bruyamment pour laisser passer Arthur Weasley. L'adulte rassembla fébrilement ses dossiers et salua chaleureusement les Serpentard. Drago le salua de mauvais grâce, Blaise avec un peu plus de respect.


« Je viens voir les collègues des mystères pour expertiser une amulette ensorcelée, expliqua Mr Weasley avec bienveillance. Et vous ?


— Nous venons pour un entretien d'embauche, répondit Zabini mal à l'aise devant cette politesse inattendue.


— Le Département des mystères est fascinant, reconnut l'adulte. Mais les conditions de travail ne sont pas des plus satisfaisantes.


— Le manque de reconnaissance n'est pas un souci, répliqua Blaise sur la défensive. Bien au contraire. Nombre de laboratoires ont refusé d'examiner nos candidatures juste en lisant nos noms.


— Tu es Drago Malefoy n'est-ce pas ? » demanda doucement Arthur Weasley en désignant la chevelure blonde presque blanche du Serpentard.


Malefoy hocha sèchement la tête.


« Blaise Zabini, se présenta le second en voyant l'adulte se tourner vers lui avec un regard interrogateur.


— Les employeurs vous associent immédiatement aux disciples de Voldemort, réalisa Mr Weasley en faisant sursauter les deux Serpentard.


— Les charges ont été abandonnées par le Magenmagot, répliqua Zabini. Mais la société ne tient pas spécialement à nous faciliter la réinsertion. Beaucoup de langues-de-plomb travaillent anonymement. Et nous avons le niveau, s'empressa-t-il de préciser.


— Ils sont en retard, fit remarquer Malefoy sans dissimuler son agacement.


— C'est normal si vous avez rendez-vous avez la division du Temps. Ils ne vivent que dans le passé ou l'avenir, plaisanta Mr Weasley. Enfin si les chaises sont là, c'est qu'ils vont vous accueillir. Quelles divisions voulez-vous rejoindre ?


— D'après nos informations, la langues-de-plomb juniors commencent souvent à la division des Enchantements, répondit Blaise. J'espère pouvoir évoluer vers la division Univers. Je suis passionné d'astronomie.


— Et vous Drago ?


— Je voulais travailler en recherche appliquée à la médicomagie. J'espère que le Département pourra me faire travailler sur des remèdes.


— De beaux projets, félicita l'adulte. J'espère qu'ils vous offriront une opportunité.


— Ils sont vraiment en retard, s'étonna Blaise. C'est très étrange. A quelle heure est votre rendez-vous Mr Weasley ?


— A 9 heures.


— Et à quelle heure êtes-vous arrivé ? demanda Blaise pris d'un doute.


— A peu près à l'heure me semble-t-il.


— Vous n'êtes pas réellement Arthur Weasley, n'est-ce pas ? interrogea suspicieusement Malefoy.


— L'entretien a déjà commencé, poursuivit Zabini en étudiant le visage de son interlocuteur.


— En effet, répondit l'adulte avec un sourire calculateur qui ressemblait très peu à la bienveillance habituelle d'Arthur Weasley.


— C'était pour tester si nous sommes suffisamment sur nos gardes ? interrogea Malefoy froidement.


— Entre autres choses. »


Les deux Serpentard restèrent silencieux, attendant la suite.


« Une première approche pour tester vos capacités de raisonnement et votre prudence. Il faut être très attentifs aux personnes avec qui vous parlez et notamment s'assurer que vos interlocuteurs sont bien ceux qu'ils prétendent être. Être très attentif est la première étape pour se prémunir de la coercition. J'ai remarqué un détail intéressant que vous n'avez pas cité dans vos candidatures. Vous avez déjà pratiqué les arts mentaux et même si vous n'avez pas le niveau pour remarquer que je vous sondais. »


Les deux étudiants frissonnèrent.


« Et donc ? Est-ce que nous avons compris assez vite ? Demanda Blaise avec nervosité.


— Assez pour continuer, confirma le langue-de-plomb. Suivez-moi. »


Mr « Weasley » se leva et ouvrit la porte noire du Département des mystères. Il fit entrer les deux gens dans la pièce circulaire et referma la porte.


La salle se mit à pivoter lentement, ce qui désarçonna les deux visiteurs.


« Par ici » invita l'adulte en désignant une porte dès que la salle cessa de tourner.


Le langue-de-plomb les mena le long d'un couloir ignora plusieurs portes et ouvrit finalement celle d'un petit bureau.


« La suite de l'évaluation sera menée par la division Éthique, expliqua le chercheur.


— Vous travaillez pour quelle division ? demanda aussitôt Blaise. Celle de l'Esprit ?


— Oh non, répondit le langue-de-plomb en souriant. Bon courage pour la suite » dit-il avant de quitter la pièce.


Alors qu'il sortait, une autre porte s'ouvrit et laissa passer une petite silhouette aux traits brouillés par magie.


« Bonjour jeunes gens. Je suis l'adjoint de la division Éthique et je suis en charge du recrutement de nouveaux talents. Voici deux dossiers qui contiennent un certain nombre de mises en situation, des problèmes à résoudre, ce genre de choses. Les deux dossiers sont différents. Je vous laisse le temps qu'il vous faudra. A la fin je récupérerai vos souvenirs pour analyser vos réussites respectives. Des questions ? »


Les deux Serpentard hochèrent négativement de la tête et se saisirent des dossiers que leur tendait le langue-de-plomb.


« Soyez créatifs » encouragea-t-il avant de quitter la pièce à son tour.


Malefoy et Zabini s'installèrent sur les tables et ouvrirent leurs dossiers.


Au début, ils restèrent silencieux de peur d'être écoutés, mais on ne leur avait pas interdit de communiquer.


« Ils m'ont mis un dilemme moral à résoudre, lança Malefoy


— De quel genre ?


— Deux malades, mais une seule potion curative. Il y a une jeune chercheuse prometteuse et une talentueuse et expérimentée, mais sur le déclin. Laquelle sauvez-vous et pourquoi ?


— Eh bien bon courage, ricana Blaise. Moi j'ai le résumé d'une publication de métamorphose appliquée, expliqua-t-il. Déduisez les risques associés à la diffusion de cette application. Recommanderiez-vous d'en censurer une partie pour prévenir des dérives ? Si oui, quelle partie ? En relation avec quel secteur professionnel ? »


Malefoy eut un sifflement admiratif.


« J'imagine que le but est d'évaluer ta culture en magie, ton imagination et ta capacité à réfléchir. Malin !


— Je ne penses pas qu'il sera dupe si tu essaies de les complimenter pour le moment où il examinera tes souvenirs, ricana Zabini.


— Il ? Je croyais que c'était une femme ?


— Possible. »


Les deux Serpentard se replongèrent dans leur dossiers respectifs pendant un moment.


« Ah j'ai un dilemme moral aussi, annonça Blaise. Tu veux savoir ?


— Vas-y


— Il s'agit d'expérimenter un traitement à base d'une nouvelle potion. La théorie arythmantique et les résultats sur les gnomes sont prometteurs, mais les effets secondaires peuvent être risqués pour les sorciers. Que préconisez-vous ?


— Je suis sûr que le Département des mystères attendent que tu l'envoie à ta mère pour qu'elle teste le traitement un nouveau mari, ironisa Drago.


— J'aime ton humour Drago.


— Merci j'aime mon humour également.


— Bref je pense que je vais mettre d'ajouter des tests sur les elfes avant de passer aux sorciers. Et que le protocole statistique en double aveugle a intérêt à être béton.


— Ça se tient » répondit le blond.


Celui-ci replongea dans ses propres exercices et failli s'étouffer en découvrant le test suivant.


« Tout va bien ? s'enquit Blaise.


— On peut dire ça, grimaça Malefoy. Je dois t'interroger et obtenir ton aide pour résoudre une question mais en m'assurant que tu ne comprennes pas l'application finale de mon sujet de recherche.


— Un peu comme si un langue-de-plomb devait demander prudemment de l'aide à un chercheur extérieur au département.


— Précisément.


— Moi j'utiliserais un sortilège d'amnésie.


— Il y a marqué ni confundo, ni amnésie, ni Impérium, ni Legilimencie, ni corruption financière possible. J'imagine qu'un mage assez qualifié pour faire de la recherche peu s'apercevoir que sa mémoire est altérée et y remédier en préparant les bonnes potions.


— J'ai l'impression que le niveau des exercices augmente, remarqua Zabini. Mais si en plus nous devons nous manipuler l'un l'autre. Cela devient de plus en plus intéressant !


— Il y en a peut-être déjà eu depuis l'arrivée du faux Arthur Weasley, rétorqua Malefoy. Voire même avant. »


les deux Serpentard échangèrent des regards éloquents.


« Peut-être bien, confirma Blaise.


— D'ailleurs tu te souviens de la fois où nous avons repêché Pansy que les Gryffondor avait jeté dans l'armoire à disparaître ?


— C'était Montague, corrigea aussitôt Blaise. Et tu te souviens pendant le cours de potions en troisième année quand j'ai lancé un morceau de foie de salamandre ? C'était dans le chaudron de Londubat ou celui Potter ?


— C'est moi qui l'ai lancé dans celui de Londubat, répondit Drago.


— Ouf ! Nous sommes bien nous. »


Les deux Serpentard dialoguèrent pour tenter de résoudre l'énigme posée à Drago en tenant compte des instructions. Malefoy prit des risques et comme Zabini était malin, il comprit l'application au grand dam de son collègue.


Quand la situation opposée arriva quelques temps plus tard, Malefoy coopéra de mauvaise grâce aux questions de Blaise. Mais celui-ci, trop prudent, refusa de prendre des risques et renonça à mener l'exercice à terme.


Ils replongèrent dans leur dossiers chacun de leur côté jusqu'à ce qu'une élégante langue-de-plomb leur apporte des sandwichs, une carafe et des verres. Ils la remercièrent en souriant, sans oublier de lever leurs barrières d'occlumencie. Celle-ci leur jeta un regard approbateur et les laissa se sustenter.


Quelques minutes plus tard, il devint évident que la chercheuse les avait piégés à l'aide d'un philtre d'amour. Blaise et Drago savaient que le philtre d'amour était régulièrement employé par les aurors pour s'entrainer à résister à l'Impérium. Ils durent prendre sur eux et poursuivre l'examen malgré la présence entêtante de la langue-de-plomb dans leur esprit.


La potion réveilla au passage de la jalousie entre les deux Serpentard, ce qui était un effet secondaire inévitable de la potion. Ils continuèrent à travailler péniblement sur leurs dossiers malgré des capacités mentales amoindries. Plusieurs exercices restèrent sans réponses.


Les deux étudiants terminèrent leur dossier avec soulagement. L'adjoint de la division Éthique (ou l'adjointe?) vint les chercher alors qu'ils rebouchaient leurs encriers et nettoyaient leurs plumes. Il leur offrit l'antidote, récupéra leurs parchemins et leur souvenirs et leur promit une réponse par hiboux sous quinze jours avant de les raccompagner jusqu'à la sortie.


Quelques temps plus tard, Blaise et Drago échangèrent par hiboux et les deux déplorèrent de ne pas avoir été retenus.

Note de fin de chapitre :

Et en même temps ? Si l'un des Serpentard a été retenu ? Compte-tenu de la culture du secret au Département des mystères, pourrait-il avoir menti à l'autre ? J'en suis persuadé ;-)


Et que pensez-vous de « Mr Weasley » ? est-ce que l'imitation est crédible ? Ou plus tordu encore ? Est-ce que le Service des détournements de l'artisanat moldu est une couverture ?


En fait je lis toujours la fic « The prince of Slytherin ». Dans cette fic, le département des Mystères apparaît de temps à autre. Nous savons qu'un proche de Harry travaille secrètement pour le Département et je pense que c'est Mr Weasley… À voir ! Sa passion de collectionner des objets moldus serait une manière de se décrédibiliser et détourner l'attention de ses capacités. Je sais, je sais, je pars loin ^^


La fic en question est en anglais, elle n'est pas encore terminée et les chapitres arrivent au compte-goutte, mais elle en vaut le détour. C'est une histoire qui semble cliché au premier abord : un frère jumeau pris pour le Survivant, mais Harry est intelligent et les mangemorts le sont encore plus…


Si vous voulez essayer : « Harry Potter and the Prince of Slytherin » by The Sinister Man


À bientôt !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.