S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


La Quête D'un Chat Roux par Krummbein

[2 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Bonjour à toutes et à tous !

 

Je suis très contente de vous proposer aujourd'hui la version française de ma dernière fanfiction en date, un Regmione (Regulus Black/Hermione Granger) :D elle est terminée, et je suis en train de faire la traduction.

 

Ceci est donc une œuvre traduite de ma fanfiction originale, à l'origine en anglais. J'ai fait de mon mieux mais je ne suis pas une traductrice professionnelle, il est tout à fait possible que certaines tournures de phrases soient bizarres/n'existent pas/soient maladroites. N'hésitez pas à me le faire remarquer en commentaire et à me donner des pistes d'amélioration, je modifierai avec joie ;)

 

Je suis plutôt fière des progrès que j'ai faits par rapport à mes fanfictions précédentes, mêmes si certains passages mériteraient d'être revus aujourd'hui. Mais bon, je préfère laisser à peu prêt comme c'était à l'origine pour voir les changements avec ma prochaine fanfiction :D

 

Rythme de publication :

 

- Prologue (chapitre 1) + chapitre 2 publié rapidement,

 

- Environ un mois par la suite selon mon avancée dans la traduction & l'éventuelle publication d'autres œuvres originales qui seront prioritaires.

 

En aucun cas cette fanfiction ne sera abandonnée comme elle est déjà écrite, malgré tout, la vie fait que... En cas d'absence prolongée, je mettrai un message dans le résumé !

 

Avant de vous laisser à la lecture, plusieurs AVERTISSEMENTS pour l'ensemble de cette fanfiction :

 

- Mention de suicide/sacrifice volontaire, mais rapide.

 

- La différence d'âge entre Regulus et Hermione n'est pas énorme (moins de 5 ans), mais il faut en tenir compte si c'est quelque chose qui vous embête. Il n'y aura aucune action inapproprié de la part des deux personnages.

 

- Un personnage aura une "relation toxique" avec Hermione qui pourrait déranger en comprenant, mais je ne peux pas en dire plus sans donner trop de détails.

 

- Mention d'IVG (personnage adulte).

 

- Torture, description graphique.

 

L'histoire se déroule sur plusieurs années :

 

Chapitre 1-10 : année 3 + vacances

 

Chapitre 11-19 : année 4 + vacances

 

Chapitre 20 - 30 : année 5 + vacances

 

Chapitre 31 - 37 : année 6

 

Enfin, cette fanfiction est aussi publiée sur Archive of Our Own et fanfiction.net, sous des pseudonymes semblables.

 

Bonne lecture !

5 juin 1979

 

La grotte était sombre, plus sombre qu'il ne l'aurait pensé possible. Plus sombre que le tissu de sa cape, plus sombre que la faille la plus profonde dans l'océan à proximité, plus sombre que le sourire de la mort elle-même. Le silence était lourd, oppressant, presque contre nature. D'une certaine manière, il savait que c'était le cas. Là, dissimulés dans l'ombre, gisaient les cadavres de ceux qui étaient tombés avant lui, ni vivants ni morts, attendant seulement que l'on vienne troubler leur sommeil.

 

De l'eau. Il avait besoin d'eau.

 

La première gorgée puisée dans le bassin avait été aigre et lui avait mis le feu à la bouche, et il lui avait fallu prendre sur lui pour ne pas la recracher. Il avait avalé à contrecœur le liquide froid, le sentant tout brûler sur son passage avant de finalement arriver dans son estomac. Mais il y avait eu une gorgée de plus, et puis une autre, et il avait rapidement perdu le compte, essayant juste d'oublier la douleur terrible qu'il ressentait, l'impression que des millions d'insectes rampaient sous sa peau et mangeaient sa chair de l'intérieur, que des dagues incandescentes le poignardaient, que des mains invisibles essayaient de l'écorcher vif.

 

Et sa gorge.

 

Elle était si sèche qu'il avait l'impression qu'elle avait été remplacée par un vieux parchemin qui avait besoin d'encre à sa surface, seulement lui avait besoin d'eau et il ne pouvait pas en conjurer avec sa baguette. Il avait tellement soif.

 

- Maître, fit une voix rauque.

 

Il l'ignora et cligna rapidement des yeux, essayant de se concentrer. Sa tête était douloureuse, encore remplie des terribles souvenirs qu'il avait dû revivre contre sa volonté, et il sentait ses forces le quitter rapidement. Il devait absolument bouger. Il devait trouver à boire. Au diable la voix. Il y avait forcément de l'eau à proximité, et il lui fallait la trouver. Il regarda autour de lui et s'immobilisa. Il était sur une île, entouré d'eau.

 

Une minute, que faisait-il sur une île ?

 

Non, il ne pouvait pas laisser son esprit vagabonder. Il y avait de l'eau à quelques mètres, de l'eau qui n'attendait que lui, et il devait la boire maintenant. Lentement, péniblement, il se traîna près du rivage, essayant d'atteindre le précieux liquide.

 

Il pouvait presque déjà le sentir couler dans sa bouche.

 

- Le maître ne doit pas continuer, le maître doit conserver ses forces s'il veut survivre.

 

La voix était de nouveau là, mais il ne pouvait se rappeler à qui elle appartenait. Pourtant, il la connaissait, mais il peinait à retrouver son propriétaire. Était-ce un membre de la famille ? Un ami ? Un domestique ?

 

Kreattur, se rappela-t-il soudainement et il s'arrêta, regardant en direction de la voix. L'elfe était là, non loin de l'endroit où il s'était tenu quelques minutes auparavant, l'air anxieux. Il y avait un bassin à côté de lui et il avait un coquillage dans les mains, qu'il tenait comme s'il s'agissait d'une sorte de coupe.

 

Une coupe. Oui, c'était une coupe, il s'en souvenait maintenant. C'était une coupe et il y avait bu dedans, bu le poison qui coulait maintenant dans ses veines. Mais pourquoi avait-il fait une chose pareille ?

 

Non, ces questions pouvaient attendre. Il devait boire de l'eau.

 

- Non ! entendit-il Kreattur hurler de terreur. Le maître ne doit pas toucher l'eau ! Il y a des choses mauvaises dans l'eau, des choses sombres.

 

Oui, réalisa-t-il, des inferi. Ses pensées étaient plus claires, à présent, et il se souvint que l'elfe lui avait parlé des créatures. Qu'il lui avait parlé du bassin. Qu'il lui avait parlé du médaillon.

 

Le médaillon qui était dans la main droite de Kreattur.

 

Oh.

 

La cave. La mission. L'échange. Kreattur s'en était-il occupé ? Il devait l'avoir fait, ça avait été un ordre direct. Mets le faux médaillon dans le bassin dès que j'ai tout bu, et gardes l'original.

 

- Le maître doit rentrer à la maison, maintenant, entendit-il l'elfe dire nerveusement. Le maître doit rentrer à la maison et se reposer, Kreattur prendra soin de son maître.

 

Rentrer ? Non, c'était impossible. Il venait de trahir son propre Maître, et il savait que la seule chose qu'il pouvait faire maintenant était mourir avant qu'Il ne le découvre. S'il plongeait sa main dans l'eau, il aurait tout ce qu'il voulait à cet instant précis. De l'eau, et la mort.

 

- Rentre à la maison, Kreattur, dit-il à son serviteur. La voix qui lui parvenait aux oreilles lui semblait étrange, rendue rauque du fait de la soif et la douleur. C'est un ordre. Retourne là-bas et détruis le médaillon dès ton arrivée. N'avoue jamais, jamais, ce qu'il s'est passé à ma mère.

 

Kreattur poussa un hurlement déchirant et tomba au sol, suppliant son Maître de lever son ordre. Regulus l'ignora et plongea ses deux mains dans l'eau, capturant enfin le précieux liquide qu'il versa rapidement dans sa bouche. Il n'en avait pas bu plus d'une gorgée lorsqu'un mouvement à la surface du lac attira son attention, et une main pâle apparut et s'accrocha à son poignet, le tirant vers le bord de l'eau. Un autre apparu et attrapa ses cheveux et, avant longtemps, des dizaines de mains humides le retenaient prisonnier et l'entrainaient dans les profondeurs du lac.

 

XXX

 

De toute sa vie, il ne s'était jamais senti aussi détendu.

 

L'eau qui ruisselait contre sa peau était fraîche, un changement agréable après la sensation de brûlure qui commençait seulement à s'amoindrir. Les cris de Kreattur s'étaient arrêtés au moment où sa tête était entrée dans le lac, et le seul son qu'il pouvait maintenant entendre était celui de l'eau qui se déplaçait autour de lui.

 

La grotte était sombre, et pourtant il pouvait voir la lumière au-dessus de lui, déformée par le liquide qui l'empêchait de retourner à la surface. La couleur de l'eau était belle. Elle n'était pas noire, comme il l'avait pensé auparavant, mais d'un bleu profond, avec des reflets verts provenant des algues qui poussaient dans le lac.

 

La lumière de la surface était plus faible, à présent, et il ferma les yeux et se détendit. L'emprise des Inferi sembla diminuer à mesure qu'ils s'éloignaient de la surface, et il réalisa qu'ils arrivaient au fond du lac.

 

Ses poumons étaient en feu, mais ce n'était rien par rapport à la douleur qu'il ressentait encore à cause du liquide empoisonné. Il ouvrit grand la bouche, libérant au passage la dernière bulle d'air présente dans ses poumons, et l'eau se fraya un chemin dans sa gorge, éteignant la sensation de brûlure que le poison avait laissée.

 

Son corps réagi instinctivement, essayant de trouver une nouvelle source d'oxygène, mais il savait que c'était trop tard. Il était trop loin de la surface, et il n'avait aucune intention de lutter contre ce qui allait arriver très bientôt. Après tout ce qu'il avait dû endurer, il accueillerait la Mort comme une vieille amie.

 

Alors qu'il sombrait dans l'inconscience, Regulus Black ouvrit les yeux une dernière fois, gravant à jamais l'image du ciel de saphir au-dessus de lui sur sa rétine.

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.