S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Défaut d'envois des mails


Les hiboux se sont perdus !

Vous avez dû remarquer que les notifications (de nouveaux chapitres, de nouvelles reviews et autres) n'arrivaient plus dans votre boite email ! Effectivement, les hiboux sont en grève pour quelques temps. Notre équipe technique est sur le coup pour corriger le problème aussi vite que possible. Merci de votre compréhension !


Jim Kay pour Bloomsbury Publishing


De Le CA et l'équipe technique le 26/09/2022 17:05


Maintenance des sites


Bonjour à toutes et tous !


Pour nous prévenir un peu plus contre les bots, le serveur a besoin d'un petit redémarrage ! Le reboot traditionnel de 10h ce dimanche 25 septembre durera un petit peu plus longtemps, et au maximum une dizaine de minutes.



Merci de votre compréhension !


De Le CA et l'équipe technique le 23/09/2022 19:03


Ajout de nouveaux personnages !


Bonjour à tous et à toutes,


Les modératrices d'HPFanfiction ont le plaisir de vous annoncer que la liste de personnages a été complétée de A à Z ! La majorité des personnages de la saga sont maintenant à votre disposition pour les ajouter à vos résumés. Les personnages des Animaux Fantastiques et de L'enfant maudit ont également été étoffés. Si des personnages viennent à manquer, vous avez toujours la possibilité d'utiliser "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques" ou "Personnage de Crossover".

Pour rappel, il existe un "Personnage original (OC)" pour catégoriser vos fics mettant en scène un de vos OCs. Pour les recueils de textes mettant en scène de multiples personnages, nous vous conseillons de les ranger dans "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques". Enfin, certains groupes ont fait leur apparition, à savoir les Gryffondor/Poufsouffle/Serdaigle/Serpentard pour vos recueils sur les maisons ou les rivalités entre elles !

Attention ! Certains noms ont été modifiés : les personnages féminins mariés ont repris leur nom de jeune fille, pour ceux connus (ex : Bellatrix Lestrange est devenue Bellatrix Black, Molly Weasley est devenue Molly Prewett, etc...).

Nous vous encourageons à reclasser vos fanfictions en fonction des nouveaux ajouts, afin qu'elles trouvent plus facilement leur public. ;)

De L'équipe de modération le 17/09/2022 16:37


Sélections du mois


Le Jury des Aspics vous invite à lire sur les plus belles, les plus fortes, les plus merveilleuses Sorcières de la saga pour la rentrée de septembre avec la Sélection Femslash ! Vous avez jusqu'au 30 septembre pour lire les 11 textes proposés par les membres et voter par ici.

Et au mois d'octobre, jouez les Indiana Jones et partez à l’Aventure ! Il vous reste 15 jours pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

Si les thèmes ne vous plaisent pas, souvenez-vous qu’il reste la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos jours, vos nuits et votre année 2023 ! Jusqu'en décembre, venez découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De Equipe des Podiums le 14/09/2022 23:00


30ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 30e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 24 septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 10/09/2022 10:05


Concours d'écriture


Ici la voix...

La voix vous propose un concours Secret Story, pensé pour les membres les plus anciens du site comme ses plus récents utilisateurs ! Idéal pour apprendre à connaître de nouvelles personnes et découvrir la communauté HPFienne, autrices comme lectrices y sont les bienvenues ! La voix vous explique son projet plus en détails ici !
Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 septembre !




De La Voix le 05/09/2022 23:30


Le phénix doré par Morgane

[214 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
En les voyant arriver, le petit groupe se lança des regards surpris.
- et bien ! ne faites pas cette tête ! vous vouliez nous surveiller «de près» non ? lança Damien.
- y’a des limites à tout, grommela Ron en se poussant pour laisser de la place aux deux arrivants.
Les tables avaient été réparties de telles façons que des petits groupes se formèrent rapidement. Les étudiants des différentes maisons se regroupèrent par affinité, et en dehors des Serpentards, Harry remarqua que les groupes étaient assez hétérogènes.

- c’est ennuyeux, dit Harry en regardant Damien au dessus de son assiette. D’ordinaire nos discussions tournent autour d’un seul thème : l’art et la manière de te tuer en t’infligeant les plus atroces souffrances. A présent j’ignore de quoi nous pourrions parler, vu que tu nous imposes ta présence.
Ginny écarquilla des yeux ronds devant l’audace de Harry qui semblait lui aussi gagné par l’effervescence de la soirée.
- aucun problème. Il suffira de garder le même discours en changeant juste le nom. Remplace Malefoy par Potter et ce sera parfait, puisque nos conversations sont sensiblement les mêmes, à l’évidence. On pourrait même partager quelques idées. J’en ai des pas mauvaises, je crois. Répondit Damien en jetant un regard à Ron, tout en se re-servant.

Ron aurait voulu pouvoir lui vider la soupière de ragoût sur la tête, mais il était trop affamé pour perdre du temps avec de tels enfantillages. Le repas passa relativement vite, mais Harry surprit de nombreux regards inquisiteurs en direction de leur table. Fleur vint les rejoindre, hystérique, en poussant Ron sans ménagement pour se faire une place. Tout le monde se décala légèrement et Hermione hésita à s’approcher davantage de Malefoy, qui sauta sur l’occasion pour lui proposer de s’installer sur ses genoux.
- Rêve !!! firent ensemble les deux filles Gryffondors, sans lâcher leur fourchette ni même lui accorder un regard.

Hermione se sentait bien près de lui. Trop bien. Surtout lorsqu’il posait sa main sur la sienne sous la table, ou lorsqu’il passait son bras sur le dos de sa chaise, frôlant ses épaules. Mais elle se devait de ne rien oublier, de toujours penser à qui il était et ce qu’il pouvait chercher en leur présence. Elle décida cependant de passer outre ces considérations le temps d’une soirée. Entourés de tant de monde, aucun d’entre eux ne risquait rien ; il suffisait juste de prendre garde à ce que l’on disait.
Les tables furent bientôt rangées contre les murs, libérant une immense piste de danse. Damien tira Hermione sur la piste. Celle-ci sentit le rouge lui monter aux joues lorsqu’il l’enlaça devant tant de monde, mais l’euphorie de la soirée aidant, elle se laissa porter par son bonheur.

Pendant qu’ils dansaient ainsi, Hermione vit McGonagall se lever d’un bon, à sa table, et se diriger à grands pas, sourire aux lèvres, vers l’autre bout de la salle. Hermione regarda dans la direction que son professeur prenait et vit avancer une jeune femme aux longs cheveux bruns et aux yeux bleu profond, souriant elle aussi. Hermione fit un pas de côté pour éviter de gêner ces deux personnes qui couraient presque l’une vers l’autre et se rencontrèrent quasiment face à elle.

- Morgwen ! enfin ! dit McGonagall en prenant les mains de la jeune femme dans les siennes. Albus t’attend, viens ! nous parlerons plus tard.
L’une et l’autre repartirent vers le fond de la salle. Hermione eut l’impression de recevoir un seau d’eau sur la tête. Elle se tourna vers Malefoy qui fixait McGonagall et son invitée. Elle profita de son inattention pour rejoindre ses amis et les informa rapidement de ce qu’elle venait de voir et d’entendre. Tous décidèrent à la hâte de ne faire aucun commentaire pour l’instant et de garder l’œil ouvert, se promettant de passer une nuit blanche à échafauder le plus de théories possibles.

Hermione se laissa tomber sur une chaise, le cœur battant la chamade, les joues en feu. Elle attrapa le verre posé devant elle et le but d’un trait. Le goût infâme de la boisson lui tira une grimace et Hermione se demanda comment les adultes pouvaient prendre plaisir à siroter pareille horreur alcoolisée.
- pourquoi ?! pourquoi ce soir ?? rageait-elle. J’étais si bien !! Elle reposa nerveusement le verre, estimant que se saouler n’arrangerait rien à l’affaire.

Elle chercha Damien des yeux mais ne vit que Drago qui l’observait en ricanant, entouré de son fan-club habituel. Elle songea que ce « pauvre » Drago ne devait pas avoir une vie très amusante pour ainsi passer son temps à raconter des horreurs sur son compte. Si le Serpentard n’avait aucun autre sujet de plaisanterie, ce devait être un signe d’ennui profond. Damien la rejoignit enfin et s’assit à côté d’elle en silence. Il ne souriait plus et semblait plongé dans ses pensées. Ses yeux reprirent vie lorsque la dénommée Morgwen réapparut au côté de Dumbledore, à la table des professeurs.

Harry invita Hermione à danser. Damien ne cilla pas mais lorsque celle-ci se leva pour suivre son ami il prit la parole, sans pour autant les regarder
- Potter ? ne serait-ce point là MA cavalière que tu emportes ?
Il posa les yeux sur Harry et ajouta.
- tu me prêtes Ginny alors ?
- Ginny danse avec moi ! intervint Neville
Malefoy se leva avant de se diriger vers la table des professeurs en ajoutant
- et bien, dans ce cas …

Sous le regard médusé des quatre amis, il fila directement jusqu’à la jeune fille brune et l’invita à son tour. Celle-ci accepta et Harry observa l’attitude des professeurs à côté d’elle. Dumbledore restait impassible, tandis que McGonagall lançait à Malefoy des regards sensiblement équivalents à ceux que le Magyar à Pointes lui avait jetés à lui deux ans auparavant, lorsqu’il avait dû aller farfouiller dans les œufs qu’il couvait.

Hermione se rassit sans avoir été danser. Elle sentit un vide l’envahir et une douleur fulgurante lui traverser la poitrine. Etait-ce cela un chagrin d’amour ? Pourtant elle n’était pas amoureuse de Malefoy ; ou du moins elle n’aurait pas dû.
- Hermione ! ne te laisse pas aller ! murmura Ginny en lui tendant un mouchoir.
De longs filets de larmes coulaient sur les joues de la sorcière sans qu’elle puisse retenir leurs flots. Après plusieurs minutes de vaines tentatives pour se calmer, Hermione résolut de quitter la fête au plus vite, avant que trop de gens ne s’aperçoivent de son trouble.
Malheureusement pour elle, Drago ne l’avait pas quitté des yeux et lorsqu’elle passa la porte, il se leva et lui emboîta le pas, talonné par ses deux fidèles gardes du corps.


Une fois à l’abri des regards dans les couloirs sombres et frais, Hermione se cala le long d’un mur et pleura tout son saoul. Lorsqu’elle fut calmée, elle décida d’aller se coucher : l’idée de retourner à la fête et de voir Damien au bras de cette fille suffisait à lui faire remonter des sanglots dans la gorge. Elle fit quelques mètres lorsqu’une voix traînante se fit entendre derrière elle
- Alors Granger, on a passé une bonne soirée ?
Crabbe et Goyle éclatèrent de rire tandis que Drago semblait se délecter à la vue du visage défait par les larmes de la Gryffondor.
- fiche moi la paix Malefoy ! retourne donc ricaner sur ta chaise, tu n’es bon qu’à ça !
- oouuh non ! pas qu’à ça ! reprit Drago en riant de plus belle. Je suis également très doué pour obtenir les mots de passe des autres maisons de cette école !

Hermione n’avait aucune idée de ce dont il parlait, mais comprit rapidement que les trois acolytes envisageaient de lui soutirer le sésam des Gryffondors.
- tu peux toujours essayer ! je ne te dirais rien ! espèce de lâche !
- lâche ?
- parfaitement ! tu n’es qu’un immonde trouillard ! tu t’en prends à moi parce que je suis seule ! mais contrairement à toi, j’ai du courage, et quoi que tu me fasses je ne dirai rien ! VA AU DIABLE !!!! hurla-t-elle
- oh mais je ne te « ferai » rien ! hors de question même que je te touche. Je ne m’appelle pas Damien, moi. Fit-il en grimaçant. Et puis, ce que j’avais à faire est déjà fait !
Hermione s’inquiéta de les voir rire à nouveau en la fixant de leurs yeux mauvais. Sa vue se brouillait et sa tête bourdonnait de plus en plus. C’était vraiment une très mauvaise soirée, pensa-t-elle. Tant de chamboulements devaient la rendre malade. Drago et ses gorilles se tordaient de rire à présent.
- Alors ! sale petite sang de bourbe ! cracha Drago, tu fais moins la maligne hein ?!!? il leva une main sur elle, crispant les mâchoires sous l’effet de la haine, mais suspendit son geste en entendant prononcer son nom à l’autre bout du couloir.

- DRAGO !
La voix de Damien fit écho dans la tête d’Hermione qui avait à présent du mal à tenir sur ses jambes, prises de vertiges. Drago était devenu blême, son visage déjà pâle enlaidit par la haine.
- je vois que tu as retrouvé ma cavalière. Dit Damien lorsqu’il fut près d’eux. On peut compter sur toi hein, lorsqu’il s’agit d’espionner et de filer quelqu’un ?
Etrangement, Drago ne sembla pas apprécier le compliment et grommela d’inintelligibles paroles.
- qu’est-ce qu’elle a ? questionna Damien.
- elle a bu de l’imperverum…
Hermione faillit tomber à la renverse. Elle avait lu des tas de choses sur cette horreur de potion qui pouvait s’apparenter à un sordide mélange d’impero et de veritaserum.
- elle était siiii chamboulée de te voir danser avec la brunette qu’elle a siroté le premier verre à sa portée, l’idiote ! Pas de chance pour elle, c’était MON verre !
Hermione voulut protester mais aucun son ne sortit de sa bouche.

- ok, reprit Damien. Et pourquoi tu lui as fait boire ça ?
Drago fixa Damien, hésitant à répondre.
- je voulais le mot de passe pour entrer chez les Gryffondors. Finit-il par avouer
- ok... Hermione !!
Damien la saisit par le bras et la releva : la malheureuse jeune fille commençait à se rétablir ; les vertiges cessaient, le bourdonnement s’atténuait. Mais elle savait qu’elle n’était pas sortie d’affaire pour autant. L’imperverum était une potion qui agissait plusieurs heures, et qui avait la particularité d’annihiler toute volonté chez quiconque en buvait. En conséquent, on pouvait en l’état actuel des choses lui faire avouer tout ce qu’on désirait mais aussi lui faire dire ou faire tout ce qu’on voudrait.

Cette potion était interdite d’usage et extrêmement rare, et Hermione s’étonna que Drago ait pu en avoir en sa possession. Elle se rappela que Neville avait surpris Crabbe et Goyle devant le cachot de Rogue… le reste se déduisait tout seul.
- Hermione ! l’interpella encore Damien en attendant qu’elle le regarde. Quel est le mot de passe ?
Hermione criait « plutôt mourir » dans sa tête mais articula « phénix doré ».
Drago tourna les talons en affichant un sourire satisfait et laissa là Damien et Hermione.

La jeune fille s’apprêtait à arroser le Serpentard d’insultes lorsque celui-ci l’en empêcha
- aucune méchanceté ! Aucun cri ! ordonna-t-il. Et Hermione, sous l’effet de la potion, ne put que se plier à sa volonté.
Elle comprit alors pourquoi cette infamie avait été interdite. Lorsque Maugrey, ou du moins celui qu’elle pensait être Maugrey, leur avait fait subir l’impero quelques années plus tôt, Hermione avait appris quelle sensation de bien être on éprouvait et comment l’esprit se trouvait vidé. On agissait alors sans avoir conscience de ses actes. Or là, elle savait parfaitement ce qu’elle faisait, et ce qu’elle disait.

- laisse moi partir, supplia-t-elle en ébauchant un pas
Damien sourit en la retenant.
- Hermione… tu es trop intelligente pour ne pas savoir quels sont les effets de cette potion. Et je suis trop Serpentard pour ne pas profiter de la situation.
Il l’avait appelé par son prénom… Elle se maudit en sentant son cœur se serrer dans sa poitrine, priant pour que l’un de ses amis apparaisse au bout du couloir. Il allait pouvoir tout lui demander ! Et même peut-être l’obliger à trahir Harry ; et toutes ses connaissances ne l’aideraient pas à se tirer de là.

Damien s’approcha d’elle en la plaquant contre le mur, entourant sa taille de ses mains puissantes. Il la serra contre lui et l’embrassa lentement, langoureusement, avant de la regarder à nouveau
- je sens qu’on va passer une excellente nuit, ma petite loutre. Sourit-il.
La prenant par la main, il l’entraîna à sa suite dans un dédale de couloirs et d’escaliers. Hermione pensait à toute vitesse… elle s’éloignait de la grande salle, s’éloignait de la tour des Gryffondors ! Il ne lui restait plus qu’à espérer que les autres rentrent vite de ce maudit bal et aient la somptueuse idée de regarder la carte des maraudeurs.
-A quoi penses-tu ? questionna Damien.
Hermione pensait à tant de choses ! Pourquoi fallut-il qu’elle avoue justement sa seule source d’espoir et cette carte ?!
- Cette magie ne te sera d’aucun secours. L’endroit où nous allons est l’un des plus protégés au monde. Et je doute fort qu’il soit recensé sur aucune carte existante, aussi puissante soit-elle.

Enfin, il stoppa devant un tableau représentant un loup juché sur un rocher, hurlant à la mort et prononça « lune » avant de s’engouffrer par la grotte qui s’ouvrit dans celui-ci.
Ils étaient à présent dans une salle hexagonale spacieuse qu’Hermione n’eut pas le temps de détailler du regard. Damien la plaqua contre la porte, et la jeune fille trouva ses gestes inhabituellement brusques.
- tu me fais mal. Murmura-t-elle
Le son de sa voix fit à Malefoy l’effet d’une décharge électrique. Il sembla soudain se réveiller et fixant Hermione, desserra son étreinte.
- excuse-moi, soupira-t-il en plongeant ses yeux dans les siens
- qu’est-ce que tu veux ? risqua la jeune fille, tremblante
- ce que je veux ?! Tu ne l’as toujours pas compris ? Je suis déçu. Une Miss Je Sais Tout qui s’obstine à ne pas voir ce qui crève les yeux…
Hermione sentait la panique l’envahir. Bien sûr elle avait compris ! Trop bien ! Mais elle refusait de l’admettre. Il allait la harceler de questions, l’obliger à lui révéler les maigres informations qu’elle détenait, et peut-être même, entre deux interrogatoires, jouer de sa sensibilité en lui montrant combien elle était dépendante de lui, amoureuse d’un monstre.

- c’est toi que je veux, murmura-t-il en l’embrassant encore. Et je vais t’avoir toute la nuit, rien qu’à moi.
Ses lèvres se promenaient sur ses joues, sa bouche et son cou, lui tirant des frissons agréables et détestables à la fois.
- Et en plus, grâce à cette magnifique potion, tu vas même me dire que tu m’aimes. Sourit-il en interrompant ses baisers.
Hermione luttait contre son propre désir de se jeter sur lui et se lamentait intérieurement chaque fois qu’il s’éloignait d’elle.
- Hermione, reprit Malefoy en la dévorant des yeux, dis moi que tu m’aimes…
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.