S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Défaut d'envois des mails


Les hiboux se sont perdus !

Vous avez dû remarquer que les notifications (de nouveaux chapitres, de nouvelles reviews et autres) n'arrivaient plus dans votre boite email ! Effectivement, les hiboux sont en grève pour quelques temps. Notre équipe technique est sur le coup pour corriger le problème aussi vite que possible. Merci de votre compréhension !


Jim Kay pour Bloomsbury Publishing


De Le CA et l'équipe technique le 26/09/2022 17:05


Maintenance des sites


Bonjour à toutes et tous !


Pour nous prévenir un peu plus contre les bots, le serveur a besoin d'un petit redémarrage ! Le reboot traditionnel de 10h ce dimanche 25 septembre durera un petit peu plus longtemps, et au maximum une dizaine de minutes.



Merci de votre compréhension !


De Le CA et l'équipe technique le 23/09/2022 19:03


Ajout de nouveaux personnages !


Bonjour à tous et à toutes,


Les modératrices d'HPFanfiction ont le plaisir de vous annoncer que la liste de personnages a été complétée de A à Z ! La majorité des personnages de la saga sont maintenant à votre disposition pour les ajouter à vos résumés. Les personnages des Animaux Fantastiques et de L'enfant maudit ont également été étoffés. Si des personnages viennent à manquer, vous avez toujours la possibilité d'utiliser "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques" ou "Personnage de Crossover".

Pour rappel, il existe un "Personnage original (OC)" pour catégoriser vos fics mettant en scène un de vos OCs. Pour les recueils de textes mettant en scène de multiples personnages, nous vous conseillons de les ranger dans "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques". Enfin, certains groupes ont fait leur apparition, à savoir les Gryffondor/Poufsouffle/Serdaigle/Serpentard pour vos recueils sur les maisons ou les rivalités entre elles !

Attention ! Certains noms ont été modifiés : les personnages féminins mariés ont repris leur nom de jeune fille, pour ceux connus (ex : Bellatrix Lestrange est devenue Bellatrix Black, Molly Weasley est devenue Molly Prewett, etc...).

Nous vous encourageons à reclasser vos fanfictions en fonction des nouveaux ajouts, afin qu'elles trouvent plus facilement leur public. ;)

De L'équipe de modération le 17/09/2022 16:37


Sélections du mois


Le Jury des Aspics vous invite à lire sur les plus belles, les plus fortes, les plus merveilleuses Sorcières de la saga pour la rentrée de septembre avec la Sélection Femslash ! Vous avez jusqu'au 30 septembre pour lire les 11 textes proposés par les membres et voter par ici.

Et au mois d'octobre, jouez les Indiana Jones et partez à l’Aventure ! Il vous reste 15 jours pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

Si les thèmes ne vous plaisent pas, souvenez-vous qu’il reste la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos jours, vos nuits et votre année 2023 ! Jusqu'en décembre, venez découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De Equipe des Podiums le 14/09/2022 23:00


30ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 30e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 24 septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 10/09/2022 10:05


Concours d'écriture


Ici la voix...

La voix vous propose un concours Secret Story, pensé pour les membres les plus anciens du site comme ses plus récents utilisateurs ! Idéal pour apprendre à connaître de nouvelles personnes et découvrir la communauté HPFienne, autrices comme lectrices y sont les bienvenues ! La voix vous explique son projet plus en détails ici !
Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 septembre !




De La Voix le 05/09/2022 23:30


Le phénix doré par Morgane

[214 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:


oooooooooooooooh !! je découvre la jolie petite plaque en haut ! merciiiiii !!! :D

Merci également à tous pour les revew et encouragements. Pour l'heure, je reposte mes fics. je tâcherai d'y répondre ensuite. Dur la reprise...
Dire à quelqu’un qu’on l’aime. C’est si facile et si compliqué en même temps, surtout quand on le dit pour la première fois. Tout se bousculait en elle et cette potion achevait de lui embrouiller l’esprit.
- je t’aime, répétait Hermione. Je t’aime.

Il l’avait prévenue plusieurs fois déjà ; il obtenait toujours ce qu’il voulait et avait juré qu’elle lui appartiendrait. Quelle ironie qu’il ne sache pas combien elle était à lui. Quelle mascarade que de croire qu’elle ne disait ces mots que sous l’effet d’une potion alors que tout son corps lui criait qu’elle l’aimait. Il lui reprochait d’être aveugle mais il l’était plus qu’elle encore.

Il était prétentieux et arrogant, toujours à se pavaner avec une jolie fille pendue à son bras. Dès qu’Hermione avait l’impression de le toucher du bout des doigts, dès qu’elle le voyait sous un meilleur jour, il semblait lui filer entre les mains, tel du sable, redevenant l’horrible Serpentard, l’odieux Malefoy. Elle le voulait rien que pour elle. Il la voulait rien que pour lui. Elle ne voulait pas lui donner la satisfaction de lui appartenir. Il ne voudrait pour rien au monde reconnaître sa propre faiblesse.

Hermione se prit la tête entre les mains ; toutes ces pensées tournaient trop vite dans son esprit drogué et provoquaient des douleurs insupportables dans sa tête, son corps et son cœur. Et lui la tenait toujours serré dans ses bras, la couvrant de baisers.
- arrête ! J’étouffe ! murmura-t-elle en un souffle. S’il te plait arrête !
- je ne peux pas, je n’y arrive pas.
Et, au lieu de la relâcher, il la serra encore plus avant de l’entraîner vers le lit, à l’autre bout de la pièce. Hermione ne put retenir sa chute et s’enfonça dans des couvertures moelleuses. Elle entendit un bruit d’étoffe qui tombe, une veste que l’on jette et tendit les bras au hasard dans le vide pour le saisir, le rapprocher d’elle à nouveau. Elle se sentit soulevée puis reposée dans les draps.

Entre ses frissons de bien être, le froid lui en tira un à son tour. Ouvrant à demi les yeux, elle vit par terre une masse de tissu bordeaux, sa belle robe de bal, au pied du lit et sentit les mains brûlantes de Damien sur sa peau. Ses joues prirent une teinte rose vif et elle serra le drap contre elle, cherchant à tâtons une couverture protectrice pour se réchauffer. Elle sentit sur elle la chaleur de son corps, le contact de sa chemise si blanche qu’elle lui vrillait les yeux lorsqu’elle les ouvrait pour rétablir un semblant d’ordre dans son esprit.
- stop... murmura-t-elle. Je t’en prie ! Damien laisse moi... attends

Il était à présent allongé sur elle, immobile après s'être entendu appeler par son prénom, et il ne fallut pas plus de dix secondes de calme à Hermione pour se rendre compte de la gravité de la situation dans laquelle elle se trouvait. En sous vêtements dans le lit d’un serpentard qui s’était promis de la posséder, loin de toute aide possible, et amoureuse à en crever. Il la fixait toujours, relevé sur ses coudes. La blancheur de sa chemise fit cligner ses yeux alors qu’ils se trouvaient dans un noir quasi-complet. Cette potion la rendait photosensible et la moindre tâche lumineuse lui donnait la nausée. Pourtant elle était attirée par la blancheur de ce tissu, ce col ouvert…

L’envie immorale de passer ses mains sous les pans de cette chemise s’empara d’elle. Glisser ses doigts le long de son torse, sentir sa peau contre la sienne… Hermione ferma résolument les yeux et respira profondément, décidée à reprendre possession de ses moyens. Il roula un peu sur le côté, la libérant de son poids sans la relâcher pour autant, la fixant toujours, relevé sur son bras replié tandis que le second restait sur elle, la maintenant tout contre lui.
- Voyons à présent l’efficacité de cette potion. Murmura-t-il. Parle moi de Potter.

Hermione ferma les yeux un peu plus fort, serrant les poings comme si elle voulait faire crier les draps entre ses doigts. Ce maudit poison allait lui faire dire précisément ce qu’elle savait être le plus secret ! Et en premier ! Et lorsqu’elle l’aurait dit, il n’y aurait plus de retour en arrière possible, plus aucun espoir de pouvoir l’aimer et en être aimée. Elle avait tant redouté ce moment...
- dis moi ! insista-t-il
- Il va apprendre un nouveau sort grâce à un parent de Dumbledore qui est un patromagus.
- quoi ?!? dit-il brusquement en se redressant davantage
- Il va ap…
- oui oui !! Je sais ça ! Mais toi ? Comment tu le sais ?
- il me l’a dit. Dumbledore lui a dit.
- il te l’a dit… reprit-il d’une voix calme. Vous êtes donc très proches hein ? demanda-t-il en reprenant sa position initiale. Quoi d’autre ?
- ce patromagus se transforme soit en aspic, licorne, phé…
- je m’en fiche de ça Hermione !

Elle resta bouche bée à ces propos et tourna la tête vers lui. Il avait un regard triste, comme jamais elle ne lui avait vu auparavant. Il se remit à nouveau au dessus d’elle, provoquant des bouffées de chaleur chez la jeune sorcière.
- dis moi si tu l’aimes. Le reste je m’en fiche. Est-ce que tu l’aimes ?
- non. Murmura-t-elle aussitôt.
Pourtant il sembla sceptique, la regardant toujours en caressant son visage et ses lèvres du bout des doigts.
- tu ne l’aimes pas ? Et Weasley ?
- non ; ce sont mes amis. Mes meilleurs amis. Mais j’aurais pu te dire ça sans cette potion, si tu avais pris la peine de me le demander…
Enfin il sourit à nouveau et Hermione en éprouva une joie intense.
- menteuse ! Tu aurais triché en prétendant les aimer tous les deux d’amour fou, dans le seul but de me tourmenter.

Il respirait difficilement cependant et semblait hésiter à poser une dernière question.
- bon... pour celle-ci, je ne veux qu’un oui ou un non, sans aucun commentaire supplémentaire…
Ses magnifiques yeux bleus semblaient refléter la peur, pour la première fois, et il finit par les fermer complètement
- est-ce que tu me détestes ?
- non…..
- je n’ai pas la force ni le courage d’en demander plus….dit-il après un silence
Il passa une main sous sa taille et l’attira vers lui en plongeant la tête dans son cou. Hermione l’entendit soupirer d’aise et sentit sa respiration s’accélérer légèrement tandis que sa main libre remontait de son genou vers ses reins.
Fermant à nouveau les yeux, elle laissa tomber toutes les barrières de son esprit et passa ses mains sous sa chemise, frôlant son dos de ses doigts, sentant sous sa paume le mouvement de ses muscles et la chaleur de son corps enfiévré par le désir.
- je veux être a toi. Murmura-t-elle. Rien qu’à toi. Mais j’ai tellement peur.


Elle parvint à le libérer de cette maudite chemise qui mettait encore trop d’espace entre eux et, remontant les mains le long de son dos, trouva le lien de velours noir. Après un instant d’hésitation, elle tira sur l’une des extrémités, libérant ses cheveux lisses de leur prison.
Ils tombèrent en cascade sur son cou, allant même jusqu’à chatouiller le nez de la jeune sorcière. Elle passa ses mains dans sa chevelure, surprise de la sentir si douce sous ses doigts, et prit un malin plaisir à le décoiffer.
Il la fixa à nouveau de ses yeux redevenus rieurs tandis qu’elle persistait à mêler ses doigts à ses cheveux blonds, incapable de trouver en elle la force de stopper ce jeu.
- et ça t’amuse ? dit-il en souriant avant de l’embrasser avec passion.

Malgré ses sens engourdis par le sommeil, elle sentit les caresses du Serpentard de longues heures encore. Elle repoussa pourtant ses mains lorsqu’elles se hasardaient vers des parties de son anatomie qu’elle jugeait trop intimes, gênée, ce qui le faisait sourire. Mais il respecta ses réticences et finit par s’endormir dans ses bras, la tête posée sur son épaule.
La jeune fille, avant de sombrer totalement dans le sommeil, regarda une dernière fois la chevelure blonde et y posa un baiser. Damien y répondit inconsciemment en prenant sa main dans la sienne, avec un dernier soupir de bien être.


Le soleil était déjà haut dans le ciel lorsque Hermione ouvrit les yeux. Du lit où elle se trouvait elle pouvait voir le disque pâle se cacher derrière de timides nuages. Après un rapide tour d’horizon, la soirée de la veille lui revint en mémoire.
Elle était seule dans la chambre et tendit l’oreille, à l’affût du moindre bruit. Manifestement, Malefoy avait quitté les lieux. Elle resta étendue de longues minutes à ressasser les événements passés. Elle revoyait le sourire adorable de Damien, mais aussi son attitude lorsque la jeune femme que McGonagall avait accueillie était arrivée.

Brusquement, elle se rappela la potion, le mot de passe, les questions à propos de Harry. Non, les questions concernant Harry n’étaient pas un problème. Malefoy voulait seulement savoir si leur relation était plus forte que l’amitié. Malgré tout, Hermione était consciente d’avoir dévoilé un lourd secret ; elle revit la surprise de Damien… Ne pouvant se résoudre à le juger coupable seule et sur le champ, elle se hâta de se lever et de s’habiller.

Elle courrait en rejoignant la tour des Gryffondors : Drago connaissait le mot de passe ! Qu’avait-il pu faire toute la nuit ? Elle passa rapidement devant la grosse dame et entra précipitamment dans la salle commune. A sa grande surprise, Ron et Harry s’y trouvaient. Elle aurait pensé que ses deux amis seraient déjà dans le parc ou sur le terrain de quidditch.
- Hermione !!!!!
Harry était blême. Il l’enlaça en la serrant si fort que la jeune sorcière en eu le souffle coupé. Ron fit de même, les serrant tous les deux contre lui.

- Mon dieu mais où étais-tu ? Nous étions morts de peur ! questionna ce dernier
- plus tard ! répondit-elle. Malefoy a le mot de passe ! Il faut avertir McGonagall au plus vite
- oooh ! Elle le sait ! dit Harry avec un large sourire. Lorsqu’on est rentrés hier soir, on t’a cherchée un bon moment et en désespoir de cause, on a regardé la carte
- on ne t’a pas trouvée... Par contre ! On a vu que l’autre était là, planqué sous un lit ! dit Ron. Je suis resté là à monter la garde en surveillant bien avec la carte pendant que Harry est allé chercher McGonagall.
- on était tentés de lui ficher une bonne raclée, mais on a été raisonnables ; précisa Harry, fier de lui. En fait, on était surtout pressés de te retrouver. On a averti McGonagall de ton absence. Elle a dit qu’elle prenait tout en main et qu’elle allait avertir Dumbledore.
- on a veillé toute la nuit, précisa Ron, mais ni toi ni personne n’est venu. Alors ? Qui est-ce qui t’as trouvée ? Tu étais où ?
- Personne ne m’a trouvée. Répondit Hermione en baissant la tête.

Elle s’assit, imitée par ses deux amis, et leur fit un résumé des événements survenus la veille, après son départ du bal. Exceptionnellement, elle omit certains détails.
- à mon réveil il n’était plus là ; je suis venue aussitôt ici
Harry lança un regard inquiet à Ron et décida d’informer Hermione
- et bien... en fait il est avec Morgwen depuis très tôt ce matin. Neville et Ginny les surveillent de loin.

Hermione avait trop eut l’occasion de passer de la joie extrême à la tristesse profonde ces derniers jours pour continuer à supporter tout ceci. Elle prit la nouvelle stoïquement. Il était inutile de fermer les yeux et d’agir en nigaude. Il fallait tirer cette histoire au clair au plus vite et ce quelles que soient les réponses obtenues. Son aplomb et sa détermination surprirent moins ses deux amis qu’ils ne les ravirent.
- Donc on continue à observer de près. Dumbledore ne devrait plus tarder à faire les présentations officielles à présent. Conclut-elle. Si vous n’y voyez aucun inconvénient, je vais me doucher et mettre une tenue plus discrète.
- on rejoint les autres. Informa Ron en se levant.

Dès qu’ils eurent franchis la porte de la salle, les deux Gryffondors s’interrogèrent du regard
- Elle est complètement accro à ce type. Soupira Ron en reprenant sa marche
Harry ne répondit rien. Il n’y avait rien à répondre. Tout deux se rendirent dans le parc sans trouver trace de Malefoy ni de leurs amis.
Après avoir déambulé longuement dans les couloirs, ils finirent par croiser Morgwen, en grande conversation avec Damien. Ils ne leur accordèrent pas un regard, tandis que Ron faisait de gros effort pour garder son calme.
- ces deux là sont déjà comme les meilleurs amis du monde, ragea-t-il. Il doit être aux anges Malefoy ! Elle est vraiment belle cette fille
Harry regarda son ami, interloqué. Ron haussa les épaules
- bah quoi ? Tu vas pas me dire qu’elle est moche non ?

Harry se contenta de sourire. Neville et Ginny arrivèrent bientôt. Leurs mines renseignèrent de suite Ron et Harry qui comprirent qu’ils étaient plus que lassés de ce rôle d’espion.
- on a rien vu de suspect. Déclara Ginny. Ils se contentent de se balader en discutant. Ils ont fait quelques tours de magie tout à l’heure mais ni moi ni Neville ne connaissions ces sorts.
- rien d’exceptionnel. Ajouta Neville. On dirait qu’il lui fait visiter le château.
- on ne s’attendait pas à ce qu’il l’enlève en plein jour et devant témoins non plus, acquiesca Harry

De retour dans le parc, ils aperçurent Morgwen en compagnie de McGonagall et de Dumbledore. Ce dernier, apercevant Harry, s’approcha.
- Bonjour jeunes gens et joyeux noël. Harry, je souhaiterais te voir après le déjeuner dans mon bureau. Tu connais déjà le mot de passe, je crois.
Harry confirma et Dumbledore rejoignit les deux femmes. Les Gryffondors regardèrent le trio s’éloigner et ne se décidèrent à bouger que lorsqu’il eut disparu de leur vue. Ils rejoignirent le parc et Hagrid, qui s’affairait à la préparation d’une nourriture malodorante qu’aucun d’entre eux ne consentit à approcher à moins de trois mètres.

Loin de ce froid nauséabond, Hermione prenait plaisir à sentir couler sur elle une eau chaude et parfumée. Elle rêvassait sous la douche depuis de nombreuses minutes lorsque la faim l’encouragea à sortir de la salle de bain. Elle enfila le peignoir mis à sa disposition, souriant en repensant aux elfes de maison et à leur efficacité discrète.
Elle entoura ses cheveux d’une serviette chaude et se dirigea vers sa chambre en refermant une fenêtre qui laissait entrer un air glacé ; elle envisageait de reprendre sa baguette et de faire sécher ses cheveux rapidement pour pouvoir rejoindre ses amis et nota qu’il lui faudrait se couvrir chaudement, compte tenu du temps hivernal.

Elle trouva vite sa baguette. En fait, celle-ci virevoltait en l’air, lancée par Malefoy et Hermione n’eut donc pas à la chercher du tout.
Dès qu’il la vit, Damien reposa la baguette sur le lit et s’avança vers Hermione, qui ne savait quelle contenance adopter. Elle ne pensait pas se retrouver si tôt face au Serpentard, surtout après avoir appris qu’il était en compagnie de Morgwen.

- Alors ? bien dormi ? demanda-t-il en posant un baiser sur sa joue.
Il ne lui laissa pas l’occasion de répondre et passa les mains derrière sa nuque. Hermione comprit qu’il était en train de nouer quelque chose à son cou mais n’eut pas le temps de voir de quoi il s’agissait.
- c’est censé m’étrangler si j’essaie de l’ôter ? hasarda-t-elle
Malefoy sourit en prenant son visage entre ses mains.
- comment pourrait-il en être autrement ? s’amusa-t-il. Joyeux noël, ma petite loutre.
Il l’embrassa en laissant ses mains glisser le long de son corps et, trouvant la ceinture du peignoir, chercha à tirer dessus.
- n’y pense même pas ! le stoppa Hermione en retenant sa main, sans pour autant s’éloigner de lui.
Le Serpentard se contenta donc de l’enlacer après avoir réprimé un rire.
- habille toi vite, ou je ne réponds plus de rien. Finit-il par ajouter en quittant la chambre.
Hermione l’entendit glisser par les escaliers devenus toboggan et se dirigea vers le miroir pour observer ce qu’il avait pendu à son cou. Elle y vit une fine chaîne en or torsadée, sur laquelle se promenait une figurine en améthyste. Quittant le miroir, Hermione détacha sans peine le collier et le porta devant ses yeux.

Le long de la chaînette évoluait un minuscule animal violet translucide. Il s’enroulait autour de la torsade dorée gracieusement, ou bien courait sur celle-ci, comme un équilibriste sur une corde raide. Hermione crut qu’il s’agissait d’un écureuil miniature, tant les mouvements fluides et attendrissants du pendentif lui rappelaient cet animal qu’elle aimait regarder sauter de branches en branches lors de ses ballades automnales en forêt.
Puis, lorsque l’animal revint devant elle et stoppa sa course, elle distingua très nettement une petite loutre qui tendait vers elle son petit museau frétillant.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.