S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Défaut d'envois des mails


Les hiboux se sont perdus !

Vous avez dû remarquer que les notifications (de nouveaux chapitres, de nouvelles reviews et autres) n'arrivaient plus dans votre boite email ! Effectivement, les hiboux sont en grève pour quelques temps. Notre équipe technique est sur le coup pour corriger le problème aussi vite que possible. Merci de votre compréhension !


Jim Kay pour Bloomsbury Publishing


De Le CA et l'équipe technique le 26/09/2022 17:05


Maintenance des sites


Bonjour à toutes et tous !


Pour nous prévenir un peu plus contre les bots, le serveur a besoin d'un petit redémarrage ! Le reboot traditionnel de 10h ce dimanche 25 septembre durera un petit peu plus longtemps, et au maximum une dizaine de minutes.



Merci de votre compréhension !


De Le CA et l'équipe technique le 23/09/2022 19:03


Ajout de nouveaux personnages !


Bonjour à tous et à toutes,


Les modératrices d'HPFanfiction ont le plaisir de vous annoncer que la liste de personnages a été complétée de A à Z ! La majorité des personnages de la saga sont maintenant à votre disposition pour les ajouter à vos résumés. Les personnages des Animaux Fantastiques et de L'enfant maudit ont également été étoffés. Si des personnages viennent à manquer, vous avez toujours la possibilité d'utiliser "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques" ou "Personnage de Crossover".

Pour rappel, il existe un "Personnage original (OC)" pour catégoriser vos fics mettant en scène un de vos OCs. Pour les recueils de textes mettant en scène de multiples personnages, nous vous conseillons de les ranger dans "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques". Enfin, certains groupes ont fait leur apparition, à savoir les Gryffondor/Poufsouffle/Serdaigle/Serpentard pour vos recueils sur les maisons ou les rivalités entre elles !

Attention ! Certains noms ont été modifiés : les personnages féminins mariés ont repris leur nom de jeune fille, pour ceux connus (ex : Bellatrix Lestrange est devenue Bellatrix Black, Molly Weasley est devenue Molly Prewett, etc...).

Nous vous encourageons à reclasser vos fanfictions en fonction des nouveaux ajouts, afin qu'elles trouvent plus facilement leur public. ;)

De L'équipe de modération le 17/09/2022 16:37


Sélections du mois


Le Jury des Aspics vous invite à lire sur les plus belles, les plus fortes, les plus merveilleuses Sorcières de la saga pour la rentrée de septembre avec la Sélection Femslash ! Vous avez jusqu'au 30 septembre pour lire les 11 textes proposés par les membres et voter par ici.

Et au mois d'octobre, jouez les Indiana Jones et partez à l’Aventure ! Il vous reste 15 jours pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

Si les thèmes ne vous plaisent pas, souvenez-vous qu’il reste la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos jours, vos nuits et votre année 2023 ! Jusqu'en décembre, venez découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De Equipe des Podiums le 14/09/2022 23:00


30ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 30e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 24 septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 10/09/2022 10:05


Concours d'écriture


Ici la voix...

La voix vous propose un concours Secret Story, pensé pour les membres les plus anciens du site comme ses plus récents utilisateurs ! Idéal pour apprendre à connaître de nouvelles personnes et découvrir la communauté HPFienne, autrices comme lectrices y sont les bienvenues ! La voix vous explique son projet plus en détails ici !
Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 septembre !




De La Voix le 05/09/2022 23:30


Le phénix doré par Morgane

[214 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
A peine eut-il achevé sa phrase que le regard assassin de Malefoy lui tira un gémissement de frayeur. Neville sentait son courage s’évanouir et ses jambes déjà faibles luttaient pour soutenir son poids. Le visage lunaire du jeune homme se tourna vers chacun de ses amis, en quête de tout signe de réconfort.

Harry lui sourit, compatissant. Neville souffrait depuis des années de son caractère timide et craintif. Il se souvenait encore avec béatitude de la somptueuse heure où, face à l’épouvantard, son malheureux ami avait eu à affronter sa plus grande frayeur : le professeur Rogue.
Le jeune homme avait tour à tour évoqué devant des étudiants hilares ses principales craintes : le maître des potions, et la sévérité de sa grand-mère. Neville était effectivement un jeune sorcier impressionnable mais Harry se souvint qu’au plus fort de la bataille il n’avait pas failli à son devoir, faisant preuve d’un courage et d’une loyauté exemplaires.

Cependant, à ce moment précis, aucun des Gryffondors ne semblaient plus à l’aise que lui. La fureur de Malefoy transpirait de tout son être, et Ginny eut la conviction qu’en fixant leur attention, il leur aurait été possible d’entrevoir un éclair rouge parcourant l’espace entre le Serpentard et eux. Celui-ci semblait en effet sur le point de se jeter sur eux et jamais son regard n’avait été aussi haineux.

Pour la première fois de la soirée, Dumbledore en éprouva une gêne qui se traduisit par les mouvements nerveux de ses mains.
- et bien Damien, je crois que ces jeunes gens méritent tout de même quelques brèves explications. Finit-il par dire en souriant au jeune homme adossé à l’arbre.
Malefoy le regarda alors sans se départir de sa colère
- à quoi bon ? Ils se sont déjà fait une solide idée de ce que je suis. Je ne vois pas en quoi tes «explications» pourraient aider ton si somptueux élève à progresser. Siffla-t-il en se tournant ensuite vers Harry.

Le jeune Gryffondor resta médusé face la haine qu’il pu lire dans ces yeux. Depuis le début de la soirée, Malefoy manifestait son profond mécontentement de se trouver en ce lieu, mais Harry n’avait pas encore eu l’occasion de vraiment soutenir son regard. Il se tourna vers son directeur, soudain en proie à un doute teinté de crainte.
Le vieux sorcier poussa un soupir, mais ne tenant pas compte de la remarque de Damien, il poursuivit.

- Dis moi, Harry, qu’est-ce qui vous a permis de penser, à toi et à tes amis, que Morgwen pourrait m’être liée ?
- et bien, répondit le jeune homme en se tournant vers un Neville qui devenait transparent à force de pâlir, le professeur Binns a mentionné les patromagus, et Neville a vu les initiales de votre parent. On les a d’ailleurs retrouvé sur une liste, à la bibliothèque…
- je vois… et vous en avez conclu que ce D correspondait au nom… Dumbledore ?
Tous acquiescèrent.
- Au moins il s’agissait des bonnes initiales, là-dessus vous ne vous êtes nullement trompés
- C’est le professeur Binns qui nous les a montré, il n’y avait donc pas de doute possib….

Neville n’eut pas la force d’achever sa phrase autrement que par un énième gémissement, subissant à nouveau le regard presque palpable de Malefoy.
- Damien ! Je t’en prie… intervint Dumbledore d’une voix forte mais calme
Ce dernier détourna à nouveau son attention vers le directeur
- calme toi… te mettre dans un tel état n’avancera à rien.
Damien se laissa glisser le long de l’arbre, s’asseyant sur l’herbe en serrant les dents. Il finit par détacher son regard de Dumbledore et résolut de le fixer au sol.

- Donc, reprit ce dernier en se tournant à nouveau vers ses élèves, ces initiales étaient effectivement les bonnes, mais ce D correspondait à son prénom. Damien. Et le M, contrairement à ce que vous avez pensé, était l’initiale de son nom.
- Mais quel rapport y a-t-il alors entre Lucius et vous ? questionna Harry. Ce n’est tout de même pas…. Votre fils... acheva-t-il dans une grimace.
Contre toute attente, Damien éclata d’un rire franc en se relevant, provoquant un sursaut chez les Gryffondors, tandis que McGonagall retenait un fou rire, cachée derrière sa main.
- pathétique. Cracha Malefoy entre ses dents en retrouvant son attitude méprisante, toisant Harry avec dédain.

Le jeune sorcier ne put retenir la vague de fureur qui le submergea et se mit à hurler, à l’intention du Serpentard
- pathétique ?! Ça va faire des semaines que tu te joues de nous et de notre ignorance ! Qu’est-ce que tu crois ? Que je suis devin ? Comment aurai-je pu deviner qui tu étais ? Comment même là pourrais-je savoir qui tu es ?! Tu passes ton tem..
- LA FERME POTTER ! rugit Damien en s’avançant vers lui.
Dumbledore s’approcha d’eux, la mine sombre, mais n’intervint pas, laissant les deux jeunes hommes donner libre cours à leur colère. McGonagall ne souriait plus et fixait la scène, surveillant le moindre signe de la part de son collègue pour intervenir.
- tu ne sais pas qui je suis ? Sombre crétin !! Tu es à mille lieues de jamais pouvoir le deviner oui ! Mais ne m’accuse pas d’être à l’origine de tes erreurs ! Tu te jettes toujours à corps perdu dans ce que tu crois être vrai, ne te fiant qu’à ton instinct primaire sans réfléchir une minute à ce que tu vois !

Harry recula d’un pas tant ses tympans souffraient sous les hurlements de Malefoy, livide de fureur.
- pas une seconde tu ne m’as laissé le bénéfice du doute ! Alors de là à m’imaginer dans un autre rôle que celui de l’ennemi à abattre il y a du chemin ! Hein Potter ?! Pourtant, on aurait été en droit d’espérer que le Survivant fasse preuve d’un peu plus de modestie après ses erreurs passées ! continuait-il sans prendre le temps de respirer. Seulement tu es bien trop imbu de ta petite personne pour remettre tes certitudes en doute, et malheureusement pour ceux qui t’entourent, certains en paient le prix fort !! Ça aurait pourtant dû te servir de leçon que Sir…
- ça suffit !!! intervint Dumbledore en se plaçant entre eux, un main tendue vers chacun, plus pâle que la mort. Sa voix forte résonna dans la clairière qui sombra ensuite dans un silence pesant

Harry, sous le choc de ce qu’il venait d’entendre, se laissa tomber à terre, vidé de toute énergie. Dumbledore se tourna tour à tour vers eux avant de s’éloigner de quelques pas, estimant qu’il ne devait pas trop prendre part à cette mise au point.
Ginny avait rejoint Harry et le soutenait de son bras, tandis qu’il restait assis sur l’herbe, quelque peu hébété. La jeune fille rassembla tout son courage avant de se relever et de faire face au Serpentard, qui avait enfoncé ses mains dans ses poches, les fixant toujours.

- Bon… dit-elle d’une voix calme, ramenant un peu de sérénité au groupe, ce qui fit la fierté de sa directrice, il n’empêche que si tu es un parent de Dumbledore et le fils de Lucius, il n’est pas totalement aberrant de se demander qui…
- je ne suis pas le fils de Lucius. Coupa Damien dans un souffle. Qui vous a mis cette idée saugrenue dans la tête ?
McGonagall toussota légèrement, rappelant à l’ensemble des Gryffondors la détestable Ombrage.

- je crois en être la seule responsable. Albus ne répondait à aucune de mes questions, aussi insistantes soient-elles, expliqua la directrice des Gryffondors. Lorsque j’ai évoqué votre probable lien filial avec Lucius, compte tenu de votre ressemblance plus que marquée, il n’a pas démenti, sans pour autant confirmer, mais j’en ai tiré les conclusions que je croyais bonnes… Il en a été de même lorsque j’ai supposé que vous aviez suivi vos études à Durmstrang. J’ai moi-même découvert qu’il n’en était rien, après avoir mené ma propre enquête. Acheva-t-elle
- J’avais oublié que l’on ne peut cacher bien longtemps un secret à une femme telle que vous, lui répondit le vieil homme. Mais nous étions encore trop incertains de ce que nous réservait notre avenir proche pour nous permettre de tout dévoiler au grand jour. Ces moments ont été pénibles pour moi Minerva, j’espère que vous en êtes à présent persuadée.
Elle hocha brièvement la tête en signe d’approbation et continua

- lorsque j’ai reçu le courrier de Durmstrang m’informant que monsieur Malefoy n’y avait jamais été inscrit, continua-t-elle pour tous, j’étais dans une rare colère. J’ai donc exigé de connaître la vérité, ou du moins que l’on m’informe de ce qui, dans ce que je supposais, était faux. Albus a donc jugé qu’il était temps pour moi de partager ce « secret » ; j’ai ensuite contacté Morgwen afin qu’elle nous rejoigne…
Harry s’était relevé, attentif.
- Donc, afin d’aller au plus pressé, Damien se trouve être l’arrière petit neveu d’Albus, acheva sa directrice
Les yeux des Gryffondors s’emplirent de chiffres, de dates et de schémas complexes.
- Harry, interpella Dumbledore, sur une photo que t’as montrée Alastor, tu a pu voir mon frère ?
Le jeune sorcier acquiesca.
- et bien, il a eu un fils, qui a lui-même eu une fille… qui a épousé un Malefoy. Le frère aîné de Lucius.
- donc, reprit Ginny en se tournant vers Damien, Lucius n’est pas ton père, mais ton oncle.

- félicitations… répondit cyniquement ce dernier.
Il tourna les talons et se dirigea à grands pas vers la sortie. Dumbledore le fixa d’un regard inquiet.
- Damien ?
L’interpellé se retourna sans répondre pour autant.
- Je t’en prie… nous avons besoin de toi ici. Ne prends pas toi non plus de décisions trop hâtives.
- Je vais juste faire un tour... je reviens. Murmura le Serpentard en reprenant sa route.

Lorsqu’il eut passé la porte, de nombreux soupirs s’élevèrent dans la « salle ». Hermione, prostrée près de Morgwen, n’avait pas fait le moindre mouvement durant tout le temps de ces échanges et sortit de sa léthargie en entendant prononcer son nom
- Miss Granger ?
Le directeur lui souriait, le visage à nouveau serein. Elle le comprit sans qu’aucune parole supplémentaire ne soit utile et se rua vers la sortie à la suite de Damien.


Hermione courut à perdre haleine au hasard dans les couloirs jusqu’à apercevoir les cheveux blonds du serpentard qui se dirigeait vers la tour d’astronomie. Il ne cessa pas plus sa marche qu’il ne lui adressa la parole lorsqu’elle lui prit le bras. Elle le suivit donc jusqu’à ce qu’il s’arrête, au plus haut point du château, à l’endroit même où des années plus tôt elle et ses amis avaient apporté Norbert.
Damien fixa longuement l’horizon. Hermione sentait parfois trembler le bras du Serpentard, parcouru de frissons. Au bout d’un long moment de silence, il ferma les yeux, écoutant le vent s’engouffrer entre les tours du château et heurter la pierre dure. La nuit était noire et glacée, et la jeune sorcière commençait à s’engourdir dans ce froid, n’osant ni bouger ni parler. Elle ne voyait que la silhouette de Malefoy se découper à côté d’elle. Il frémissait encore par moment, mais elle était persuadée que contrairement à elle, il ne ressentait nullement la rigueur de l’hiver.

Il lui sembla que de longues heures s’écoulèrent ainsi, avant que la voix calme de Damien ne parvienne jusqu’à elle.
- tu vas attraper la mort à rester ici. Tu devrais rejoindre ton amoureux au plus vite, il va s’inquiéter.
- je t’ai déjà dit que ce n’était pas mon amoureux. Souffla la jeune fille
- mmmh. Mais il va s’inquiéter quand même. Poursuivit-il en se tournant vers elle. Il n’est pas raisonnable pour une délicate Gryffondor de rester trop longtemps trop près d’un vilain Serpentard. Poursuivit-il sur un ton sarcastique. Et si Lucius n’est pas mon père, il est bien mon oncle. Imagines-tu un peu quel odieux héritage il a pu me léguer ? C’est à frémir…
Hermione baissa la tête, honteuse à nouveau, mais libérée de toute crainte.

- il ne t’a pas transmis le secret du pardon, par un heureux hasard ? ironisa-t-elle sans obtenir de réponse de Malefoy qui la fixait. Non... bien sûr… ça ne doit pas même faire partie de son vocabulaire. Tu n’as jamais commis d’erreur toi ?
Damien se mit à rire de façon quelque peu morbide avant de poursuivre
- non… je ne pense pas. Sans quoi je ne serais pas là pour en témoigner. On ne m’a jamais laissé l’occasion de commettre la moindre erreur. On ne m’a d’ailleurs jamais laissé l’occasion de décider de quoi que ce soit jusqu’à il y a 8 mois, ce qui m’a grandement facilité la tâche, dirait-on.
Le silence s’installa à nouveau entre eux, finalement brisé par Hermione.
- pourquoi tu ne m’as jamais rien dit ?
- tu ne m’as jamais rien demandé
- sans doute, continua-t-elle, légèrement agacée, mais tu savais bien que je doutais... alors ? pourquoi ?
- je voulais savoir…continua-t-il sans la quitter des yeux.
Hermione se sentit défaillir de bonheur lorsqu’il caressa sa joue.
- je voulais avoir si tu pouvais m’aimer malgré tout. Moi... et pas «l’héritier» de Dumbledore. Juste moi.

Il suspendit son geste et retira sa main, au grand désespoir de la jeune fille qui resta pourtant silencieuse.
- je crois que j’ai eu ma réponse. Continua-t-il en souriant tristement. Je crois aussi qu’il est temps de rejoindre les autres.
Hermione ne fit pas un pas, refusant de tout son être une telle issue. Elle mourrait d’envie de lui avouer combien elle tenait à lui, mais était convaincue que Damien serait encore plus irrité par une telle attitude. A présent qu’elle connaissait son identité, il demeurerait persuadé que son jugement était altéré. Il finit par lui prendre la main pour l’entraîner à sa suite. Au loin, l’immense horloge de l’école sonna 12 coups.
- hier, à cette heure-ci, j’étais tellement bien… murmura le Serpentard sans se retourner.

Hermione restait silencieuse et pensive ; seuls leurs pas résonnaient dans les couloirs sombres du château. Damien avait lâché sa main depuis longtemps, dès qu’il avait vu qu’elle le suivait. La jeune fille sentit son cœur se serrer en songeant qu’effectivement, la veille, il aurait saisi l’occasion pour la garder le plus près de lui possible.
Il lui semblait qu’une année entière s’était écoulée depuis qu’elle avait tiré sur ce lacet de velours noir. Un frisson la parcourut lorsqu’elle se rappela la douce caresse de ses cheveux entre ses doigts.
Lorsqu’ils arrivèrent à proximité de la salle merveilleuse, Damien ralentit le pas, marchant à côté d’elle. Remarquant des larmes que la jeune sorcière ne sentait pas couler sur ses joues, il stoppa sa marche et lui fit à nouveau face.

- épargne moi tes pleurs, veux-tu !
Sa voix avait perdu toute douceur. Hermione sécha son visage d’un revers de main, tandis qu’il poursuivait
- on arrête là. Retour à la case départ. Je ne t’importunerai plus. Jamais. Il est donc inutile de te mettre dans un tel état et de jouer les cœurs meurtris.
- je ne joue rien du tout ! hoqueta-t-elle, tant sous le coup de l’émotion que de la surprise. Seulement, j’ai du mal à mettre mon esprit au clair, murmura-t-elle en baissant les yeux.
- il n’y a plus rien à mettre au clair. Ça a déjà été fait. Somptueusement d’ailleurs…
Le Serpentard affichait un sourire glacé qui mit Hermione mal à l’aise.

- Finalement si, j’ai commis une erreur… j’ai eu la prétention de croire que tu pourrais accepter ma vilaine ascendance. Je me suis lourdement trompé
- oh tu ne vas pas remettre ça ! coupa Hermione, excédée. Je crois qu’on a tous bien saisi ce point là. Harry y compris.
- je le «remettrai » aussi souvent qu’il me plaira. On m’a appris, dès mon plus jeune âge, à obéir aux ordres. Miss veut que je l’oublie ? ça tombe bien, je suis assez doué pour les exercices qui mettent en jeu la volonté.
Hermione sentait chez le Serpentard un désir évident de se venger d’elle et de ce qu’elle lui avait dit le matin même dans le parc. Cependant, elle était également convaincue qu’elle n’avait plus rien à perdre à lui tenir tête, quitte à subir comme son ami ses hurlements.

- Ah tiens donc ?! ironisa-t-elle, il me semble pourtant me souvenir que ta volonté te faisait grandement défaut il y a à peine quelques heures !
Damien marqua une pause, interloqué, mais retrouva rapidement sa contenance
- très bien… dans ce cas.. il me faut reconnaître deux erreurs à mon actif. En peu de temps… il va falloir que je me ressaisisse au plus vite.
Hermione sentit sa gorge se nouer à ces mots. Décidément, on ne rivalisait pas avec un Malefoy au jeu de la répartie la plus blessante… Pas avec ce Malefoy en tout cas. Elle soupira de lassitude et suivit Damien lorsqu’il reprit sa marche.

Arrivés devant la porte de la salle sur demande, qui était apparue dès leur premier passage, il marqua un temps d’arrêt, la main sur la poignée.
- on arrête là Granger. On aura tous bien autre chose à penser d’ici peu de temps pour perdre notre énergie en chamailleries. Retour…
- à la case départ... soupira-t-elle tandis que Damien passait l'entrée.

Elle essuya à nouveau son visage humide de larmes en observant devant elle un lien noir qui lui brûlait le cœur.
- des chamailleries... ? je ne suis plus une gosse, et ce n’est pas un jeu… murmura-t-elle pour elle-même.
Lorsqu’elle referma la porte derrière elle, Malefoy lui lança un dernier regard, avant de se retourner vers le groupe, et elle comprit qu’il avait entendu ce qu’elle venait de penser à voix haute.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.