S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Défaut d'envois des mails


Les hiboux se sont perdus !

Vous avez dû remarquer que les notifications (de nouveaux chapitres, de nouvelles reviews et autres) n'arrivaient plus dans votre boite email ! Effectivement, les hiboux sont en grève pour quelques temps. Notre équipe technique est sur le coup pour corriger le problème aussi vite que possible. Merci de votre compréhension !


Jim Kay pour Bloomsbury Publishing


De Le CA et l'équipe technique le 26/09/2022 17:05


Maintenance des sites


Bonjour à toutes et tous !


Pour nous prévenir un peu plus contre les bots, le serveur a besoin d'un petit redémarrage ! Le reboot traditionnel de 10h ce dimanche 25 septembre durera un petit peu plus longtemps, et au maximum une dizaine de minutes.



Merci de votre compréhension !


De Le CA et l'équipe technique le 23/09/2022 19:03


Ajout de nouveaux personnages !


Bonjour à tous et à toutes,


Les modératrices d'HPFanfiction ont le plaisir de vous annoncer que la liste de personnages a été complétée de A à Z ! La majorité des personnages de la saga sont maintenant à votre disposition pour les ajouter à vos résumés. Les personnages des Animaux Fantastiques et de L'enfant maudit ont également été étoffés. Si des personnages viennent à manquer, vous avez toujours la possibilité d'utiliser "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques" ou "Personnage de Crossover".

Pour rappel, il existe un "Personnage original (OC)" pour catégoriser vos fics mettant en scène un de vos OCs. Pour les recueils de textes mettant en scène de multiples personnages, nous vous conseillons de les ranger dans "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques". Enfin, certains groupes ont fait leur apparition, à savoir les Gryffondor/Poufsouffle/Serdaigle/Serpentard pour vos recueils sur les maisons ou les rivalités entre elles !

Attention ! Certains noms ont été modifiés : les personnages féminins mariés ont repris leur nom de jeune fille, pour ceux connus (ex : Bellatrix Lestrange est devenue Bellatrix Black, Molly Weasley est devenue Molly Prewett, etc...).

Nous vous encourageons à reclasser vos fanfictions en fonction des nouveaux ajouts, afin qu'elles trouvent plus facilement leur public. ;)

De L'équipe de modération le 17/09/2022 16:37


Sélections du mois


Le Jury des Aspics vous invite à lire sur les plus belles, les plus fortes, les plus merveilleuses Sorcières de la saga pour la rentrée de septembre avec la Sélection Femslash ! Vous avez jusqu'au 30 septembre pour lire les 11 textes proposés par les membres et voter par ici.

Et au mois d'octobre, jouez les Indiana Jones et partez à l’Aventure ! Il vous reste 15 jours pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

Si les thèmes ne vous plaisent pas, souvenez-vous qu’il reste la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos jours, vos nuits et votre année 2023 ! Jusqu'en décembre, venez découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De Equipe des Podiums le 14/09/2022 23:00


30ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 30e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 24 septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 10/09/2022 10:05


Concours d'écriture


Ici la voix...

La voix vous propose un concours Secret Story, pensé pour les membres les plus anciens du site comme ses plus récents utilisateurs ! Idéal pour apprendre à connaître de nouvelles personnes et découvrir la communauté HPFienne, autrices comme lectrices y sont les bienvenues ! La voix vous explique son projet plus en détails ici !
Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 septembre !




De La Voix le 05/09/2022 23:30


Le phénix doré par Morgane

[214 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Tous se rendirent à la salle de duels. Dumbledore les y attendait en regardant les nombreux tableaux accrochés dans la salle. Un silence particulier régnait autour de lui. Harry eut l’impression que ses oreilles venaient de se boucher, comme s’il avait plongé la tête sous l’eau.
Neville hurla de terreur derrière lui, provoquant un sursaut chez le vieux sorcier et les Gryffondors. Londubat était assis par terre, livide, et fixait Damien qui venait d’apparaître avec des yeux ronds.
- bon sang tu m’as fait peur ! trembla celui-ci en se relevant.
- j’ai rien fait ! se défendit le Serpentard en voyant Dumbledore froncer les sourcils.
- on n’a pas idée d’apparaître sans prévenir. Souffla Neville, qui se remettait doucement.
Damien le fixa sans mot dire un long moment, tandis que Morgwen se relevait derrière le terre-plein central, en se frottant le dos.

- je crois que tu vas te passer d’exercices ce soir Londubat. La fatigue te rend quelque peu… sensible. Déclara-t-il.
Neville acquiesça en soupirant. Il était fatigué en effet. Il n’y avait à cela aucune raison particulière, peut-être un trop plein de stress, comme le dirait sa grand-mère. Il s’installa sur un banc, le long du mur, finalement ravi de pouvoir assister à l’entraînement de Harry sans se fatiguer.

L’étrange silence avait disparu. Harry regarda tour à tour la jeune sorcière qui venait d’apparaître et Damien et comprit que ces deux là venaient de se livrer un duel, provoquant certainement, d’une manière ou d’une autre, ce calme irréel.
- un de ces jours Malefoy, j’aurai ta peau. Grimaça Morgwen en riant presque.
Ce à quoi Damien répondit, tout sourire, en se tapotant le front de sa baguette. La jeune femme acheva la discussion en lui tirant la langue.
- et bien ! votre marraine serait scandalisée de vous voir agir de la sorte ! taquina Dumbledore en s’approchant d'eux. Harry, j’ai proposé à Damien qu’une seconde étape te soit demandée.
Le jeune homme se raidit d’inquiétude. Qu’allait-on encore exiger de lui ?
- tu prouves à chaque match de Quidditch que tes réflexes sont exemplaires. J’aimerais que tu les affines encore en apprenant à combattre. Sans ta baguette.
Dumbledore tendit une main et Harry lui confia sa baguette, anxieux. Damien gardait la sienne, tout sourire.

- j’en connais qui vont passer un sale quart d’heure. Murmura le Serpentard.
Albus remit la baguette confisquée à ce dernier, sous le regard perplexe des Gryffondors. Damien la fit glisser dans le lien noir de ses cheveux, provoquant chez Hermione un frisson incontrôlable.
- je suppose que je dois récupérer mon bien ?
- tout juste Potter. Sourit Damien cyniquement. Je suis loin d’être aussi rapide que le vif d’or. En revanche, je suis beaucoup plus… comment dire…
- sauvage. Siffla Ron qui voyait venir la catastrophe.
- si on veut Weasley. On aurait pu choisir aussi …brutal, ou bien mauvais.
- le résultat sera le même… poursuivit Ginny. On peut aider ?
- à tes risques et périls gamine.
- on aide. Renchérit celle-ci, déterminée à prouver au serpentard qu’elle n’était plus une enfant, sans même demander son avis à Harry.
- sans baguette bien sûr. Précisa Damien en s’éloignant d’eux.

Hermione ne savait pas quel parti prendre. Essayer d’attraper Damien ? que voila un jeu dangereux, pensait-elle, tandis que ses trois amis commençait à encercler un Malefoy tout sourire.
- pfffffffffffff soupira Neville. Il vous voit arriver de loin. Vous allez prendre la raclée de votre vie.
Damien éclata de rire en observant celui-ci du coin de l’œil. Le jeune sorcier se relevait, venant vers eux.
- moi aussi, je vais aider. Je dormirai demain…
Malefoy se tourna légèrement vers lui et Neville ajouta
- sauf si ça pose vraiment problème…. ?
- interdiction de faire rire l’adversaire.

Les quatre amis s’élancèrent tous vers lui, l’encerclant presque. Un léger halo doré nimba le groupe.
Hermione, restée en retrait, parvint à amortir la chute de Ginny qui tomba presque dans ses bras, quelques cinq mètres plus loin, tandis que Harry atterrissait lourdement sur l’estrade. Neville avait en une fraction de seconde retrouvé son banc, près du mur, à ceci près qu’il se trouvait à présent dessous plutôt que dessus. Ron, quant à lui, mit un certain temps à retrouver une position convenable après avoir été propulsé contre la paroi opposée et s’y être affalé en un tas informe et désordonné.
- pas au contact ! se souvint Hermione en avertissant ses amis.
Dumbledore lui sourit en se dirigeant vers la porte.
- tricheuse. Souffla Damien en souriant, teintant une nouvelle fois les joues de la Gryffondor de rose.
- besoin d’aide Malefoy ? questionna Morgwen
- plutôt mourir, ma chère. Répondit celui-ci en s’inclinant vers elle.
- prétentieux arrogant ! fit elle entre deux rires. Harry !! on va lui faire la peau ! écoute moi !

Damien écarquilla les yeux, mimant une farouche indignation en se tournant vers son aïeul, pointant la traîtresse du doigt. Dumbledore écarta les bras d’un air impuissant qui ne cadrait pas du tout avec ce que chacun, dans la pièce, savait de lui.
- je vous laisse entre vous. Mon âge avancé m’interdit malheureusement de prendre part à vos divertissements.
Il passa la porte, tout sourire.
- trop âgé… vieux sénile. Rit Damien en faisant à nouveau face à Harry, qui interrogeait Morgwen du regard.

- les phénix ont le pouvoir de porter des charges extrêmement lourdes. Si tu l’approches de face ou si tu lui en laisses le temps, il amorce sa transformation et peut donc agir avec toi comme si tu n’étais qu’un vulgaire oreiller de plumes ! Il faut donc effectivement éviter le contact. Avec les mains du moins. Acheva-t-elle en se tournant vers Hermione.
Damien retenait son rire à grand peine, fixant Morgwen.
- je te jure, sale mégère, que tu vas regretter ça. En plus des cornes, je vais ajouter les sabots au déguisement.

Malefoy se figea, le regard vide à présent, voilé par la concentration, et Harry su que les choses sérieuses commençaient.
Une demi-heure plus tard, tous haletaient, mais la baguette restait en la possession de Damien. Celui-ci, cependant, montrait des signes de fatigue, et Harry reprit courage. Neville et Ginny abandonnèrent, épuisés, tandis que Morgwen, sentant l’importance du moment, se retirait également de la partie.
Hermione était toujours en proie à la plus grande hésitation, convaincue que d’ici à ce qu’elle se décide à agir ou pas, trois jours se seraient envolés.

Harry et Ron communiquaient plus par le regard que par la parole et leurs mouvements étaient particulièrement complémentaires. Les Gryffondors étaient arrivés à la conclusion qu’un combat à mains nues était perdu d’avance. Ron empoigna donc une chaise à sa portée et la lança sur Damien, qui l’esquiva de peu.
- ‘tention pas casser la baguette. Intervint Neville, provoquant un nouveau rire chez Damien
- et oui Wesaley ! fracasse moi le crâne si tu peux mais gaffe à la baguette… je rêve… et c’est moi le Serpentard !

Il fallut encore de longues minutes aux deux amis avant que Ron ne puisse sauter sur le dos de Damien, au sens propre comme au figuré. A Califourchon sur lui, il plaqua ses mains contre ses omoplates en l’immobilisant. Harry se précipita mais ne put qu’effleurer le précieux objet.
Damien s’était relevé en une fraction de seconde, tenant par le bras un Ron interloqué d’une main.
Le Serpentard retira lui-même la baguette de ses cheveux et la tendit à Harry.
- Félicitations messieurs. En revanche, grimaça-t-il, j’ai horreur qu’on me touche les cheveux... A quelques exceptions près… Je vous rends donc ceci moi-même.

Hermione sentit le feu lui monter aux joues, détournant le regard par peur de croiser celui de Damien, tandis qu’Harry se demandait si celui-ci n’avait pas également trouvé là un bon moyen de prouver qu’il restait encore plus fort qu’eux. La facilité avec laquelle il s’était libéré de l’emprise de Ron était stupéfiante. Il quitta la pièce sans un mot de plus.

Les Gryffondors rejoignirent leur tour à l’exception de Harry qui se dirigea vers la volière. Il aimait rejoindre Edwige de temps à autres, désolé de ne pas pouvoir fournir au bel animal des missions dont elle se délectait.
Damien semblait l’y attendre, ce qui le mit mal à l’aise. Un silence s’installa entre eux, bientôt brisé par Harry
- des remarques à faire ? professeur ? ironisa-t-il en hésitant entre le ton sec ou taquin à employer.
- quelques uns. Sourit Damien, soulageant Harry de ses questions. Tu te défends bien. Je suppose que lorsque les enjeux sont plus importants, tu peux être redoutable.

Harry se rembrunit à l'évoquation "d'enjeux", et suivit Damien dans sa marche, en oubliant Edwige. Est-ce que la vie de son parrain était un "enjeu important "?
Les jeunes gens se dirigèrent vers le parc sombre, surpris de trouver le temps relativement clément en cette saison.
Harry leva les yeux vers la lune pâle qui éclairait faiblement le parc devant lui. Il régla sa marche sur celle de Damien, lente, régulière. Reposante. Tout comme sa voix.
- tu as du mal à trouver tes marques entre la part de sorcier et la part d’homme en toi.
Harry acquiesça en silence. Il avait pris parfaitement conscience de ceci au cours des derniers mois. Au fil des quelques disputes qu’il avait eu avec l’un ou l’autre des Malefoy, il avait souvent hésité entre sa baguette et son bras comme arme de prédilection, sans vraiment considérer cela comme un problème toutefois. Mais ces doutes constituaient à n’en point douter une faiblesse, rien que par la lenteur de réaction qu’ils provoquaient.

- pourtant, lors des matches de quidditch, tu fais preuve d’une rapidité à toute épreuve lorsqu’il s’agit de te décider à agir.
- je ne vois pas vraiment le rapport avec un combat. Déclara Harry en mettant dans ces mots le moins de colère possible.
Il posait là une réelle question, attendant une aide de la part du Serpentard et n’éprouvant nulle envie de le contrarier. Damien perçut parfaitement ce changement et poursuivit
- ça reste une question de réflexe. D’instinct. Tu dois pouvoir te décider en une fraction de seconde. Choisir entre un sort de protection ou bien ton bras levé devant toi. Mais tu ne parviendras à ceci que lorsque tu sauras jauger parfaitement ton adversaire, et ta propre force.

Les deux sorciers continuaient leur marche, longeant le lac sombre.
- si tu veux échapper au sortilège d’un première année, un saut sur le côté devrait suffire. Que ferais-tu contre un mage puissant ?
- je ne sais pas. Soupira Harry. Je ne sais plus. Tout dépend des circonstances. L’an passé, au ministère, même un pas de côté aurait été impossible à faire. Pourtant ni moi ni aucun des autres n’étions capables de rivaliser avec les mangemorts face à nous. Donc les sorts de protections n’étaient pas non plus efficaces.
- vous vous en êtes sortis non ? ça devait donc être un minimum efficace…
- on a fui comme des lapins un jour d’ouverture de chasse. Souffla Harry. Nous ne devons tous notre salut qu’à l’arrivée des membres de l’Ordre, et surtout de Dumbledore.
Damien ignorait totalement ce que les lapins avaient à voir avec leur évasion, ne connaissant pas le moins du monde ce sport moldu, mais le terme « chasse » lui en donna une vague idée.

Malefoy stoppa sa marche, se tournant vers Harry.
- vous étiez tous des étudiants de cinquième année, face à des mangemorts enragés et puissants. Et vous êtes vivants.
- de la chance… répondit-il en regardant le sol. Malefoy… Lucius… il empêchait les autres de nous lancer le moindre sort pour protéger la prophétie. Sans quoi on y serait tous restés.
- et tu croyais quoi Potter ? qu’après cinq années d’étude, aussi efficaces soient-elles, et en ayant découvert le monde de la magie à onze ans, tu réussirais à mener tout ce petit monde à la victoire ? tu t’imagines déjà vaincre Voldemort en juin prochain ?
- il faudra bien. Murmura le Gryffondor en relevant la tête, fixant son vis-à-vis.
- je sais… mais pas forcément en juin… tu devrais faire ça en mars, pour mon anniversaire. Sourit le Serpentard.

Son ton badin ôta le poids que le jeune homme sentait peser au creux de son estomac. Il savait pour la prophétie… Damien reprit sa promenade nocturne, et il lui emboîta le pas.
- tu te poses trop de questions. Parfois. Et pas assez d’autres fois… Tu te demandes quel est le rapport entre le quidditch et un combat. Quand tu voles sur ton balais, que tu files vers le sol en faisant hurler les spectateurs d’effroi, qu’est-ce qui te dit de redresser sa course ? Rien. Personne. Tu le sais parce que tu connais tes capacités, celles de ton balai et celles de tes adversaires. Et surtout tu es sûr de toi.
- je ne mets pas ma vie en jeu non plus, ça facilite les choses. Et de toute façon, comment être sûr de soi également au combat et face à des sorciers puissants ?
- je regrette d’avoir à te dire ça, mais il va falloir te faire une raison : à seize ans, tu es loin d’être au niveau de la plupart des mangemorts. Voldemort choisit judicieusement ses fidèles, il n’est pas stupide.

Harry sentit à nouveau son estomac se nouer. Il s’aperçut qu’ils s’approchaient de la forêt interdite.
- depuis que j’ai trois ans on me force à pratiquer toutes sortes de sortilèges. Ça va faire vingt ans que je m’exerce, et de nombreuses fois je ne l’ai fait que pour sauver ma peau. Très important la motivation…
Harry ne savait pas s’il devait considérer que Damien tentait une fois de plus de lui prouver sa supériorité sciemment, lorsque celui-ci se tourna vers lui.
- malgré tous ces efforts, Albus pourrait me faire passer de vie à trépas en un claquement de doigts. Sourit le serpentard. Et ce malgré mes «prédispositions» tant appréciées par mon cher oncle.
- ce qui signifie ?
- que tous les dons du monde ne valent pas l’expérience. Il te faudra vaincre Voldemort, mais même lui, l’un des plus puissants mages de l’Histoire, est assisté par d’autres sorciers. Tu n’es pas seul Potter. Et lorsque quelque chose se passe en ce bas monde, que ce soit une chose gaie ou dramatique, tu n’en es pas forcément l’unique source.

Harry déglutit difficilement en percevant l’allusion évidente à la disparition de son parrain.
- Albus sera là pour veiller sur toi et sur tes progrès. Tu es entouré par des gens puissants et bienveillants. Ta partie du travail consiste à te concentrer sur ta préparation. Ne perds pas de temps ni d’énergie à réfléchir à ce qui sera ou ne sera pas.
- facile à dire… grommela le Gryffondor en heurtant un arbre du bout du pied. Je ne vois pas ce que je peux faire de plus que de rester là à attendre.
- te concentrer sur toi. Sur ce que tu ressens, sur ta magie et son évolution. Et apprendre, autant que tu peux.
- j’apprends… mais il y a tant de choses. Et tout me parait si futile comparé à la puissance de Voldemort. Pourtant c’est grâce à ces sorts simples que j’ai réussi à m’en sortir. De la chance…
- oublie moi avec ta chance… je t’assure qu’on fera en sorte que le hasard n’ait aucune prise sur ton avenir. Et je ne considère pas que se retrouver à mille lieues de tout et de tous, entouré de Mangemorts, soit de la chance. Pas plus que de livrer un combat avec un basilic ; et encore moins contre Voldemort lui-même, est-il besoin de le préciser.

Les portes du château étaient à nouveau devant eux. Les deux sorciers avaient marché au hasard vers la forêt avant de rebrousser chemin. Harry constata avec étonnement que cet exercice l’avait empli de satisfaction et de bien être. Ou bien était-ce le fait d’avoir pu échanger plus de trois phrases avec Damien sans en venir à se cracher d'amers reproches au visage ?
- ta seule chance Harry, est d’être entouré. Mais c’est aussi ta plus grande force. Laisse chacun jouer son rôle et cantonne toi au tiens. Tu continues l’occlumencie ?
Le Gryffondor, perplexe d’avoir entendu son prénom sortir de la bouche du Serpentard, resta muet quelques secondes avant d’avouer, honteux
- euh… j’ai arrêté. Je dois continuer ?
- ce n’est pas nécessaire. Tu commenceras demain à apprendre comment te servir d’un bouclier.
- un bouclier ?
- Albus prétend que tu as déjà vu ce sort. Voldemort s’en est servi pour contrer ses sortilèges au ministère.

Harry sentit un frisson désagréable le parcourir en se remémorant la note grave, sinistre, qu’avait produit le choc du sort de Dumbledore contre ce bouclier argenté qui entourait l’ennemi. Il se souvint également du serpent qui avait pris forme peu après…
Damien s’apprêtait à partir lorsque le Gryffondor le retint, hésitant
- est-ce que... je pourrais aborder un sujet.. disons.. sensible ?
- s’il s’agit de méfiance ou de tout autre antipathie, j’ai fait le résumé de ma passionnante vie à Granger cet après-midi. Elle se fera une joie de te transmettre ses informations et d’éclairer ta lanterne. Il me semble d’ailleurs qu’elle a déjà commencé. Sourit le Serpentard.
- oui, mais ça n’a rien à voir. En fait, si un peu… c’est au sujet d’Hermione.

Damien se figea un instant, fronçant les sourcils avant de soupirer.
- ne t’en fais pas. J’ai dit que je la laisserai tranquille, et je tiendrai parole. Même si c’est pas toujours facile. Murmura-t-il en souriant.
La tristesse de ce sourire fit enrager Harry. Comment avait-il pu être aussi stupide ! Cependant, il répugnait à adopter une attitude prévenante à l’égard de Malefoy, et se contenta d’ajouter :
- et bien tu ne devrais peut-être pas.
Un sourire éclaira le visage du Gryffondor lorsqu’il planta là un Malefoy perplexe et désorienté.
- douce revanche murmura-t-il pour lui-même en entrant dans la salle commune.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.