S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Défaut d'envois des mails


Les hiboux se sont perdus !

Vous avez dû remarquer que les notifications (de nouveaux chapitres, de nouvelles reviews et autres) n'arrivaient plus dans votre boite email ! Effectivement, les hiboux sont en grève pour quelques temps. Notre équipe technique est sur le coup pour corriger le problème aussi vite que possible. Merci de votre compréhension !


Jim Kay pour Bloomsbury Publishing


De Le CA et l'équipe technique le 26/09/2022 17:05


Maintenance des sites


Bonjour à toutes et tous !


Pour nous prévenir un peu plus contre les bots, le serveur a besoin d'un petit redémarrage ! Le reboot traditionnel de 10h ce dimanche 25 septembre durera un petit peu plus longtemps, et au maximum une dizaine de minutes.



Merci de votre compréhension !


De Le CA et l'équipe technique le 23/09/2022 19:03


Ajout de nouveaux personnages !


Bonjour à tous et à toutes,


Les modératrices d'HPFanfiction ont le plaisir de vous annoncer que la liste de personnages a été complétée de A à Z ! La majorité des personnages de la saga sont maintenant à votre disposition pour les ajouter à vos résumés. Les personnages des Animaux Fantastiques et de L'enfant maudit ont également été étoffés. Si des personnages viennent à manquer, vous avez toujours la possibilité d'utiliser "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques" ou "Personnage de Crossover".

Pour rappel, il existe un "Personnage original (OC)" pour catégoriser vos fics mettant en scène un de vos OCs. Pour les recueils de textes mettant en scène de multiples personnages, nous vous conseillons de les ranger dans "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques". Enfin, certains groupes ont fait leur apparition, à savoir les Gryffondor/Poufsouffle/Serdaigle/Serpentard pour vos recueils sur les maisons ou les rivalités entre elles !

Attention ! Certains noms ont été modifiés : les personnages féminins mariés ont repris leur nom de jeune fille, pour ceux connus (ex : Bellatrix Lestrange est devenue Bellatrix Black, Molly Weasley est devenue Molly Prewett, etc...).

Nous vous encourageons à reclasser vos fanfictions en fonction des nouveaux ajouts, afin qu'elles trouvent plus facilement leur public. ;)

De L'équipe de modération le 17/09/2022 16:37


Sélections du mois


Le Jury des Aspics vous invite à lire sur les plus belles, les plus fortes, les plus merveilleuses Sorcières de la saga pour la rentrée de septembre avec la Sélection Femslash ! Vous avez jusqu'au 30 septembre pour lire les 11 textes proposés par les membres et voter par ici.

Et au mois d'octobre, jouez les Indiana Jones et partez à l’Aventure ! Il vous reste 15 jours pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

Si les thèmes ne vous plaisent pas, souvenez-vous qu’il reste la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos jours, vos nuits et votre année 2023 ! Jusqu'en décembre, venez découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De Equipe des Podiums le 14/09/2022 23:00


30ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 30e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 24 septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 10/09/2022 10:05


Concours d'écriture


Ici la voix...

La voix vous propose un concours Secret Story, pensé pour les membres les plus anciens du site comme ses plus récents utilisateurs ! Idéal pour apprendre à connaître de nouvelles personnes et découvrir la communauté HPFienne, autrices comme lectrices y sont les bienvenues ! La voix vous explique son projet plus en détails ici !
Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 septembre !




De La Voix le 05/09/2022 23:30


Le phénix doré par Morgane

[214 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
A peine le déjeuner fut-il pris que l’heure était venue pour Harry de rejoindre Malefoy chez Hagrid. Il s’y rendit donc en traînant les pieds, peu enthousiaste à l’idée de se trouver seul face à un Serpentard qu’il avait qualifié d’âne le matin même.
Hermione et Ginny se réfugièrent dans les dortoirs, la jeune sorcière trépignant d’impatience à l’idée d’entendre ce qu’Hermione allait lui raconter, tandis que Neville retrouva ses serres apaisantes.
Ron n’appréciait pas particulièrement la solitude et décida d’enfourcher un balai et d’aller sur le terrain d’entraînement. Il accompagna donc Harry un moment, avant de bifurquer en direction du stade. Son ami lui avait proposé d’utiliser son propre balai, et le jeune Wesaley oublia vite sa triste condition en filant vers le ciel.

Devant la modeste cabane, Hagrid devisait avec Malefoy en lui montrant un mélange malodorant, lui en expliquant les propriétés et combien cette nourriture était goûteuse pour de nombreuses variétés de Scroutt. Damien affirma le croire sur parole et déclina donc poliment l’offre du demi-géant de distribuer lui-même la mixture aux adorables bestioles pour en vérifier les vertus.
- je dois m’occuper du cas Potter, acheva-t-il à l’intention d’Hagrid en s’éloignant.
Le professeur salua de loin le jeune homme brun en secouant la main au-dessus de sa tête, éclaboussant tout alentour avec la nourriture encore agglutinée sur ses doigts.

Damien s’approcha de Harry et désigna un sentier qui s’enfonçait dans la forêt.
- on va travailler au grand air, si ça ne te dérange pas. Expliqua-t-il.
Harry acquiesça d’un signe de tête en lui emboîtant le pas. Après quelques minutes de marche ils débouchèrent sur un terrain ravagé : des arbres abattus gisaient au sol en une montagne bancale. Une mousse épaisse et gluante recouvrait le tout, donnant à l’endroit l’aspect d’une terre désolée. Le soleil filtrait par endroit, atteignant le sol là où le feuillage ne formait plus de toit protecteur.

- là, ça ira. Enfin pour moi, fit Damien en se tournant vers lui.
- ça me va aussi. Déclara Harry en haussant les épaules.
Peu lui importait, à vrai dire, l’endroit où ils se trouvaient. Il ne voulait qu’une chose : savoir ce qu’il allait apprendre et comment. Et pourquoi…
Damien sortit sa baguette et Harry hésita à en faire de même. Il ne bougea pas cependant, puisque le Serpentard ne le lui avait pas demandé.
- bien… à présent ferme les yeux et débarrasse toi de tout sentiment.
Le Gryffondor fixa le jeune homme face à lui. Aussi blond que Rogue était brun. Des yeux aussi clairs que ceux du maître des potions étaient sombres. Pas de baguette à la main, yeux fermés face à un sorcier armé… la même scène, à quelques détails près et surtout un gros point commun : il n’aimait pas ça du tout ! Mais s’exécuta.

- alors Potter ? je suis un âne ? railla Damien tandis qu’Harry rouvrait les paupières. FERME LES YEUX ! et vide ton esprit. Ne t’occupe pas de ce que je dis.
Harry serra les dents mais obtempéra. Il devait réussir à se calmer, se souvenant de la rage de Rogue, qui prétendait que c’était donner des armes à l’ennemi que de se laisser envahir par des sentiments incontrôlés. Se calmer. Respirer. Entendre le silence qui les entourait.
- un âne… moi qui suis si intelligent... Poursuivit le Serpentard.
Harry l’entendit se déplacer et malgré la tentation de jeter un bref regard pour le surveiller, il n’en fit rien.
- Par ta faute Potter, je n’ai pas dormi de la nuit. J’espère que toi tu as bien profité de ton sommeil pendant que je me torturais l’esprit.
Harry frémit en sentant bouger sur sa gauche, immobile et attentif.
- enfin c’est tout de même positif, je dois dire. Il ne m’aura pas fallu longtemps pour convaincre ta douce amie de me suivre.
Le Gryffondor serra les poings : ne pas céder à la colère, ne pas répondre à la provocation.
- je me demande combien de temps il lui faudra encore pour se décider à m’appartenir, totalement. Peut-être pourras-tu m’y aider ?

Le Gryffondor sursauta lorsqu’un objet pointu entra en contact avec sa nuque. L’extrémité d’une branche, ou bien d’une baguette…
- c’est que, vois-tu, je commence à m’impatienter.
Harry serra un peu plus les dents en sentant le souffle de Damien derrière lui. Il bouillait d’envie de se retourner, lui lancer son bras au visage, l’assommer, lui arracher la tête !!! Ce maudit Serpentard était si près. Sans doute serait-il assez rapide. Même lui, « l’héritier » de Dumbledore, ne pourrait pas éviter un coup tant il était proche.
- je ne sais pas si Weasley est aussi farouche qu’elle, mais je dois reconnaître que ça me plait.

A droite, trente centimètres, tout au plus. Harry commençait à sentir des crampes dans ses mâchoires tant il se crispait pour se contenir.
- tu sais pourquoi Potter ? parce que le jour où je l’aurai, ça n’en sera que meilleur. Murmura le Serpentard à son oreille.
Se détendre, ne pas céder. Ne pas céder à la rage de voir encore et toujours se dérouler les mêmes événements lassants, la déception. Courir prévenir Hermione dès qu’il le pourrait. Et Dumbledore. Dumbledore ne laisserait pas faire ça. Même à lui, il ne lui permettrait pas de manipuler les gens et de les faire souffrir pour sa simple distraction. Harry se jurait de ne pas laisser son amie pleurer sans réagir. Et dire qu’il avait lui-même encouragé ce rapprochement ! Dire qu’il s’était réjouit du regard triste de Damien. Des yeux pleins de désarroi alors qu’il pensait l’avoir perdue à jamais…
Son cœur se serra en repensant au sourire radieux d’Hermione, à la promesse de Damien de ne plus l’importuner… le regard triste… la lassitude... la promesse…

- je suis stupide. Murmura le Gryffondor en souriant légèrement.
- A n’en point douter Potter. Répondit la voix, à nouveau derrière lui.
A compter de cette minute, tout ce que put dire Malefoy n’entama pas la sérénité de Harry. Pire, il dû même se concentrer pour ne pas rire devant les énormités proférées par le Serpentard. Le jeune sorcier souriait intérieurement, traduisant tout ce que disait Damien qui, de son côté, profitait de cette occasion pour lui dire tout ce qu’il pensait, à mots couverts. A mots contraires convenait mieux, estima-t-il. Malefoy se contentait en fait de lui dire l’inverse de ce qu’il pensait réellement.
Harry trouva le jeu assez plaisant.

Damien lui annonça ainsi tour à tour qu’Hermione ne comptait guère plus pour lui que son premier chaudron, qu’Albus n’était qu’un idiot qui lui enseignait des sorts qui lui permettraient de le vaincre un jour, que Lucius était un puissant sorcier respectable et qu’il était surprenant que le pathétique Gryffondor, face à lui, soit capable de lancer un vulgaire sort de lévitation.

Peu à peu, Harry n’entendit plus la voix du Serpentard. Il lui semblait que le silence de la forêt l’envahissait. Son corps lui-même se figeait, lui donnant la sensation de devenir végétal. Arbre. Lorsqu’il rouvrit les yeux, un long moment s'était écoulé et Malefoy était assis face à lui, sur un rocher. Harry battait des paupières, ébloui par la pâle luminosité et se sentit vidé de toute énergie. Il s’assit à son tour sur un tronc derrière lui tandis que Damien se levait et approchait.
- ça fait du bien ?
- c’est... bizarre.

Effectivement, Harry se sentait « bizarre ». Un sentiment de plénitude l’avait envahi, comme si le silence de la forêt était entré en lui avant de repartir, emportant ses doutes et ses préoccupations les plus sombres.
- et pour toi ? questionna-t-il, ç’était bien de dire toutes ces horreurs ?
- au delà des mots ! fit Damien en riant.
- j’espère que tu n’en pensais pas un seul, de ces mots.. murmura Harry en observant la réaction du Serpentard
- ah ! si en fait… j’ai vraiment passé une nuit affreuse. Avoua-t-il en souriant
Il tendit la main à Harry, l’encourageant à se relever. Le jeune homme saisit cette main et se retrouva bientôt debout face à son professeur
- merci. Fit Damien en se reculant, sortant sa baguette. La suite à présent. baguette.

Harry sourit en s’exécutant.
- manifestement tu parviens à présent à vider ton esprit lorsque c’est nécessaire, même si tu manques encore d’entraînement. Pour mettre en place un bouclier, il faut être capable de se maîtriser. De maîtriser la moindre parcelle de magie en soi. Tu sais lancer un patronus, il me semble.
Le Gryffondor en fit une brève démonstration.
- et bien pour le bouclier c’est le même principe. Sauf qu’au lieu du sentiment de joie, tu dois te laisser porter par celui de la toute-puissance.
Harry abaissa sa baguette, bouche bée.
- l’occlumencie te permet de t’isoler de tout lien avec Voldemort qui pourrait être très sensible à ce genre de sentiment, si tu l’éprouves. Ça vaut aussi pour tout le monde d’ailleurs. Il n’est jamais très judicieux de faire savoir à autrui qu’on se croit trop puissant. ça attise les curiosités, souvent malsaines. Précisa Damien.

- Pourquoi est-ce toi qui me l’apprend ? et pas Dumbledore ?
Harry osait, à brûle pourpoint, poser la question qui lui brûlait les lèvres depuis des semaines. Il espérait que le Serpentard n’en serait pas offensé, mais il voulait savoir.
- parce que cette magie n’est pas franchement recommandable. Sourit Damien, et assez éprouvante pour un vieil homme. Acheva-t-il plus bas, comme à regret.
- Dumbledore est plus puissant que Voldemort !
- oui. Mais ce n’est pas lui qui devra le battre. Continua Damien en fixant Harry. Chacun son rôle. Le sien est d’assurer TES arrières. Il doit garder toute son énergie pour ça. Et moi, de l’énergie, j’en ai en trop.
Harry scruta Damien d’un air interrogateur. Que devait-il comprendre ? Encore une façon de se vanter, ou bien y avait-il autre chose à deviner ? Damien coupa court à ses réflexions en expliquant

- je ne suis pas immortel, comme le véritable phénix. Mais je me ressource rapidement. Et ça me permettra de t’apprendre ça plus vite.
- mais c’est moi qui dois pratiquer ce sort. C’est moi que ça va fatiguer…
- on fera en sorte que tu puisses suivre.
Harry leva sa baguette, informant par ce geste qu’il était prêt.
- Imagine toi dans une situation glorieuse. Indiqua Damien. Ou rappelle-t-en une. Tu connais le principe donc ça devrait être rapide.
- quelle est la formule ?
- il n’y en a pas. Sourit le Serpentard. Concentre-toi, imagine toi invulnérable.

Harry cherchait à se représenter une telle situation et découvrit que l’exercice était assez complexe. Au bout de plusieurs minutes d’épuisante concentration, il abaissa sa baguette en soupirant.
- tu pourrais pas me montrer ? hasarda-t-il à l’intention du serpentard.
- comme tu veux, mais je doute que ça t’aide beaucoup.
Damien fit un mouvement assez complexe de sa baguette. Un cercle étroit dans le sens contraire des aiguilles d’une montre puis deux plus larges et rapides en sens inverse avant de l’abaisser d’une vingtaine de centimètres.

Un nuage argenté s’échappa de l’extrémité de sa baguette. Harry distingua un bref instant la vague forme d’un phénix avant que la brume ne s’étale, formant entre eux une barrière translucide, presque invisible, mais que le Gryffondor percevait parfaitement grâce à l’aura de puissance qui s’en dégageait.
- tu avais dit qu’il n’y avait pas de formule. Reprocha Harry.
- et il n’y en a pas. Pour l’instant tu dois juste parvenir à matérialiser ce sort.Peu importe la forme. Il faut que tu parviennes à rendre concret ton sentiment d’invulnérabilité. Après on verra pour la forme, mais on étudie d’abord le fond.

Le jeune sorcier hocha la tête, confus d’avoir douté et surtout de le faire savoir.
- il me semble avoir vu un patronus …
- la toute puissance comporte forcément une part de joie. Mais j’aurais souhaité que tu ne vois pas ça. Le risque majeur est que tu seras tenté de faire un patronus puis le bouclier. Or c’est le meilleur moyen d’échouer…
- et bien.. gageons que puisque tu m’as mis en garde, je ne commettrai pas l’erreur.
- d’autres questions ?
Harry était surpris par la patience dont faisait preuve son professeur improvisé et nota pour lui-même que, finalement, ce Malefoy était bien plus apparenté à Albus qu’à Lucius.

- j’en ai bien une…
- et bien pose là… je vais finir par croire que c’est le propre des Gryffondors.. cette incapacité à demander quoi que ce soit.
Harry sourit
- c’est que c’est un peu indiscret… fit-il, hésitant.
Le regard quelque peu excédé de Malefoy l’encouragea à terminer
- à quoi tu penses toi ? pour former ce bouclier ?
- …
- laisse ! c’est pas important. Fit le jeune homme en fermant les yeux pour mieux se concentrer, baguette parée
- je me revois quittant un manoir sordide. Murmura Damien. Je ressens encore le bonheur d’avoir pu échapper à l’enfer. L’impression qu’enfin je suis assez fort mentalement pur lutter contre Lucius. Le sentiment d’être libre de tout contrôle, et capable de lancer quelques sorts assez efficaces. Acheva-t-il avec un sourire glacé.

Harry rabaissa sa baguette, fixant à nouveau Malefoy. Cette réponse lui convenait à moitié.
- ok.. mais ça c’est assez récent. Avant ? c’était quoi ? Parce que je suppose que tu as su utiliser ce bouclier il y a bien longtemps.
-…je n’aime pas tes questions Potter… grommela le Serpentard. Avant, je m’imaginais retrouvant un Dumbledore vieillit et grabataire, tremblant de terreur au bout de ma baguette. Le sourire glacé de Damien prit un air carnassier.Harry décida de ne plus poser de questions : les réponses de ce sorcier étaient trop dérangeantes.
Un frisson lui parcourut l’échine tandis qu’il s’apprêtait encore à s’exercer.

Il fallut plus d’une heure supplémentaire à Harry pour voir sortir de sa baguette une brume grisâtre informe. Le jeune homme suivit finalement Malefoy hors de la forêt alors que le soleil descendait à l’horizon, appréhendant qu’il lui fasse un quelconque reproche sur sa lenteur ou sa faiblesse. Cependant, le Serpentard n’en fit rien et se tourna vers son élève dépité.
- panique pas. C’est normal que cela prenne du temps.
- tu as dit tout à l’heure que ça irait vite…
- et c’est le cas. Au bout de ton premier entraînement, tu as compris le « truc » vu que ça marche. Il reste à présent à affiner, à préciser et augmenter la puissance. Ça viendra. Il faut savoir être patient pour obtenir ce que l’on souhaite, et y mettre les moyens nécessaires. L’important, poursuivit-il, est de ne jamais perdre de vue son objectif, et de mettre tout en œuvre pour l’atteindre.
- Ce ne serait pas la devise de Salazar ça ? se mit à rire Harry en entendant ces dernières phrases.
- il n’y a pas que du mauvais chez les Serpentards. Sourit Damien
- j’ai cru remarquer oui….
Les deux sorciers se quittèrent après un regard appuyé. Harry rejoignit Ron et tous deux se dirigèrent vers la Grande Salle où ils attendirent l’arrivée de leurs amis, et l’heure du dîner.

Ginny et Hermione, confortablement installées dans la salle commune de leur maison sursautèrent en voyant Damien descendre des dortoirs, un sourire calculateur aux lèvres. Hermione se leva en se tordant les mains, rappelant à son amie l’attitude de Dobby.
- qu’est-ce que tu fais là ? demanda-t-elle en avançant vers le Serpentard.
- devine…
Hermione n’eut pas le temps de deviner quoi que ce soit. Damien lui apporta une réponse claire la seconde suivante en l’embrassant passionnément sous le regard gêné d’une Ginny rougissante. Elle n’avait cependant rien à envier à sa confidente qui prit une teinte légèrement plus colorée, provoquant un léger rire chez le jeune homme, lorsqu’il la relâcha.
- 5 heures .. c’était trop long. Soupira-t-il
Il s’affala sur un fauteuil près de l’âtre sous le regard perplexe des filles. Contre toute attente, il s’endormit au bout de quelques minutes à peine, les laissant encore plus étonnées et surprises. Celles-ci décidèrent finalement d’aller dîner sans le réveiller.

- qu’est-ce qu’il faisait dans les dortoirs ? interrogea ginny, pensive, sur le chemin.
- il passe par les fenêtres pour entrer, expliqua Hermione
- pourquoi faire ? il doit bien connaître le mot de passe non ?
- je suppose. Répondit son amie sans plus se poser de questions. Pourquoi, c’est important ?
- non… juste.. je me demandais c’est tout.
Hermione réfléchit un instant à ce «problème» et avoua à son amie, à la fin du repas, qu’effectivement l’affaire était « suspecte » mais ne trouvant pas de réponse ni l’une ni l’autre, elles oublièrent ce détail le reste de la soirée.

En fait, elle l’oublièrent jusqu’au soir. Jusqu’au moment de se coucher. Jusqu’au moment où Harry sauta de son lit en hurlant après s’être allongé sur un nid d’épines et avoir sauté sur un Ron incrédule, qu’il jugea comme seul coupable de cet étrange phénomène.
Qui diable d’autre que lui aurait pu avoir la sordide idée de glisser dans ses draps des branches de houx ?
Hermione ne jugea pas nécessaire de corriger son ami sur la nature de la dite branche et encore moins sur sa provenance. Le houx allait fort bien avec l’esprit de noël.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.