S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Défaut d'envois des mails


Les hiboux se sont perdus !

Vous avez dû remarquer que les notifications (de nouveaux chapitres, de nouvelles reviews et autres) n'arrivaient plus dans votre boite email ! Effectivement, les hiboux sont en grève pour quelques temps. Notre équipe technique est sur le coup pour corriger le problème aussi vite que possible. Merci de votre compréhension !


Jim Kay pour Bloomsbury Publishing


De Le CA et l'équipe technique le 26/09/2022 17:05


Maintenance des sites


Bonjour à toutes et tous !


Pour nous prévenir un peu plus contre les bots, le serveur a besoin d'un petit redémarrage ! Le reboot traditionnel de 10h ce dimanche 25 septembre durera un petit peu plus longtemps, et au maximum une dizaine de minutes.



Merci de votre compréhension !


De Le CA et l'équipe technique le 23/09/2022 19:03


Ajout de nouveaux personnages !


Bonjour à tous et à toutes,


Les modératrices d'HPFanfiction ont le plaisir de vous annoncer que la liste de personnages a été complétée de A à Z ! La majorité des personnages de la saga sont maintenant à votre disposition pour les ajouter à vos résumés. Les personnages des Animaux Fantastiques et de L'enfant maudit ont également été étoffés. Si des personnages viennent à manquer, vous avez toujours la possibilité d'utiliser "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques" ou "Personnage de Crossover".

Pour rappel, il existe un "Personnage original (OC)" pour catégoriser vos fics mettant en scène un de vos OCs. Pour les recueils de textes mettant en scène de multiples personnages, nous vous conseillons de les ranger dans "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques". Enfin, certains groupes ont fait leur apparition, à savoir les Gryffondor/Poufsouffle/Serdaigle/Serpentard pour vos recueils sur les maisons ou les rivalités entre elles !

Attention ! Certains noms ont été modifiés : les personnages féminins mariés ont repris leur nom de jeune fille, pour ceux connus (ex : Bellatrix Lestrange est devenue Bellatrix Black, Molly Weasley est devenue Molly Prewett, etc...).

Nous vous encourageons à reclasser vos fanfictions en fonction des nouveaux ajouts, afin qu'elles trouvent plus facilement leur public. ;)

De L'équipe de modération le 17/09/2022 16:37


Sélections du mois


Le Jury des Aspics vous invite à lire sur les plus belles, les plus fortes, les plus merveilleuses Sorcières de la saga pour la rentrée de septembre avec la Sélection Femslash ! Vous avez jusqu'au 30 septembre pour lire les 11 textes proposés par les membres et voter par ici.

Et au mois d'octobre, jouez les Indiana Jones et partez à l’Aventure ! Il vous reste 15 jours pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

Si les thèmes ne vous plaisent pas, souvenez-vous qu’il reste la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos jours, vos nuits et votre année 2023 ! Jusqu'en décembre, venez découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De Equipe des Podiums le 14/09/2022 23:00


30ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 30e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 24 septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 10/09/2022 10:05


Concours d'écriture


Ici la voix...

La voix vous propose un concours Secret Story, pensé pour les membres les plus anciens du site comme ses plus récents utilisateurs ! Idéal pour apprendre à connaître de nouvelles personnes et découvrir la communauté HPFienne, autrices comme lectrices y sont les bienvenues ! La voix vous explique son projet plus en détails ici !
Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 septembre !




De La Voix le 05/09/2022 23:30


Le phénix doré par Morgane

[214 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Noël était presque là. A peine quatre mois que la rentrée avait eu lieu, mais Harry et ses amis avaient déjà beaucoup progressé. Ils assistaient régulièrement au club de duel, et l’AD remportait un succès considérable. Les entraînements ne manquaient donc pas, ni les occasions de se trouver nez à nez avec l’un ou l’autre des Malefoy. Ron remarqua très justement que les deux frères se fréquentaient peu. Cependant, Drago se sentait fort et sa hargne se décuplait chaque fois qu’il se trouvait en sa compagnie.
Il faisait sans cesse des remarques désobligeantes, détournant les lettres AD en « Aide aux Débiles », « Antre de la Débauche », « Association de Dégénérés » et autres joyeusetés. Damien semblait beaucoup apprécier la troisième version, et interpellait parfois les membres les plus « officiels » de l’AD par ce terme de « dégénéré » en riant aux éclats. Etrangement, ceci ne semblait pas vexer outre mesure ceux qui étaient pris à partie. En effet, il s’agissait toujours d’étudiants qui, d’autre part, entretenaient avec lui des relations cordiales et qui riaient avec lui de ce surnom dévalorisant.

Deux semaines avant noël, le directeur annonça l’arrivée prochaine, comme prévu, d’étudiants de tous horizons. Il demanda à ce qu’un accueil chaleureux leur soit réservé et pour montrer l’exemple, un bal fut mis à l’ordre du jour.
- arfff !!! Va falloir remettre ça ! grimaça Ron. J’espère que ce coup-ci on ne sera pas tenu d’être accompagné !
Son espoir fut récompensé. Dumbledore expliqua que chacun pouvait venir seul ou non, mais que pour agrémenter un peu la fête, il leur serait attribué à chacun un anneau aux couleurs de leur maison. Les étudiants eurent un « ooh » d’exclamation en voyant apparaître au fond de leur verre une bague scintillante, ornée d’un discret rubis, pour les Gryffondors. La plupart des garçons accrochèrent l’anneau d'or à une chaîne, autour de leur cou, tandis que les filles se hâtèrent de l’enfiler à leur doigt.
L’anneau s’adaptait automatiquement à leur morphologie et Hermione remarqua, avant de passer le sien, qu’à l’intérieur était gravé son nom ainsi que sa classe. Elle sourit en repensant aux alliances de ses parents, qui avaient elles aussi des gravures similaires.

-Ainsi, continua Dumbledore, vous pourrez soit garder cet anneau, signe d’un nouveau départ, soit l’échanger avec votre partenaire. Dans tous les cas, il vous aidera, chaque fois que vous le regarderez, à vous souvenir qui vous êtes et de quelle école vous faites partie.
Harry trouva l’idée bonne. Cet anneau commun serait un peu comme les maillots d’une équipe de quidditch. Il serait un lien, il fédérerait entre eux les étudiants, leur donnant le sentiment de faire partir d’un même groupe.

Les cours qui suivirent furent légèrement perturbés par l’effervescence générale. Certains professeurs parvinrent cependant sans peine à maintenir l’ordre et le silence dans leur cours. Ron était en train d’expliquer à Ginny la façon dont Rogue avait tout naturellement rendu leur calme et leur sérénité aux étudiants. La jeune sorcière riait aux éclats lorsque Neville s’approcha d’eux. Il s’adressa à Hermione :
-tu sais ce que c’est toi, un patromagus ?
- ah ! coupa Ginny, une fille de septième année m’en a parlé durant l’AD quand on s’entraînait pour le patronus.
Hermione dû avouer son ignorance sur ce sujet, chose exceptionnelle, et Neville continua.
- on en a entendu parler en histoire de la magie.
Ron et Harry avaient été soulagés, à la rentrée, de ne pas avoir à continuer cet enseignement, vu leurs résultats désastreux aux buses. Hermione aurait pu, bien entendu, mais l’idée d’abandonner l’arithmancie ou la défense contre les forces du mal pour pouvoir assister au cours du professeur Binns lui avait fort déplue. Neville seul assistait donc à ces cours.

- Le professeur a dit que c’était des sorciers très puissants et qu’il en existait peu. Ils sont répertoriés et classés dans le plus grand secret, pour leur éviter d’avoir à subir les attaques d’uluberlus qui souhaiteraient tester leurs propres capacités.
- ok.. et ? pourquoi tu nous dis ça ? demanda Ron, surpris
- bah en fait, il a fait allusion à Dumbledore, dit Neville en rougissant. Quelqu’un qui lui est proche en est un, si j’ai bien compris
- qui ???? demandèrent Harry et Ginny en même temps en s’avançant sur le bord de leur fauteuil.
- bah justement, je sais pas, j’écoutais pas… continua Neville, rouge de honte sous le regard réprobateur d’Hermione. J’ai juste vu une liste et je sais que son prénom commence par un M ! acheva-t-il en retrouvant son sourire, fier comme s’il venait de résoudre la plus grande énigme de l’histoire.
- un M ? questionna ginny
- oui, j’ai vu les initiales ; assura Neville
- ça nous aide, grommela la jeune sorcière en secouant ses longs cheveux roux.
- Et ils font quoi de particulier, ces patromagus ? demanda Harry
- aucune idée, se rembrunit Neville
- moi je sais ! sursauta Ginny. En fait on les appelle Patro Magus pour Patronus et Animagus ; tout simplement ils se transforment en l’animal qui correspond à leur patronus. Comme si toi, Harry, tu te transformais en cerf, ou Hermione en loutre. La fille de septième année dont je vous ai parlé semblait avoir hâte de connaître son patronus pour ensuite devenir animagus et se rendre compte… y’en a qui doutent de rien. Ajouta-t-elle en riant.

Hermione s’imagina se transformant en loutre et envisagea l’attitude de Damien si il voyait ça. Elle chassa cette image de ses pensées. Elle n’avait pas besoin de se transformer en loutre pour être la cible de moqueries !
- et Binns en a parlé durant son cours ? interrogea Harry ; il a mentionné Dumbledore ?
- oui oui !! acquiesça Neville en secouant la tête nerveusement. C’est ce qui m’a réveillé. Ses oreilles virèrent à nouveau au rouge lorsqu’il entendit Hermione soupirer d’indignation. Ça a eu l’air de beaucoup intéresser Malefoy d’ailleurs. Pour une fois il a ôté son menton de ses mains et il a écouté le cours.
Harry regarda tour à tour Hermione et Ron, ce qui n’échappa pas à Ginny.
- tous les trois, je pensais que Neville et moi vous avions déjà prouvé que nous pouvions être de quelque secours, reprocha-t-elle. Que cachez-vous ?

Harry interrogea ses amis du regard et devant le signe approbateur de ces derniers, il exposa le peu d’informations qu’ils avaient à Neville et Ginny. Tous deux poussèrent un soupir en se déclarant ravis de savoir ceci.
- au moins ça nous évitera d’être trop bavards en présence de certaines personnes.
Harry était furieux.
- C’est chaque fois pareil ! Dumbledore ne veut rien expliquer à quiconque et ça provoque des catastrophes ! Si il avait exposé les faits aux professeurs, aucun ne commettrait ce genre d’impair en présence de Malefoy ! ragea-t-il.

Il ne restait plus qu’une semaine avant noël. Peu d’étudiants avaient choisi de rentrer chez eux, préférant assister au bal. L’AD bénéficiait d’une organisation impeccable et Harry regardait d’un air satisfait ses camarades occupés à lancer toute sorte de sort à la ronde. Un soir, il vit entrer Damien et décida de ne pas le quitter des yeux. Il était déterminé à maintenir une distance sécurisante entre lui et Hermione.
Harry n’était pas dupe ; il savait bien que malgré tous les efforts qu’elle faisait, Hermione restait sensible au charme du serpentard, et comment lui en vouloir lorsqu’on savait quel effet il produisait généralement chez les filles, et quelle insistance il mettait à s’approcher de la Gryffondor.
Il demanda donc à son amie, qui n’avait pas aperçu le nouvel arrivant, de monter le rejoindre sur l’estrade et de remplacer Ginny, avec laquelle il s’entraînait jusqu’alors. Ils firent tous deux démonstration de leur talent durant de longues minutes. Hermione se trouvait ainsi à l’abri de Damien, qui n’oserait sans doute pas grimper jusqu’à eux, pensait Harry. Il se trompait lourdement.

Le jeune homme blond escalada l’estrade et se plaça face à Harry.
- bien Potter, il serait temps de te mesurer à autre chose que des fillettes. Dit-il en affichant un sourire moqueur qui provoqua le gloussement de la gent féminine.
Harry les fit taire d’un regard. Malefoy se tourna vers Hermione qui descendait discrètement de l’estrade et ajouta
- désolé petite loutre, je t’emprunte ton fiancé. Je ne l’abîme pas trop, promis
- ce n’est pas son fiancé ! s’indigna Ginny, au pied de l’estrade.
- oh ?! Damien leva un sourcil interrogateur. Dans ce cas… Potter, si je te bas, tu me prêtes ta copine pour le bal de Noël ?
- Hermione est bien assez grande pour décider ça toute seule ! pesta Harry
- bah ! Il semble que non ! Elle perd sa langue dès que j’approche et cours se réfugier derrière toi, alors.. Oui ou non ?
- certainement pas.
Damien fit une moue enfantine en ajoutant
- t’es pas drôle, Potter. Mais j’obtiens toujours ce que je désire donc… je vais te battre et j’emporterai la bague de Granger en guise de trophée.
A ces mots, il plaça sa baguette devant son visage avant de la rabaisser d’un coup sec. Il fit volte face et compta dix pas, imité par Harry qui ne voyait pas trop comment éviter la confrontation.

Harry prit alors conscience de la situation dans laquelle il se trouvait. Cet arrogant Malefoy faisait pâlir McGonagall, il en connaissait plus que quiconque dans cette pièce sur les sorts, il l’aurait parié, et il était là, face à lui, prêt à lui jeter n’importe quelle horreur à la figure.
Et s’il lui faisait exploser le globe oculaire, comme il l’avait dit il y a peu de temps à Ron ? Harry tressaillit en faisant face à Malefoy. Celui-ci lui rappela étrangement le directeur par la puissance tranquille qui émanait de lui. Il comprit mieux que jamais pourquoi Dumbledore craignait de le voir s’approcher d’eux. Une fois de plus, il s’était mis dans une situation complexe.
Damien mit rapidement fin à ses considérations. Avant même qu’Harry ait pu ouvrir la bouche, un expelliarimus retentit dans la pièce et la baguette de Harry atterrit directement dans la main libre de Malefoy.
- pffiou, y’a du boulot. Dit celui-ci dans une grimace.

Harry se maudissait intérieurement d’avoir été si stupide. Il avait manqué de concentration ! Lui qui avait échappé plusieurs fois à Voldemort se trouvait désarmés par un sorcier à la petite semaine. Le parterre d’étudiants était resté muet, comme attendant la suite, déçu que tout se soit passé si vite. Un étudiant finit par parler, la déception se sentait dans sa voix
- ah… un expelliarimus…
- banal
- prévisible
- ... mais efficace. Acheva un dernier.
- Et quoi !!! s’exclama Damien. Vous vous attendiez à ce que je fasse sortir un basilic de ma baguette ?!
La salle frissonna et certains étudiants poussèrent des jurons d’indignation.
- la prochaine fois, promis... ajouta Damien, tout sourire en s’inclinant légèrement.
- Prétentieux arrogant ! siffla Ron

Mais Malefoy ne répondit pas ; il scrutait déjà la pièce du regard, à la recherche d’Hermione qui se pelotonnait dans un coin, près de Ginny. Cette dernière lançait des regards assassins au Serpentard qui approchait, tandis que la plupart des élèves quittaient la salle. Damien parut très amusé par l’attitude de la jeune fille et se mit à rire en la voyant sortir sa baguette.
- Allon allons ! Me voila armé de deux baguettes ! Tu ne penses tout de même pas me vaincre dans l’état d’énervement où tu te trouves ?
- rends sa baguette à Harry, siffla-t-elle.
- je veux la bague en échange ! C’était convenu comme ça
- RIEN DU TOUT ! explosa la jeune fille, ses cheveux roux semblant scintiller sous l’effet de la colère. Il n’y a rien de convenu ! Tu ne crois tout de même pas qu’on va se plier à ta volonté si facilement ?! Rends la baguette !!!
Damien fit des yeux ronds et se tournant vers Harry, il lui lança sa baguette.
- Mazeeette ! Elle a du caractère la rouquine ! Méfie toi Potter, elle va te dresser ! rit-il
Ron étouffa un rire, à la grande surprise de Neville qui se trouvait près de lui.
- Bien ! Passons aux choses sérieuses ! continua Malefoy en se tournant vers Hermione, qui semblait avoir perdu 15 centimètre en deux heures.

Trois bruits secs firent se tourner les regards : l’ombre de Dumbledore se dessinait dans l’embrasure de la porte et tous se turent lorsqu’il eut claqué des mains.
- Jeune gens, les horaires autorisés pour vos soirées d’entraînement sont largement dépassés. Vous devriez aller vous coucher, si vous souhaiter pouvoir profiter demain de votre journée de repos
Hermione poussa un soupir de soulagement qui parvint jusqu’aux oreilles du directeur. Celui-ci esquissa à son tour un sourire et Harry eut la conviction qu’il n’avait rien raté de leur conversation.
- ne compte pas t’en tirer si facilement toi ! renchérit Damien en se tournant vers elle, le ton moqueur.
- Y aurait-il un problème, Miss Granger ? questionna Dumbledore
- oui, hasarda-t-elle sous le regard médusé de Malefoy. Il veut me prendre quelque chose que je ne veux pas lui céder, ajouta-t-elle en le désignant du menton
- tricheeuuuse !!! murmura Damien en retenant un rire. Ça fait deux fois !! La prochaine, je m’arrangerai pour qu’aucun professeur ne puisse venir à ton secours ! Seuls les Serpentards devraient être autorisés à filouter de la sorte. Acheva-t-il à haute voix en quittant la pièce.
Dumbledore soupira profondément, mais Harry ne sut pas ce que cela signifiait. Pas du soulagement, il l’aurait parié. De l’amusement ? C’eut été surprenant…

Les cinq Gryffondors retournèrent ensembles dans la salle commune, silencieux. Ils s’affalèrent sur les fauteuils et après un moment de silence, Neville commença
- il en a vraiment après toi, Hermione…
- Tu parles ! Il fait son malin ! sifflait Ginny. Tout prétexte est bon pour nous humilier ! et il n’a rien trouvé de mieux pour cela que de tenter de séduire Hermione ! il pourra faire le beau ensuite et chanter partout qu’aucune fille ne lui résiste !
La jeune concernée s’enfonçait dans son fauteuil inexorablement. Elle finit par prendre congé de ses amis sans pouvoir articuler un mot. De longs filets humides barraient ses joues. Ginny regretta amèrement ses propos, prenant conscience de la douleur de sa camarade. Elle s’apprêtait à la rejoindre dans leur chambre mais Harry la reteint.
- mais vous pensez qu’elle l’aime ? demanda –t-elle, interloquée. Aucun des garçons ne répondit. Ils se contentèrent de baisser la tête, la mine sombre.
- Et dire qu’au début, j’ai pris sa défense contre elle... murmura Ginny.

Le lendemain matin, Hermione se réveilla alors que le soleil était déjà haut. Elle se leva, un peu étourdie, et ouvrit la fenêtre de sa chambre pour y laisser entrer l’air frais de décembre. Le ciel était bleu pâle, sans nuage, et Hermione cligna des yeux, éblouie par les reflets des eaux du lac. Ginny avait déjà quitté la chambre, ainsi que toutes les autres Gryffondors. Il devait être assez tard, songea-t-elle. Elle fit sa toilette rapidement et enfila jupe et pull avant de fouiller dans son armoire, à la recherche d’une cape propre. Lorsqu’elle se retourna, elle poussa un cri de surprise. Damien la fixait de ses yeux d’un bleu plus intense que jamais.
- Collaporta. Murmura-t-il, et la porte de la chambre émit un bruit sourd qu’Hermione connaissait bien. Toute retraite lui était impossible. Ses jambes commençaient à faiblir. Et s’il venait jusqu’ici pour autre chose que cet anneau ? La questionner ? La tuer peut-être. Elle ferma les yeux, retenant les larmes qu’elle sentait monter dans sa gorge.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.