S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Le phénix doré par Morgane

[214 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Je tiens à présenter mes excuses à tous ceux qui m'ont demandé la fin de cette fic, et à qui j'ai vilainement répondu que la fin était présente.. J'étais persuadée de l'avoir mise mais il n'en était rien.
La voici donc, et cette fois c'est certain, mais en la lisant vous comprendrez j'espère pourquoi je croyais que c'était une suite à ceci qu'on me demandait ;)
J'espère que cette fin ne vous décevra pas trop même si je sais d'avance qu'elle ne répondra pas à toutes les attentes.
Le lendemain matin, la jolie brunette manquait plus de sommeil que de tendresse. Tout en respectant ses promesses, ce qui aux dires du serpentard ne fut pas une mince affaire, Damien la plongea dans un tourbillon de plaisir jusqu’à l’aube. Hermione se sentait fiévreuse tant le désir bouillait en elle et se réveiller dans les bras du blond la laissa pantoise et rêveuse.

L’apparition soudaine de Dumbledore au milieu de la pièce lui rendit rapidement toute sa vigueur et ses moyens. Elle s’enfouit sous les draps blancs, convaincue que ceux-ci allaient à jamais prendre la couleur grenat de son visage.
Le vieux sorcier s’éloigna de l’âtre par lequel il était arrivé et s’avança vers le lit tandis que Damien se levait. Hermione hasarda un œil au dessus des couvertures, regrettant de ne pas être escargot ou limace afin de pouvoir ne laisser qu’un minuscule appendice se dévoiler.

Dumbledore enlaça Damien avec une tendresse insoupçonnée et lui remit un léger paquet brillant lorsqu’il lui fit à nouveau face.
- encore pardon de ne pas avoir pu être là. Bon anniversaire. En retard…
Le serpentard enlaça à nouveau son aïeul et pour la seconde fois en si peu de temps, une larme coula sur sa joue.

Le vieil homme s’éclipsa par la porte en faisant un clin d’œil à Hermione qui se réfugia à nouveau sous les draps, honteuse.
- rejoins moi dans mon bureau. Fit-il à l’adresse de Damien.
La jeune sorcière attendit quelques instants, l’oreille aux aguets, s’assurant que son directeur était assez loin pour qu’elle puisse refaire surface sans avoir à rougir à nouveau.
Le sourire moqueur de Damien ne l’aida nullement à retrouver un quelconque aplomb mais son attention fut détournée par le paquet qu’il tenait dans ses mains.

Hermione l’observait en se levant. Son anniversaire ? Il n’en avait rien dit. Elle s’assit en tailleur sur le lit en observant la scène, bien décidée à la graver au plus profond de sa mémoire.
Le sorcier face à elle ne ressemblait plus au Malefoy qu’elle avait connu dans le cachot de Rogue. Ses cheveux défaits coulaient sur ses épaules en reflets dorés, si clairs qu’il lui était parfois nécessaire de concentrer son regard pour y déceler la couleur si ténue.
Le reste de sa tenue ajoutait au côté négligé et inhabituel du jeune homme : un simple caleçon noir et une chemise de la même teinte. « Décidément, même pour dormir » remarqua la jeune fille. Un dragon vert évoluait au dos de ce vêtement, passant parfois sur l’épaule et le torse du serpentard. Hermione avait rarement vu ces tenues envoûtées et envoûtantes dont les motifs bougeaient, comme les personnages des photos. Même ses yeux avaient un éclat enfantin qu’elle ne lui avait jamais connu.

Le jeune homme jouait avec une minuscule boîte, la tournant et la retournant entre ses doigts fins, un sourire scotché aux lèvres, le regard rêveur. Enfin, il rompit le scellé et ouvrit l’écrin pour en sortir une gourmette aux maillons argentés. Il déposa le boîtier sur le lit, prenant délicatement le bijou dans sa paume pour l’admirer.
Son prénom était gravé sur une fine plaque ouvragée. De chaque côté des lettres savamment enluminées, un phénix et un serpent encadraient le tout, semblant se mirer d’un bout à l’autre de leur terrain. Au dos de cette lamelle grise, quelques mots minuscules scintillaient, achevant de parfaire l’ensemble : «On n’est toujours que ce qu’on devient».

Damien tendit l’objet à Hermione sans pouvoir prononcer un mot ; la jeune fille observa ce présent, admirative devant un tel travail de gravure. Le phénix battait légèrement des ailes et passait souvent au dessus du prénom tandis que le serpent se coulait à la place de l’oiseau, ondulant au dessous des lettres. Chacun reprenait alors sa position initiale, face à face, comme les deux composants d’un même monde, opposés et complémentaires à la fois.
Lorsqu’elle leva à nouveau les yeux vers lui, Damien tenait entre ses doigts une fine chaîne dorée et Hermione sourit de ravissement.

Elle laissa le Serpentard lier le collier à son cou, s’extasiant en voyant surgir la loutre violette, sautillant sur les maillons en une danse qui semblait emprunte de gaîté. Etait-il possible que ce petit animal éprouve de la joie à retrouver sa « maison » ? Hermione lui avait bien donné quelques bijoux de substitution en attendant le retour de la chaîne originelle, mais jamais elle n’avait vu le pendentif aussi vif et chahuteur.
A son tour, Hermione aida Damien à passer la gourmette ; l’argent remplaçait l’or. Le sorcier scella cet échange en enlaçant la jeune fille.

- bon anniversaire. Murmura-t-elle en lui faisant à nouveau face, les yeux légèrement voilés de reproches. Tu ne m’as rien dit... pas la plus petite allusion.
- qu’importe ? sourit le Serpentard en la serrant encore contre lui, tu m’as quand même fait un magnifique cadeau.
Hermione se jura de ne pas laisser les choses en l’état. Dès qu’elle en aurait l’occasion, elle trouverait quelque chose à lui offrir. Le jeune homme, percevant ces réflexions, ajouta sur un ton qu’il voulait le plus sournois possible :
- sinon j’ai une vague idée de ce que tu pourrais m’offrir…
La jeune fille en oublia de rougir, l’assommant presque sous une pluie d’oreillers.
- MUFLE !

Damien riait en se dirigeant vers la salle de bain, protégeant sa tête de ses bras. Il en ressortit bientôt avec toute l’allure du parfait Malefoy, habillé et coiffé avec soin. La surprenante transformation fit sourire Hermione, ce qui ne lui échappa pas.
- quoi ? je ne te plais pas comme ça ? la taquina-t-il
- si ! mais c’est vraiment tout l’opposé de ce que tu étais en entrant dans cette pièce.
Il caressa une dernière fois sa joue en l’embrassant avant de disparaître par la porte, rejoignant le bureau du directeur.



Si Hermione avait su qu’elle ne le reverrait plus avant de longues journées, elle ne l’aurait sûrement pas laissé partir ainsi, sans un mot supplémentaire. La terreur gagna la jeune fille un peu plus à mesure que le temps passait sans que quiconque ne puisse ou ne veuille lui donner d’informations.
McGonagall semblait sincèrement ignorer les projets de Dumbledore, qui était lui aussi absent, ce qui accentua le désespoir de son élève. Un matin cependant, la directrice des Gryffondors s’approcha d’eux, livide, et souffla ces quelques mots :
- ils vont aussi bien que possible. Ne m’en demandez pas plus je ne puis rien vous dire.

Sa voix était si faible que tous se demandèrent si elle-même croyait à ses propres paroles. Le professeur fit sur l’épaule d’Hermione une légère pression, comme pour lui signifier que ce message lui était tout particulièrement destiné, et qu’elle était « de tout cœur avec elle », pour sacrifier à l’expression moldue.
Cependant, Harry ne cessait de chercher réponses à leurs questions, comme à son habitude, et il était grandement secondé dans sa tâche par ses amis. Il lui paraissait impossible que Dumbledore puisse rester si longtemps éloigné de l’école.
Morgwen poursuivait son entraînement et leur assura qu’elle non plus, ne savait rien de ce qui se tramait. Tant de mystère et surtout le fait que ces secrets soient si biens gardés ne faisait qu’augmenter l’inquiétude du petit groupe.

Un soir cependant, la jeune femme fit irruption dans la tour des Gryffondors, un pâle sourire aux lèvres.
- Hermione ! j’ai à te parler. Déclara-t-elle.
La jeune fille la suivit précipitamment à l’abri des oreilles indiscrètes sous les regards inquiets de ses camarades.
- nous avons peu de temps. Enchaîna la sorcière. Damien va bien. Enfin à peu près. Mais il doit s’absenter... un certain temps
- comment ça ? où est-il ? un certain temps c’est quoi ça ? et où il va ?
- doucement ! je ne sais pas ni où ni combien de temps. Sans doute cela dépendra-t-il de la réussite ou non de sa mission.
- mais où est-il en ce moment ?
- avec Albus mais ..
- ici ?!?
- Hermione !! écoute moi… et réponds seulement à ma question. La dernière fois que vous vous êtes vus, vous étiez heureux. Il est possible à présent que tu ne le revois jamais.

Hermione se sentit défaillir, ses jambes trop faibles pour la porter davantage. Morgwen la soutint de son bras en la voyant pâlir et continua
- si tu le revois maintenant ce ne pourra être que de brèves minutes, plutôt stressantes. Tu ne devrais pas y aller. Mais Albus tient à ce qu’on t’en laisse le choix.
La jeune femme fixa la Gryffondor intensément.
- n’y va pas. Garde en mémoire les bons moments. Les adieux sont toujours difficiles.
- Adieu ? tu as dit qu’il reviendrait ! cria-t-elle presque.
- je l’espère.
Morgwen murmurait plus qu’elle ne parlait.

- où est-il ?
Hermione s’était redressée, la voix sure et le cœur affolé.
- c’est une mauvai..
- dis moi où !
- … la tour d’astronomie
La jeune sorcière courut à perdre haleine, volant presque au-dessus du sol, espérant qu’il n’était pas trop tard, qu’il ne serait pas parti.
Lorsqu’elle fit irruption en haut du bâtiment, Albus et Damien observaient l’horizon. Ils se tournèrent vers elle en l’entendant arriver et la mine de la jeune fille les laissa figés d’inquiétude. Elle se dirigea vers eux d’un pas rageur
- DIX JOURS !!! aucune nouvelle en dix jours ! j’ai cru mourir !!
La jeune fille ne fit pas le moindre cas de la présence de son directeur et son attitude surprit les deux hommes qui ne surent comment réagir face à cette rage.

Cependant, elle se dissipa vite et Hermione finit par se réfugier dans les bras de Damien, pleurant toute son attente et ses angoisses accumulées.
- je suis désolé, murmurait le Serpentard dans ses cheveux. Tout a été si vite. Je n’ai pas eu le temps de te prévenir, il fallait partir de toute urgence. Pendant que j’étais avec Albus, Fumsek est arrivé avec des nouvelles sur la position de Severus, et nous sommes donc partis sur le champ.
- et tu dois repartir tout aussi vite. Intervint Dumbledore.
Une fois n’est pas coutume, Hermione méprisa le sage sorcier. Elle s’aperçut alors que Fumsek trônait sur son bras avant de détourner son regard à nouveau vers Damien qui caressait sa joue, rêveur, comme pour emmagasiner un maximum de tendresse et de souvenirs avant son départ
- tu vas où ?
- chercher ton professeur.

Des bruits de pas précipités se firent entendre derrière eux, tandis que Dumbledore souriait, lassé.
- j’aurais dû m’en douter… fit-il
Harry et Ron s’avançaient vers eux et Albus leur fit en quelques mots part de la situation tandis que Damien enlaçait Hermione une dernière fois.
- il n’y a vraiment rien qu’on puisse faire ? hoqueta-t-elle en pleurant.
- si. Répondit le Serpentard en prenant son visage entre ses mains. Une chose très importante : reste ici. Attends moi. Cette seule pensée me donnera la force de revenir.
Il avait murmuré ces mots de façon à ce qu’elle seule puisse les entendre. Une promesse entre eux, un secret rien que pour eux.

Pendant ce temps, Albus expliqua brièvement que le professeur Rogue avait été localisé ; blessé et affaibli par les attaques des mangemorts qui avaient fini par l’encercler, laissé pour mort, il ne devrait son salut qu’à l’apparition d’une aide quelconque.
Malheureusement, tout transplanage ou étalage de magie trop puissante en ces lieux reculés où Voldemort avait repris ses droits constituerait une alarme certaine qui avertirait les partisans du lord noir. Il était donc vital de s’y rendre le plus discrètement possible. Sous la forme animale, un sorcier passait beaucoup plus inaperçu.
- Severus a ainsi pu approcher au plus près de Voldemort sans être remarqué jusqu’à présent. Ajouta-t-il. Et quel animal envoyer à un mourant, si ce n’est le phénix ?
Son regard se riva à celui de Harry.
- Fumsek ?
- part avec lui…
- deux phénix qui volent de concert, ça ne risque pas d’attirer les regards ?
- sans doute si, mais le risque doit être couru. Severus détient des informations vitales pour l’Ordre…

Les deux jeunes sorciers s’approchèrent de leur amie pour la réconforter de leur présence tandis que Damien s’éloignait vers le bord de la tour.
- gaffe à toi. Articula péniblement Ron d’une voix qui laissait voir toute la difficulté qu’il éprouvait à ne pas pleurer avec Hermione.
- ne t’en fais pas Wesaley, je reviendrai, j’ai une revanche à prendre…
Harry ne put retenir un rire glacé en songeant à la futilité d’une telle réponse. Une partie d’échec ? Ce serpentard reviendrait, juste pour pouvoir battre Ron aux échecs…
- espèce de Malefoy… lâcha-t-il enfin à son encontre.
Damien singea une piètre salutation de chevalier en escaladant un créneau.

- ne pourrais-tu pas d’abord te métamorphoser ? intervint Dumbledore sur un ton qui trahissait une certaine inquiétude, mêlée à de l’agacement.
- certainement pas ! répondit Damien d’une voix forte. Ce moment là est mon préféré !
- tomber dans le vide… tu parles d’un plaisir ! soupira Dumbledore dont l’attitude laissa le trio perplexe.
Sur son bras Fumsek s’étendit majestueusement après une légère pression, prenant son vol. Hermione serrait la main de Harry, marquant sa chair de ses ongles tandis que Damien leur faisait face, dos au vide.

Il se laissa alors tomber en arrière, lentement, fermant les yeux en se délectant de la sensation de la chute libre après avoir mimé quelques mots silencieux pour la jeune fille qu’il n’avait pas quitté des yeux jusqu’alors.

« Je reviendrai ».

Un éclat doré les surprit tous et ils se précipitèrent vers le rebord de la tour. Deux phénix dansaient dans les airs et disparurent à l’horizon après être remontés vers eux et les avoir survolés, mêlant aux murmures de Dumbledore leur chant envoûtant qui évoquait pour Harry le meilleur sentiment que lui et ses amis puissent espérer à ce moment précis : l’espoir.

- sois prudent mon garçon…
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.