S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Harry Potter et la victoire de l'amour par stephchou87

[110 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Voilà ma première fic... j'espère que ça vous plaira... merci de me faire part de vos commentaires... négatifs ou positifs...

je peux facilement mettre rapidement à jour si elle vous plait je suis +/- au 30ème chapitre...
il y aura bcp d'inéagalité dans les chapitres au niveau de leur taille mais pas moi de 2 pages Word..

je tiens à vous prévenir que certains personnages vous semblerons surement OOC (out of caracter)mais je ne pouvais pas faire autrement pour la suite de l'histoire

sur ce, je termine mon blabla.
bonne lecture... merci de me lire...
et de me laisser vos reviews...

Chapitre 1 : La souffrance est une étape à franchir.

En reprenant le Poudlard Express, Harry Potter n’avait rien de ce héros que la communauté des sorciers attendait.
Il était assis là en face de celle qui l’aime et à qui il a dû dire adieu et mettre un terme à cette relation auquel il tenait tant. En lui jetant des regards en coin, Harry aurait bien voulu savoir à quoi Ginny pensait tout en regardant les décors qui défilaient à la même vitesse que le train.
Ce que pensait Ginny était à la fois vague et précis : elle avait demandé à Dobby de glisser une lettre dans les bagages de Harry. Cette lettre avait deux buts, en premier de remercier Harry pour ce merveilleux mois qu’ils ont passés ensemble dans l’insouciance du drame qui allait arriver avec la mort de Dumbledore, la seconde de lui prouver à quel point elle l’aime et lui dire qu’elle respectera ses choix tout en essayant de le faire changer d’avis, pour qu’elle puisse l’aider dans sa tache, si ardue pour un garçon n’ayant pas encore la majorité, pour qu’elle puisse être là pour lui dire au revoir si les choses tournaient mal. Harry ne voulait pas qu’elle l’aide de peur qu’il lui arrive quelque chose, mais se rendait-il compte que c’était en agissant ainsi qu’il la privait de vivre… Voilà ce qu’elle a voulu lui dire en écrivant cette lettre qui lui a prit toute la nuit entre L’enterrement de Dumbledore et le départ de Poudlard ce matin même. Pourquoi une lettre ? C’était plus simple se disait-elle il ne l’ouvrira que lorsqu’il sera prêt, ainsi elle ne provoquera pas de disputes inutiles qui rongent petit à petit les sentiments que deux personnes se portent.

Les seuls qui ont l’air d’aimer se disputer sont bien Hermione et Ron les meilleurs amis de Harry. Ils étaient devenu vraiment proche depuis l’enterrement, étant seul dans le compartiment des préfets, leur complicité devenait, de plus en plus, quelque chose de beaucoup plus fort, qui sait peut-être même de l’amour.

Harry, Ginny, Luna et Neuville se doutaient bien qu’il se passait quelque chose entre eux, ne les voyant pas revenir afin de faire la fin du trajet jusque Londres tous ensemble.

Quand soudain le train entra en gare, Harry commença à redouter le moment où il devrait dire « au revoir » à Ginny. Bien sûr ils allaient se revoir très vite pour le mariage, mais en cet instant Harry ne sût comment il fallait agir avec celle qui l’aime plus que tout.

Ce fût elle qui fît le premier pas, elle retient Harry dans le compartiment du train après le départ des autres, et l’embrassa. Puis s’éloignât de lui les yeux tout humides en lui disant « à bientôt Harry ».

Lorsqu’il descendît à son tour du train, il la chercha des yeux mais elle entrait déjà dans la voiture des ses parents, alors que Mrs Weasley l’attendait sur le quai pour pouvoir le saluer.

Mrs Weasley comme à son habitude se rua sur Harry en déplorant encore sa maigreur, mais cette fois-ci, il y avait quelque chose de différent chez Harry comme s’il était troublé et même distant, complètement perdu. Dans la tête de Harry, tout était chamboulé par ce baiser d’adieu de Ginny. Il était persuadé d’avoir pris la bonne décision mais l’intensité du baiser, la force qu’avait mis Ginny pour lui prouver qu’elle l’aime en cet instant précis, le fît prendre conscience à quel point ce qu’il ressentait pour elle était fort mais surtout à quel point il avait besoin d’elle pour vivre.

Une fois après avoir saluer tout le monde Harry se tourna vers Ron et Hermione qui se tenait main dans la main, Prévisible se dit Harry en tournant les talons afin de rejoindre sa famille qui l’attendait sur le quai un peu plus loin de cette agitation qui tournait autours de Harry.

Une fois à Privet Drive, Harry s’empressa de monter ses affaires dans sa chambre. L’oncle Vernon lui ayant bien précisé qu’aucun des ses « machins » ne devaient être vu par le voisinage.

Harry s’exécuta donc une fois à l’étage à dissimuler ses grimoires, son balai magique, il n’y avait que la cage d’Hedwige qui aurait pu trahir le monde auquel appartient Harry.

Sa tante Pétunia fût rapidement à l’étage pour lui demander son linge sale moldu bien sûr. Il lui donna et elle partit. Après seulement quelques minutes, elle revint avec 2lettres en main, une de Ginny bien sûr, l’autre portait son nom écrit avec de l’encre verte.

Harry surprit, resta fixé sur place en regardant les lettres que sa tante venait de lui donner. Il ne savait pas par laquelle commencer, deux des personnes qui comptaient la plus pour lui, étaient quelque part un peu avec lui en ce moment.

Il ouvrit une des lettres, et Harry fût surprit de voir qu’elle provenait de Dumbledore :

« Harry,
Si tu reçois cette lettre, c’est que je ne suis plus là, c’est que Severus a enfin décidé de suivre mes instructions.
Harry ne lui en veux pas, si je l’ai convaincu d’accomplir cette horrible tache c’est pour pouvoir t’aider plus tard lors de ta poursuite contre les Horcruxes. Harry le professeur Rogue s’est engagé auprès de moi pour te fournir le serpent de Voldemort, une fois que tu auras détruit les autres Horcruxes. Mais pour ça il devait jouer son rôle d’espion jusqu’au bout. Je sais que pour toi, il est difficile de comprendre, mais je n’avais pas le choix. Severus avait fait le serment Inviolable avec la mère de Drago, et il était très important de le conserver en vie afin qu’il puisse t’aider à détruire le Serpent.
Harry, je sais que la relation qu’on avait tout les deux était bien plus forte que celle d’un élève avec son directeur. C’est pourquoi je voudrais m’excuser de partir, pour toi ça doit être un choc de perdre encore une personne chère à ton cœur. Tu as beaucoup souffert Harry, c’est pourquoi je te prie de ne pas rejeter l’amour que certaines personnes te portent et surtout une en particulier. L’amour, Harry elle la plus grande aventure et la plus belle histoire qu’il te sera permis de vivre.
Le temps qu’il te reste je te supplie de ne pas gâcher ces moments. Avoir peur de perdre son plus grand Amour doit être douloureux mais c’est cela qui te rend si humain et si différent de Lord Voldemort.

Harry, bientôt Fumseck terminera son voyage vers le repos éternel des Phénix, avant cela il lui faudra désigner le propriétaire de son descendant. Et on t’a choisi toi Harry, il viendra te déposer l’œuf bientôt, prend en soin et j’espère que lorsque tu le regardera un peu de l’amour que j’éprouve pour toi Harry t’apparaîtra et alors tu sauras que je serai toujours avec toi tant que tu auras besoin de moi.

Encore merci pour tous les moments passés ensemble Harry, je voulais te dire à quel point je suis fier de toi, toi le fils que j’aurais voulu avoir.

A bientôt

Albus Dumbledore. »

Harry serra fort cette lettre qui lui faisait à la fois tant de bien et tant de mal. En regardant de plus près il s’aperçut que la fin était parsemée de larmes qui n’étaient pas les siennes. Il sut alors tout le sens du sacrifice de Dumbledore, pas celui d’un ami mais plutôt comme celui d’un grand-père.


Harry se mis alors à pleurer, il se sentait si mal. Soudain il sentit qu’on le serait fort.
La tante Pétunia était entrée dans sa chambre et le pris dans ses bras. Lui, le petit garçon pour lequel elle avait mis tant de force pour le haïr, venait de la toucher au plus profond d’elle-même dans son cœur de mère. Harry souffrait, mais elle aussi de le voir dans cet état. Elle le borda comme on fait avec un nouveau né jusqu'à ce que Harry se sente mieux. Il la regarda avec ce regard qui appartenait tellement à sa sœur, un regard de remerciement plein de larmes certes mais dans ce regard il y avait de la reconnaissance et Pétunia sût alors à se moment qu’elle était enfin à la hauteur de la tache qu’on lui avait laissé presque 17ans plus tôt.

Elle resta là près de lui pendant plusieurs heures puis alla lui chercher à manger, l’oncle Vernon furieux ne comprenait pas l’attention soudaine de sa femme pour son neveu. Elle lui répondit que Harry était malade et qu’il ne fallait pas le déranger.
Harry ne mangeait pas. Harry ne voulait rien. Il se souvint soudain de la seconde lettre, une lettre pleine d’amour envoyé par Ginny, une lettre qu’il lui fit le plus grand bien, une lettre d’espoir. Ginny n’espérait qu’une chose rester avec lui et après la lettre de Dumbledore comment lui dire non.

Lorsque la tante Pétunia monta pour se coucher et jeta un rapide coup d’œil sur la lettre que tenait son « petit » contre son cœur au moment où il trouva le sommeil celle de Ginny. Et là, agissant enfin comme un mère elle pris son plus beau papier à correspondance et commença une lettre pour Mrs Weasley afin de la rencontrer pour pouvoir lui parler de Harry, elle nota les dates et les heures où l’oncle Vernon et Dudley étaient absent. Et demanda ensuite à Hedwige de porter cette lettre le plus rapidement possible à cette dame qui avait donner à Harry ce qu’elle n’avait jamais sût avant aujourd’hui : L’AMOUR.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.