S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


124ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 124e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 24 juin à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 08/06/2022 18:45


Assemblée Générale 2022


Chers membres d’HPF,

Nous désirons vous informer que l’Assemblée Générale 2022 aura lieu du vendredi 17 juin 22h au vendredi 24 juin 22h sur le forum.

Seuls les adhérents à l’association peuvent voter, mais tous les membres sont encouragés à venir lire et discuter.

Au plaisir de vous y voir !

Le CA
De Les membres du CA le 06/06/2022 18:39


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Juliette54, Tiiki et Bloo, qui remportent la Sélection Drabbles !

Vous pouvez dès à présent commencer vos lectures pour élire en décembre prochain vos Fictions longues préférées. Vous avez 7 mois pour découvrir 12 univers qui ont conquis les lecteurs ! Pour en savoir plus et pour suivre notre planning de lectures, rendez-vous ICI.

En juillet, on compte sur vous pour la Sélection des Animaux Fantastiques ! Avec la sortie du troisième film, c'est de circonstance, non ? Vous pouvez d'ores et déjà proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Et au mois de juin, remontez aux origines de Poudlard. Nous vous proposons six textes qui mettront à l'honneur, individuellement comme collectivement, ses Fondateurs : Godric Gryffondor, Helga Poufsouffle, Rowena Serdaigle, et Salazar Serpentard. Vous avez jusqu'au 30 juin pour lire et voter par ici.



De Equipe des Podiums le 05/06/2022 16:03


123ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 123e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 21 mai à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 13/05/2022 17:22


Journées Reviews


Lire, écrire…

Tu as envie de lire ? De découvrir un ou une auteure ? D'échanger sur ses écrits et sur les tiens à travers quelques reviews sympathiques ?

La Journée Reviews est là pour ça, et elle aura lieu cette fois-ci du 13 au 16 mai !

Viens nous rejoindre en t'inscrivant ici !

Le principe ? Réparti.e.s en binômes ou trinômes, vous écrivez au moins 10 reviews à votre binôme (5+5 pour le trinôme) pendant ces trois jours, sur HPFanfiction ou le Héron, au choix.

 


De le 04/05/2022 19:14


Quand on l'attaque, Marie Malfoy contre-attaque par Poupy

[57 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Je sais, aussi incroyable que cela puisse paraître, après des mois d'absence, me voici... De retour! Pour vous jouer un mauvais tour? ^^ Et surtout... J'ai le plaisir que le dernier chapitre de Quand on l'attaque... est écrit! Sur ce, à votre lecture...
Chapitre 10 : La deuxième épreuve

Ca fait deux semaines que j’ai réussi à ne pas regarder Potter dans les yeux une seule fois ! Je suis vraiment trop forte. Ah, là, là. Sinon… Demain, je vais mourir trucidé par les gardiens du ciel que je dois affronter dans une foutue épreuve d’un foutu tournoi. Veinarde, non ?

Le premier cour de défense avec Potter après heu…voilà, j’ai découvert qu’avec un simple regard, un homme pouvait rougir. Depuis, je passe mon temps à regarder le sol dans ce cour. En tout cas, il ment comme un pied. Prétendre qu’il fait un peu trop chaud… Tss…

C’est bizarre, quand même, je trouve pas Sarah. Mme Maxime l’a convoqué et c’est tout.
D’ailleurs, quand elle l’a appelé, Potter l’a regardé bizarrement.


Pourquoi je reviens toujours à lui ?
Ben puisque c’est comme ça, je vais ronquer, tiens.

-Marie ! Marie, réveille toi !
-…
-Marie !
-…
-Marie, il y a encore une nouvelle attaque de mangemort et comme la dernière fois, c’est à toi de tous nous sauver !
-… Gneu…
-Réveilles toi !
-…
-Pff… Marie ! Sarah va mourir !
-Hein ?
-Elle réagit ! S’exclame Claire, soulagée.
-Qué pasa ?
-C’est la deuxième épreuve, tu dois traverser une forêt pour aller sauver ta meilleure amie aussi appelé Sarah et ce, en moins de une heure, explique Claire.
Je réfléchis avec attention.
-Ca veut dire qu’il faut vraiment que je me lève, je suppose.
Acquiescement général de toutes les filles du dortoir.
-Pfiou. Café ?
Une tasse de café noir et fumant surgit soudain sous mon nez.
-Vous êtes géniales, les filles…

Bon. Je suis devant la forêt interdite, qui, pour l’occas’ n’est plus si interdite. En gros, les trois champions doivent aller la personne à qui ils tiennent dans la forêt et revenir sans jamais poser le pied sur ce que l’on appelle assez couramment le sol. Et ce, sans se faire trucider par les trois gros aigles géants qui sont trois fois plus gros que moi et qui volent d’un air rageur au-dessus des arbres.
Clio me lance un regard angoissé. Pieter regarde fixement les aigles.
Aucun de nous trois n’écoutent ce que disent les commentateurs.
-Et l’épreuve va commencer dans une minute… le temps que le jury s’installe…
Je vérifie mon sac. Il devrait tout y avoir. Au moins, j’ai trouvé une idée pour ramener Sarah, mais bon, je crains qu’elle n’aime que modérément.
Clio, elle a pas l’air couillone avec ses ailes de plume… Je l’ai aidé à les faire, et tout… Bon, d’accord, j’avoue, en fait je l’ai regardé faire en mangent une craquotte. Mais quand même, après tout, je l’ai soutenu moralement.
-Et la seconde épreuve du Tournoi des Sorciers vient de commencer !!!!
Clio prend sa baguette et lance un sort sur les ailes qui commencent à battre. Elle commence à voler gracieusement, l’air légèrement nerveuse. Mais ça va, elle gère, elle s’est entraînée… Les gens de Poudlard applaudissent.
Pieter enfourche son balai après s’être lancé un simple sort de protection.
Je commence à me concentrer sur le sort, visualisant bien le résultat. Je sens mon corps se refaire, se rapetir, les os bouger, changer. Quand j’entends de grandes exclamations, je comprends que j’ai réussi. J’ouvre les yeux et regarde mes mains. D’un joli brun recouverte de poil. Forcément, pour un macaque. Clio commence déjà à s’avancer vers la forêt suivie de Pieter. Les aigles énormes nous fixent. Je vérifie que le sac est bien accroché à mon dos. Je grimpe rapidement à un arbre. A partir de maintenant, il ne faut plus que je touche par terre. Je saute dans les arbres de branches en branches, courant presque. Je sais pas trop où je vais, mais bon. Je vais de plus en plus vite.

Branche à droite, branche à gauche. Mes mains de singe vont partout, je monte, je descends, je saute, je bondis, je m’élance. Des oiseaux, des fois, qui passent près de moi. Qui n’ont même pas le temps de me voire que déjà je suis sur un autre arbre. Les feuilles me fouettent un peu le visage. Je saute soudain et me rend compte que la branche visée est un peu loin. Tout mon corps se tend, mes pieds me poussent le plus loin possible… J’attrape une branche d’un doigt et tourne autour, l’euphorie me gagnant. Je pousse un cri de joie et bondit encore vers une autre branche. Droite, gauche, devant… J’avance au hasard sans plus me soucier de rien d’autre que de cette sensation grisante de liberté qui m’envahit. Une branche à droite, une branche à gauche… je vais où je veux…

Après je ne sais combien de temps à valdinguer de tout les cotés possibles, je me rappelle ce que je fais ici. Je me dirige vers la cime d’un arbre, montant rapidement. Je passe doucement ma tête au dessus du feuillage et je frémis soudain : Clio volait, pourchassé par l’un des trois aigles. Les deux autres poursuivaient Pieter qui multipliait les prouesses sur son nimbus 2003. De mes doigts malhabiles de singe, je prend mon sac et en sort ma baguette. J’espère que ça va marcher… Je me concentre (j’ai un peu de mal, ne pouvant m’ôter de la tête l’idée qu’un singe avec une baguette magique, ça a un coté folklo) avant de lancer un sortilège d’illusion. Soudain, trois Pieter apparaissent et commencent à voler dans tout les sens. Déstabilisés, les aigles hésitent avant de se lancer à la poursuite de l’un d’entre eux chacun. Qui auraient cru que mon vieux cour de bio de quand j’avais 7 ans combiné à un bête sortilège d’illusion me servirait? Parce que, tout le monde le sait, les aigles n’ont quasiment aucun flair et chassent grâce à leur vue perçante. Mais le vrai Pieter a intérêt à faire vite parce que j’ai encore un peu de mal avec les sortilèges d’illusions ( appris pour pouvoir fuir plus facilement lors de nos escapades nocturnes).
Clio commence elle aussi à faiblir. Mais avant que je n’aie eu la moindre idée, Pieter fonce sur l’aigle et se le prend de plein fouet avant de recommencer à voler de toute la vitesse de son balai. Aussitôt, Clio part dans l’autre direction, plantant plus ou moins l’aigle qui hésite encore entre ces deux proies de choix.
Rassurée quant au sort des autres champions, je retourne à mes branches et recommence à valdinguer.

Je bondis encore une fois, tendant mon petit bras pour attraper une branche avant de me rendre compte qu’il n’y a plus de branche. Tellement occupé à penser que j’en ai oublié de regardé. Je me sens tomber brutalement à terre. Après avoir atterri douloureusement sur l’arrière-train (pourquoi toujours là ?), je me relève et me concentre pour annuler le sort.
Après avoir retrouver figure humaine (c’est le cas de le dire…), je regarde autour de moi.
-Tu te débrouilles bien en méta. Me fait remarquer Clio qui me regarde tranquillement.
-Je me débrouille.
A côté, une femme d’environ quarante ans, Sarah et un grand type avec un ai de déjà-vu discutent.
-C’est la mère de Pieter et mon frère. Explique Clio.
-Ha ! Ils étaient détachés ?
-Non, quand je suis arrivé, il y a cinq minutes, ils y avaient des petites bêtes qui ne voulaient pas me laisser passer, mais ceux qu’on devaient aller libérer étaient attachés à des poteaux et ils dormaient. Je les ai tous libéré, je pouvais pas les laisser.
-Marie ! S’exclame Sarah quand elle s’aperçoit de ma présence. T’aurais au moins pu arriver première !
-Merci de me soutenir ainsi, Sarah.
-De rien !
A ce moment là, Pieter arriva soudain, l’air complètement mort.
-Je me suis fait rattrrrrraper par l’un des aigles. C’est currrrieux, c’est superrrr grrrrand, la forrrrêt interrrrdite, quand on y pense. Et…
Puis il commença à parler très vite en bulgare en se précipitant vers sa mère.
C’est là que je me rappelle du petit cadeau de Claire.
-Vous voulez des potions régénérantes ?
-Tu en as ? demande Clio, curieuse.
-J’ai un génie des potions parmi mes amis. C’est la seule que je connaisse qui fasse ses potions avec autant d’instinct. Je rétorque en lui tendant un flacon.
-Bon, c’est pas tout, ça, mais comment vous allez nous ramener ? Demande Sarah, curieuse.
-Maman va venirrrr avec moi surrr le balais.
-Vous allez tenir ?
-On l’a déjà fait pourrrr échapper à des mangemorrrrts.
Gros blanc.
-Je vais lui lancer un sort de poid-plume, explique Clio pour détendre l’ambiance.
-Heu… et moi, heu…
Sarah me regarde en plissant des yeux.
-Marie, je te le dis tout de suite, c’est non.
-Mais…
-Non.
-Tu auras fière allure…
-Non.
-Tu n’as pas le choix, c’est ça, où je te traîne derrière moi pendant que je saute de branche en branche.
Elle ouvre la bouche, puis la referme.
-C’est joli, les libellules. Dit-elle finalement.

Je saute de branche en branche quand soudain, j’entends un grand cri féminin.
-Clio ! je pense en remontant aussi sec.
Je saute et regarde autour. Clio a l’air bien avancé, et je vois aucun aigle autour d’elle… de l’autre côté… Bah du con ! Il est plutôt mal barré ! Pieter essaie tant bien que mal de s’en sortir, mais il semblerait que son balai soit nettement moins maniable avec quelqu’un derrière lui et trois aigles d’un coup, ca fait peut-être un peu… Clio retourne en arrière avec l’intention de l’aider mais il est loin… Bon, ben on va l’aider. En repérant approximativement où il est, je replonge sous les feuillages et part dans sa direction. Quand j’estime être à peu près arrivé, je remonte encore une fois avant de faire le plus grand des bonds possibles. Je dépassent les cimes et me retrouve soudain devant un aigle à deux mètres de moi.

J’avais pas remarqué qu’ils étaient aussi gros. Sa tête fait presque ma taille. Ses yeux ont la taille d’un ballon de football. Comme l’attention des trois aigles s’est soudain portée sur moi, Pieter en profite pour sortir brusquement en chandelle. Je me sens retomber. J’attrape une branche et je bondis vers un arbre au moment où un bec de près d’un mètre vient claquer à l’endroit où j’étais cinq secondes avant. Je ne me pose même pas de question, je commence aussitôt à détaler le plus vite possible. Je sens derrière moi les bruissements d’ailes, le bec qui claque… J’essaie d’accélérer encore le rythme. Je vois presque le moment où je vais me rater une branche… Je vois soudain un petit vide, un arbre plus éloigné que les autres… je bondis de toute mes forces. Au moment où je sens que je vais commencer à tomber, une main m’attrape fermement par le ventre. Je me retourne en tortillant un peu et me retrouve face au frère de Clio qui me sourit de toutes ses dents. Derrière, Clio le tient sous les bras.
-Heureusement que ma sœur gère !
Derrière, deux aigles ne désespèrent pas, nous poursuivant. Clio passe un bras autour du torse de son frère en bénissant l’inventeur du sort Poids-plume et sort sa baguette.
-Incendio ! crie-t-elle.
L’aigle qui se prend le sort n’a pas l’air d’apprécier mais continue malgré tout.
-Experliarmus ! Jambencoton ! Cranso ! Aerius capelari !
-Un sort de brushing ? Fait remarquer Seamus, perplexe.
Mais l’aigle qui s’est pris le sort voit soudain ses plumes se lisser et lui tomber brusquement devant les yeux. Paniqué, il se met alors à voler n’importe comment avant de se prendre un arbre.
-Crepito capilas ! Continue donc Clio dans la même lancée.
C’est plus ou moins écoeurée que je vois le deuxième aigle se mettre à friser soudainement. Surpris, et doté d’une aérodynamique nettement moins bonne, il se laisse plus ou moins tomber.
Des sorts capillaires suffisent à se débarrasser d’aigles géants. N’importe quoi.
Clio me dépose, range sa baguette, reprend son frère à deux bras et va me déposer sur un arbre.
-A toute !
Je lui fais un geste de la main avant de continuer mon trajet. J’arrive juste après Clio. Après que Pieter m’ait montré la bonne direction vu que je parais plus ou moins vers pas là où il faut, je me suis un peu baladé pour être sûre d’arriver dernière.
Je m’en fous, je suis contente, je suis en vie. Les autres de Beauxbatons écoutent mon récit mort de rire pendant que Sarah me reproche d’avoir trop bougé. Forcément, je l’ai transformé en libellule (seule métamorphose sur les autres sorciers que je maîtrise à la perfection… Allez savoir pourquoi…) et je l’ai mis dans une petite boite dans le sac. Vu comment j’ai sauté partout, ça a du swinguer…

Le commentateur s’écrie soudain au milieu de la joyeuse cohue :
-Et les résultats !
Aussitôt, tout le monde fit silence.
-Clio Finnigan est arrivé la première à la clairière. Elle a eu l’aide de Kresstoff ! Mais elle a aussi secouru Malfoy !Elle n’a reçu d’aide qu’à une reprise contrairement à ses concurrents ! Et son sort d’animation a été parfaitement exécuté ! Aussi, nous lui accordons 47 points ! Et elle passe ainsi 2ème du classement avec 84 points!
Tout le gradin de Poudlard se met soudain à applaudir furieusement.
-Pieter Kresstoff a eu l’aide de Malfoy à deux reprises, et n’est arrivé à la clairière qu’en dernier ! Mais il a aidé Finnigan et Malfoy ! Il est de plus revenu en deuxième ! Nous lui accordons donc 45 points ! Et il est donc deuxième ex-aequo avec miss Finnigan puisque cela lui fait 84 points !
Dumstrang se joignit aussi à la cohue générale.
-Enfin, Marie Malfoy !
Tout ceux de BeauxBatons se mirent soudain à hurler.
-Qui a reçu de l’aide à deux reprises mais est aussi allé donner de l’aide sans hésitations pour la première fois ! Est arrivée deuxième à la clairière mais dernière là où réside le jury ! Avec un sort de métamorphose individuelle parfaitement exécuté, et une idée originale pour relever le défi… Nous accordons 40 points à Marie Malfoy, qui reste la première du classement !
Heu… pour définir le bordel qui règne en ce moment face à la forêt interdite… En fait, non, c’est impossible.
Inconsciemment, je me mets à chercher quelque chose. Je crois soudain le regard du professeur Potter qui m’adresse un large sourire. Stupidement, je sens mon cœur se gonfler d’une joie absurde.

MERDE !!!
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.