S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

125éme édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 125e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Délaissez le temps d'une soirée la plage et les cocotiers,
votre clavier vous appelle, vous avez plein d'histoires à raconter !

Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De Équipe des Nuits le 28/06/2022 07:52


Concours officiel HPFanfic


Les 25 ans de Harry Potter

 

L'équipe de modération HPFanfic vous propose un concours d'écriture afin de célébrer dignement les 25 ans de Harry Potter.

Vous avez jusqu'au 25 août 2022 pour publier votre texte ! Les votes seront lancés dans la foulée.

Laissez-vous tenter par l'aventure en suivant ce lien ! Vous y trouverez les différentes modalités de ce concours.

A bientôt !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 25/06/2022 17:25


Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


124ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 124e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 24 juin à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 08/06/2022 18:45


Assemblée Générale 2022


Chers membres d’HPF,

Nous désirons vous informer que l’Assemblée Générale 2022 aura lieu du vendredi 17 juin 22h au vendredi 24 juin 22h sur le forum.

Seuls les adhérents à l’association peuvent voter, mais tous les membres sont encouragés à venir lire et discuter.

Au plaisir de vous y voir !

Le CA
De Les membres du CA le 06/06/2022 18:39


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Juliette54, Tiiki et Bloo, qui remportent la Sélection Drabbles !

Vous pouvez dès à présent commencer vos lectures pour élire en décembre prochain vos Fictions longues préférées. Vous avez 7 mois pour découvrir 12 univers qui ont conquis les lecteurs ! Pour en savoir plus et pour suivre notre planning de lectures, rendez-vous ICI.

En juillet, on compte sur vous pour la Sélection des Animaux Fantastiques ! Avec la sortie du troisième film, c'est de circonstance, non ? Vous pouvez d'ores et déjà proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Et au mois de juin, remontez aux origines de Poudlard. Nous vous proposons six textes qui mettront à l'honneur, individuellement comme collectivement, ses Fondateurs : Godric Gryffondor, Helga Poufsouffle, Rowena Serdaigle, et Salazar Serpentard. Vous avez jusqu'au 30 juin pour lire et voter par ici.



De Equipe des Podiums le 05/06/2022 16:03


Quand on l'attaque, Marie Malfoy contre-attaque par Poupy

[57 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Yeeeha! J'ai eu deux reviews! Ca en jette!
Chapitre 3 : La coupe de feu


Debout dans la salle d’entrée, on attend que le carrosse se pose. Un rapide coup d’œil par la fenêtre nous a permis de constater que les élèves de Poudlard nous attendaient tous devant un grand château (à priori Poudlard) et que les élèves de Dumstrang étaient déjà arrivés. Mme Maxime nous a prévenu trois quarts d’heure à l’avance. Elle a exigé que l’on mette les uniformes. Rien que pour lui faire plaisir, Sarah a mis le plus customisé. Des badges, des écritures, des déchirures, des rajouts… Elle est championne dans l’art d’arranger un uniforme à sa convenance. Je me contente de mettre mes chaussettes montantes noires avec les vaches et mes mitaines de toutes les couleurs. Ca va très bien avec l’uniforme violet. On sent sous nos pieds que le carrosse se pose sur le sol.
-Marie Malfoy, allez ouvrir le marchepied.
-Toute seule ?
Froncement de sourcils.
-Sarah Lambert, allez l’aider.
J’ouvre la porte et saute à terre, rejoint par Sarah. Les anglais nous regardent tous, les yeux ronds.
On se sourit. Les premiers qui voient, c’est les deux tarées de BeauxBatons, forcément…
Puis on déploie le marchepied pour que Mme Maxime puisse descendre. Quand celle-ci descend, on entend de ci de là des exclamations de stupeur. Les autres descendent vite, tout aussi impatient. Mais nous, on avait déjà eu le temps d’apprendre une dure réalité.
-Macarel qu’il fait froid, dans ce pays…
Mais un regard noir de Mme Maxime me dissuade de continuer. Une femme aux cheveux gris et à l’air âgé parle avec notre directrice et avec un grand brun d’environ quarante ans à l’air rébarbatif. Probablement les directeurs de Poudlard et de Dumstrang.
J’observe attentivement les élèves. Les anglais sont vêtu de capes à l’air très chaud (et moi, je me pèle !) et beaucoup ont l’air très sympas. Ils nous regardent curieusement, s’attardant peut-être sur les No Future et les Be Yourself de Sarah et sur mes chaussettes à vaches. Les bulgares, eux, sont tellement recouvert d’habit que à première vue, on dirait qu’ils font tous un mètre de large.
Un petit cri me permet de comprendre que Amanda a trouvé Harry Potter. Je jette un coup d’œil. Ca va, il est plutôt mignon. Il a l’air de s’emmerder royalement en discutant avec un professeur. Le château de Poudlard est assez impressionnant, grand, majestueux, avec un air de château de contes, l’air d’un château où il peut que arriver des trucs incroyables. Très différends de BeauxBatons qui, au contraire, est très lumineux, clair.
Mon anglais approximatif me permet de comprendre que la directrice de Poudlard nous propose de rentrer. Oui !! Crie mon esprit et mon corps frigorifié. Je veux rentrer !
Lorsque l’on commence à se diriger vers l’entrée de Poudlard, on pousse tous distinctement un cri de soulagement.
Dans Poudlard, les anglais se sentent tous soudainement poussé par un élan de fierté. Quand j’entre dans la Grande Salle, je leur donne entière raison. Le plafond étoilé est une véritable merveille… Pendant trente secondes, je me demande combien de sorts ils leurs à fallu pour faire ça.

Je me réveille tout de suite quand je remarque que Barnabé propose d’aller à la table des Serdaigles. (Comment je le sais ? Mais parce que j’ai lus des livres sur Poudlard, tiens ! Non, mais ! Je ne suis pas (si) irresponsable) Je les regarde. Ils nous jettent des regards curieux. J’ai aussitôt l’impression d’être un cobaye.
-On peut aller ailleurs, aussi…
-Et où ?
J’ai regarde à droite des Serdaigles. Les Poufssouffles, à en juger leurs écussons. Ils nous font de grands sourires gentils avant de rire. A gauche, les Serpentards. Trop tard, les élèves de Dumstrang y vont. A l’extrême droite… Je vois un groupe éclaté de rire, un type qui écrase la tête de son voisin dans un plat de purée et qui, aussitôt après, le nettoie avec sa baguette en riant…
-Les gryffondors ?
Barnabé me regarde, méprisant.
-Sûrement pas, tu m’as vu ces dégénérés ?
Je hausse les épaules, et me dirige vers la table des gryffondore en même temps que Sarah.
-Mais vous faîtes quoi ?
-Tu fais ce que tu veux…
-…mais nous, on va là-bas.
Bien sûr, Amanda, en nous voyant aller vers les gryffondors, nous poursuit aussitôt.
-Les filles, attendez !
Du coup, Pierre (qui est amoureux d’elle) la suit en traînant son meilleur ami, Ludovic.
Claire et ses amies nous suivent aussi en expliquant à Barnabé qu’avec nous, c’est bien plus marrant. Elles sont nonchalamment suivies de Denver Wilson (qui veut se faire bien voir de Claire) avec son meilleur ami, Thomas Rondeau. Celui-la étant le fantasme vivant des midinettes, celles-ci le suivent. Et le reste finit par suivre sans se poser de questions, et en laissant Barnabé seul pendant dix secondes avant qu’il ne crie : « attendez moi ! » en courant.
Pendant ce temps, on s’est déjà assises à la table. Un petit blond à côté de nous nous fait un grand sourire.
-Salut, je m’appelle Denis Crivey, je suis en sixième année.
-Sarah Lambert.
-Marie Malfoy.
Et bien sûr, j’ai droit aux étouffements.
-Malfoy ? Comme…
-La famille de mangemorts fou furieux, oui. Malfoy comme si tu parles encore de ca, je te fous mon poing dans la gueule.
Regard en coin.
-Tu connais Drago Malfoy ?
-Le fils de Lucius Malfoy ?
Acquiescement.
-Non, mais j’ai rencontré son père.
-Et alors ?
-Jamais rencontré quelqu’un d’aussi pédant.
Il doit être rassuré parce qu’il recommence à sourire.
On discute longtemps avec tout le monde en mangeant.

A la fin du repas, La directrice de Poudlard se lève.
-Je suis le professeur McGonnagal. Vous savez tous pourquoi vous êtes là. Cette année va se dérouler le tournoi des Trois sorciers. Je vous présente Nymphadora Tonks…
Mouvement vers une femme aux cheveux… Roses ?
-…et Patrick Stone…
Montre un type à la coupe de cheveux affreuse.
-…qui sont les représentants du Ministère.
Elle fait un geste vers un vieillard un peu miteux qui emmène une malle. Elle se penche, ouvre le coffre.
A côté de moi, Sarah montre bruyamment la peur générale.
-Houhouhouhou…
McGonnagal sort du coffre une vieille coupe en bois à l’aspect légèrement miteux sur les bords.
-Ceci est la coupe de feu. C’est elle qui choisira les champions de chaque école. Il vous faudra écrire sur un papier Votre nom et votre école lisiblement. Ce tournoi apportera au vainqueur gloire et fortune. Mais je vous conjure de prendre le temps de faire votre choix. Ce Tournoi est périlleux, et n’importe qui ne peut pas le gagner. Si vous déposez votre nom dans la coupe, vous ne pourrez plus reculer. Il s’agit d’un contrat magique.
Elle continue son petit discours. On ne l’écoute plus vraiment. Tout le monde regarde la coupe. Ca va turbiner dans les petites têtes, cette nuit !

Enfin, on se lève tous. Direction le carrosse…
Soudain, Amanda pousse un cri hystérique.
-Il a croisé mon regard !
Je crois bien qu’elle parle du grand, du beau, du magnifique Harry Potter.
-Tu sais, Amanda, il est aussi humain…
-Qu’il est beau ! Ce que j’aimerai être à sa place…
-Tu veux rire ? S’exclame Sarah.
Regard interloqué d’Amanda.
-Non, pourquoi ?
-Il a une vie de chiotte ! Je fais remarquer en continuant à suivre Mme Maxime.
-Mais c’est une grande star !
-C’est un petit veinard, il a le droit de se faire harceler par des groupies sans cervelle… Ironise Sarah.
-C’est Harry Potter !
-Tu peux aussi dire des choses qu’on ne sait pas, Amanda.
-Il a battu le Lord noir !
-J’ai dis des choses qu’on ne sait pas !
-Il est riche !
-Oui, et il est orphelin, il a du combattre des tas de bestioles non identifiés alors qu’il était tout jeune, il a vu des gens mourir, a failli crever… C’est un vrai, c’est un chanceux de la vie ! Surtout qu’en plus, être une star, ça a pas l’air de lui plaire.
-Marie ! Souffle Amanda, au bord de l’apoplexie. Il est juste à côté !
Quoi, il est juste à côté ? Je me retourne… Ah, ben oui. Il est derrière moi, en train de regarder les élèves de Dumstrang.
-Bah… Qu’est-ce que ca change ? C’est un british, il comprend que dalle au français !
On continue notre chemin tranquillement.

Harry suivit des yeux le groupe des jeunes filles. Il s’attarda sur la petite brune avec des chaussettes à vaches. Ca fait plaisir de savoir que toutes les filles ne sont pas de groupies sans cervelle. Mais… Question intéressante : dirait-il un jour que ce soir, il testait le sort de langage universelle ? Sa petite voix intérieure répondit à sa place :
-Nooooooon…



-Marie…
-Hum… Gneumeu… Dodo…
-Marie…
-Paix, tranquille… Dodo.
-Marie, il faut se lever…
Je me cache sous la couette pour me protéger de cette agression.
-Marie, si tu ne te lève pas, je te lâche Amanda dessus… Elle a très envie d’essayer le nouveau sort de coiffage de Mode Sorcière….
-Aaaaah ! Non, pas ca ! Je hurle en bondissant de mon lit.
Dingue, non ? En trois secondes, je suis passé du mode « Feignasse » au mode « défense ».
Sarah m fait un large sourire.
-Où est Amanda ? Je demande, hystérique.
-Sous la douche.
Je soupire de soulagement. Puis je regarde l’heure. Sept heures trente.
-Non, mais ca va pas, de me réveiller à l’aube ?
-On va manger dans un quart d’heure. M’explique Claire.
-Abusez… Zauriez pu me laisser cinq minutes de plus…
Je me lève tranquille.
Cinq minutes plus tard, je suis lavé.
Cinq autres minutes plus tard, je suis séchée, habillée, coiffée.
Et mes chaussettes rayées jaune, rouge et orange font très bien avec mon uniforme.
Quand Mme Maxime entre dans le dortoir, je suis en train de dormir sur le lit de Sarah.

Quand on entre dans le château, c’est un gros bo…bazar. On voit pas mal de personne qui regarde la coupe, l’air d’hésiter. Mme Maxime nous fait nous arrêter.
-Mettez vos papiers, dit-elle.
Presque toute la promotion va à tour de rôle déposer le papier dans la coupe de feu. Quand Barnabé passe, Sarah m’explique bruyamment le nombre de chance qu’il a d’avoir une crise cardiaque à la vue d’une souris.
Regard noir de Mme Maxime dans notre direction. Je ne vois bien sûr ABSOLUMENT pas pourquoi. Si, c’est vrai !
En tout cas, la journée fut longue. Très longue. Pourquoi ? Vais vous faire un bref résumé de la situation. Mettez dans une même pièce des minettes, Amanda virant à l’hystérique avec tout cette agitation, Sarah et moi (très agacé par tout ce bordel) et des mecs bien décidés à faire chier le monde.
Pour nous consoler, Sarah et moi sommes allés dans notre dortoir pour faire plus ample connaissance avec l’une des bouteilles de notre stock personnel. Smirnoff Ice. Très, très bon.
Denver et Thomas sont venus nous rejoindre en expliquant qu’ils en avaient marre. M’étonnerai pas que Thomas soit prêt à un rapprochement avec Sarah. C’est triste, elle est lesbienne. Bien sûr, il le sait pas. Mais bon, quand même.
Deuxième bouteille de notre stock. Faudra nous refaire.

Début de soirée. Même pas mal au crâne. Vive la potion anti-gueule de bois. Sarah et moi portons avec beaucoup de classe l’uniforme. Mme Maxime n’a pas l’air d’apprécier le No Future sur la jupe de Sarah, encore moins ma ceinture en capsule de bière. Moi, j’aime beaucoup.
On marche bien gentiment vers le château de Poudlard, tous en rang. On entre et on se dirige vers la table des gryffondors. Sont décidemment très poilants. Pendant le repas, entame une discussion avec Dennis Crivey sur l’intérêt des chaussettes montantes. A l’air très convaincu.
Enfin, le grand moment arrive. Tout le monde s’est dépêché d’expédier le repas pour passer au plus intéressant : l’annonce des champions. Quand la directrice de Poudlard s’est levée, tout le monde a soupiré de soulagement.
Encore une fois, un petit discours. Je ne fais même pas semblant d’écouter.
La coupe de feu commence à crépiter. Un petit papier surgit. Le professeur McGonnagal l’attrape au vol et lit :
-Le champion de Poudlard sera…Clio Finnigan !
A la table de Serdaigle, une jolie brune se lève, rouge de plaisir, sous les applaudissements effrénés des anglais. Elle se dirige vers la table des profs. Le type du ministère la dirige vers une porte en bois, derrière.
La coupe de feu se remet à crépiter. Nouveau petit papier qui sort comme une fusée.
-Le champion de Dumstrang sera…Pieter Kresstoff !
Tous les bulgares crient leur joie. Un grand type très, très brun, et plutôt pas mal se lève et rejoins l’autre championne.
A la table des Gryffondors, tous ceux de BeauxBatons se sont levés. Même Sarah et moi, c’est dire. Je prend ma fourchette et mon couteau et joue au tambour avec mon assiette.
-Le suspense est à son comble… Chuchote Sarah façon présentateur télé.
Regard noir de Barnabé.
-Le champion de Beauxbatons sera…
Je prends mon verre de jus de citrouille et le lève.
-Je plains le pauvre type qui va s’y coller. Je dis.
La directrice attrape le papier.
J’avale une gorgée. C’est très british, le jus de citrouille, mais c’est pas mauvais.
-Marie Malfoy !
Je recrache mon jus de citrouille sur Dennis.


Hum... Reviews?
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.