S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Les jumeaux de la lune par lilou

[42 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Tout appartient à J.K.Rowling seul quelques personnages sont de moi. J'espère que sa vous plaira, c'est ma première fanfiction, dîtes moi se que vous pensaient et bonne lecture.
Je courrais, je courrais à en avoir mal à tous mes muscles, je courrais à en perdre haleine, mais tant qu’ils me suivaient, ils ne pourront pas atteindre la citée, tant qu’ils me suivaient moi, les êtres de cette merveilleuse citée ne courront aucun danger.

A travers les arbres, je me fraye un chemin, je zig zag pour éviter leurs flèches.

Mais soudain, une paroi me barre la route, je m’arrête à temps, et je me retourne prête à affronter l’ennemi. Ils sont là tous vêtus de tuniques et capes noires, leur prince s’avance vers moi, il est grand mince, brun les yeux noirs, il s’arrête à quelque pas. Ils me parlent dans une langue étrange et mélodieuse, que je connais très bien d’ailleurs.

- Rends-toi, et j’évacue mes troupes, si tu te rends et que tu viens avec moi, je ne toucherais pas à ta citée, me dit-il sur un ton froid.
- qu’en sera t il des autres citées ? Vas-tu toutes les plier à tes ordres ?
- oui, si tu viens, il ne restera que ta citée, qui sera encore libre, pense à tous ces êtres à qui tu garantis la liberté.
- justement, je préfère me battre même si je dois t’éliminer, et qu’aucune cité ne soit sous ton emprise que de te regarder, détruire et semer la terreur sans pouvoir rien faire.
- toi, te battre? Mais tu ne sais même pas te battre, de plus tu n’es même pas d’ici, tu vas te battre pour des êtres qui ne savent même pas qui tu es? Tu cours à ta perte, si tu viens avec moi il ne te sera fait aucun mal, me dit il narquoisement.
- je viens de te le dire, je préfère me battre, pour que tu arrêtes de nuire.
- c’est ton dernier mot… alors, soit battons-nous. Mais, je te préviens, tu as beau être agile, tu ne me vaincras pas, se n’est pas pour rien que je suis prince.

Sur ces derniers mots, nous commençons un combat acharné, lui, avec son arc et ses flèches, et moi avec ma magie. Il est fort, mais doit très vite abandonner son arc et ses flèches contre sa magie lui aussi, le seul point noir au tableau, c’est que je commence à m’épuiser.

Là, deux de nos sorts se percutent avec une violence incroyable. Je profite de son étonnement pour recommencer à courir, il me suit, et recommence à me lancer des sorts que j’évite, et que je contre quand soudain je perds l’équilibre en trébuchant.

Je place par réflexe mes bras en avant prête à percuter le sol, mais une lumière m’aveugle, j’ai l’impression de flotter, puis j’atterrie sur il semblerait quelque chose de vivant. J’ouvre les yeux, je sens des frissons qui me parcourrent le corps, et je me perds dans un regard bleu gris.

Je suis étaler au sol sur un jeune homme, qui doit avoir mon âge, il a les cheveux noirs qui lui tombent avec élégance devant les yeux. Ses même yeux, bleu hypnotisant, envoûtant, il a l’air aussi surpris que moi, je n’arrive plus à réagir, c’est à se moment qu’une flèche vient m’effleurer le bras.

C’est comme un électrochoc, je me lève et me retourne, il semblerait que je sois dans une sorte de salle avec plein d’objets assez bizarre, mais mon regard se pose sur une sorte de tourbillon d’où je peux apercevoir le prince Diark avec son arc braqué dans ma direction. Sans hésiter, et avec rapidité je me lève et tends mon bras en avant en lançant une incantation, mais il semblerait que le tourbillon absorbe la magie.

- reviens, reviens te battre…me s"écrit-il d’un ton froid qui me glace le sang.
- j’aimerais bien, rien que pour te régler ton compte, mais je n’ai aucune idée de comment je pourrais revenir.
- tu es à moi, se n’est pas cet individu sur lequel tu es tombé qui va changer les choses, n’y même l’endroit où tu te trouves!
- je ne suis pas à toi! Tu es un être méprisable, tu crois vraiment que je vais t’épouser parce que tu l’as décidé, ou parce que tu vas laisser la citée en paix, tu te trompes et c’est très mal me connaître, je lui dit en hurlant.
- que tu le veuilles ou non, je te retrouverais, et tu seras bien obligé de me suivre, hurle t il à son tour.
- il en est hors de question, je lui réponds une fois calmé, tu ne me forceras jamais à faire se que je n'est pas envi de faire.
- nous verrons bien, me répond il en esquissant un sourire.
- c'est tout vu, Diark.

Je lui parle avec tout le dégoût qu’il m’inspire, et il n’a pas l’air d’apprécier. Au fur est à mesure, le tourbillon rétréci, et il disparaît totalement.

Je me retourne, vers le garçon, qui à amorti ma chute et il est toujours là, il me regarde étrangement, puis se tourne vers deux autres garçons du même âge que je n’avais pas remarqué. Ils sont tous les trois habillé de la même façon, je dois me trouver dans une école ou quelque chose comme sa. L’un des deux s’avance vers moi, il est grand, les cheveux noirs tout ébouriffés, avec des lunettes qui cache des yeux marron chocolat qui pétille de malice.

Je n’ai pas peur, ils ont l’air de personnes de confiances.

- salut, je sais que tu ne parles pas notre langue, mais je m’appelle James Potter, il me dit en faisant de grand geste pour que je comprenne.

Je souris amusé, sourire qu’il me rend, croyant que je n’ai pas compris un traître mot de ce qu’il m’a dit, mais je prends la parole avant lui.

- salut, moi c’est Sarah.

Tiens… ils ont l’air surpris. Le troisième garçon s’avance lui aussi, il a les cheveux châtains cendré, et les yeux miel, en croisant son regard, je me sens bizarre comme si je le connaissais, et à en jugé par son manque de réaction je dirais qu’il se pose les mêmes questions, mais il se reprend vite.

- salut, je m’appelle Remus Lupin, ... d’où viens-tu? On se connaît ? Me demande t-il.
- je…je ne sais pas, où sommes-nous ici?

Le dernier garçon, celui sur qui je suis tombé, revient vers moi, il me regarde intensément puis fini par prendre la parole à son tour.

- on est à Poudlard, évidemment, tu sais l’école entourée de la forêt interdite, avec un calamar géant dans le lac. C’était qui ce type de l’autre côté, et pourquoi vous vous parliez dans une autre langue? me dit il d’un ton de reproche.

Ses amis le regarde et James celui qui est tout ébouriffé se met à rire, mais le regard noir de son ami le calme.

Moi, je le regarde sans rien dire, après tout pourquoi est ce que je devrais répondre à ses questions, alors que je ne sais même pas qui il est. Et puis, je ne suis pas débile j’avais deviné que c’était une école, pourquoi il me parle comme sa? Je devrais peut être d’abord le remercié de m’avoir rattrapé pendant ma chute non? Et puis c’est quoi Poudlard ?

- merci, pour avoir amorti ma chute, je dis rapidement.

Voilà, maintenant si je m’en vais, ils ne pourront plus rien me dire non? Sur ce, je me dirige vers la seule porte, prête à l’ouvrir, … pff c’est bien ma chance, elle est verrouillée, comment je fais pour sortir de là moi. Je vois du coin de l’œil les trois garçons me regarder tout en discutant entre eux à voix basse.

- tu n'y arriveras pas la porte est verrouillé, me dit calmement Remus.
- Est ce que vous pourriez me dire comment on sort euh… d’ici?

Après tout s’ils connaissaient le moyen de me faire sortir de cet endroit, pourquoi ne pas leur demander. Le garçon dont je ne connais pas le nom s’avance vers moi.

- je m'appelle Sirius, désolé pour tout à l’heure je ne me suis pas présenté, si elle est verrouillée, c'est parce qu' il faut attendre que le professeur Dumbledore revienne, elle ne s’ouvrira que quand il sera là.
- ah! Pourquoi vous êtes là vous? Enfin je veux dire comment vous êtes rentré si la porte est verrouillée? enfin non, je veux dire pourquoi est ce que votre professeur vous a enfermé ici ?
- en fait, me dit Sirius, le directeur nous a convoqué ici, mais avant d’avoir pu commencer notre entrevu, il a était appelé pour une urgence, il nous a donc demandé de rester dans son bureau en attendant qu’il revienne. Tu ne m’as toujours pas dit de qu’elle langage il s’agissait tout à l’heure.
- c’était de l’elfique.
- pourtant tu n'est pas une elfe, alors pourquoi est ce que tu arrives à parler cette langue, et c'était qui celui qui voulait te tuer ? m'interroge t il.
- j'arrive à parler l'elfique parce que ça fait un an que je vis dans leur monde, et il ne voulait pas me tuer. Il voulais simplement me blesser suffisamment pour que je ne lui oppose plus de résistance, et donc pour pouvoir me ramener avec lui. C'est le prince Diark, un prince elfique maléfique, quand je l'ai rencontré, il était plutôt gentil mais il est vite tombé dans la magie noire. Sa l'a détruit, la seule chose qu'il ne possède pas et qu'il veut, c'est moi.

- pourquoi est ce qu'il voulait te ramener avec lui ? me souffle Remus, je veux dire pourquoi toi précisément.
- je suppose qu'il veut pouvoir me contrôler, je suis la seule humaine qui vie avec eux.

Je soupire, comment je vais faire pour rentrer à la cité, je ne sais même pas où je suis, décidément je réussi toujours à m'attirer des ennuis. Je regarde les trois garçons qui sont devant moi, c'est sur que sa fait du bien de revoir des personnes comme moi.

En plus ils ont l'air plutôt simpa, finalement j'ai de la chance dans mon malheur, je me demande quand même comment je me suis débrouillé pour atterrir ici.

Le garçon qui se nomme James allez prendre la parole quand la porte s’ouvrit en grand pour laisser apparaître un vieil homme à la longue barbe blanche avec des lunettes en forme de demi-lune, il me regarde presque comme soulagé. Comme si il me connaissait, il s'écarte de la porte et laisse entrer…
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.