S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


De la poussière d'étoile dans ses larmes par lilouze

[64 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

note 2008 : en remplacement d'A nos vies, nos expoirs, nos souffrances!

note 2013 : J'ai entièrement réécrit cette fic. :)

Les différents titres : 

A nos vies, nos espoirs, nos souffrances, à force de trahir, trahis-moi, de la poussière d'étoile dans ses larmes (titre définitif ici) et l'éclat des silence (sur la salle). 

Bonne lecture!

Note de chapitre:

heyyy
je vous ai manqué??
les lecteurs : mais qui c'est celle-là??
me présente, Lilouze, première L  (pour en savoir plus lisez ma bio!!)
ceci est ma première fic 'tragique'...comment expliquer ça simplement? Lisez les autres, vous comprendrez pourquoi je la qualifie de tragique xD
Les autres sont beaucoup plus drôles et complètement déjantées
Cette nouvelle fic est inspirée d'unfaithful de Rihanna, elle me trottait depuis longtemps dans la tête alors...
enfin bref, bonne lecture!

édit 2012 : Je me suis rendue compte à quel point cette histoire était incohérente...J'y suis pourtant attachée. Je vais donc entière la modifier ;) 

Tchuss!

L’éblouissant soleil distille sa lumière sur notre toit,

ses faisceaux resplendissant dans l'azur du ciel, 

éclatent en milliers de rayons

dans la pâleur des nuages accumulés.

L'herbe broussailleuse des pelouses du voisinage

est empreinte des délicieux parfums de l'été.

Quelque part, au sud de la banlieue londonienne,

se trouve une jolie maison.

C’est la nôtre, la mienne.

Elle n'est pas très grande,

mais tout de même accueillante,

avec ses briques aux tons chaleureux et réconfortants.

Après avoir passé la porte en ébène vieilli,

la maison s’ouvre sur le large hall d'entrée décoré de nos photos:

nos sourires, nos regards amoureux et langoureux,

les images marquant la naissance de notre fille, Rose, et ses premiers instants.

Nos éclats de rires auraient pu colorer davantage le ciel si morne

et déteindre sur lui... Dans un autre temps, une autre époque.

Nous étions ce couple uni dont l'amour a survécu aux hasards les plus

malheureux et malencontreux de la vie. Nous étions deux âmes

réunies en une seule, formant ce nous, parfaitement équilibré dans sa composition,

le « tu » et le « je » avaient chacun leurs places,

chacun leurs propres rôles comme le yin et le yang.

Nous étions heureux mais malheureusement,

les nuages ont commencé à s’amonceler au-dessus de notre tête,

sans que nous n’y fassions attention.

L’oraison des tempêtes résonnait déjà alors que la pluie n'était pas encore tombée.

Londres avait connu cet été-là une sécheresse aride et amère

qu'aucune eau ne pouvait étancher.

Une chaleur lourde annonciatrice d’un orage imminent nous prévenant avant même

que n'éclate la rencontre entre les masses nuageuses. 

Cette brûlure et l’atmosphère glaciale s’enlaçaient dans un tourbillon

qui déchaînait tous les éléments dans un parfait chaos.

Les flots qui coulaient en sillons dans les champs desséchés

ne les abreuvaient nullement.

Les gouttes d’eau s’écrasaient sur la terre sans la pénétrer.

La terre était mouillée à la surface mais assoiffée en profondeur.

Les racines des arbres et les fleurs dépérissaient de l’intérieur.

Les gouttes poursuivaient inlassablement

leurs chemins sur les vitres et la pluie continuait sa route.

 

Je venais de rentrer.

 

"J'ai acheté un lit pour Rose. 

-Déjà qu'on a du mal à payer les factures, comment veux-tu que l’on s'en sorte si tu achètes la moitié du chemin de traverse tous les mois ? me demanda-t-il.

-J'aurais préféré que tu dises “je suis si heureux mon amour, notre fille nous comble de joie !”, mais ce serait trop demander n’est-ce pas ? assenai-je.

-Arrête de déformer ce que je dis ! Ce n'est pas ce que je voulais dire, tu le sais très bien… Enfin, bien sûr que je suis content, mais nous n'avons pas les moyens ! Non, reviens !” 

J'étais déjà sortie dehors, sous la pluie. 

“Fuir, jamais ! Me disais-je à dix-sept ans”. 

Maintenant, tout était différent. J'abandonnais mon foyer à la moindre occasion sans pour autant le délaisser. J’emmenais toujours ma fille avec moi. Je fuyais cette vie, toujours plus loin, toujours plus près d'un refuge inaccessible aux communs des mortels.

Cette fois-ci était différente. Je n'avais ni parapluie, ni ma fille dans les bras. J'avais transplané seule. Des pluies torrentielles se déversaient sur le sol, tandis que des éclairs striaient furtivement le ciel. J'étais allée me réfugier dans notre maison de campagne, à l'abri du tumulte de la ville et du fracas assourdissant de l'orage. Je refermais la porte et je m’allongeais dans le canapé confortable, mes cheveux ruisselant, mes vêtements collés sur mon corps, dessinant mes frêles courbes. Un éclair retentit et une silhouette noire se dessina près de la fenêtre. Je sursautai en brandissant ma baguette.

“Du calme, c'est moi, Hermione. entendis-je"

Je reconnus la voix d'Harry. Les battements précipités de mon cœur ralentirent. Il me laissa me changer dans la chambre. Puis, il prépara du thé qu'il servit dès que je fus vêtue de vêtements secs et propres.

"Merci, dis-je lorsqu'il me tendit une tasse."

Nous buvions en silence lorsqu’il décida de le briser.

"Encore une dispute avec Ron ? demanda-t-il.

-Encore une dispute avec Ginny ?  rétorquai-je.  

-Nous avons souri en même temps."

Cette maison de campagne était la sienne. Il l'avait achetée à bas prix, presque en ruines à un vieil homme. Nous l'avions rénovée tous les quatre ensemble et nous y passions nos étés. Elle se situait à quelques pas de la mer. Il n'existait pas d'endroit au monde plus isolé, plus réconfortant et plus inaccessible.

"Ron te croit toujours chez tes parents, pas vrai ?

-Oui, en effet avais-je confirmé. Ginny te pense chez Hagrid, pas vrai ?"

Il acquiesça. Dès que nous avions besoin de distance, nous nous retrouvions ici très souvent, sans savoir que l'autre y était déjà. La première fois que nous nous étions surpris, j'avais manqué de le tuer. Puis, dès que nous avons besoin de nous parler, nous nous envoyons un message rapide et codé afin de nous retrouver et de nous donner du courage.

"Quel est le problème cette fois ? demanda-t-il.

-J'ai acheté un nouveau lit. Et toi ? 

-Ginny est enceinte. 

-Félicitations ! M’écriais-je.

-Merci. Bientôt nous pourrons créer notre propre équipe de Quidditch."

 

 Il y eut un blanc. 

 

"Je crois que nous devrions passer la nuit ici".

 

Note de fin de chapitre :

note 2008 : 
au passage, j'embrasse WirldLicorne (et continues ta fic!!), Laura et Audrey (elles se reconnaîtront XD)

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.