S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

108ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 108e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 30 janvier à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 12/01/2021 20:32


21ème édition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 21e édition des Nuits Insolites se déroulera le SAMEDI 9 JANVIER à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 08/01/2021 14:20


Sélection du mois


Félicitations à FearlessUntamed, Wynhilde et Tiiki, vos coups de coeur pour l'année 2020 lors de notre Sélection Spéciale de Noël !

Pour février 2021, venez proposer vos deux fanfictions favorites sur le thème Cracmol en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois de janvier, retrouvez la jolie Lavande dans tous ses états avec notre Sélection qui lui est entièrement consacrée. Venez voter pour vos histoires préférées ici.

Très belle année à tous !


De L'équipe des Podiums le 07/01/2021 12:18


Sélections du mois


Sélection de Noël !

Pour finir 2020 en beauté, venez découvrir les coups de coeur des lecteurs pour l'année et voter pour vos trois préférés sur le forum.

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 31 décembre 2020, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 17/12/2020 13:15


Sélections du mois


Félicitations à Ialona, Spiritos, AlbusDumbledore, Ellie et Lyssa7 qui ont écrit de supers textes sur les Missing Moments et qui remportent la Sélection en lien !

Pour décembre 2020, nous vous proposons quelque d'un peu différent, avec une sélection Spéciale Noël à thème libre en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Les votes pour la sélection de Lavande sont donc repoussés à janvier 2021.

Bonne lecture à tous !

 


De L'équipe des Podiums le 04/12/2020 10:17


107ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 107e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 12 décembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!


De L'équipe des Nuits le 02/12/2020 15:08


Nom d'auteur : Kao78 [Contacter]
Nom réel :
Niveau de modération : Membre
Date d'inscription : 08/06/2011
Site internet:


[Signaler ceci]


Fanfiction par Kao78 [1] Série par Kao78 [0] Review par Kao78 [18] Challenges by Kao78 [0] Séries favorites [1] Favoris de Kao78 [16]
Reviews de Kao78


Titre : Alita
Midwintertears starstarstarstarstar [114 Reviews]

Public : Interdit -18
Résumé :
Etre père ne s'improvise pas...Etre marié à quelqu'un qu'on ne peut pas saquer encore moins...C'est con, car il faut quand même le faire! Légère UA
Image Hosted by ImageShack.us


image faite par moi


Catégorie : Romance (Het), Voyages temporels, Ronaco (Drago/Ron)
Personnages : Drago Malefoy, Ron Weasley
Genres: Comédie/Humour, Romance/Amour
Langue: Français
Warnings: Lime
Séries : Feu et glace
Nombre de chapitres : 40 (Terminé : Oui)
Nombre de mots : 283407, Nombre de lectures : 36848
Publiée depuis le 28/03/2009 (dernière mise à jour le 27/01/2011)

[Signaler ceci]
Reviewer: Kao78 Signé
Date: 04/09/2011 Title: Chapitre 40: "A" comme "Alita"

Argh ! C'est affreux ! Tu as réussi à me rendre accro au Ron/Draco ! Pourtant à la base, Draco est un personnage qui éveille en moi au mieux de la pitié voire du mépris, donc l'imaginer avec un des membres du trio... Un vague coup d'oeil sur les dramiones et les drarry où les auteurs transforment Ron en infâme brute/salaud/lâche/traître... pour sublimer un Draco battu par son père/bête de sexe/courageux avait achevé de me faire fuir. Mais les fanfictions mettant en valeur Ron sans pour autant le rendre ooc étant si rares, je me suis laissée tenter quitte à supporter de le voir avec Draco... Et tu as réussi à me faire croire à leur couple. Il y a une vraie alchimie entre les deux.
Leur rapprochement est vraiment bien mené. On les voit progressivement passer de l'aversion (une aversion néanmoins mêlée à un désir un peu trouble du côté de Draco), à une certaine affection pour finalement en arriver à l'amour. Ils ont un trop lourd passif tous les deux et une trop grande somme de préjugés pour tomber facilement dans les bras l'un de l'autre, il leur faut du temps pour s'apprivoiser.

Tu avais réussi à me rendre Draco touchant dans Mécanique, mais là en plus, tu as réussi à me le faire apprécier comme personnage. J'ai adoré son côté aristocrate en villégiature dans la partie espagnole avec son ombrelle et sa tonne de bouquins, son goût des livres (même si c'est une interprétation plutôt libre du personnage, elle n'est pas invraisemblable), la colère froide et impitoyable avec laquelle il châtie Hal quand il approche trop près de Ron (je le visualisais bien sifflant comme un cobra sur le pauvre espagnol), ses réparties cinglantes surtout à l'égard de Harry. Sa relation avec son père est évoquée sans sombrer dans « Draco pauvre choupinet battu par son vilain papa ». La manipulation mentale dont il est victime est bien plus pernicieuse et cadre bien mieux avec ce qu'on voit de la famille Malfoy dans l'oeuvre de JK Rowling.
Ton Draco est très fidèle à celui du livre, il n'est pas du jour au lendemain un gentil petit amoureux, au début, il est très lâche (ce qui est à mon sens le défaut que empêche sa rédemption dans l'oeuvre originale), il gagne en courage, mais reste profondément serpentard : la façon dont il arrache le consentement de la mère de Blaise dans le chapitre 31 est à cet égard éloquente, surtout quand on compare cette scène avec l'attitude de Ron face à Hélium dans le chapitre 26, on a d'un côté un Draco rusé avec sa langue de vipère de l'autre Ron en griffondor très brute de décoffrage qui fonce dans le tas... tu arrives à les rendre vraiment complémentaires (oh mon dieu, j'aime ce couple... c'est d-r-a-m-a-t-i-q-u-e).
Et même quand Draco tombe éperdument amoureux de Ron, il ne devient pas un personnage mièvre dégoulinant de guimauve. J'adore son « Je suis tellement heureux en ce moment que je serais même prêt à sourire à Potter pendant environ quinze secondes ».
J'apprécie aussi que tu évites cet écueils que j'ai vu souvent dans des yaoi, où un des deux partenaires est ultraféminisé au point que c'en est caricatural. Là Ron et Draco restent eux-mêmes, ils sont deux papas, pas un papa et un ersatz de maman... Et cela se sent également au niveau de leur intimité. Elle n'est pas figée par un rapport dominant/dominé (même si je n'aime pas ces termes), ils évoquent plusieurs fois la question, avant le début de leur relation, puis pendant et même 10 ans après et on sent bien que c'est devenu un jeu pour eux.

Ron de son côté, ben, il est Ron, courageux, drôle (les joutes verbales avec Lucius sont un régal), généreux, tellement protecteur (j'ai eu un gros coup de cœur le chapitre alchimie – indépendamment de la partie lemon – et notamment quand il se place entre Draco et Hélium) mais aussi maladroit, impulsif, grande gueule (je l'ai trouvé un chouia trop vulgaire surtout au début, même si ça renforce le côté comique, en même temps, Ron étant du trio celui qui a le langage le plus « fleuri » ça passe). J'ai particulièrement aimé la relation ambiguë qu'il a avec Hal surtout le fait que son désir d'être apprécié l'empêche d'être plus distant avec le bel Espagnol faisant ainsi souffrir, sans réellement s'en rendre compte, et Hal et Draco. Ce type de faiblesse lui ressemble bien et ça ne le rend que plus attachant (d'autant qu'il fait amende honorable dès que Draco met les points sur les i avec lui).

La petite Alita est adorable à souhait, par tout plein de petits détails (l'obsession des pirates, la brochette monstrueuse, le langage « ronien », André Cornichon, la statue de Draco grandeur nature, la goût des mangas) tu lui donnes une vraie dimension. De plus, même si cette fic est résolument dans le registre de l'humour (voire parfois du burlesque), avec Alita, tu touches à des sujets plus graves notamment avec la scène du polynectar et surtout son cauchemar où on l'arrache à ses papas. Et tu as su insuffler une vraie dynamique dans la famille Weasley-Malfoy, on ressent vraiment qu'ils se font grandir mutuellement.

J'ai aussi apprécié que le couple Draco/Ron ne sonne pas le glas de l'amitié du trio. Hermione et Harry sont bien retranscrits. Hermione est toujours psychorigide mais aussi touchante, on est désolé de la voir si malheureuse au début (j'ai bien aimé le moment où elle voit Ron qui dort devant la tente, expulsé par Draco, et qu'elle s'énerve de le voir traiter aussi mal).
Harry est parfois un peu ridicule, mais il n'est pas dénué d'intelligence (ses réflexions face à Marisu le montrent bien) et l'affection profonde qu'il éprouve pour Ron sonne très juste... J'ai bien aimé sa jalousie et son inquiétude à voir Ron s'éloigner de lui et la scène où il arrache la lettre de Ron des mains d'un Hal bavant parce que bon, Ron est son meilleur ami à lui épicétou.
Les Serpentards sont aussi bien retranscrits. J'ai trouvé Théo particulièrement adorable dans son rapport aux enfants.
La génération Maraudeur est un peu caricaturale mais c'est drôle.

Tu as aussi créé toute une galerie de personnages secondaires et tu parviens à les rendre aussi voire plus attachant que ceux de JK Rowling. Hal est sans conteste le plus réussi. Il me fait un peu penser à Ryo Saeba, le héros de mon manga préféré par ses côtés séducteur déjanté et désinhibé. J'ai aussi beaucoup apprécié Cius, il semble plus posé tout en conservant un petit grain de folie des plus rafraichissant et les dialogues avec Emy/Amélie sont délicieusement décalés.
Je suis plus réservée sur le personnage de Sacha. La transexualité est un sujet excessivement délicat et même si tu révèles tout le côté tragique du personnage à la fin, « elle » m'est apparu trop grotesque dans le reste de la fic pour que j'arrive à être touchée, à la sentir « vraie ».

Qu'ajouter d'autre ? Le thème du paradoxe temporel est admirablement traité. L'intrigue est vraiment bien menée, tu distilles de petits éléments, tu insères des personnages au fur et à mesure et ce n'est qu'à la fin qu'on réalise que tout s'emboîte parfaitement (il y a même plusieurs détails dont je n'ai réalisé l'importance qu'à la deuxième lecture).

Enfin, et je vais conclure parce que j'ai encore fait une review fleuve (en même temps sur une fic de 40 chapitres, y a des choses à dire), ce que j'adore dans tes fics c'est leur côté extrêmement sensuel, c'est-à-dire qu'elles font appel aux sens : le toucher bien sûr, l'odorat avec le rôle central du parfum (ce n'est d'ailleurs pas étonnant que ce soit Ron qui le comprenne car il est le plus sensuel des personnages de l'histoire), le goût et la vue sont intimement liés (j'ai adoré le parallèle entre la couleur des vins et celles des toisons des deux garçons, c'était délicieusement capiteux)...
Bon, je file lire tes fics plus anciennes.

Réponse de l'auteur: Bon, ça fait un temps que je cherche comment te répondre, parce que c'est de loin la review la plus impressionnante que je n'aie jamais reçu. Et le fait est, que je ne sais toujours pas qu'elle réponse serait ne fusse que satisfaisante. Enfin, tu as sans doute vu que je l'avais postée sur le forum, tu sais donc à quel point je suis impressionnée (et il y a quelqu'un qui a décidé de venir me lire grâce à ta review. Merci beaucoup!)



Titre : Hermione, qui l'eût cru?
Persis starstarstarstar [310 Reviews]

Public : Interdit -18
Résumé :
Ancienne histoire coup de coeur


Lors de la course aux Horcruxes, Ron est tué et Hermione est capturée par les Mangemorts. Après avoir été violentée, elle se retrouve captive d'un homme qui soigne ses plaies à défaut de lui montrer de l'affection. Une relation où chacun cherche à préserver son espace privé malgré la promiscuité s'installe entre ces deux personnes. Rapports aigre-doux, complicité et non-dits, malgré ce qui les sépare, les deux personnages se rapprochent lentement l'un de l'autre.

Catégorie : Durant Poudlard
Personnages : Hermione Granger, Severus Rogue
Genres: Aventure/Action, Romance/Amour
Langue: Français
Warnings: Lemon Hard
Séries : Aucun
Nombre de chapitres : 30 (Terminé : Oui)
Nombre de mots : 103816, Nombre de lectures : 105506
Publiée depuis le 02/08/2009 (dernière mise à jour le 16/01/2010)

[Signaler ceci]
Reviewer: Kao78 Signé
Date: 19/06/2011 Title: Chapitre 1: Chapitre 1 Domus, dominus, domesticus. (1)

Je ne suis pas du tout amatrice du couple Severus/Hermione et les fics évoquant le viol ne me tentent en général pas du tout. Mais je me suis laissée tenter par les bons échos de ta fic.
Le début a été pour moi assez oppressant, mais ton style est si prenant que je me suis laissée emporter. Il est à la fois fluide, les tournures des phrases sont simples mais le vocabulaire élevé, un mélange que j'apprécie beaucoup.
Puis la partie sur la relation Hermione/Severus m'a énormément touchée. Le thème du viol et de la reconstruction est traité avec une finesse, une justesse qui m'a bouleversée. Le thème du viol est traité à mon sens souvent traité soit avec trop de légèreté soit avec une excessive victimisation. Et tu évites les deux écueils. La façon dont Hermione se réapproprie son corps, cette guérison avec ses moments de "rechute" sonne tellement vraie.
En outre, j'ai beaucoup apprécié que tu ne détailles pas le viol lui même. C'est évoqué par petites touches qui révèlent l'extrême violence faite à Hermione (le détail de la suture m'a fait frémir) mais tu ne sombres à aucun moment dans le sadisme que j'ai pu trouver dans d'autres textes où le viol est détaillé)...
Sinon, j'ai aimé que tu n'embellisses pas Severus. Il ne devient pas sexy sous ta plume mais il est tellement touchant que son couple avec Hermione devient crédible.
J'aurais toutefois une petite critique sur cette fic. J'ai trouvé que tu étais passée un peu vite sur la question du deuil. Je n'ai pas senti la douleur d'Hermione face à la mort de Ron, on dirait presque que Harry en est plus touché. Cela m'a un peu gênée, mais le reste est vraiment parfait.

Réponse de l'auteur: Voilà ce qu'on appelle une perle de review. Elle m'a particulièrement touchée. Merci beaucoup!



Titre : La Romance De Viktor
LostInTheSun starstarstarstarstar [61 Reviews]

Public : Tout public
Résumé :

Fanart par Loleia

Viktor n’est pas à proprement parler un adolescent comme les autres. Et pourtant, assis à cette table de bois, observant une masse de cheveux bruns, il se trouve aussi perdu que la plupart des garçons de son âge. Et avec le Bal de Noël qui approche, il n’a pas le choix : il doit se lever, et aller lui parler.
Missing Moment du T4.

Catégorie : Biographies, Romance (Het), Epoque de Harry
Personnages : Hermione Granger, Viktor Krum
Genres: Aventure/Action, Romance/Amour
Langue: Français
Warnings: Aucun
Séries : Aucun
Nombre de chapitres : 3 (Terminé : Non)
Nombre de mots : 17861, Nombre de lectures : 5242
Publiée depuis le 04/06/2010 (dernière mise à jour le 16/02/2011)

[Signaler ceci]
Reviewer: Kao78 Signé
Date: 16/06/2011 Title: Chapitre 3: L'Oeuf d'Or

Je viens de finir les 3 premiers chapitres de cette fic et je regrette que la maje du mois de mai n'ait pas eu lieu^^.
J'aime beaucoup l'épaisseur que tu donnes à Viktor. Il est vraiment très touchant, son approche d'Hermione si timide est vraiment adorable. J'ai presque de la peine en songeant qu'Hermione ne partage ses sentiments (presque parce que bon Ron et Hermione, c'est Ron et Hermione)...
J'ai beaucoup apprécié les petits parallèles que tu fais entre Durmstrang et Poudlard : les disputes de Svetlana et Poliakov qui ne s'avouent pas leurs sentiments respectifs (à qui ça me fait penser, ça ?), l'amitié entre Viktor et Piotr et Viktor qui a bien le droit de s'énerver de temps en temps parce qu'il a une épée de Damoclès au dessus de la tête (ça aussi, ça me rappelle quelqu'un...) Alors le choix du requin, c'est pour impressionner Hermione...en tout cas, il me semble plus vif d'Harry. Il a compris qui il devra aller chercher dans le lac...

Réponse de l'auteur: Ah oui, la fameuse mise-à-jour de mai... J'ai un peu honte, je t'avoue, mais je suis en panne sèche totale sur cette fic. Trois mois que mon fichier works n'a que 752 mots... Mais ça va revenir... J'espère... Enfin bref ^^ Merci beaucoup pour cette review qui me fait extrêmement plaisir, je suis contente que Viktor te paraisse touchant, et tu as raison, Ron et Hermione, c'est Ron et Hermione... mais quand même, il est attachant Viktor, je trouve. J'espère que la suite de la fic ne te décevra pas, je vais essayer de me forcer à écrire et publier avant la fin du mois. Merci encore en tout cas !



Titre : Oiseau rebelle
Midwintertears starstarstarstarstar [3 Reviews]

Public : Déconseillé -12
Résumé :
Image Hosted by ImageShack.us


image faite par moi
Tous le lui avaient dit: ce gars-là, c'est el diablo, il séduit, il envoûte, et il brise les cœurs. Ceux des filles comme ceux des garçons.OS RWOC


Catégorie : Autres fics HP, Autres couples (Slash)
Personnages : Autre personnage, Ron Weasley
Genres: Comédie/Humour, Romance/Amour, Slash/Yaoi
Langue: Français
Warnings: Aucun
Séries : Les inhabituelles
Nombre de chapitres : 1 (Terminé : Oui)
Nombre de mots : 11525, Nombre de lectures : 918
Publiée depuis le 27/01/2011 (dernière mise à jour le 27/01/2011)

[Signaler ceci]
Reviewer: Kao78 Signé
Date: 25/08/2011 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

Eh bien, en fin de compte, Ronnie aime le xérès^^
Moi en tout cas, j'ai adoré ce voyage en Andalousie. L'Extraordinarium a l'air encore plus magique que Poudlard. J'ai aimé les références à Dali (l'oeil et le chien andalou, la persistance de la mémoire...)... Et cette bibliothèque ! J'aimerais bien y trouver les Harry Potter^^
Plus sérieusement, en plus de la référence à Carmen, j'ai aimé le parallèle entre Don Quichotte et Ron. Même si je ne partage ta vision du couple Ron/Hermione, l'image d'Hermione comme la Dulcinée, rêve inaccessible et irréel est très joliment développé.

On sent quand même que tu n'aimes guère Larry, pardon Harry et Hermione. Entre Hermione qui se fait embobiner par un cracmol mythomane et Harry qui est coursé par une vieille groupie de 69 ans (âge hautement érotique effectivement^^), tu ne leur épargnes aucun ridicule... mais c'est très drôle.
Je m'étonne un peu que Ron et Hal n'aient pas eu le droit à une attaque de canaris. Un combat canaris-oiseau de l'amour aurait été comique... Bon j'arrête d'écrire des bêtises.
Qu'ajouter ? J'ai aussi aimé que ta fic commence par une fleur d'acacia en plein coeur et se termine par un baiser au miel.

Réponse de l'auteur: Merci. L'Extraordinarium et l'acacia font référence à La Mécanique du Cœur ( de Mathias Malzieu). Pour Harry et Hermione, j'espère que je ne les ai pas bashé (j'essaie toujours de faire attention); enfin, pour Harry, c'était d'avantage le mettre dans une situation embarrassante.



Reviewer: Kao78 Signé
Date: 27/08/2011 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

Harry n'est clairement pas bashé. On s'amuse juste un peu à ses dépends.
Concernant Hermione, on voit plus ses défauts que ses qualités d'autant qu'on a un regard extérieur sur elle pendant quasiment tout le texte. Il n'y a qu'un moment où l'on est sur une focalisation interne et là, on voit qu'elle ne pense pas forcément à mal et qu'elle n'est pas une garce prête à tomber dans les bras du 1er andalou qui passe. Elle demeure pourtant assez peu sympathique et on compatit assez peu à ce qui lui arrive.



Titre : Mécanique
Midwintertears starstarstarstarstar [37 Reviews]

Public : Déconseillé -16
Résumé :


Pendant 16 ans, tout allait pour le mieux. Et puis Draco fut frappé par la triste réalité: il y a quelque chose qui ne tourne vraiment pas rond là-dedans. Et la solution, selon lui, c'est le sabotage.

C'est moi qui a fait le fan art, c'est pour ça que c'est moche.

Edit Modération : Bannière supprimée car trop grande. Pour rappel, les dimensions maximales sont 250 px de haut et 500 px de large



Catégorie : Durant Poudlard, Ronaco (Drago/Ron), Epoque de Harry
Personnages : Drago Malefoy, Harry Potter, Hermione Granger, Ron Weasley
Genres: Romance/Amour, Tragédie/Drame, Slash/Yaoi
Langue: Français
Warnings: Lime, Scène(s) gore(s)
Séries : Feu et glace
Nombre de chapitres : 11 (Terminé : Oui)
Nombre de mots : 52860, Nombre de lectures : 13906
Publiée depuis le 28/01/2011 (dernière mise à jour le 06/02/2011)

[Signaler ceci]
Reviewer: Kao78 Signé
Date: 20/08/2011 Title: Chapitre 11: Poèmes

Bon, j'ai commencé cette fic avec une curiosité des plus sceptiques. Je n'aime généralement pas les couples non canoniques, et je ne supporte pas le personnage de Draco. Mais comme j'adore Ron et qu'il est rare de le voir mis en valeur dans les fics, je me suis laissée tenter... et je ne le regrette pas.
La relation entre Ron et Drago est bien menée, le rapprochement est progressif, de la haine à la compassion jusqu'à l'amour, ça reste très crédible (mon dieu, je trouve ce couple crédible).

Le désir d'autodestruction de Draco est bien abordé, ça sonne très juste et c'est cohérent avec son état durant la 6ème année. Tu réussis le tour de force à me le rendre attachant sans modifier la personnalité qu'il a dans les romans.
J'ai tout particulièrement apprécié la froideur scientifique avec laquelle il analyse les choses et tout particulièrement son rapport au corps. Le titre est bien choisi car pour lui tout n'est qu'une affaire de mécanique et la nourriture n'est qu'un carburant.
Le contraste avec la sensualité de Ron en est d'autant plus flagrant. J'ai particulièrement apprécié le passage du baiser au ginger. Cela lui ressemble tellement. J'ai toujours vu Ron comme la force de vie du trio (le coeur comme tu le dis à la fin), dans les romans, c'est lui qui donne à Harry l'envie de vivre. Et ça se retrouve dans ce baiser par lequel il redonne à Draco le goût de vivre.
J'ai adoré ce contraste entre la froide mécanique de Draco et la chaude volupté de Ron...

La grève de la faim m'a semblé très crédible de la part de Ron. Ron n'est pas un suiveur contrairement à ceux que disent ses détracteurs mais quelqu'un qui accompagne ceux qu'il aime jusqu'en enfer.

Que rajouter ? J'aime beaucoup ton style, ainsi que les poèmes insérés dans le texte. Les passages oniriques sont très réussis : le déracinement, l'envol, la mécanique déréglée...
J'ai aussi beaucoup apprécié les touches d'humour qui parsèment le texte. Les personnages gardent leur mordant (arf encore une métaphore culinaire).
J'ai beaucoup ri sur le choix plutôt original des injures dont Draco abreuve Ron après leur 1er baiser (une vraie diarrhée verbale comme le dit si bien Ron).
J'ai moins apprécié les dialogues qui sonnaient comme des réquisitoires pro-Ron (ou pro-Draco mais il y en a moins). J'avais trop l'impression que Ron ou Draco s'adressaient aux détracteurs de Ron qu'on trouve sur le fandom HP qu'aux personnages. Autant j'étais plutôt d'accord sur le fond (même si je ne pense pas que Ron soit si négligé par Harry et Hermione, mais le débat n'est pas là), autant je trouvais que dans le texte, ça sonnait faux. Par exemple, je doute que personne à Poudlard ait pu envisagé que la "rouxitude" de Ron pourrait en faire un traitre comme Judas (même si effectivement, l'idée que Judas puisse être roux est une pure absurdité, dans l'hébreu ancien, il n'y a pas de mot pour qualifier les roux - ainsi que les blonds d'ailleurs - c'est dire comme c'est probable qu'un roux soit un disciple du Christ, mais passons).
A contrario, l'érotisme qui se dégage de la gourmandise de Ron réhabilite bien plus ton personnage qu'un discours rhétorique même bien argumenté.

Réponse de l'auteur: Wouaw...quelle review! J'en ai les yeux qui s'écarquillent devant mon écran et je ne sais presque pas quoi répondre...alors merci infiniment, merci d'avoir lu, apprécié et laissé un commentaire. Pour l'histoire de la rousseur, même si effectivement je doute que Judas ait pu être roux (s'il a vraiment existé), est supposé être roux, même si ce n'est pas dit dans la Bible, c'est plus une déformation datant du Moyen-Age. Dans la littérature, le roux a longtemps représenté le personnage mauvais, tout comme la blonde représentait la pureté. Et je soupçonne JKR d'avoir fait les Weasley roux pour prendre ça à contre-pied.



Titre : Le collectionneur
Midwintertears starstarstarstarstar [58 Reviews]

Public : Déconseillé -12
Résumé :
Image Hosted by ImageShack.us


Je m’appelle Ron Weasley, je ne suis pas célèbre et je suis loin d’être un bon élève, mais j’ai réussi là où Harry et Hermione ont échoué: j’ai botté les fesses d’une limace géante de l’espace (en admettant que ces créatures ont des fesses)!

J’ai aussi vu bien d’autres choses bizarres, ces derniers-temps…je pourrais vous racontez tout ça, mais vous risqueriez de détester la fin…enfin, heureusement qu’on peut réécrire l’Histoire (parfois). C’est vous qui voyez.

Montage fait par moi avec une photo du TARDIS provenant du site Star Stills et de photos de papillons provenant de ce blog



Catégorie : CrossOver, Voyages temporels, Ronaco (Drago/Ron)
Personnages : Autre personnage, Drago Malefoy, Ron Weasley
Genres: Aventure/Action, Comédie/Humour
Langue: Français
Warnings: Lime
Séries : Timey-Wimey Spacey-Wacey, Feu et glace
Nombre de chapitres : 11 (Terminé : Non)
Nombre de mots : 99886, Nombre de lectures : 8701
Publiée depuis le 13/02/2011 (dernière mise à jour le 05/03/2012)

[Signaler ceci]
Reviewer: Kao78 Signé
Date: 25/09/2011 Title: Chapitre 9: Que les yeux pour pleurer

D'habitude, je ne lis pas les fics mélangeant des univers différents, mais le monde du Docteur Who est assez divers pour que celui des sorciers s'y intègre sans difficulté : Salazar Serpentard en basilic alien pondant son œuf, la montre du Maître qui est en plus un horcruxe, les joncheruines utilisant la magie comme carburant de vaisseau, Slughorn en limace de l'espace (on sent que tu aaaaadores ce personnage), Luna adulte travaillant pour Torchwood... Luna doit adorer examiner toutes les bestioles bizarres, mais vue l'espérance de vie des employés, même si les sorciers sont plus résistants que les moldus, je ne suis pas sûre qu'elle devrait y rester longtemps...
Bon plus sérieusement, j'ai particulièrement apprécié le chapitre sur Luna et « sa mère ». L'idée qu'il faille accepter que certains rêves ne soient jamais que des rêves pour grandir est très belle. Dans beaucoup de tes textes, je retrouve ce questionnement : comment devenir adulte en conservant sa capacité d'émerveillement, une partie du moins de son regard d'enfant ? Et ça résonne pas mal en moi.

Sinon concernant Ron et Draco, avec toutes ces aventures, leur « relation » est un peu en second plan, mais ce n'est gênant. J'aime bien voir une relation dont on remarque l'évolution par petites touches successives, certaines plus perceptibles que d'autres. Draco est déjà bien mordu, il a envie de jeter Hermione dans un trou noir quand elle s'approche de Ron, est très inquiet pour lui dans le dernier chapitre, et puis on voit Ron dire qu'il aime les blondes dans le chapitre 6 et au suivant, étrangement, Draco a laissé pousser ses cheveux... du côté de Ron, c'est moins évident, mais on sent quand même une complicité qui se développe, et Ron met un peu trop d'énergie à prétendre que Draco n'est pas son ami pour être honnête... et puis, mine de rien, il lui met la main aux fesses dans ce dernier. Bon c'est pour le frapper, mais il aurait pu lui donner un coup sur la tête, la nuque ou l'épaule, moi, je trouve ce geste légèrement tendancieux... En plus, ces deux là se sont déjà « mélangés », il ne leur reste plus qu'à refaire ça d'une autre façon^^

En outre, je m'inquiète pas mal pour Harry et Hermione. Même si Harry mérite des claques sur ce dernier chapitre, je n'aimerais pas qu'il devienne une pièce de collection de limace. Mais je ne suis pas sûre que cet événements soient modifiables car il infléchirait beaucoup la ligne du temps. Dans le futur où ils partent dans le 2ème chapitre, Harry et Hermione ont disparu et Ron et Draco sont des héros de guerre. Si Harry survit, il sera le principal héros de la 2ème guerre... Ce serait un monde très différent de celui dans lequel ils sont allés. En plus, ce serait un joli paradoxe temporel. Car si par ce qu'il a appris dans le futur, Ron sauve Hermione et Harry, il modifie le futur, donc le futur dans lequel il a appris leur disparition n'existe plus, mais alors comment peut-il apprendre que Harry et Hermione vont disparaître ? En outre, ce futur sans Harry Potter tient compte du passage du Docteur et du voyage de Ron et Draco à bord du Tardis, car sans cet événement, Draco ne pourrait pas devenir un héros de guerre... Donc logiquement, pour refermer la boucle, Harry doit disparaître... Ouch, ça donne le vertige tout ça...
Il ne me reste plus qu'à espérer que tu écrives rapidement la suite pour répondre à toutes mes interrogations.

Réponse de l'auteur: En effet, je n'aime pas Slughorn, bon, pas au point de le penser maléfique dans la version de Rowling, mais j'aimais l'idée d'en faire le méchant principal ici. Pour la relation Ron/Draco, elle est un peu au second plan, parce que je pense qu'on écrit pas un crossover rien pour mettre en couple deux personnages provenant du même univers, mais évidemment, vers la fin, il y aura plus de moments draron. Et pour Harry, oui, il n'est pas glorieux dans ce chapitre, mais pas méchant dans le fond. Je ne cherche pas à faire de bashing cette fois. Je pense juste qu'il avait besoin que Hermione lui fasse remarquer un truc pour le comprendre. C'est comme dans le 4, si elle ne lui avait pas expliqué que Ron ne devait pas vraiment croire qu'il avait son nom lui-même dans la coupe mais qu'il était tout simplement jaloux, je ne suis pas sûre qu'Harry lui-même s'en serait rendu compte.



Reviewer: Kao78 Signé
Date: 28/11/2011 Title: Chapitre 10: Draco Dormiens Nunquam Titillandus

Hum, on se dirige lentement mais sûrement vers le dénouement de cette histoire, le TARDIS ramenant nos sorciers vers Poudlard... J'ai bien aimé le passage sur Draco et sa tendance à la procrastination (peut-être parce que c'est un défaut que je partage avec notre serpentard préféré).
Sinon, je remarque que les disputes de nos 2 sorciers sont de plus en plus affectueuses (et Ron semble faire des rêves bizarres).
J'ai bien aimé la référence à Asimov et aux lois de la robotique.
Maintenant, nos héros semblent prêts à botter les fesses de la limace et à sauver (peut-être) Harry et Hermione... Reste encore une question : comment le Draco du futur pourra-t-il se laisser un mot dans la voiture ?

Réponse de l'auteur: Encore une fois, merci pour ta review. Et une image de circonstance: http://28.media.tumblr.com/tumblr_lgpb6btuMt1qdxb6co1_500.jpg



Titre : Le Mensonge
LostInTheSun starstarstarstarstar [26 Reviews]

Public : Tout public
Résumé :

Fanart par BetterThanBunnies


Aucun d’entre eux ne semble se rendre compte que les mensonges, je les ai tellement endurés, qu’il est désormais impossible de me les faire avaler. Même Lily, ma fille, ma princesse, mon petit rayon de soleil, ne s’en est pas aperçu. Comme si elle pensait que j’allais la croire, quand elle me jure que oui, elle est heureuse avec Scorpius, alors que moi je sais bien que non.

Participation au concours "Merlin ! Mon enfant se marie !"

Catégorie : "19 ans plus tard", Réponse aux défis, Autres couples (Het)
Personnages : Harry Potter, Lily L. Potter
Genres: Autres genres
Langue: Français
Warnings: Aucun
Séries : Fruits des Concours, "Nineteen Years Later...", Merlin ! Mon enfant se marie !, Triangle
Nombre de chapitres : 1 (Terminé : Oui)
Nombre de mots : 1554, Nombre de lectures : 2210
Publiée depuis le 23/06/2011 (dernière mise à jour le 23/06/2011)

[Signaler ceci]
Reviewer: Kao78 Signé
Date: 23/06/2011 Title: Chapitre 1: Le Mensonge

Un os très bien écrit (comme d'habitude), sombre et oppressant à souhait. On sent que ton Harry est complètement désabusé, comme vidé de tout espoir... J'ai du mal à imaginer un Harry adulte aussi, comment dire, aussi pitoyable. C'est troublant de voir à quel point sous ta plume autant Ron adulte peut être lumineux, autant Harry est sombre. On dirait qu'il a été "vaincu" par la vie. Car son mensonge n'est rien de moins qu'une défection, c'est la pire des lâchetés car il n'a plus le courage de protéger sa fille d'elle-même...
Et le final avec la brûlure de sa cicatrice sonne comme un aveu d'échec. Si à 15 ans, il était capable de défier le monde pour la vérité, adulte, il n'est plus capable d'être vrai avec les siens...
Bon je m'emporte, je m'emporte, mais c'est parce que ton texte me remue.

Réponse de l'auteur: Je n'avais pas pensé à la différence plutôt marquée entre mon Ron adulte et ce Harry, c'est troublant, en effet... Je ne saurais pas expliquer d'où ça vient, je dois dire. Merci en tout cas pour cette review qui me fait me poser des questions sur mon propre texte, c'est quand même fort...



Titre : Alice et les autres
Hedwyn starstarstarstarstar [71 Reviews]

Public : Tout public
Résumé :
Ancienne histoire coup de coeur


Contrairement à ce que certaines mauvaises langues pourraient penser, j’ai connu de nombreuses femmes dans ma vie. Mais pas dans le sens qui importent vraiment à la plupart des hommes…
Et elles m'ont toutes appris quelque chose, elles ont toutes participé à faire de moi celui que je suis à présent.

Catégorie : Enfances
Personnages : Autre personnage, Neville Londubat
Genres: Autres genres
Langue: Français
Warnings: Aucun
Séries : Aucun
Nombre de chapitres : 9 (Terminé : Oui)
Nombre de mots : 17802, Nombre de lectures : 8224
Publiée depuis le 07/07/2011 (dernière mise à jour le 06/10/2011)

[Signaler ceci]
Reviewer: Kao78 Signé
Date: 20/07/2011 Title: Chapitre 3: La peur du noir

Whaou... J'avais adoré les 2 premiers chapitres mais le 3ème m'a littéralement coupé le souffle. Au fur et à mesure de la lecture, je me suis sentie envahie par le parfum de la dame en noir... Et le parallèle avec le personnage de Gaston Leroux m'a fait l'effet d'une claque. Dans le roman éponyme, la dame en noir est la mère et, d'une sinistre façon, Bellatrix en est une pour Neville. C'est elle qui fait de lui l'homme qu'il devient. Le "combat" entre Alice et Bellatrix dans l'esprit de Neville est significatif. Alice n'est plus appelée maman après la nuit où Bellatrix entre dans la vie de Neville et Alice n'est plus une maman car son fils n'est plus son enfant... Elle ne peut redevenir mère que quand le corps rejoint l'esprit, en mourant, Alice redevient une mère et la marâtre peut enfin disparaître...
J'espère que le chapitre suivant apportera plus de lumière dans la vie de Neville, la phrase sur l'instance de divorce m'inquiète, mais je veux rester optimiste. Ce feu qui craque joyeusement dans la cheminée me laisse espérer que la lumière a vaincu les ténèbres et que Neville a eu son happy end.

Réponse de l'auteur: Ouha, quelle review ! Je mets toujours un peu de temps à y répondre, histoire de bien trouver tout ce que je veux dire...
Alors tout d'abord, je suis ravie que l'un de mes lecteurs ait fait le parallèle avec le roman de Gaston Leroux, "Le parfum de la dame en noir" et "Le mystère de la chambre jaune" ont été mes premiers coups de foudre littéraires en matière de polars, deux véritables bijoux à mettre entre toutes les mains !
Je voulais effectivement créer cette relation ambiguë entre Neville et Bellatrix, tout comme Rouletabille pouvait l'avoir avec cette fameuse dame en noir, mais je t'avoue que j'avais plus en tête l'idée d'une relation limite incestueuse, justement...
Le chapitre suivant est bien plus lumineux, on retourne du bon côté, il s'intitulera "L'ange gardien", à toi de voir qui cela peut être...
Quant au passage de l'instance de divorce, je n'en dis pas plus... A la semaine prochaine, et merci pour ta review !!



Reviewer: Kao78 Signé
Date: 29/07/2011 Title: Chapitre 4: L'ange gardien

Un chapitre plein de douceur après la noirceur du précédent... Je me doutais que ce serait sur Hermione quand tu as parlé d'ange gardien (il me semble que dans Résistants, Neville la qualifie ainsi).
Sous ta plume, Hermione est tellement Hermione, la petite fille qui aide Neville à retrouver son crapaud, la bonne élève qui l'aide en douce pendant les cours de potion pour ne pas qu'il se fasse plus martyriser par Rogue, celle aussi qui choisit d'adopter le chat dont personne ne veut dans l'animalerie du Chemin de Traverse, qui prend la défense des elfes de maison... Une Hermione bien plus profonde et intéressante que la Wonder-Hermione qu'on nous a servi pendant 8 films... oups, je digresse.
J'aime beaucoup aussi le regard de Neville sur Ron... Il y a une pointe de jalousie par moment, mais surtout, un profond désir de voir Hermione heureuse...
Je me demande ce que tu nous réserves pour la suite. Je verrais bien un chapitre sur Mc Gonagall. Même si elle a été souvent dure avec Neville, elle sait aussi le mettre en valeur... Enfin, j'attends la suite quelle que soit la "femme de Neville" que tu choisisses^^

Réponse de l'auteur: Ne t'excuses pas de digresser, Hermione est effectivement tellement mieux en vrai, il est juste dommage que Kloves et Yates ne s'en soient pas tenus à cette fille ordinaire et extraordinaire tout à la fois ! Je vois effectivement Neville comme un peu jaloux de Ron, qui ne fait rien pour séduire Hermione (faut bien se l'avouer) mais parvient à la faire tourner en bourrique tout de même. Alors que les deux garçons ont bien un faible pour elle. J'adore la relation que Neville entretient avec elle.
Quant à McGonagall... Il me reste juste à trouver un titre équivoque ;)... A très vite !



Reviewer: Kao78 Signé
Date: 08/08/2011 Title: Chapitre 5: Des mains fragiles

Youpi ! Le chapitre sur McGonagall que j'espérais !!!!
On mesure bien dans ce chapitre la fantastique évolution de Neville : du petit garçon étourdi au futur directeur... J'ai tout particulièrement apprécié la dernière discussion avec le "il est inutile de protester avec le Professeur McGonagall" et le "Merci Minerva. Professeur." On ressent toute la sagesse acquise et qu'il s'adresse à McGonagall comme un égal tout en conservant une certaine déférence.
Dans les reliques de la mort, Dumbledore dit que les plus aptes à exercer le pouvoir sont ceux qui ne l'ont jamais recherché mais qui reçoivent la responsabilité du commandement et s'aperçoivent qui l'assument très bien. En te lisant, il me semble que c'est encore plus vrai pour Neville que pour Harry...
La prochaine "femme" de Neville est jeune et belle ? Je parierai sur Ginny mais j'en aurais bientôt le coeur net...

Réponse de l'auteur: Je savais que cela te ferait plaisir ^^ !
Oui, Neville a beaucoup évolué, effectivement, c'est un personnage vraiment très intéressant et le mieux là-dedans, c'est qu'après le tome 7 on peut en faire ce qu'on veut ^^ ! Et oui, il est devenu un leader, un maître, et à fortiori, un directeur digne de ce nom. Merci pour ta review en tout cas Kao ^^ !



Titre : Weasley Is My King
LostInTheSun starstarstarstarstar [18 Reviews]

Public : Tout public
Résumé :

Fanart par Ninidu


Recueil de drabbles divers et variés sur Ron, parce qu'il est mon Roi.


Catégorie : Divertissement, Autres portraits de personnages
Personnages : Ron Weasley
Genres: Autres genres
Langue: Français
Warnings: Aucun
Séries : Assortiment de bonbons, Tous les Chemins mènent à Ron, The King's Speech
Nombre de chapitres : 2 (Terminé : Non)
Nombre de mots : 200, Nombre de lectures : 1750
Publiée depuis le 16/07/2011 (dernière mise à jour le 16/07/2011)

[Signaler ceci]
Reviewer: Kao78 Signé
Date: 18/07/2011 Title: Chapitre 2: A l'Ecoute de Potterwatch

J'adore quand tu écris sur Ron... C'est toujours tellement sensible, tellement juste, tellement Ron... Le 1er est plein de tendresse, on sent l'amour qu'il ressent pour Hermione transpirer à chaque mot. Quant au deuxième, il est d'autant plus touchant qu'on sait qu'il est à la veille d'entendre la voix d'Hermione...

Réponse de l'auteur: Gnnn, merci, je suis super touchée par ta review ! Que tu aimes quand j'écris Ron c'est juste... Merci, vraiment, merci merci merci !



Titre : La Mission de Percy
LostInTheSun starstarstarstarstar [9 Reviews]

Public : Tout public
Résumé :

fanart de yukimel


Avant de mourir, Rufus Scrimgeour a confié une mission d'un genre un peu particulier à Percy. Le voilà donc aux Etats-Unis, afin de respecter les dernières volontés du Ministre. Et pour faire une rencontre qui changera sa vie.

Joyeux Anniversaire Jeanne


Catégorie : Autres portraits de personnages, Après Poudlard, Fics-cadeau
Personnages : Autre personnage, Percy Weasley
Genres: Autres genres, Comédie/Humour
Langue: Aucun
Warnings: Aucun
Séries : Plaisir d'offrir, joie de recevoir
Nombre de chapitres : 1 (Terminé : Oui)
Nombre de mots : 2602, Nombre de lectures : 877
Publiée depuis le 04/08/2011 (dernière mise à jour le 04/08/2011)

[Signaler ceci]
Reviewer: Kao78 Signé
Date: 07/08/2011 Title: Chapitre 1: La Mission de Percy

Très joli OS sur Percy. J'ai surtout été très touchée par le passage où il prend le véritaserum et qu'il dit qu'il était l'assistant du ministre et un mauvais fils et qu'il n'est plus qu'un mauvais fils. On sent à quel point il souffre d'avoir quitté les siens... Tel que j'imagine Percy, c'est de tous les Weasley celui qui recherche le plus l'approbation paternelle (c'est pour cela à mon sens qu'il est si respectueux des figures d'autorité), c'est ce qui rend la rupture avec sa famille si violente et si douloureuse... Et en quelques mots, je le retrouve dans ton texte.
J'ai aussi apprécié de voir un Percy moins psychorigide que celui qu'on voit à travers les yeux d'Harry. La façon dont il remonte le moral d'Audrey est très Weasley... Mais pas du tout ooc. Percy peut être spirituel mais je pense que son humour est bridé par la proximité avec les jumeaux...
J'espère donc revoir Percy sous ta plume...

Réponse de l'auteur: Merci beaucoup, je suis ravie que mon Percy te semble crédible et juste, parce que je crois qu'il n'est pas facile à cerner... Merci encore !



Titre : Si jamais...
kumako starstarstarstarhalf-star [86 Reviews]

Public : Déconseillé -12
Résumé :
L'année de ses onze ans, les parents d'Hermione refusent son entrée à Poudlard et cachent à leur fille sa vraie nature. Durant quatre années, les Granger voguent sur un bateau loin de tout. Mais alors qu'ils accostent en …cosse, Hermione voit derrière une colline un immense château là où ses parents ne voient que des ruines...

Catégorie : Univers Alternatifs, Romione (Ron/Hermione)
Personnages : Ginny Weasley, Le Trio, Luna Lovegood, Neville Londubat
Genres: Aventure/Action
Langue: Français
Warnings: Aucun
Séries : Aucun
Nombre de chapitres : 22 (Terminé : Oui)
Nombre de mots : 85913, Nombre de lectures : 24625
Publiée depuis le 04/08/2011 (dernière mise à jour le 29/10/2011)

[Signaler ceci]
Reviewer: Kao78 Signé
Date: 25/08/2011 Title: Chapitre 12: Photo, lettre de sang et salle des trophées

J'aime bien l'idée d'un monde alternatif où Hermione n'arrive à Poudlard qu'en 5ème année. Le monde sans Hermione est bien pensé : Sirius mort, Ginny incapable de parler à Harry, des morts pendant l'affaire de la chambre des secrets...
J'aime l'idée du "trop plein" de magie qui menace de faire exploser Hermione, ça me fait penser à la soeur de Dumbledore.

Par contre, plus ça avance, plus je trouve qu'Hermione fait de plus en plus Mary-Sue. Elle arrive à faire facilement un patronus sans l'aide de personne alors que Harry a mis des mois de cours particuliers avec Lupin, elle est sportive et devient batteuse dans l'équipe de Quidditch, et elle prend quasiment plus de place dans le trio que la Hermione des livres. Le fait que Ron l'appelle à l'aide quand Harry a sa vision de l'attaque du serpent m'a gênée, il ne le fait pas dans le livre alors qu'Hermione est leur amie depuis 5 ans.
Et à côté, Ron apparait encore plus imparfait que dans le roman. Pourquoi le présenter comme un cancre alors que dans les livres, s'il n'est pas aussi brillant qu'Hermione, il n'est pas un mauvais élève (il est aussi bon que Harry à part en défense contre les forces du mal).
J'espère que mes remarques ne te gênent pas. Ce sont des détails mais je préférerais une Hermione plus imparfaite.

Réponse de l'auteur: non non ne t'inquiète pas tes remarques ne me gêne pas au contraire ça m'aide ^^!Pour la patronus j'ai voulu insuffler l'idée qu'Hermione y arrivait seulement grâce à Harry et ron car c'était eux ses souvenirs positifs mais visiblement sa passe pas aussi bien que je le pensais lol. sinon elle est sportive uniquement parce qu'elle a passer du temps sur un bateau ( je te promet que c'est très physique mine de rien) mais elle n'est pas non plus parfaite sur un balai tu verra ;). Après le fait que Ron va la chercher dans le dortoir c'était surtout pour de pas faire un copier-collée du tome 5... sinon je m'étais vraiment pas rendu compte que je faisais passer Ron pour un cancre c'est horrible! il faut que je modifie ça!Et pour finir tu retrouvera bientôt la Hermione des livres je deteste vraiment l'idée qu'elle devienne une mary-sue et c'est loin d'être mon but! en tout cas merci pour ton commentaire honnête ça m'aide beaucoup à ne pas perdre mes objectifs de vue ^^